SCHWERIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Plus petite capitale de Land d’Allemagne et deuxième ville du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale avec 95 818 habitants en 2019, Schwerin se situe au sud-ouest du lac éponyme, à seulement 37 kilomètres de la limite avec le Schleswig-Holstein. La ville est relativement à l’écart des principaux axes routiers (autoroute sublittorale) et ferroviaires (ligne Hambourg-Berlin).

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le quartier de Schelfstadt abritant de nombreuses maisons à colombages et le château, ancienne résidence des ducs et grands-ducs de Mecklembourg, puis de Mecklembourg-Schwerin, témoignent d’un riche passé. Peuplé probablement dès le xe siècle avant J.-C., le site est ensuite occupé par des Germains puis par des Slaves obodrites. Le duc de Saxe Henri le Lion chasse en 1160 le prince païen Niklot, nomme Gosselin de Hagen comte de Schwerin et consacre la cathédrale en 1171. À la mort d’Othon Ier, dernier descendant de Gosselin, en 1358, le comté de Schwerin est rattaché au duché de Mecklembourg. Albert II de Mecklembourg l’acquiert en effet pour 20 000 marks d’argent et en fait sa résidence. Magnus II de Mecklembourg mène au xve siècle une ambitieuse politique de développement et d’ouverture de la ville. Les ducs (puis grands-ducs) du Mecklembourg-Schwerin résident à Ludwigslust de 1765 à 1837, ce qui contribue à fragiliser la position de Schwerin. La ville constitue un appui notable pour le régime nazi comme capitale du Gau de Mecklembourg dès 1933-1934 : elle accueille une importante manifestation des Journées nationales de la jeunesse, puis un camp de prisonniers de guerre, le Stammlager II E. De nombreux juifs de la ville sont déportés. Avec l’instauration de la République démocratique allemande (RDA), Schwerin devient la capitale du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale en 1947, puis le centre de l’un des trois districts administratifs (Bezirke) qui remplacent le Land de 1952 jusqu’à la réunific [...]

Schwerin, Allemagne

Photographie : Schwerin, Allemagne

Reconstruit au xixe siècle dans le style néo-Renaissance pour devenir la résidence des grands-ducs de Mecklembourg-Schwerin, le château de Schwerin abrite, en plus d'un musée d'art, le Parlement du Land depuis 1990 (Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, Allemagne). 

Crédits : Rose Andreas/ Prisma/ Age Fotostock

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Schwerin, Allemagne

Schwerin, Allemagne
Crédits : Rose Andreas/ Prisma/ Age Fotostock

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences à l'Institut d'études politiques, Rennes

Classification

Autres références

«  SCHWERIN  » est également traité dans :

MECKLEMBOURG-POMÉRANIE OCCIDENTALE

  • Écrit par 
  • Nicolas ESCACH
  •  • 1 064 mots
  •  • 1 média

Le Mecklembourg–Poméranie-Occidentale ( Mecklenburg- Vorpommern en allemand) est l’un des Länder les plus étendus d’Allemagne (23 313 km 2 ), mais également l’un des moins peuplés (1,6 million d’habitants en 2019, 69 habitants au km 2 ) avec Brême, la Sarre et Hambourg. Il possède la plus grande longueur de côtes du pays, avec 1 905 kilomètres d’un littoral découpé par des baies, caps et îles, d […] Lire la suite

ROSTOCK

  • Écrit par 
  • Nicolas ESCACH
  •  • 709 mots
  •  • 1 média

Rostock est la capitale économique et la plus grande ville du Mecklembourg–Poméranie-Occidentale avec 208 880 habitants en 2019. Elle est située en position sublittorale, à 13 kilomètres de la mer Baltique, sur l’estuaire de la rivière Warnow, en amont de la station balnéaire de Warnemünde qui constitue son avant-port et lui est rattaché administrativement . Le premier noyau urbain de Rostock naî […] Lire la suite

Les derniers événements

4-19 septembre 2016 Allemagne. Défaites électorales de la CDU lors de scrutins régionaux.

Schwerin avec 20,8 p. 100 des suffrages et 18 élus sur 71, contre 19 p. 100 des suffrages et 16 sièges pour la CDU. Toutes les formations hormis l’AfD sont en recul. Le Parti social-démocrate (SPD) conserve sa première place avec 30,6 p. 100 des voix et 26 députés. Die Linke obtient 13,2 p. 100 des suffrages et 11 sièges. Les Verts et le Parti national-démocrate […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas ESCACH, « SCHWERIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/schwerin/