DERRIDA JACQUES (1930-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jacques Derrida est né en 1930 à El-Biar, près d'Alger. Il entre en 1950 à l'École normale supérieure et rédige en 1953-1954, sous la direction de Jean Hyppolite, son mémoire de maîtrise sur Le Problème de la genèse chez Husserl (1990). À partir de 1964, il enseigne à l'École normale supérieure, jusqu'en 1983 – date à laquelle il entre à l'École des hautes études en sciences sociales. Durant toute cette période, il donne également des cours dans des universités américaines (Johns Hopkins, Yale, Irvine, Cornell). Tout au long d'une cinquantaine d'ouvrages, Jacques Derrida n'a cessé de remettre en question la forme traditionnelle du livre, rêve de l'unité et de la totalité du discours clos sur lui-même. Sa redéfinition de l'écriture passe d'abord par une interrogation sur le trajet du sens. La linéarité, l'univocité, les gages référentiels qui caractérisent celui-ci et qui constituent les garanties traditionnelles de la compréhension se voient retravaillés jusqu'à ce que se découvre le mouvement disséminatoire du signifiant comme du signifié, mouvement qui fait voler en éclats la logique même du signe. Ce « vertige » est lié à l'affirmation centrale selon laquelle il n'y a pas de « hors texte », c'est-à-dire de référent ou de garantie « objective » : « S'il n'y a rien hors du texte, cela implique, avec la transformation du concept de texte en général, que celui-ci ne soit plus le dedans calfeutré d'une intériorité ou d'une identité à soi [...] mais une autre mise en place des effets d'ouverture et de fermeture. »

Jacques Derrida

Jacques Derrida

photographie

Jacques Derrida. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La présence en question

La dissémination est une opération réglée par la déconstruction, terme par lequel on désigne aujourd'hui communément la pensée de Derrida. Dans la « Lettre à un ami japonais » (in Psyché, inventions de l'autre), Derrida évoque son apparition : « ... Je souhaitais traduire et adapter à mon propos les mots heideggériens de Destruktion et d'

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DERRIDA JACQUES (1930-2004)  » est également traité dans :

DE LA GRAMMATOLOGIE, Jacques Derrida - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Didier CAHEN
  •  • 1 247 mots
  •  • 1 média

Cinq ans après son introduction-traduction de L’Origine de la géométrie de Husserl, Jacques Derrida publie, en 1967, trois livres étrangement différents, paradoxalement proches. Au classicisme apparent de La Voix et le phénomène, ample et féconde méditation sur le problème du signe dans la phénoménologie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-grammatologie/#i_5826

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L’anthropologie postmoderne »  : […] ; le second pour avoir prôné la nécessité pour le chercheur de développer une démarche réflexive visant à objectiver sa propre situation dans le champ du savoir. Plus officiellement associé à la critique postmoderne, le travail déconstructionniste de Jacques Derrida relativise lui aussi l'humanisme résiduel dans la tradition structuraliste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_5826

ARTAUD ANTONIN (1896-1948)

  • Écrit par 
  • Paule THÉVENIN
  •  • 3 394 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'expérience théâtrale »  : […] double de l'ensemble de l'œuvre, pour le considérer seulement comme un traité à l'usage des théâtrologues. Jacques Derrida a fort bien vu ce risque de méprise : « C'est pourquoi la question qui se pose à nous aujourd'hui excède largement la technologie théâtrale. Telle est l'affirmation la plus obstinée d'Artaud : la réflexion technique ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonin-artaud/#i_5826

CIXOUS HÉLÈNE (1937-    )

  • Écrit par 
  • Bertrand LECLAIR
  •  • 1 601 mots

Dans le chapitre « Une amitié exemplaire »  : […] Rencontré dès la fin des années 1950, Jacques Derrida restera, à tous les sens du terme, le premier lecteur d'Hélène Cixous : premier lecteur de ses œuvres, il resta surtout le premier lecteur parce que le plus subtil, le plus intelligent, ce dont témoigne sa longue étude H.C. pour la vie, c'est-à-dire... […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helene-cixous/#i_5826

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 911 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La déconstruction »  : […] les lectures de textes littéraires qui s'inspirent de la réflexion philosophique de Jacques Derrida sur la phénoménologie et le structuralisme, en jouant l'un contre l'autre et vice versa. Le passage au poststructuralisme a lieu par la critique et la radicalisation du saussurianisme, l'insistance sur la textualité et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_5826

DIFFÉRENCE, philosophie

  • Écrit par 
  • Alfredo GOMEZ-MULLER
  •  • 1 542 mots

Dans le chapitre « Éthique de la différence »  : […] la différence en tant que telle. Comprenant et signifiant la différence comme « altérité » ou « extériorité » infinie (Lévinas) ou encore comme « différance » (Derrida), cette nouvelle philosophie s'enquiert de l'impensé de la tradition philosophique qui s'est constituée à partir de la logique du Même. Jacques Derrida « déconstruit » l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/difference-philosophie/#i_5826

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La philosophie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 6 286 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Philosophie analytique et philosophie continentale »  : […] à l'herméneutique et à la déconstruction dans les départements d'études littéraires et de littérature comparée. Il fut un temps où l'influence de Jacques Derrida en littérature et celle de la philosophie analytique en philosophie ne se mélangeaient pas. Aujourd'hui, dans les congrès qui réunissaient naguère exclusivement les philosophes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-philosophie/#i_5826

FÉMINISME - Les théories

  • Écrit par 
  • Françoise COLLIN
  •  • 2 724 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le postmodernisme ou l'indécidabilité »  : […] philosophique français dit postmétaphysique que se dessine une troisième position touchant à la définition théorique et pratique des sexes. On peut y relever des références à Michel Foucault ou à Gilles Deleuze, mais c'est Jacques Derrida qui, dans son enseignement régulier et très médiatisé aux États-Unis, en sera le principal porte-drapeau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-les-theories/#i_5826

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 534 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le modèle du système sans choses »  : […] la monstration d'un référent, conçue comme présence pleine ? C'est une question qui, chez Jacques Derrida, conduit à lier le sort du structuralisme non seulement à une sémiologie généralisée, mais à une « grammatologie », c'est-à-dire à une théorie de l'écriture. Si le théoricien du langage ordinaire n'y reconnaît guère ce qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_5826

ŒUVRE D'ART

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 918 mots

Dans le chapitre « L'œuvre, tout de même »  : […] : le théâtre de la cruauté, inspiré par la volonté d'« en finir avec le chef-d'œuvre », réintroduit l'œuvre. Jacques Derrida l'a bien vu : « Libéré de la diction, soustrait à la dictature du texte, l'athéisme théâtral ne sera-t-il pas livré à l'anarchie improvisatrice et à l'inspiration capricieuse de l'acteur ? [...]. Pour parer à ce danger […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvre-d-art/#i_5826

PHÉNOMÉNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Renaud BARBARAS, 
  • Jean GREISCH
  •  • 7 227 mots

Dans le chapitre « Un temps de crise et de maturation »  : […] Tout aussi significative est la rupture, en fait jamais définitivement consommée, avec les présuppositions de la phénoménologie husserlienne qu'on décèle dans les écrits de Jacques Derrida au cours des années 1960, de L'Origine de la géométrie (1962), à La Voix et le phénomène (1968). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenomenologie/#i_5826

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 040 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Différence et sens »  : […] L'œuvre de Jacques Derrida, qui est souvent considérée à l'étranger comme le fleuron de la philosophie française et dont l'influence a donné naissance, en France, à une mouvance d'écrits marqués, jusqu'au mimétisme, par un style baroque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie/#i_5826

RONELL AVITAL (1952-    )

  • Écrit par 
  • Guillaume LE BLANC
  •  • 941 mots

d'herméneutique de Berlin et soutient son doctorat à l'université Princeton en 1979. Elle prolonge ses études à Paris auprès de Jacques Derrida, dont elle sera l'une des traductrices, et d'Hélène Cixous. Elle est professeur de littérature comparée et de théorie à l'université de Californie à Berkeley puis à l'université de Columbia à New […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avital-ronell/#i_5826

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une crise de la signification »  : […] de la tradition philosophique, ils vont soumettre cette tradition à l'épreuve en retour. Exemplaire est à cet égard le style derridien en philosophie qui consiste à diffuser à partir de domaines variés du savoir des « simulacres » conceptuels, par exemple la « différance », à partir de l'analyse du signe saussurien considéré à la fois comme l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_5826

LE THÉÂTRE ET SON DOUBLE, Antonin Artaud - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 1 000 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Restaurer la fonction sacrée du théâtre »  : […] textes, Antonin Artaud expose ses conceptions du théâtre et secoue la complaisante torpeur dans laquelle se fige la culture occidentale. En y voyant davantage qu'un simple traité de la pratique théâtrale, Jacques Derrida insiste sur le fait qu'il s'agit là plus particulièrement « d'un système de critique ébranlant le tout de l'histoire de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-theatre-et-son-double/#i_5826

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine MALABOU, « DERRIDA JACQUES - (1930-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-derrida/