Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INTERNET Économie d'Internet

Internet est d'abord l'aboutissement de la révolution informationnelle marquée par le développement puis par l'intégration des télécommunications et de l'informatique. En effet, Internet n'est pas un réseau à proprement parler, mais une technologie : un ensemble de normes de communication et de présentation de l'information qui permettent aux outils qui s'y réfèrent de s'intégrer dans un système « sans couture » de traitement de l'information. Ce système, reliant sur le plan mondial individus et organisations, devient le siège de toutes les activités informationnelles et favorise leur développement en raison de l'efficacité avec laquelle son, images et données sont traitées et peuvent être intégrées.

Internet, c'est aussi un système décentralisé d'administration des échanges d'information entre machines. Ces dernières échangent des instructions et chacune peut devenir le « client » d'une autre qui devient alors un « serveur ». Les serveurs réalisent pour le compte du client diverses opérations comme lui envoyer les données qu'il demande, exécuter des opérations de traitement de l'information (calculer, traiter une image, payer un achat, etc.), servir de relais dans une communication avec un tiers, etc. Ce principe du « bout en bout » (end-to-end) explique pourquoi une interface telle qu'un ordinateur peut être utilisée pour réaliser différentes opérations telles que gérer des e-mails, des conversations téléphoniques, l'accès à des serveurs Web, à des dispositifs de télédiffusion de programmes, etc. Concrètement, l'ordinateur « client » envoie des instructions à différents serveurs qui réalisent diverses tâches de gestion de l'information. Inversement, le même ordinateur peut se mettre au service d'un autre ordinateur qui le pilote pour accéder à certaines des informations qu'il contient ou utiliser sa capacité de calcul. Cette décentralisation de l'administration constitue l'innovation majeure d'Internet car elle lui confère sa flexibilité et son dynamisme. Pour augmenter la palette des services disponibles sur le réseau, il suffit d'y connecter des systèmes offrant de nouvelles fonctionnalités ou d'y intégrer de nouveaux logiciels.

Le panorama technique ne serait pas complet si on ne prenait pas en considération un principe général des technologies numériques : le codage, sur un mode binaire (une série de 0 et de 1), de tout signal informationnel (son, texte, image, données, instructions). La transformation de toute information en code numérique facilite le cryptage des contenus. La gestion appropriée de la distribution de clés de déchiffrage ouvre alors la voie au contrôle, là aussi décentralisé, de l'accès à l'information. Le détenteur d'une suite numérique, comme un fichier musical, peut ainsi, et en fonction de l'utilisateur, autoriser, limiter ou interdire sa lecture, sa reproduction, sa diffusion.

Le « bout en bout » et le cryptage fournissent aux utilisateurs d'Internet les moyens de construire des espaces virtuels à accès contrôlé, au sein desquels ils mettent en œuvre des régulations concernant la manière d'utiliser des ressources informationnelles ou les modalités d'interaction entre les acteurs ayant accès à ces espaces. Il s'agit de sites Web sécurisés, d'intranets et d'extranets, de listes de diffusion, etc. qui servent à organiser des marchés, des systèmes d'enchères, des communautés « virtuelles » comme celles qui produisent les logiciels libres, etc. Internet est donc un outil favorisant l'émergence de nouveaux modèles organisationnels qui constituent un autre mécanisme, à côté de la démultiplication de la capacité à traiter l'information, par lequel des innovations majeures sont réalisées dans le domaine économique.[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris Dauphine, chercheur à DRM, UMR .N.R.S. 7088, professeur à l'Institut universitaire européen de Florence, Centre Robert Schuman, directeur de la European School for New-Institutional Economics, vice-président de l'International Society for New-Institutional Economics

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • APPRENTISSAGE ET INTERNET

    • Écrit par Franck AMADIEU, André TRICOT
    • 1 204 mots

    Grâce au Web (World Wide Web), Internet permet à des milliards d’humains d’accéder à des milliards de documents. Ceux-ci contiennent des images, des textes, des vidéos, des sons… sur à peu près tous les sujets. Ils peuvent répondre à des besoins divers : se renseigner ponctuellement sur un horaire...

  • DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU INTERNET

    • Écrit par Pierre MOUNIER-KUHN
    • 284 mots

    Au cours des années 1960, l'Advanced Research Projects Agency (A.R.P.A.), l'agence de recherche du ministère américain de la Défense, avait piloté et financé le développement d'un réseau de communications, Arpanet, reliant les ordinateurs des divers laboratoires universitaires...

  • INTERNET À HAUT DÉBIT

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 243 mots

    Concernant les technologies, l'année 2004 fut en France celle de la généralisation d'Internet à haut débit, appelé DSL (pour digital subscriber line, « ligne numérique d'abonné », ADSL pour asymmetric digital subscriber line). En quelques mois, en effet, les opérateurs de...

  • INTERNET DES OBJETS

    • Écrit par Frédéric KAPLAN
    • 2 440 mots
    • 1 média

    L'Internet des objets (Internet of things) désigne l'extension de l'infrastructure de l'Internet aux objets autres que les ordinateurs et smartphones. Dotés de capteurs, de systèmes de stockage, de modules de traitement et de capacités de communication, ces dispositifs relèvent...

  • MÉDECINE ET INTERNET

    • Écrit par Philippe MARREL, Elisabeth PARIZEL, René WALLSTEIN
    • 5 396 mots
    • 3 médias

    D’après une étude parue à la fin de 2014, plus de 60 p. 100 des Français utilisent Internet pour rechercher de l’information sur la santé. La consultation médicale à distance, autorisée en France depuis 2010, a de plus en plus de succès. Au niveau mondial, près de 4 millions de patients y...

  • 4G, télécommunications

    • Écrit par René WALLSTEIN
    • 1 573 mots
    ...des années 2000, la nature des communications mobiles a évolué : les abonnés utilisent certes leur terminal pour téléphoner, mais de plus en plus aussi pour accéder aux services d’Internet (courriel, réseaux sociaux, musique en ligne, etc.). Les fournisseurs de réseaux ont alors été confrontés à la perspective...
  • AI WEIWEI (1957- )

    • Écrit par John M. CUNNINGHAM
    • 1 095 mots
    • 1 média
    En 2005, Ai Weiwei est invité à rédiger un blog pour le portail Internet chinois Sina. Bien qu'il utilise dans un premier temps cet outil comme une vitrine de sa vie mondaine, il s'en sert bientôt comme une tribune pour exposer ses critiques souvent radicales du régime chinois. Conçu entièrement par...
  • ARABIE SAOUDITE

    • Écrit par Philippe DROZ-VINCENT, Universalis, Ghassan SALAMÉ
    • 25 169 mots
    • 10 médias
    Un débat de fond dans la société saoudienne est relancé dans les années 2000, en particulier avec l'accès des jeunes générations à des moyens de communication et technologiques nouveaux (Internet, blogs, réseaux sociaux) : les thèmes abordés concernent le poids de la religion et en particulier...
  • BANDE DESSINÉE

    • Écrit par Dominique PETITFAUX
    • 22 793 mots
    • 15 médias
    Au début du xxie siècle, il existe bien sur Internet plus de 10 000 sites consacrés à la bande dessinée mais, outre que l’information n’y est pas toujours fiable, ils ne donnent généralement que des vues parcellaires, peu utilisables par le grand public. À la fin du xxe siècle, un marché...
  • Afficher les 83 références

Voir aussi