MÉDECINE ET INTERNET

Médias de l’article

Médecins et malades interconnectés

Médecins et malades interconnectés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Consultation médicale à travers le réseau Internet

Consultation médicale à travers le réseau Internet
Crédits : Brian A Jackson/ Shutterstock

photographie

Cabine de télémédecine

Cabine de télémédecine
Crédits : Philippe Desmazes/ AFP

photographie


D’après une étude parue à la fin de 2014, plus de 60 p. 100 des Français utilisent Internet pour rechercher de l’information sur la santé. La consultation médicale à distance, autorisée en France depuis 2010, a de plus en plus de succès. Au niveau mondial, près de 4 millions de patients y ont recours en 2017. Les smartphones et autres terminaux portables sont les catalyseurs de cette évolution. Les nouvelles possibilités qui s’ouvrent ainsi grâce à la médiation d’Internet dans le domaine médical attirent les grands acteurs de la Toile tels Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft (GAFAM). Leur irruption dans le domaine très réglementé de la médecine change la donne : sites, serveurs, logiciels et objets connectés dédiés aux applications médicales se multiplient. Internet s’insinue jusqu’au cœur même du système de soins dont il bouscule l’organisation et la pratique. Le rapport patient-médecin est affecté par cette intrusion de la Toile dans ce « colloque singulier » qu’est l’entrevue entre le médecin et son patient. Tous ces changements suscitent débats et controverses.

Médecins et malades interconnectés

Médecins et malades interconnectés

dessin

L’exploitation statistique des données de navigation (big data) permet d’extraire des indications médicales utilisables pour la recherche ou l’exploitation commerciale, sous respect de l’anonymat, par des organismes tiers. Dans le domaine médical, nombre de données, applications ou... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Un nouveau terminal de santé : le smartphone

Jusqu’au début des années 2000, l’accès à Internet se faisait quasi exclusivement depuis des micro-ordinateurs. Depuis l’explosion du sans-fil, les smartphones et autres tablettes prennent en partie le relais. L’offre de santé sur Internet (e-santé) s’est alors progressivement orientée vers les usagers mobiles avec de nouvelles applications qui les ciblent spécifiquement et qu’on a regroupées sous le terme générique « m-santé » (« m » pour mobile). Ces applications tirent spécifiquement parti de la mobilité et du fait que le smartphone, qu’on a toujours sur soi, est devenu un terminal offrant des services très diversifiés en dehors du téléphone et de l’accès à Internet.

En 2017, on compte plus de 100 000 applications de santé spécialement [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Elisabeth PARIZEL, Philippe MARREL, René WALLSTEIN, « MÉDECINE ET INTERNET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-et-internet/