MILITAIRE INDUSTRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Entre trafics d'armes et politiques de désarmement

Reste aussi à connaître la part du trafic d'armes clandestin à l'échelle internationale. Son ampleur est difficile à mesurer, tout comme le volume financier qu'ils représente chaque année. Le trafic international d'armes de guerre profite des défaillances d'un cadre juridique marqué par une extrême hétérogénéité.

Les trafics sont très dynamiques dans les zones dites grises, expression apparue dans les années 1990 pour définir les régions qui cumulent désordres politiques, économiques et sociaux, facteurs d'instabilité chronique. Ces crises sociopolitiques favorisent les processus de balkanisation (désintégration de l'autorité centrale étatique), les situations de non-droit, les dérives mafieuses des sociétés. Elles se traduisent par des guerres intraétatiques (crises majeures sur un même territoire) ou interétatiques (entre plusieurs États) qui trouvent leur racine dans le nationalisme identitaire, dans des revendications ethniques et/ou religieuses. Ces guerres civiles peuvent conduire, par le jeu des alliances, à une extension du conflit, avec l'intervention de pays frontaliers. La durée de ces conflits est fonction de l'implication des pays occidentaux, soit directement, soit indirectement par le jeu des multinationales. Les régions touchées représentent très souvent aussi un enjeu pour le contrôle et l'exploitation d'une ou de plusieurs ressources rares (pétrole, uranium, diamant, eau), ce qui exacerbe les trafics d'armes au profit de toutes les factions, comme ce fut le cas en Sierra Leone ou en Angola.

Le trafic d'armes concerne donc majoritairement les armes dites légères et de petit calibre (A.L.P.C.). Contrairement à cette qualification, a priori restrictive, sont intégrés à cet ensemble, outre les pistolets, fusils et carabines, les fusils d'assaut, mitrailleuses, fusils de tireur d'élite, grenades, lance [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Écrit par :

  • : docteur en histoire, enseignant en histoire et géographie, en géopolitique et défense intérieure

Classification

Autres références

«  MILITAIRE INDUSTRIE  » est également traité dans :

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre PAPON
  •  • 9 161 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le cas de la France »  : […] Prolongeant une tradition « colbertiste », l'État joue, en France, un rôle central dans le soutien à la recherche. Dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, la planification de la recherche a contribué au développement de celle-ci jusqu'au début des années 1970. Outre le C.N.R.S., créé en 1939, de grands organismes publics ont été fondés, après la guerre, pour piloter la recherche […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Algérie. Élection d’Abdelmadjid Tebboune à la présidence. 10-31 décembre 2019

Le 10, le tribunal de Sidi M’Hamed, à Alger, condamne les anciens Premiers ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia à respectivement douze et quinze ans de prison, pour des malversations dans le secteur de l’industrie automobile. Trois anciens ministres, une ancienne préfète et quatre hommes […] Lire la suite

Turquie. Livraison des systèmes de défense anti-aériens russes S-400. 12-16 juillet 2019

Le 12, les premiers systèmes de défense anti-aériens S-400, commandés à la Russie en septembre 2017, sont livrés sur la base militaire de Mürted, proche d’Ankara. L’acquisition de matériels russes, incompatibles avec le système de défense aérienne de l’OTAN, met en cause la cohésion de l’Alliance […] Lire la suite

Libye. État d'urgence et départ des islamistes du gouvernement. 12-21 janvier 2014

Le 12, le vice-ministre de l'Industrie Hassan al-Droui est tué par balles à Syrte. Il s'agit du premier assassinat d'un membre du gouvernement depuis la chute du régime de Mu'ammar al-Kadhafi en octobre 2011. Le 18, le Congrès général national décrète l'état d'urgence. Cette décision du Parlement […] Lire la suite

France. Confirmation des privatisations de Thomson-C.S.F. et du G.A.N. 11-18 juillet 1997

Le 11, le Premier ministre Lionel Jospin annonce l'arrêt du processus de vente de gré à gré de Thomson-C.S.F., filiale du groupe public spécialisée dans l'électronique militaire et professionnelle. L'opération avait été engagée en février par le précédent gouvernement à la suite d'une première […] Lire la suite

France. Présentation du projet de professionnalisation de l'armée. 22 février 1996

transformation doit se faire en six ans. Avant 2001, le service militaire doit être supprimé – un débat est ouvert sur la nature d'un futur service civil – et les effectifs des armées seront ramenés de cinq cent mille à trois cent cinquante mille hommes – le nombre des régiments de l'armée de terre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pascal LE PAUTREMAT, « MILITAIRE INDUSTRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-militaire/