MILITAIRE INDUSTRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dimensions budgétaires et commerciales des industries militaires

Industrie militaire et emploi

La part croissante de la robotisation dans les nouveaux armements, la réduction des effectifs des armées et les apports de la haute technologie impliquent une mutation des industries de défense nationale, notamment en Europe, au regard des chantiers de partenariat.

Pour les pays leaders dans l'industrie et le commerce de l'armement, la fin de la guerre froide a marqué le début d'une période de restructuration, qui a entraîné une réduction du nombre de sites de production et une diminution des actifs employés dans les secteurs correspondants. Ainsi, aux États-Unis, le nombre de salariés du secteur, qui s'élevait à plus de 1,2 million en 1989, est passé à quelque 545 000 employés à la fin de 2003.

En Europe, les restructurations de l'industrie d'armement ont entraîné une baisse sensible des emplois dans cette branche. De 1,1 million répertoriés en 1984, ils sont passés à environ 600 000 dix ans plus tard, sous l'effet de la globalisation des marchés d'armement et de la recherche d'économies d'échelle et d'accroissement de la productivité. Le marché des industries de l'armement s'est transformé pour se porter sur la constitution de grandes entreprises (British Aerospace, Thomson puis Thales, Daimler Benz, M.B.B., G.E.C., Aérospatiale).

En Russie, à l'époque soviétique, le complexe militaro-industriel représentait environ 13 millions d'emplois et assurait plus de 50 p. 100 du P.N.B. Les années 1980 témoignaient de la puissance de la Russie dans la production d'armes, un secteur qui représentait près de 70 p. 100 de l'industrie nationale. Mais la reconversion fut difficile compte tenu de la nature même de ces entreprises, qui œuvraient dans un secteur de très haute technologie aux coûts élevés. Aujourd'hui, l'industrie militaire russe est à la fois réduite et rénovée. Elle porte la majeure partie de ses efforts sur le remplacement et le rajeunissement des équipements de l'armée russe dont l'obso [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages


Écrit par :

  • : docteur en histoire, enseignant en histoire et géographie, en géopolitique et défense intérieure

Classification


Autres références

«  MILITAIRE INDUSTRIE  » est également traité dans :

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre PAPON
  •  • 9 161 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le cas de la France »  : […] Prolongeant une tradition « colbertiste », l'État joue, en France, un rôle central dans le soutien à la recherche. Dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, la planification de la recherche a contribué au développement de celle-ci jusqu'au début des années 1970. Outre le C.N.R.S., créé en 1939, de grands organismes publics ont été fondés, après la guerre, pour piloter la recherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherche-scientifique/#i_48126

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascal LE PAUTREMAT, « MILITAIRE INDUSTRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-militaire/