DOULEUR

Médias de l’article

Fibres myélinisées

Fibres myélinisées
Crédits : R. Boardman, Getty Images

photographie

Afférences nociceptives

Afférences nociceptives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Dès l'aube de l'humanité, sous toutes les latitudes, on retrouve des traces qui témoignent que l'homme n'a cessé de s'interroger sur la douleur, de lui donner un sens et de chercher à la combattre. À l'aube du IIIe millénaire, on doit constater que la douleur demeure très imparfaitement comprise et maîtrisée dans de nombreuses situations cliniques. Il n'est pas surprenant dès lors que des concepts théologiques ou philosophiques aient conféré à la douleur une valeur rédemptrice ou d'épreuve à dépasser.

Il faut attendre le xixe siècle pour qu'apparaissent deux bouleversements : la découverte du pouvoir anesthésique de l'éther, qui marquera le développement de l'anesthésie, et la découverte du principe actif analgésique de l'opium : la morphine.

Depuis une trentaine d'années, une masse considérable de connaissances sur la neurobiologie de la douleur s'est accumulée, mais ces progrès de la connaissance n'ont pas encore débouché sur de nouvelles méthodes de traitement de la douleur. On attend toujours l'antalgique idéal qui viendrait détrôner les deux antalgiques de référence : la morphine et le déjà centenaire paracétamol.

Pendant longtemps, de nombreux facteurs et idées reçues, philosophico-métaphysiques ou médicales, ont retardé la prise en charge optimale de la douleur. Cependant, la prise de conscience relativement récente de la nécessité de mieux la combattre en utilisant les moyens aujourd'hui disponibles constitue un progrès, car la douleur n'est pas simplement un symptôme : du fait de son intensité ou de sa persistance, c'est un phénomène extrêmement agressif et destructeur pour tout individu.

Pourtant, la nociception (processus physiologique de la douleur) assure une fonction de signal d'alarme en informant l'organisme de la présence d'un désordre susceptible de lui nuire. Il importe donc de contrôler la douleur tout en la considérant comme un élément de surveillance de la progression de la maladie. Cette surveillance permettra de constater l'effet des traitements sur [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : chef de travaux, assistant en neurophysiologie à l'hôpital Saint-Antoine, Paris
  • : praticien hospitalier, A.C.C.A. Hôpitaux de Paris, attaché consultant de l'hôpital Saint-Antoine

Classification


Autres références

«  DOULEUR  » est également traité dans :

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET DOULEUR

  • Écrit par 
  • Valery LEGRAIN
  •  • 1 405 mots

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage corporel potentiel ou à tout événement sensoriel supposé subjectivement refléter un dommage corporel. La douleur est liée en situation normale à l’activation, à la surface de la peau ou dans les viscères, de récepteurs sensoriels particuliers appelés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-douleur/#i_2267

ACUPUNCTURE

  • Écrit par 
  • François BOUREAU
  •  • 2 986 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hypoalgésie »  : […] De nombreux travaux ont étudié en laboratoire les effets de l'acupuncture sur la perception de la douleur, tant chez l'homme que chez l'animal. Les résultats publiés ne sont pas tous homogènes. Que l'acupuncture puisse provoquer une élévation du seuil douloureux semble cependant généralement admis. On doit souligner que l'intensité de l'effet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acupuncture/#i_2267

ANALGÉSIQUES ET ANTALGIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques DUTEIL
  •  • 1 053 mots

Face à des douleurs multiples par leur siège, leur nature et leur intensité, chaque patient réagit individuellement en fonction de ses facteurs génétiques et de son psychisme. L'appréciation de l'effet analgésique d'un médicament varie, elle aussi, d'un individu à l'autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analgesiques-et-antalgiques/#i_2267

ANESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis BONNET, 
  • François CHAST
  •  • 4 117 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Anesthésiques généraux »  : […] Analgésiques. Pour réaliser une anesthésie, il faut souvent associer aux agents hypnotiques des agents aux propriétés analgésiques prédominantes (agents dits analgésiques), c'est-à-dire dont le rôle est de supprimer ou d'atténuer la sensibilité à la douleur. On emploie en pratique des opiacés (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anesthesie/#i_2267

ANGOR

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 224 mots

Un angor pectoris, ou angine de poitrine, est une manifestation clinique qui traduit une anoxie transitoire du muscle cardiaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angor/#i_2267

APPENDICITE

  • Écrit par 
  • Laurent CHARBIT
  •  • 1 081 mots

Affection très fréquente, l'appendicite peut encore, de nos jours, avoir des conséquences graves. Anatomiquement, l'appendice peut être atteint à divers degrés : appendicite catarrhale, où l'appendice est simplement œdématié et hypervascularisé ; appendicite purulente (empyème appendiculaire) ; gangrène et perforation enfin. Les organes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appendicite/#i_2267

BIOÉTHIQUE - Les enjeux actuels

  • Écrit par 
  • Didier SICARD
  •  • 1 699 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fin de vie »  : […] au moins la fin de vie ; l'acharnement thérapeutique est une tentation de la médecine ; les douleurs peuvent être difficiles à maîtriser, et, si elles le sont, les médicaments qui en viennent à bout raccourcissent la vie. La médecine doit donc aider dans les derniers instants à ce que la mort survienne dans les meilleures conditions possibles. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique-les-enjeux-actuels/#i_2267

CÉPHALÉE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 188 mots

Terme désignant toute douleur située au niveau de la tête, mais habituellement réservé aux seules douleurs ressenties dans la boîte crânienne. La plupart des céphalées, certainement plus de 90 p. 100, n'ont pas de cause organique et sont imputables à une attention soutenue ou à une perturbation psychique transitoire (anxiété […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cephalee/#i_2267

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 126 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'infarctus du myocarde »  : […] Cliniquement, le patient ressent une douleur angineuse très intense, le plus souvent sans effort déclenchant. Elle réveille fréquemment le malade dans la nuit. Cette douleur se prolonge et ne cède pas à la trinitrine. Le traitement doit être immédiat : les grands progrès réalisés ces dernières années sont à ce prix. Le patient doit donner l'alerte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coeur-maladies-cardio-vasculaires/#i_2267

DORSALGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 247 mots

Le mal de dos est une cause très fréquente de consultation en rhumatologie et/ou en médecine générale. Souvent, les malades confondent colonne vertébrale et dos, si bien qu'il faut d'abord leur faire préciser le siège exact de leurs douleurs, plus souvent lombaires que dorsales proprement dites […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsalgie/#i_2267

ÉLECTRO-ANALGÉSIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 32 mots

Méthode visant à soulager certains syndromes douloureux grâce à des stimulations électriques administrées sur des structures nerveuses pour obtenir un effet d'analgésie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electro-analgesie/#i_2267

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 317 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Électrothérapie appliquée »  : […] L'électrothérapie antalgique. Quelle que soit la forme de douleur, directe, projetée, référée (referred pain), l'électrothérapie antalgique peut être : appliquée en surface (ionisation à la novocaïne, haute fréquence), ou transcutanée (basse fréquence, diadynamique sur les zones gâchettes), ou agissant sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/#i_2267

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Dans le chapitre « Fonctions et limites de l’empathie »  : […] personnes, des relations interpersonnelles, et du contexte social. Par exemple, l’activité dans le réseau de la douleur (insula et cortex cingulaire antérieur) est considérablement augmentée lorsque des participants perçoivent leurs proches souffrir par comparaison à l’activité cérébrale générée lorsqu’ils voient des étrangers souffrir, et ceci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empathie/#i_2267

ÉPICURE (-341--270)

  • Écrit par 
  • Graziano ARRIGHETTI
  •  • 6 205 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le plaisir et l'amitié »  : […] plaisir doive être satisfait ; il peut exister des plaisirs dont la conséquence est une douleur et qu'il faudra donc repousser ; en revanche, il ne faudra pas fuir certaines douleurs qui, une fois surmontées, peuvent provoquer un plaisir. C'est alors la raison qui doit intervenir pour imposer son choix à l'impulsion animale qui aurait tendance à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epicure/#i_2267

EUTHANASIE

  • Écrit par 
  • Véronique RACHET-DARFEUILLE
  •  • 2 946 mots

Dans le chapitre « Le régime pénal français »  : […] La lutte contre la douleur et l'accompagnement du mourant font désormais légalement partie des missions dévolues au médecin : l'article L.1112-4 du Code de la santé publique impose aux établissements de santé de prendre en charge la douleur des patients et d'assurer les soins palliatifs. Cette disposition légale apparaît comme le complément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euthanasie/#i_2267

FIBROMYALGIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 492 mots

Étymologiquement douleur des fibres musculaires [du latin fiber (fibre), et du grec myos (muscle) et algos (douleur)], le mot fibromyalgie, francisation de l'anglais fibromyalgia, s'est substitué au début des années 1990 au « syndrome polyalgique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fibromyalgie/#i_2267

HÉDONISME

  • Écrit par 
  • Henri WETZEL
  •  • 3 982 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La jouissance et le degré zéro du logos »  : […] qu'il faut fuir de toutes les manières. C'est dire qu'il n'y a pas de milieu possible entre le plaisir et la douleur ; bien plus, l'oscillation entre ces deux pôles n'est pas constitutive de l'expérience, puisque toute préférence et toute aversion sont désignées en référence non à la douleur, ni au plaisir par différence avec la douleur, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hedonisme/#i_2267

INFLAMMATION ou RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 3 486 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Antalgiques »  : […] L'un des signes cardinaux de l'inflammation étant la douleur, il est naturel que les antalgiques soient d'usage courant dans cette indication […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inflammation/#i_2267

LERICHE RENÉ (1879-1955)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 849 mots

Chirurgien français. Fils d'un avoué de Roanne et descendant d'une lignée de médecins lyonnais, René Leriche, après avoir étudié au collège de Saint-Chamond, décide d'être chirurgien et poursuit à Lyon ses études médicales : interne en 1902, prosecteur d'anatomie (1905), docteur en médecine en 1906 avec une thèse sur la résection de l'estomac dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-leriche/#i_2267

MIGRAINE

  • Écrit par 
  • Patrick HENRY
  •  • 434 mots

termes « migraine » et « mal de tête ». La migraine ou hémicrânie constitue une variété bien particulière de céphalées, survenant par accès intermittents. Dans la crise migraineuse sans aura, la plus fréquente, la douleur est hémicrânienne et revêt souvent un caractère pulsatile ; elle est accompagnée de nausées, de vomissements ainsi que d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migraine/#i_2267

MOELLE ÉPINIÈRE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 068 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Principaux faisceaux ascendants »  : […] ont franchi la ligne médiane par la voie de la commissure blanche antérieure. C'est la grande voie spinale de la sensibilité thermique et de la sensibilité douloureuse, mais pour cette dernière on admet aujourd'hui qu'il ne s'agit que de son mode « rapide », c'est-à-dire de la douleur brève, bien localisable et dont la charge affective est peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moelle-epiniere/#i_2267

MORPHINE

  • Écrit par 
  • Hélène MOYSE, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS
  •  • 2 112 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Emplois thérapeutiques »  : […] et utilisé sous forme de soluté injectable à 1 ou 2 p. 100 (doses maximales 0,02-0,05 g). Médicament de la douleur, elle est administrée au cours des coliques hépatiques et néphrétiques, chez les grands opérés, les cancéreux. Cependant, depuis quelques années, est prescrite une nouvelle formule, l'élixir de Brompton, où le chlorhydrate de morphine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morphine/#i_2267

NAISSANCE - Accouchement

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Yves MALINAS
  •  • 4 232 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Peut-on effacer la douleur ? »  : […] La douleur obstétricale se manifeste lorsque la pression dans l'utérus dépasse 30 mmHg. Les analgésiques l'atténuent, mais les plus efficaces ne sont pas les plus anodins. Le nombre de produits anesthésiques successivement adoptés, prônés, puis abandonnés, depuis 1848, se compte par dizaines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-accouchement/#i_2267

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 240 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La sensibilité »  : […] se rendent au noyau spécifique du thalamus, puis à la région pariétale du cerveau. La sensibilité douloureuse emprunte le faisceau antérolatéral de la moelle après avoir croisé la ligne médiane. Les cibles structurales de ces fibres sont mal systématisées, un faible contingent atteignant le thalamus alors que la majeure partie rejoint des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_2267

NOSTALGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 5 257 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nostalgie et renoncement »  : […] doit se défaire entièrement. Peut-être découvrirait-on là le lieu et la source de la douleur, poursuit Freud, dans « le caractère irréalisable de l'investissement de l'objet en nostalgie [Sehnsuchtsbesetzung des Objekts] » relativement au travail de deuil ; l'état nostalgique, par contre, impliquerait seulement un renoncement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nostalgie/#i_2267

OBÉSITÉ (psychologie)

  • Écrit par 
  • Catherine DEVIDAL
  •  • 1 127 mots

L’obésité s’accompagne de diverses douleurs somatiques telles que la fibromyalgie et les douleurs articulaires. Ces dernières touchent non seulement les articulations porteuses comme les hanches, les genoux ou les chevilles, mais également les doigts de la main. Elles génèrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite-psychologie/#i_2267

OPIOÏDES

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES
  •  • 3 140 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Biogenèse et métabolisme des enképhalines et des endorphines »  : […] chez l'animal. Cet effet analgésique est reversé par la naloxone, antagoniste spécifique du récepteur morphinique, ce qui démontre donc de manière définitive que les enképhalines endogènes protégées de leur dégradation par le Thiorphan sont bien impliquées dans le contrôle de la douleur et que ce contrôle exige la liaison aux récepteurs cérébraux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opioides/#i_2267

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 578 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Médiateurs et effecteurs de la réaction inflammatoire  »  : […] sont responsables de l’augmentation de la perméabilité vasculaire, de la vasodilatation (la rougeur), de la formation d’œdème et donc de la douleur et les prostaglandines contribuent à la fièvre. C’est ce qui permet de comprendre l’action de l'aspirine qui, parce qu’elle inhibe l'action de la cyclooxygénase inductible, bloque la formation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaction-inflammatoire/#i_2267

RHUMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 150 mots

Dans le chapitre « Thérapeutiques médicamenteuses »  : […] Les antalgiques sont utilisés dans la plupart des affections rhumatismales. L'OMS les a classés en quatre niveaux, en fonction de leur efficacité croissante sur les douleurs cancéreuses : le niveau I comprend tous les antalgiques non-opiacés, c'est-à-dire l'aspirine, certains dérivés des AINS et surtout le paracétamol, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhumatologie/#i_2267

SOUFFRANCE

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 4 420 mots

Dans le chapitre « Certitude de la souffrance physique »  : […] Seule la souffrance physique – la « douleur » – semblerait devoir faire l'objet d'une certitude : mieux localisée, plus sporadique et dotée de seuils d'intensité éventuellement déterminables, elle échapperait à cette suspicion qui caractérise la souffrance, dont la causalité, étant d'ordre suprasensible aussi bien que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souffrance/#i_2267

TRAUMATISMES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Manifestations cliniques des principaux traumatismes »  : […] Les troubles de la sensibilité sont caractérisés par la douleur, qui est fréquente dans la plupart des contusions, des atteintes ostéo-articulaires et des lésions plus complexes (fracas, écrasement, etc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traumatismes/#i_2267

Voir aussi

Pour citer l’article

François BOUREAU, Jean-François DOUBRÈRE, « DOULEUR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/douleur/