Neurobiologie, physiologie humaine


ADDICTION

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES, 
  • Eduardo VERA OCAMPO
  •  • 7 837 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Approche neurobiologique »  : […] Hypothèses explicatives Quels sont les mécanismes par lesquels les drogues stimulent la libération de dopamine ? Ils sont de deux sortes et dépendent du site où agissent les drogues. Les psychostimulants (cocaïne, amphétamines, ecstasy et médicaments contenant ce type de substances) bloquent un système régulateur de la concentration […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/addiction/2-approche-neurobiologique/

BLUE BRAIN PROJECT

  • Écrit par 
  • Philippe ROCHAT
  •  • 511 mots

Le cerveau présente un champ de recherche vaste et un domaine où l'expérimentation est particulièrement difficile pour des raisons évidentes, mais aussi parce que sa complexité et sa structure délicate rendent le fonctionnement quasi inaccessible aux mesures. Une simulation numérique du cerveau humain serait donc un outil efficace pour permettre à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blue-brain-project/#i_0

BULBE RACHIDIEN

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 107 mots
  •  • 7 médias

Le bulbe rachidien, formant jonction entre moelle épinière et encéphale, est un centre nerveux fort important. Il assure, chez l'Homme, des fonctions réflexes essentielles dans la vie de relation aussi bien que dans la vie de nutrition. Il est, de plus, un carrefour des voies sensitives et motrices du névraxe. Anatomie Le bulbe rachidien, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulbe-rachidien/#i_0

CANNABINOÏDES

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE, 
  • Eleni TZAVARA
  •  • 2 339 mots

Depuis des millénaires, dans des contextes sociaux et juridiques très différents, la marijuana et le hachisch, c'est-à-dire les pousses et les préparations résineuses de la plante Cannabis sativa (var. indica), ont été parmi les psychotropes les plus consommés pour leurs propriétés euphorisantes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cannabinoides/#i_0

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 203 mots
  •  • 10 médias

Comprendre l'organisation du tissu cérébral et sa logique est l'une des questions centrales de la neurobiologie moderne. Or le cerveau humain est la structure vivante la plus complexe que nous connaissons . Cet organe n'est pas homogène et sa complexité s'exprime par la juxtaposition de différents territoires dont les fonctions sont plus ou moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_0

CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 10 492 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La conscience et le cerveau »  : […] Les difficultés du problème des rapports de la conscience et du cerveau sont celles des rapports du « physique et du moral », de la matière et de l'esprit. Elles sont insurmontables dès que l'on tient le cerveau pour une chose et la conscience pour une pure spiritualité. Ce qui vient d'être dit de l'être conscient, de la multiplicité de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience/4-la-conscience-et-le-cerveau/

CORTEX CÉRÉBRAL

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 411 mots

Dans l'encéphale des Vertébrés , la présence de substance grise superficielle reflète la présence de neurones dits corticaux. Au cours de la neurogenèse, ils viennent peupler la surface nerveuse par un processus migratoire après lequel interviendra leur différenciation. Chez l'animal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cortex-cerebral/#i_0

DÉGLUTITION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 180 mots

Réflexe permettant au contenu buccal de passer dans l'œsophage. Les fibres afférentes proviennent des rameaux sensitifs du nerf pneumogastrique et du nerf trijumeau ; elles excitent des centres nerveux bulbaires. Ceux-ci commandent la musculature pharyngée par l'intermédiaire du nerf glossopharyngien et provoquent la fermeture de la glotte grâce à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deglutition/#i_0

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 988 mots
  •  • 3 médias

Dès l'aube de l'humanité, sous toutes les latitudes, on retrouve des traces qui témoignent que l'homme n'a cessé de s'interroger sur la douleur, de lui donner un sens et de chercher à la combattre. À l'aube du IIIe millénaire, on doit constater que la douleur demeure très imparfaitement comprise et maîtrisée dans de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douleur/#i_0

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 409 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Électro-encéphalographie »  : […] L'électro-encéphalographie est l'investigation électrophysiologique permettant d'enregistrer et d'analyser l'activité des générateurs bioélectriques cérébraux, telle qu'elle se manifeste au niveau des enveloppes cutanées du crâne (ou scalp). Le champ électrique créé par ces générateurs diffère selon les régions du scalp et varie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/2-electro-encephalographie/

ÉQUILIBRATION

  • Écrit par 
  • Francis LESTIENNE
  •  • 4 498 mots
  •  • 4 médias

Afin d'assurer l'efficacité de l'exécution des mouvements mis en jeu au cours de la locomotion, de l'orientation et de la préhension, les animaux font usage d'un ensemble de mécanismes sensorimoteurs qui permettent le maintien de l'équilibre du corps en dépit des causes qui tendent à le perturber : les accélérations d'origine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibration/#i_0

GUSTATION

  • Écrit par 
  • Matty CHIVA
  •  • 4 832 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le mécanisme nerveux de discrimination des saveurs »  : […] Données électrophysiologiques L'exploration électrophysiologique des décharges nerveuses dans la corde du tympan ou le glossopharyngien a permis, mieux que la confrontation des propriétés chimiques des corps actifs et des réponses comportementales, de rechercher le mécanisme nerveux de la différenciation des corps sapides en quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustation/3-le-mecanisme-nerveux-de-discrimination-des-saveurs/

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 354 mots
  •  • 13 médias

Bien des siècles avant l'Antiquité classique, on admettait déjà un étroit rapport entre les hémisphères cérébraux et les fonctions mentales supérieures : sensation consciente, motricité volontaire, mémoire , etc. Les anciens auteurs ont abondamment spéculé sur la région des hémisphères où pouvaient résider ces facultés généralement désignées par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemispheres-cerebraux/#i_0

HYPOTHALAMUS

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 719 mots
  •  • 6 médias

Malgré ses dimensions restreintes (quelques centimètres cubes chez l'homme), l'hypothalamus s'est peu à peu révélé comme le centre majeur des régulations homéostasiques. En tant que tel, il jouera donc un rôle fondamental dans tous les grands comportements des vertébrés , les plus rudimentaires comme les plus perfectionnés. Dire que l'hypothalamus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothalamus/#i_0

INHIBITION

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Pierre KAUFMANN, 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 8 286 mots

L' évolution du concept d'inhibition nerveuse est assez remarquable ; presque dès l'origine, il fut appliqué à l' interprétation de phénomènes de complexités très différentes, relevant d'échelles d'appréhension du fonctionnement nerveux les plus diverses, du niveau le plus synthétique au plus analytique, de la psychologie à la neurologie clinique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inhibition/#i_0

LIMBIQUE SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Pierre KARLI
  •  • 4 411 mots
  •  • 1 média

C'est par étapes que s'est développée une notion telle que celle d'un « système limbique », et ce n'est que de façon progressive qu'elle s’est précisée dans une acception très généralement admise. Aussi n'est-il pas sans intérêt d'en tracer un bref historique. Le qualificatif « limbique » apparaît en 1878, lorsque Broca décrit sous le nom de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-limbique/#i_0

LOCALISATIONS CÉRÉBRALES THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 607 mots
  •  • 1 média

Théorie donnant un siège anatomique aux diverses fonctions psychologiques. C'est Albert le Grand (xiiie s.) qui le premier s'efforça de répartir les fonctions mentales entre les parties du cerveau. La phrénologie de Gall et Spurzheim donna, en 1810, aux localisations cérébrales une base scientifique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-localisations-cerebrales/#i_0

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRION, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Alain LIEURY
  •  • 12 374 mots

Dans le chapitre « Plasticité de l'organisation cérébrale et mémoire »  : […] Le terme plasticité désigne, d'une part, les procédés relatifs à l'art de donner une forme (chirurgie, arts plastiques), et, d'autre part, la propriété qu'ont certains corps de changer de forme sous l'action d'une force extérieure, et de conserver durablement cette déformation. Appliquée au vivant, la notion devient soit la propriété active […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/2-plasticite-de-l-organisation-cerebrale-et-memoire/

MOELLE ÉPINIÈRE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 087 mots
  •  • 9 médias

La moelle épinière est une structure nerveuse axiale qui caractérise de façon fondamentale et constante le système nerveux central des Vertébrés . Chez tous, elle constitue le grand centre des réflexes sensitivo-moteurs de la vie végétative comme de la vie de relation. Renfermant le premier relais des messages originaires de la périphérie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moelle-epiniere/#i_0

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 789 mots
  •  • 14 médias

Alors que l'on définissait un neurone exclusivement par ses caractéristiques morphologiques et électrophysiologiques, on peut maintenant y ajouter un caractère essentiel : la nature du neurorégulateur qu'il synthétise et qu'il libère. Le formidable développement de la biochimie et de la pharmacologie du système nerveux au cours des dernières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_0

NEUROPLASTICITÉ

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 95 mots

Le terme neuroplasticité désigne les facultés de réorganisation que l'on a mis en évidence dans le système nerveux. Elles sont dues à l'existence de cellules restées indifférenciées qui peuvent remplacer des neurones détruits accidentellement ou à la suite de dégradation métabolique ou infectieuse. L'existence de ces phénomènes de rénovation a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neuroplasticite/#i_0

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET DOULEUR

  • Écrit par 
  • Valery LEGRAIN
  •  • 1 414 mots

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage corporel potentiel ou à tout événement sensoriel supposé subjectivement refléter un dommage corporel. La douleur est liée en situation normale à l’activation, à la surface de la peau ou dans les viscères, de récepteurs sensoriels particuliers appelés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-douleur/#i_0

NEUROTENSINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 98 mots

La neurotensine, composée de treize acides aminés, est localisée dans les neurones du cerveau et dans les cellules intestinales sécrétantes N. Elle est à la fois transmetteur peptidergique et hormone circulante. Elle entraîne une hyperglycémie avec des modifications de l'insulinosécrétion et des effets vasculaires périphériques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurotensine/#i_0

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 406 mots
  •  • 38 médias

Le système neurovégétatif de l'homme, appelé également système « autonome, viscéral ou involontaire », se définit par son rôle et par son organisation anatomo-physiologique. Ses prolongements périphériques sont distribués à tous les organes et tissus situés à l'intérieur du corps ; il innerve les viscères (cœur, vaisseaux, tube digestif, etc.), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-neurovegetatif/#i_0

ORGANISATION DISCONTINUE DU TISSU NERVEUX

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 251 mots

Les éléments qui composent le tissu nerveux sont-ils en continuité ou seulement en contiguïté ? La question oppose, à la fin du xixe siècle, les « réticulistes », partisans d'un tissu nerveux constitué de cellules anastomosées par leurs dendrites et leurs axones en de véritables réseaux continus, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-discontinue-du-tissu-nerveux/#i_0

RÉFLEXES

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 3 422 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Évolution de l'activité réflexe »  : […] Chez le nouveau-né et le nourrisson humain à certaines étapes de son développement moteur, il est possible de mettre facilement en évidence des activités réflexes très variées ; nombre d'entre elles disparaissent à des âges plus avancés, au fur et à mesure que s'installe le contrôle des centres supérieurs ; ainsi pour le phénomène de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexes/4-evolution-de-l-activite-reflexe/

SÉROTONINE

  • Écrit par 
  • Michel HAMON
  •  • 3 903 mots
  •  • 1 média

La distribution de la sérotonine dans l'ensemble du monde vivant, depuis les bactéries jusqu'à l'homme, au sein de lignées cellulaires extrêmement différenciées, suggère que cette substance joue un rôle fondamental dans le métabolisme cellulaire. En physiologie humaine, la sérotonine est impliquée dans des fonctions aussi diverses que le sommeil , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serotonine/#i_0

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 284 mots
  •  • 2 médias

Le terme de «  sensibilité somesthésique générale » désigne les sensations conscientes éveillées par la stimulation des tissus du corps, sensations qui ne sont ni visuelles, ni auditives, ni gustatives, ni olfactives. Elles sont provoquées par l'excitation de terminaisons nerveuses réceptrices de types variés, localisées dans le revêtement cutané […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somesthesie/#i_0

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 181 mots
  •  • 6 médias

Le cerveau humain , comme celui de tous les Vertébrés supérieurs, subit l'alternance de trois états : éveil, sommeil, rêve . Au cours de l'éveil, le cerveau reçoit les informations du milieu extérieur ou intérieur, les intègre et les compare aux informations reçues antérieurement pour y répondre de façon adaptée selon des mécanismes innés ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_0

TRONC CÉRÉBRAL

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 573 mots
  •  • 2 médias

Déjerine a dénommé tronc cérébral la portion de l'axe cérébro-spinal constituée par le bulbe rachidien, le pont et le mésencéphale, c'est-à-dire un ensemble de centres nerveux correspondant aux trois vésicules caudales de l'encéphale embryonnaire, moins la partie dorsale de la calotte mésencéphalique qui constitue le cervelet ; celui-ci, par ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tronc-cerebral/#i_0

VIGILANCE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 122 mots

Aptitude du cerveau à répondre activement aux situations inopinées, en rapport avec la capacité d' attention dont le sujet est capable. Cette fonction est d'importance considérable dans tout travail répétitif et dans les tâches monotones, comme celles de conduire un véhicule. Elle est donc testée en médecine ergonomique. La vigilance implique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vigilance/#i_0

VISION - Neurophysiologie visuelle

  • Écrit par 
  • Jean BULLIER
  •  • 9 877 mots
  •  • 14 médias

La vision est certainement la modalité sensorielle dominante chez l'homme. La compréhension des bases physiologiques de cette fonction a donné lieu à de nombreuses études réalisées principalement chez les vertébrés supérieurs et plus particulièrement chez le singe, dont l'organisation du système visuel se rapproche le plus de celle de l'homme. Cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-neurophysiologie-visuelle/#i_0

VISION - Perception visuelle et conscience

  • Écrit par 
  • Sylvie CHOKRON, 
  • Christian MARENDAZ
  •  • 4 560 mots
  •  • 3 médias

L'approche scientifique de la conscience , du fait de sa nature subjective, a été très tardive. Elle a essentiellement concerné la perception visuelle car, outre qu'elle est la modalité sensorielle dominante chez les primates , elle se prête particulièrement bien à une approche expérimentale intégrée couplant état-conditionnement psychologique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-perception-visuelle-et-conscience/#i_0


Affichage 

Les systèmes opposants

Les systèmes opposants

dessin

Deux systèmes opposés régulent la libération de dopamine (DA) dans la voie hédonique mésolimbique. C'est la dopamine qui est la molécule engendrant les sensations de mieux être. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Circuit dopaminergique de récompense

Circuit dopaminergique de récompense

dessin

Deux systèmes opposés régulent la libération de dopamine (DA) dans la voie hédonique mésolimbique. C'est la dopamine qui est la molécule engendrant les sensations de mieux-être. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vision humaine : îlots à cytochrome oxydase abondante dans l'aire V1, modules d'orientation et dominance oculaire

Vision humaine : îlots à cytochrome oxydase abondante dans l'aire V1, modules d'orientation et dominance oculaire

photographie

En a, vue de dessus de la surface de l'aire V1 montrant les domaines d'orientation. L'orientation optimale des neurones est représentée par une ligne dont la longueur code la sélectivité (ligne courte : très faible sélectivité). Le point blanc correspond à une zone de changement rapide... 

Crédits : 2002 by Society for Neuroscience

Afficher

Rétine (vue en coupe)

Rétine (vue en coupe)

dessin

Schéma d'une coupe transversale de rétine de primate (épaisseur 0,5 mm environ). Les différents types de neurones (cônes, bâtonnets, cellules bipolaires, horizontales, amacrines, ganglionnaires) sont répartis dans des couches cellulaires et synaptiques. Le haut de la figure correspond à la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aires corticales traitant l'information visuelle

Aires corticales traitant l'information visuelle

dessin

En a, vue de la face médiane de l'hémisphère cérébral droit de l'homme. L'étoile correspond à la représentation de la fovéa. En b, vue de la face latérale et postérieure. En c, carte dépliée de la surface corticale chez l'homme avec les différentes aires corticales. En d, carte... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cortex cérébral (aires 17-18)

Cortex cérébral (aires 17-18)

dessin

Organisation laminaire du cortex cérébral du singe dans une histologique perpendiculaire à la surface du cortex. Les petites taches correspondent aux corps cellulaires des neurones. Les différences de taille et de densité de neurones délimitent les diverses couches corticales dans l'aire 17.... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Connexions cortico-corticales entre deux aires différentes (A et B)

Connexions cortico-corticales entre deux aires différentes (A et B)

dessin

Les connexions feedforward ont pour origine des neurones situés dans les couches 2 ou 3 et se projettent dans la couche 4, alors que les connexions feedback sont issues principalement des couches 5 et 6 et arborisent en dehors de la couche 4. Chaque neurone qui envoie des… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cellules ganglionnaires rétiniennes : réponses de type ON et OFF

Cellules ganglionnaires rétiniennes : réponses de type ON et OFF

dessin

En a, réponses d'une cellule ganglionnaire de type ON à différents stimuli activant le centre du champ récepteur (stimuli 2 et 4). La réponse de ce neurone de type ON à une diminution de luminance dans le centre du champ récepteur est une diminution de la fréquence de décharge des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Spécialisations fonctionnelles rétiniennes

Spécialisations fonctionnelles rétiniennes

dessin

Les réponses à une augmentation de luminance dans le cône sont représentées pour les cellules bipolaires ON et OFF et les cellules ganglionnaires correspondantes. De façon symétrique, on peut en déduire les réponses de ces neurones à une diminution de lumière au niveau du cône... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réponses des neurones de V1 à l'orientation

Réponses des neurones de V1 à l'orientation

dessin

Schéma du champ récepteur d'une cellule «simple» avec les zones ON et OFF. Une barre de lumière éclairant la partie ON déclenche une réponse de type ON si elle est orientée selon l'orientation optimale du neurone (troisième stimulus). Un stimulus couvrant l'ensemble du champ récepteur... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Globe oculaire

Globe oculaire

dessin

Coupe horizontale dans un globe oculaire droit humain. La papille optique ou tache aveugle correspond à la région où se rassemblent les axones des cellules ganglionnaires et qui ne comporte donc aucun photorécepteur. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Relation entre rétine et cortex cérébral du singe

Relation entre rétine et cortex cérébral du singe

dessin

Connexions entre rétine, CGL, V1, V2, MT, V4 et cortex pariétal et inférotemporal chez le singe. Noter les connexions réciproques entre les aires corticales et entre V1 et le CGL. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vision humaine : activation du cortex

Vision humaine : activation du cortex

photographie

L'imagerie en résonance magnétique fonctionnelle (I.R.M.F.) révèle (en jaune) une différence significative entre la présentation d'un objet 3D et la présentation d'un objet 2D ayant la même image rétinienne. En a, aire MT/V5. En b, aire LO. En c, aire VIP. Coupes frontales à différents... 

Crédits : 1999 with permission from Elsevier

Afficher

Photorécepteurs rétiniens

Photorécepteurs rétiniens

graphique

Courbe de densité des cônes et bâtonnets en fonction de la distance angulaire par rapport au centre de la fovéa. Noter l'absence de photorécepteurs au niveau de la tache aveugle (modifiée à partir de Rodieck 1998). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Voies optiques et projections rétiniennes au CGL

Voies optiques et projections rétiniennes au CGL

dessin

En a, vue ventrale d'un cerveau d'homme montrant les différentes structures du système visuel. N : partie nasale de la rétine ; T : partie temporale de la rétine. En b, après croisement dans le chiasma optique les fibres rétiniennes atteignent les différentes couches du CGL. Les deux yeux... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cortex cérébral occipital (aire V1)

Cortex cérébral occipital (aire V1)

dessin

Représentation de l'hémichamp visuel dans l'aire V1. En a, vue de la face médiane de l'hémisphère gauche chez l'homme : la scissure calcarine a été ouverte pour révéler l'aire V1 qui en tapisse les berges ventrale et dorsale. Les chiffres correspondent à l'excentricité par rapport à la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système nerveux

Système nerveux

vidéo

Description et physiologie du système nerveux humain.Le système nerveux est un réseau étendu de communication formé par des cellules spécialisées qui régulent le fonctionnement de l'organisme, contrôlent les relations avec le milieu extérieur et déterminent les fonctions mentales.Il... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Contraction des fibres musculaires

Contraction des fibres musculaires

dessin

Une fibre musculaire est composée à 80 % d'éléments contractiles spécialisés, les myofibrilles, formés d'une alternance régulière de filaments épais de myosine et de filaments fins d'actine qui se chevauchent plus ou moins et donnent au muscle son aspect strié. L'excitation de la fibre... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiels de plaque motrice

Potentiels de plaque motrice

graphique

Potentiels de plaque motrice (P.P.M.) recueillis sur une seule fibre musculaire pendant la stimulation de son rameau nerveux : avant (a) et au cours d'une curarisation progressive (b et c) qui bloque l'action excitatrice de l'acétylcholine (d'après S. Kuffler, 1942). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone moteur de la moelle

Neurone moteur de la moelle

dessin

Schéma de deux types de neurones empalés par une micro-électrode (m). Ils illustrent les types courants de contacts dans les organisations polysynaptiques. A gauche, soma d'un motoneurone de la moelle revêtu de boutons synaptiques, terminaisons de liaisons directes (1) ou indirectes (2 à... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Potentiels postsynaptiques intracellulaires

Potentiels postsynaptiques intracellulaires

graphique

Potentiels postsynaptiques intracellulaires d'un neurone moteur, précédés (flèches) par les P.A. afférents captés, très déformés, par l'électrode intracellulaire. En haut : à gauche, effet dépolarisant ; à droite, effet hyperpolarisant. En bas : à gauche, la stimulation, plus... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Expérience de Loewi

Expérience de Loewi

dessin

Schéma de l'expérience de Loewi. En haut, système de perfusion des cœurs: R, cœur receveur; D, cœur donneur, dont le nerf vague peut être stimulé électriquement. Les contractions des deux cœurs sont enregistrées, respectivement, en R′ et D′. Lors de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Afférences nociceptives

Afférences nociceptives

dessin

Représentation schématique des voies ascendantes qui relient la moelle au thalamus puis au cortex. En bas, une coupe de moelle est représentée, les afférences atteignant les cellules de la corne dorsale à partir des deux subdivisions des racines (A, fibres non myélinisées ; C, fibres non… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Myélencéphale

Myélencéphale

dessin

Schéma du myélencéphale vu en coupe… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Centres bulbaires de la pression artérielle

Centres bulbaires de la pression artérielle

dessin

Localisation des centres bulbaires régulateurs de la pression artérielle (bulbe vu dorsalement)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Perception visuelle : dépistage de la négligence

Perception visuelle : dépistage de la négligence

dessin

Copie du modèle (a) par un patient souffrant de négligence gauche après une lésion pariétale droite (b). Ce patient néglige non seulement la partie gauche de la page, mais également la partie gauche de chaque objet situé dans la moitié droite de la page. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Perception visuelle : expérience de Perenin et Jeannerod

Perception visuelle : expérience de Perenin et Jeannerod

dessin

Protocole et résultats de l'expérience de Perenin et Jeannerod (1975). Le patient, souffrant d'une hémianopsie latérale homonyme droite à la suite d'une lésion occipitale gauche, a été soumis à une tâche de jugement d'orientation dans son champ aveugle dans trois conditions... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Perception visuelle : rivalité binoculaire

Perception visuelle : rivalité binoculaire

dessin

Rivalité binoculaire et synchronisation des décharges. Les grilles verticales défilent de gauche à droite sur un œil et de droite à gauche sur l'autre œil. L'animal perçoit l'une (période de dominance) puis l'autre (période de suppression) alternativement. Les cellules activées par la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Électro-encéphalogramme

Électro-encéphalogramme

dessin

Électro-encéphalogramme.À gauche, E.E.G. normal d'un sujet éveillé, au repos sensoriel. Échelles de temps et d'amplitude indiquées en bas, au centre de la figure, avec les modes de dérivation utilisés : chacune des huit dérivations est indiquée par un chiffre cerclé ; le trait plein... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Électroencéphalographie : réaction d'arrêt de Berger

Électroencéphalographie : réaction d'arrêt de Berger

graphique

Réaction d'arrêt de Berger. Cet extrait d'examen E.E.G. montre l'atténuation de l'activité alpha pendant l'ouverture des yeux. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réflexe myotatique

Réflexe myotatique

dessin

Le maintien de la posture est appelé tonus musculaire. Il est assuré par le réflexe myotatique, réajustement constant de l'état de contraction des muscles extenseurs et fléchisseurs. Cette contraction réflexe du muscle s'oppose à son étirement passif dû à la pesanteur et permet le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Irrigation hypothalamo-hypophysaire

Irrigation hypothalamo-hypophysaire

dessin

Représentation schématique de l'irrigation hypothalamo-hypophysaire et de ses relations par l'intermédiaire des systèmes vasculaires portes long et court avec les éléments neurosécréteurs hypothalamiques. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Soifs d'origine hyperosmotique et hypovolémique

Soifs d'origine hyperosmotique et hypovolémique

dessin

Diagramme des principaux systèmes et de leurs interréactions dans les contrôles des soifs d'origine hyperosmotique et hypovolémique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tracé électrocardiographique normal

Tracé électrocardiographique normal

graphique

Tracé électrocardiographique normal. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Axe hypothalamo-hypophysaire

Axe hypothalamo-hypophysaire

dessin

L'hypothalamus, partie ventrale du diencéphale, et l'hypophyse, petit glande suspendue à la base du crâne niché dans un écrin osseux, sont deux structures qui ne représentent que 1 % du poids du cerveau mais qui exercent une grande influence sur la physiologie de l'ensemble de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone moteur d'un muscle strié

Neurone moteur d'un muscle strié

photographie

Les fibres musculaires qui composent les muscles sont innervées par des neurones moteurs, ou motoneurones, qui leur transmettent les messages du système nerveux central, sous forme de potentiels d'action. À l'entrée du muscle, un motoneurone se ramifie et innerve ainsi plusieurs fibres... 

Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

Afficher

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine

dessin

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Action des drogues

Action des drogues

tableau

Exemples de quelques psychotropes à risques d'abus, leur équivalent dans notre cerveau et leurs cibles (entre parenthèses). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lieu d'action des émétisants centraux

Lieu d'action des émétisants centraux

dessin

Lieu d'action des émétisants centraux… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système nerveux : composition chimique

Système nerveux : composition chimique

tableau

Composition chimique du système nerveux exprimée en pourcentage (d'après J. N. Kanfer, in «The Encyclopedia of Biochemistry», 1967). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métabolisme de la noradrénaline

Métabolisme de la noradrénaline

dessin

Métabolisme de la noradrénaline… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Zones rhinencéphaliques humaines

Zones rhinencéphaliques humaines

dessin

Diagramme des principales zones rhinencéphaliques humaines, coupe sagittale (d'après B. Rybak, in « Cours de zoophysiologie », tome II, 1962, Paris)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cerveau : protéines-kinases

Cerveau : protéines-kinases

tableau

Les protéines-kinases du cerveau. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métabolisme des catécholamines

Métabolisme des catécholamines

dessin

Métabolisme de la dopamine, de la noradrénaline et de l'adrénaline, dérivées de la phényléthylamine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Connexions striées

Connexions striées

dessin

Principales connexions striées. Le circuit sous-cortical strié comporte des neurones thalamo-caudés (de Th vers NC), caudo-putaminaux (de NC vers Pu). Le putamen (Pu) est intimement relié au pallidum (Pa). C'est du pallidum que partent les principales voies efférentes vers le thalamus (Th), le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Systèmes activateur, inhibiteur et facilitateur

Systèmes activateur, inhibiteur et facilitateur

dessin

Systèmes participant à la veille, au tonus musculaire et aux émotions.La partie rostrale de la formation réticulée comprend un système activateur, excité à fréquence élevée, provoquant l'éveil et la désynchronisation corticale, et un système inhibiteur, excité à fréquence basse,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrôle du tonus musculaire

Contrôle du tonus musculaire

dessin

Contrôle du tonus musculaireL'élongation du muscle engendre à partir du fuseau musculaire une décharge d'influx afférents qui activent les motoneurones a provoquant l'augmentation du tonus musculaire (réflexe myotatique). De plus, les motoneurones ? accroissent la décharge des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cortex cérébral : cytoarchitectonie

Cortex cérébral : cytoarchitectonie

dessin

Aspects réels de la cytoarchitectonie des différentes aires corticales. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cortex cérébral : organisation générale

Cortex cérébral : organisation générale

dessin

Schéma simplifié de l'organisation générale du cortex cérébral. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sensibilité tactile

Sensibilité tactile

dessin

Projection de la sensibilité tactile sur la circonvolution pariétale ascendante (coupe frontale d'un hémisphère). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Circuits extrapyramidaux

Circuits extrapyramidaux

dessin

Principaux circuits extrapyramidaux. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aires motrices : voie pyramidale

Aires motrices : voie pyramidale

dessin

La voie pyramidale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sommeil-rêve-éveil : réseaux exécutifs de l'éveil.

Sommeil-rêve-éveil : réseaux exécutifs de l'éveil.

dessin

Localisation, sur une coupe de l'encéphale du rat (d'après Valatx 1995) des deux voies du système réticulaire activateur ascendant (S.R.A.A.). A : voie réticulo-hypothalamo-corticale. B : voie réticulo-thalamo-corticale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sommeil : processus de l'éveil de 6 systèmes

Sommeil : processus de l'éveil de 6 systèmes

tableau

Modalités de la participation aux processus de l'éveil des systèmes: noradrénergiques (NA: «locus coeruleus»), dopaminergiques (DA: système nigrostriatal), histaminergiques (H), cholinergiques (ACH: mesopontin), sérotonergique (5.HT: raphé dorsalis) et de la formation réticulée... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).

dessin

En a, étape sérotoninergique : inhibition (figurée par le symbole ┤) des réseaux de l'éveil. Le noyau dorsal du raphé (7) est actif pendant l'éveil. Il se projette sur (10) et les noyaux suprachiasmatiques (en noir). La libération de 5 HT et adénosine à ce niveau va entraîner,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).

dessin

En a, activation corticale : noyaux cholinergiques mésopontins : Ach (1), agissant sur les récepteurs nicotiniques des noyaux intralaminaires (4) et les récepteurs muscariniques du noyau réticulaire (4a) du thalamus ; noyau magnocellulaire bulbaire (2) se projetant sur l'hypothalamus... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Structures corticales

Structures corticales

dessin

Les structures corticales du système limbique chez l'homme (d'après Gastaut et Lammers)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cerveau humain

Cerveau humain

photographie

Le cerveau humain est composé de dizaines de milliards de neurones et formé majoritairement de matière grise, qui émet et traite les impulsions nerveuses, et de matière blanche, qui transmet les impulsions nerveuses. 

Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

Afficher

Anatomie cérébrale humaine

Anatomie cérébrale humaine

diaporama

Schéma de présentation des différentes parties anatomiques du cerveau, avec localisation des principales aires corticales correspondant aux cinq sens, complété par une vue en coupe longitudinale du cerveau décrivant la partie centrale de l'encéphale et la face interne de l'hémisphère... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Imagerie cérébrale en T.E.P. et I.R.M.

Imagerie cérébrale en T.E.P. et I.R.M.

dessin

Principe de l'imagerie cérébrale en T.E.P. et I.R.M. : mesure du débit sanguin régional. En T.E.P., de l'eau radioactive marquée à l'oxygène 15 est injectée dans le système vasculaire du patient, ce qui permet de mesurer le débit sanguin cérébral local. Les variations de radioactivité... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cerveau humain : la neuroplasticité

Cerveau humain : la neuroplasticité

dessin

Il est intéressant de visualiser comment s'opère la neuroplasticité, et c'est ce que nous montre cette image où, grâce à la T.E.P. (tomographie par émission de position), l'on voit les zones actives du cerveau lors d'un calcul mental complexe. Aux zones à points, normalement impliquées, le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cerveau basal

Cerveau basal

dessin

Structures profondes du cerveau humain. Elles continuent le tronc cérébral vers la base du cerveau. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Voies

Voies

dessin

Voies somesthésiques… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrôle postural

Contrôle postural

dessin

Posture et activité musculaire chez l'homme : (a) disposition des pièces osseuses par rapport à la verticale passant par le centre de gravité ; activité des muscles antigravitaires chez l'homme en position debout sur la Terre (b) et au repos en impesanteur (c). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Organe vestibulaire

Organe vestibulaire

dessin

L'organe vestibulaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Facteurs de libération hypophysiotrope

Facteurs de libération hypophysiotrope

tableau

tabl. 3 – Liste des facteurs de libération hygophysiotrope (avec leurs sigles)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hypothalamus : connexions avec l'aire limbique

Hypothalamus : connexions avec l'aire limbique

dessin

Schéma des connexions bidirectionnelles de l'hypothalamus avec l'aire limbique mésencéphalique et les structures limbiques du cerveau antérieur (d'après C. Galambos, « Handbook of Physiology »)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système neurovégétatif : organisation

Système neurovégétatif : organisation

dessin

Schéma de l'organisation du système neurovégétatif lors de son implication dans une régulation de grande fonction (par exemple les régulations cardio-vasculaires). Noter les différents étages du système nerveux central impliqués dans la régulation et les interrelations soit... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tyrosine : synthèse de la noradrénaline

Tyrosine : synthèse de la noradrénaline

dessin

 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs

tableau

Nature des réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Innervation sympathique

Innervation sympathique

dessin

Schéma de l'innervation sympathique. Les neurones pré- et postganglionnaires s'articulent soit dans un ganglion de la chaîne sympathique (A), soit dans un ganglion de plexus (B) (d'après G. Morin). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hypothalamus : connexions avec l'encéphale

Hypothalamus : connexions avec l'encéphale

dessin

Schéma résumant les connexions de l'hypothalamus avec les structures de l'encéphale (d'après G. Raisman, « British Medical Bulletin », 1966)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mécanismes de transmission cholinergique

Mécanismes de transmission cholinergique

dessin

Modèle proposé pour les mécanismes de transmission cholinergique au niveau des ganglions orthosympathiques. Ce schéma comporte l'indication des lieux d'action de l'ACh libéré (récepteurs indiqués par des petits rectangles sur la membrane du neurone postganglionnaire), des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Effecteurs orthosympathiques et parasympathiques

Effecteurs orthosympathiques et parasympathiques

dessin

Organisation des effecteurs orthosympathiques et parasympathiques. En bleu, le système orthosympathique avec l'origine spinale des fibres préganglionnaires et l'origine des fibres postganglionnaires, soit au niveau des ganglions de la chaîne paravertébrale (à gauche sur la figure), soit au... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs

tableau

Nature des réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système hypothalamo-hypophyso-endocrinien

Système hypothalamo-hypophyso-endocrinien

dessin

Le système hypothalamo-hypophyso-endocrinien. Cette figure indique la place de l'hypothalamus dans cet ensemble organisé en boucle : l'organe de commande, l'hypothalamus, est recontrôlé par les hormones dont il a déclenché la sécrétion (d'après J. Szentagothai, B. Flerko, B. Mess et B.... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Relations hypothalamo-hypophysaires

Relations hypothalamo-hypophysaires

dessin

Schéma des relations hypothalamo-hypophysaires. Noter, à partir des noyaux hypothalamiques, les projections soit directes pour l'hypophyse postérieure (lobe nerveux), ou utilisant le maillon de la circulation porte (réseau capillaire primaire, vaisseaux portes, réseau capillaire secondaire)... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Voies parasympathiques et orthosympathiques

Voies parasympathiques et orthosympathiques

dessin

Organisation des voies effectrices parasympathiques et orthosympathiques (d'après E. Gardner, « Fundamentals in Neurology », Philadelphie, 1964)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Commande végétative

Commande végétative

tableau

La commande végétative. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Transmission adrénergique

Transmission adrénergique

dessin

La transmission adrénergique. Schéma d'une terminaison adrénergique et de son effecteur avec les lieux de synthèse et de destruction de la noradrénaline. Les chiffres encerclés indiquent les points d'intervention de divers agents neuropharmacologiques ; ces mêmes chiffres se retrouvent dans... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hypothalamus

Hypothalamus

dessin

Mise en place de l'hypothalamus en projection sur le plan sagittal médian (d'après Sawyer, in Field, Magoun et Hall, 1960)… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système neurovégétatif

Système neurovégétatif

diaporama

Le système nerveux végétatif autonome innerve les viscères et assure le contrôle de l'homéostasie, c'est-à-dire le maintien des équilibres internes du corps.Il est formé de deux composantes : le système orthosympathique (ou sympathique) et le système parasympathique. Les deux systèmes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Voies centrales dans les régulations circulatoires

Voies centrales dans les régulations circulatoires

dessin

Trajet des voies centrales impliquées dans les régulations circulatoires (cardiaque et musculaire) de la réaction de défense et d'alarme. Noter l'origine corticale (Co), hypothalamique (H) et tegmentale mésencéphalique (Teg) de ces voies et le fait qu'elles n'empruntent pas le relais... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les systèmes opposants

Les systèmes opposants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Circuit dopaminergique de récompense

Circuit dopaminergique de récompense
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vision humaine : îlots à cytochrome oxydase abondante dans l'aire V1, modules d'orientation et dominance oculaire

Vision humaine : îlots à cytochrome oxydase abondante dans l'aire V1, modules d'orientation et dominance oculaire
Crédits : 2002 by Society for Neuroscience

photographie

Rétine (vue en coupe)

Rétine (vue en coupe)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aires corticales traitant l'information visuelle

Aires corticales traitant l'information visuelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cortex cérébral (aires 17-18)

Cortex cérébral (aires 17-18)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Connexions cortico-corticales entre deux aires différentes (A et B)

Connexions cortico-corticales entre deux aires différentes (A et B)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cellules ganglionnaires rétiniennes : réponses de type ON et OFF

Cellules ganglionnaires rétiniennes : réponses de type ON et OFF
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Spécialisations fonctionnelles rétiniennes

Spécialisations fonctionnelles rétiniennes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réponses des neurones de V1 à l'orientation

Réponses des neurones de V1 à l'orientation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Globe oculaire

Globe oculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Relation entre rétine et cortex cérébral du singe

Relation entre rétine et cortex cérébral du singe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vision humaine : activation du cortex

Vision humaine : activation du cortex
Crédits : 1999 with permission from Elsevier

photographie

Photorécepteurs rétiniens

Photorécepteurs rétiniens
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Voies optiques et projections rétiniennes au CGL

Voies optiques et projections rétiniennes au CGL
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cortex cérébral occipital (aire V1)

Cortex cérébral occipital (aire V1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système nerveux

Système nerveux
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Contraction des fibres musculaires

Contraction des fibres musculaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Potentiels de plaque motrice

Potentiels de plaque motrice
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Neurone moteur de la moelle

Neurone moteur de la moelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Potentiels postsynaptiques intracellulaires

Potentiels postsynaptiques intracellulaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Expérience de Loewi

Expérience de Loewi
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afférences nociceptives

Afférences nociceptives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Myélencéphale

Myélencéphale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Centres bulbaires de la pression artérielle

Centres bulbaires de la pression artérielle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Perception visuelle : dépistage de la négligence

Perception visuelle : dépistage de la négligence
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Perception visuelle : expérience de Perenin et Jeannerod

Perception visuelle : expérience de Perenin et Jeannerod
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Perception visuelle : rivalité binoculaire

Perception visuelle : rivalité binoculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Électro-encéphalogramme

Électro-encéphalogramme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Électroencéphalographie : réaction d'arrêt de Berger

Électroencéphalographie : réaction d'arrêt de Berger
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Réflexe myotatique

Réflexe myotatique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Irrigation hypothalamo-hypophysaire

Irrigation hypothalamo-hypophysaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Soifs d'origine hyperosmotique et hypovolémique

Soifs d'origine hyperosmotique et hypovolémique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tracé électrocardiographique normal

Tracé électrocardiographique normal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Axe hypothalamo-hypophysaire

Axe hypothalamo-hypophysaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurone moteur d'un muscle strié

Neurone moteur d'un muscle strié
Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

photographie

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Action des drogues

Action des drogues
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lieu d'action des émétisants centraux

Lieu d'action des émétisants centraux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système nerveux : composition chimique

Système nerveux : composition chimique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Métabolisme de la noradrénaline

Métabolisme de la noradrénaline
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Zones rhinencéphaliques humaines

Zones rhinencéphaliques humaines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cerveau : protéines-kinases

Cerveau : protéines-kinases
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Métabolisme des catécholamines

Métabolisme des catécholamines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Connexions striées

Connexions striées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Systèmes activateur, inhibiteur et facilitateur

Systèmes activateur, inhibiteur et facilitateur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Contrôle du tonus musculaire

Contrôle du tonus musculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cortex cérébral : cytoarchitectonie

Cortex cérébral : cytoarchitectonie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cortex cérébral : organisation générale

Cortex cérébral : organisation générale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sensibilité tactile

Sensibilité tactile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Circuits extrapyramidaux

Circuits extrapyramidaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aires motrices : voie pyramidale

Aires motrices : voie pyramidale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sommeil-rêve-éveil : réseaux exécutifs de l'éveil.

Sommeil-rêve-éveil : réseaux exécutifs de l'éveil.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sommeil : processus de l'éveil de 6 systèmes

Sommeil : processus de l'éveil de 6 systèmes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).

Sommeil-rêve-éveil : endormissement et sommeil lent (d'après Valatx, 1995).
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structures corticales

Structures corticales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cerveau humain

Cerveau humain
Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

photographie

Anatomie cérébrale humaine

Anatomie cérébrale humaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Imagerie cérébrale en T.E.P. et I.R.M.

Imagerie cérébrale en T.E.P. et I.R.M.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cerveau humain : la neuroplasticité

Cerveau humain : la neuroplasticité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cerveau basal

Cerveau basal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Voies

Voies
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Contrôle postural

Contrôle postural
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Organe vestibulaire

Organe vestibulaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Facteurs de libération hypophysiotrope

Facteurs de libération hypophysiotrope
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Hypothalamus : connexions avec l'aire limbique

Hypothalamus : connexions avec l'aire limbique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système neurovégétatif : organisation

Système neurovégétatif : organisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tyrosine : synthèse de la noradrénaline

Tyrosine : synthèse de la noradrénaline
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Innervation sympathique

Innervation sympathique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hypothalamus : connexions avec l'encéphale

Hypothalamus : connexions avec l'encéphale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mécanismes de transmission cholinergique

Mécanismes de transmission cholinergique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Effecteurs orthosympathiques et parasympathiques

Effecteurs orthosympathiques et parasympathiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs

Réponses des organes effecteurs à des messages végétatifs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Système hypothalamo-hypophyso-endocrinien

Système hypothalamo-hypophyso-endocrinien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Relations hypothalamo-hypophysaires

Relations hypothalamo-hypophysaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Voies parasympathiques et orthosympathiques

Voies parasympathiques et orthosympathiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Commande végétative

Commande végétative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Transmission adrénergique

Transmission adrénergique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hypothalamus

Hypothalamus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système neurovégétatif

Système neurovégétatif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Voies centrales dans les régulations circulatoires

Voies centrales dans les régulations circulatoires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin