Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) Architecture, sciences et techniques

Comme production matérielle, mais aussi comme art investi d'une finalité expressive, l'architecture entretient de nombreux rapports avec les sciences et les techniques. De tels rapports peuvent être rangés sous deux rubriques. L'architecture fait tout d'abord appel à des savoirs et à des procédés scientifiques et techniques qui interviennent directement dans la conception et la réalisation des édifices : résistance des matériaux, procédés de fabrication et d'assemblage des éléments constructifs, par exemple. Ce premier ensemble de savoirs et de procédés est communément désigné par le terme de construction. La construction fait partie intégrante de l'architecture, ainsi que l'ont rappelé d'âge en âge de nombreux théoriciens et praticiens. Les relations entre la discipline architecturale et le contexte scientifique et technique ne s'arrêtent pas là pour autant. Car l'architecture est solidaire de la culture au sens large du terme ; la vision du monde dont sont porteuses les sciences et les techniques, les interrogations qu'elles suscitent participent de la culture. L'architecture s'en inspire fréquemment, selon des modalités extrêmement variables, il est vrai. La référence peut être sans détour, comme dans ces édifices baroques qui jouent avec la lumière ainsi que pouvaient le faire les savants des xviie et xviiie siècles, en composant ou en décomposant les rayons du soleil, en les concentrant ou en les diffusant, dans le dessein d'en percer le secret. Maints projets contemporains entretiennent en revanche des rapports de nature plus symbolique avec l'univers des signaux et de flux, d'ondes et de particules dans lequel nous nous mouvons aujourd'hui.

Même si les liens entre construction et architecture sont toujours plus étroits que ceux qu'entretient cette dernière avec la culture scientifique et technique, ils présentent une diversité tout aussi remarquable. La construction peut être mise en scène ou au contraire masquée ; elle peut relever d'une logique de la performance dont l'édifice tout entier porte la marque ou se trouver soumise à des impératifs formels qui lui sont étrangers. Seule l'histoire permet d'ordonner quelque peu la diversité des types de relations entre architecture, sciences et techniques. Plus précisément, cette histoire semble placée sous le signe de tensions croissantes entre la discipline architecturale, la construction et la culture scientifique et technique. Semblables tensions sont à la fois riches de potentialités et porteuses de menaces pour l'architecture. Elles revêtent à partir d'un certain moment une portée institutionnelle et professionnelle, avec la dissociation des figures de l'architecte et de l'ingénieur qui s'amorce dès la fin du Moyen Âge pour se révéler dans toute son ampleur par la suite. Ce sont certains moments de cette évolution que nous voudrions évoquer en nous bornant à l'architecture occidentale, de l'Antiquité gréco-romaine à nos jours.

L'Antiquité gréco-romaine

Commencer cet examen avec l'Antiquité gréco-romaine se justifie par l'importance que revêtent les monuments antiques et les principes dont ils se réclament pour l'Occident qu'ils vont inspirer constamment à partir de la Renaissance. De la Grèce à Rome, on peut repérer d'autre part l'émergence de tensions qui vont réapparaître périodiquement dans l'histoire de l'architecture.

L'art grec accorde le plus grand prix à l'exécution, qu'il considère comme une condition indispensable de la beauté. Aux yeux des Grecs, l'artiste n'est jamais qu'un artisan, qu'un technicien d'un genre un peu particulier. Cette conception se vérifie particulièrement bien dans le domaine de l'architecture, même si celle-ci fait appel à des matériaux peu nombreux, le bois, l'argile,[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire de l'architecture et des techniques à la Graduate school of design de l'université Harvard, Cambridge, Massachusetts (États-Unis)

Classification

Pour citer cet article

Antoine PICON. ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Notre-Dame de Paris, les voûtes - crédits : Peter Willi/  Bridgeman Images

Notre-Dame de Paris, les voûtes

Transept de Crystal Palace - crédits :  Bridgeman Images

Transept de Crystal Palace

Gustave Eiffel - crédits : Bettmann/ Getty Images

Gustave Eiffel

Autres références

  • ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

    • Écrit par
    • 3 970 mots
    • 3 médias

    L'intervention de l' État dans le domaine de l' architecture ne constitue pas un phénomène nouveau. De tout temps et sous tous les régimes, l'État est intervenu dans la mesure où toute réalisation architecturale met en cause les intérêts de couches de population bien plus larges que celles...

  • ARCHITECTURE & MUSIQUE

    • Écrit par
    • 7 426 mots
    • 1 média

    La comparaison, tentée à maintes reprises, entre architecture et musique a donné lieu en général à des slogans du genre « l'architecture est une musique figée ». On ne s'est pas privé non plus de constater que les œuvres de la « grande » musique occidentale s'étaient peu à peu solidifiées en objets,...

  • INGÉNIEUR ET ARCHITECTE

    • Écrit par
    • 4 261 mots
    • 5 médias

    Au cours de la Renaissance, les figures de l'architecte et de l'ingénieur se confondent pratiquement. Filippo Brunelleschi, généralement considéré comme un des pères fondateurs de l'architecture renaissante, est presque autant ingénieur qu'architecte. Ne conçoit-il pas les machines destinées...

  • ANDROUET DU CERCEAU JACQUES (1520-1586)

    • Écrit par
    • 967 mots

    Jacques Androuet du Cerceau (appelé le plus souvent « Du Cerceau », dû au motif de l'enseigne de la boutique de son père qui était marchand de vin) fut à la fois un graveur, un dessinateur, un créateur d'ornements, un inventeur d'architectures réelles ou imaginaires et l'auteur du premier ouvrage...

  • ANTHROPOMORPHIQUE ARCHITECTURE

    • Écrit par
    • 1 060 mots

    De tout temps les architectes ont senti qu'il existait des affinités autres que d'usage entre les édifices et les hommes. La critique architecturale l'exprime confusément qui parle de l'ossature, des membres, de la tête ou de l'épiderme d'une construction. Mais cette impression...

  • APPAREIL, architecture

    • Écrit par
    • 4 325 mots
    • 2 médias

    En termes d' architecture, l'appareil désigne les modalités d' assemblage, de liaison et de mise en valeur des matériaux de la construction. Il est un des éléments essentiels du caractère de l'édifice dont il souligne au premier coup d'œil les structures et souvent la fonction....

  • ARC DE TRIOMPHE

    • Écrit par
    • 1 627 mots
    • 9 médias

    Un arc de triomphe est une structure architectonique composée de deux pylônes reliés par une voûte en plein cintre ; elle supporte par son intermédiaire un attique, base rectangulaire massive qui elle-même porte des statues. L'arc comprend en outre des colonnes plaquées contre les pylônes qui soutiennent...

  • Afficher les 40 références