Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BRECHT BERTOLT (repères chronologiques)

10 février 1898 Naissance à Augsbourg (Souabe).

1914-1918 Première Guerre mondiale.

1917 Commence des études de lettres, puis de médecine, à l'université de Munich.

1918 Découvre le théâtre de Frank Wedekind. Première version de Baal.

1919 Brecht montre des sympathies pour le mouvement spartakiste et la tentative de République des conseils de Bavière.

1920 À Munich, se lie d'amitié avec l'auteur et acteur de cabaret Karl Valentin.

1922 Tambours dans la nuit.

1923 Dans la jungle des villes est représenté à Munich.

1924-1926 Travaille comme dramaturge au Deutsches Theater de Berlin, sous la direction de Max Reinhardt.

1926 Homme pour homme, première expression du théâtre épique. Les Sermons domestiques, un de ses principaux recueils de poésie.

1928 L'Opéra de quat'sous sur une musique de Kurt Weill, connaît un grand succès.

1929-1932 À travers les courtes pièces que sont les Lehrstücke, Brecht expérimente de nouvelles formes dramaturgiques.

1929 Épouse Hélène Weigel.

1930 Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny, toujours avec Kurt Weill.

1931 Sainte Jeanne des Abattoirs.

1933-1939 Avec l'avènement du régime nazi, Brecht quitte l'Allemagne, où ses œuvres sont interdites et brûlées, et s'installe au Danemark avec sa famille.

1938 Grand'Peur et misère du Troisième Reich.

1939 Première version de La Vie de Galilée. La Bonne Âme de Se-Tchouan Mère courage et ses enfants.

1940 Maître Puntila et son valet Matti.

1941 La Résistible Ascension d'Arturo Ui. Après avoir quitté le Danemark pour la Suède puis la Finlande en 1939, Brecht émigre aux États-Unis et s'installe à Santa Monica, près de Hollywood. Là, il fréquente d'autres émigrés allemands (Schönberg, Thomas Mann, Adorno, Piscator). Il travaille à des scénarios de films, et notamment à celui de Les bourreaux meurent aussi, de Fritz Lang, sur le nazisme (1943).

1943 Schweik dans la Deuxième Guerre mondiale.

1944-1945 Le Cercle de craie caucasien.

1947 Brecht doit comparaître devant la Commission des activités antiaméricaines dirigée par le sénateur Maccarthy.

1948 Il quitte les États-Unis pour la Suisse.

1949 Brecht s'installe à Berlin-Est. Avec Hélène Weigel, il fonde le Berliner Ensemble qui réside au Deutsches Theater jusqu'en 1954, date à laquelle la troupe occupe le Theater au Schittbauerdamm. Le Petit Organon pour le théâtre précise les principes du théâtre épique et le rôle qu'y joue la distanciation. Il sera suivi en 1955 de la Dialectique au théâtre. Première représentation des Jours de la commune.

1953 Turandot ou Le Congrès des blanchisseurs.

1954 Le Berliner Ensemble participe au Festival international de théâtre de Paris, avec Mère Courage et La Cruche cassée, d'après Kleist. Animée par Roland Barthes et Bernard Dort, la revue Théâtre populaire se fait l'écho de cette nouvelle conception du théâtre. Le Berliner reviendra à Paris en 1955.

14 août 1956 Mort de Bertolt Brecht à Berlin-Est.

— Florence BRAUNSTEIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • DANS LA JUNGLE DES VILLES, Bertolt Brecht - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Louis BESSON
    • 906 mots

    Cette pièce en onze tableaux de Bertolt Brecht (1898-1956) relate « l'inexplicable corps à corps de deux hommes » et « le naufrage d'une famille » dans la ville géante de Chicago. Une première version intitulée Dans la jungle, écrite en 1921-1922 (et publiée seulement en 1968),...

  • L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (B. Brecht et K. Weill)

    • Écrit par Véronique HOTTE
    • 974 mots
    • 1 média

    La version mise en scène par Thomas Ostermeier de L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill a été créée au festival d’Aix-en-Provence, le 4 juillet 2023, sous la direction musicale de Maxime Pascal avec l’ensemble Le Balcon et la troupe de la Comédie-Française, dans une...

  • L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (mise en scène R. Wilson)

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 857 mots

    Comment réconcilier théâtre d'art et théâtre populaire ? Comment réinventer une œuvre qui marqua le xxe siècle en en conservant toute la violence et le pouvoir dérangeant ? C'est le pari tenu par Robert Wilson avec L'Opéra de Quat'sous programmé à Paris, à la double...

  • LA VIE DE GALILÉE (mise en scène C. Stavisky)

    • Écrit par Jean CHOLLET
    • 805 mots
    • 1 média

    Lorsqu’il achève la première version de La Vie de Galiléeen 1939, au Danemark, Bertolt Brecht a quitté depuis six ans l’Allemagne, tombée sous l’emprise d’Adolf Hitler et du régime nazi. C’est le début d’un long périple qui le conduira ensuite de la Finlande aux États-Unis en 1941. La pièce,...

  • LA VIE DE GALILÉE (mise en scène J.-F. Sivadier)

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 980 mots
    • 1 média

    À l’été 2002, Jean-François Sivadier triomphait au festival d’Avignon. Quelques mois seulement après l’avoir créée au Théâtre national de Bretagne, à Rennes, il présentait sa mise en scène de La Vie de Galilée. Jouée tambour battant à la manière du théâtre de tréteaux, cette œuvre...

  • MÈRE COURAGE, Bertolt Brecht - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Louis BESSON
    • 919 mots
    • 1 média

    Cette pièce en douze tableaux de Bertolt Brecht (1898-1956), sous-titrée Chronique de la guerre de Trente Ans, et écrite en 1939, est inspirée des Aventures de Simplicius Simplicissimus (1669), « roman éducatif » de Grimmelshausen. La première représentation eut lieu à Zurich en avril 1941, avec...

  • ACTEUR

    • Écrit par Dominique PAQUET
    • 6 815 mots
    • 2 médias
    Investi d'une mission envers les spectateurs qu'il doit contribuer à éduquer, l'acteur brechtien ne cherche pas l'incarnation, mais une description intellectuelle, cérémonielle, une stylisation, un détachement que l'effet V (Verfremdungseffekt) réalise. Cet effet de ...
  • ALLEMAND THÉÂTRE

    • Écrit par Philippe IVERNEL
    • 8 394 mots
    • 2 médias
    Quant à Bertold Brecht (1888-1956) revenu d'exil à Berlin-Est à l'automne de 1948, il réaffirme dans le Petit Organon sur le théâtre les principes, peu conformes à la dramaturgie classique, de son théâtre épicodialectique : l'effet de « distanciation » vise à libérer le spectateur du...
  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    ...favorable en Angleterre : le poids de la tradition, quelle que soit la vigueur de la révolte initiale, finit par récupérer tout, ou presque. Le sort réservé à Brecht en Angleterre est à cet égard tout à fait symptomatique : sa théorie et sa pratique y ont presque toujours été soit mal comprises, soit déformées,...
  • ARDEN JOHN (1930-2012)

    • Écrit par Marie-Claire PASQUIER
    • 813 mots

    John Arden est né en 1930 à Barnsley, dans le Yorkshire. Des auteurs dramatiques du « nouveau théâtre anglais » des années 1950 et 1960, il est sans doute le plus brechtien. Comme Brecht, il croit nécessaire un détour par la fable, ou par l'histoire, pour rendre compte du monde contemporain. Pour...

  • Afficher les 48 références

Voir aussi