Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BOURGOGNE

Une région de passages et de carrefours

Une voie de passage nord-sud essentielle

La région se situe sur une des voies de passage les plus empruntées entre l'Europe du Nord et l'Europe du Sud. Depuis des siècles, s'y rejoignent des voies venues du nord-ouest (Bassin parisien, Royaume-Uni), du nord (Lorraine, Luxembourg), du nord-est (Alsace, Suisse, Allemagne, Europe centrale), et qui filent ensuite vers Lyon, la Méditerranée ou l'Italie du Nord. Aujourd'hui, la région se définit encore comme une zone de transit. Des voies ferrées majeures la traversent. La ligne classique Paris-Lyon-Méditerranée voit passer chaque jour entre 150 et 270 trains au total, marchandises et voyageurs ; la ligne T.G.V. ne concerne directement que Mâcon et Montchanin mais des rames T.G.V. relient Dijon et Chalon-sur-Saône à Paris ; le tronçon Dijon-Mulhouse du T.G.V.-Rhin-Rhône renforce depuis 2012 le rôle ferroviaire de la ville.

Environ 500 kilomètres d'autoroutes parcourent la région, dont l'A6, qui joint Paris et Lyon par Beaune et l'A39, qui la double à l'est, l'A31, venue du nord, l'A36, venue de l'est, l'A40, qui file sur Genève. Les flux se concentrent particulièrement sur l'axe de la Saône, où l'A6 voit passer chaque année 20 millions de véhicules, dont 100 000 les jours de pointe !

Le reste de la Bourgogne reste moins bien desservi. Nevers n'a été reliée par autoroute et route à quatre voies à Paris qu'en 2004 et la relation avec Dijon reste difficile, malgré des améliorations. La liaison quatre voies Centre-Europe-Atlantique, qui joindra Chalon-sur-Saône ou Mâcon à Digoin, est loin d'être terminée. Ailleurs, les voies de communication restent moins denses, dans des zones, il est vrai, moins peuplées.

Carrefour ou tunnel ?

La Bourgogne supporte donc un important trafic, de poids lourds notamment, sans en tirer tous les bénéfices potentiels. Les transports routiers n'y créent pas, en moyenne, plus d'emplois que dans le reste de la France. Les touristes français et européens qui vont vers le Midi la traversent mais s'arrêtent peu de temps (les séjours sont deux fois plus courts que pour la moyenne française) : en ce sens, la Bourgogne fait un peu figure de région-tunnel. Des réalisations récentes ou en cours tentent de combler ces retards : quatre plates-formes logistiques, interconnectant différents modes de transport, organisent le trafic dans le Val-de-Saône. On s'efforce de retenir les touristes plus longtemps, en développant, par exemple, le tourisme fluvial ou culturel.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Robert CHAPUIS. BOURGOGNE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Bourgogne : carte administrative avant réforme - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bourgogne : carte administrative avant réforme

Vézelay - crédits : Albert Coelan/ De Agostini/ Getty Images

Vézelay

Sainte-Madeleine, Vézelay - crédits : Peter Willi/  Bridgeman Images

Sainte-Madeleine, Vézelay

Autres références

  • BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ, région administrative

    • Écrit par Universalis
    • 186 mots
    • 1 média

    La région Bourgogne-Franche-Comté a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral – effective depuis le 1er janvier 2016. Elle est formée des deux anciennes régions...

  • AUXERRE

    • Écrit par Robert CHAPUIS
    • 497 mots
    • 1 média

    Auxerre, chef-lieu de l'Yonne, entre vraiment dans l'histoire à l'époque romaine, sous le nom d'Autussiodurum, en tant que port sur l'Yonne et étape sur la via Agrippa reliant Lyon à Cologne. Les Romains en font au iiie siècle la capitale de la IVe Lyonnaise et l'entourent...

  • BURGONDES

    • Écrit par Patrick PÉRIN
    • 3 318 mots
    • 5 médias
    ...régional, s'est principalement exprimé sur des garnitures de ceinture de bronze moulé et de fer damasquiné, trouvées en grand nombre dans les cimetières de Bourgogne, de Savoie et de Suisse romande, dont les dates s'échelonnent du milieu du vie siècle au début du viiie. D'autres supports mobiliers...
  • CHALON-SUR-SAÔNE

    • Écrit par Robert CHAPUIS
    • 498 mots
    • 2 médias

    Chalon-sur-Saône, principale ville de Saône-et-Loire, bien qu'elle ne soit que sous-préfecture, doit son développement à sa situation de carrefour entre une belle voie navigable, la Saône, et trois voies terrestres : l'une qui file vers l'Alsace par le pied du Jura (l'actuelle...

  • DIJON

    • Écrit par Robert CHAPUIS
    • 1 038 mots
    • 3 médias

    Dijon, capitale de la région Bourgogne et chef-lieu de la Côte-d'Or, a été désignée en 2015 comme chef-lieu de la nouvelle grande région Bourgogne-Franche-Comté. La ville se situe à l'une des intersections entre les voies nord-sud unissant la Méditerranée à l'Europe du Nord et les voies sud-est - nord-ouest...

  • Afficher les 10 références

Voir aussi