Archaeopteryx" />

ARCHAEOPTERYX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Archaeopteryx, spécimen conservé au Musée d’histoire naturelle de Berlin

Archaeopteryx, spécimen conservé au Musée d’histoire naturelle de Berlin
Crédits : AKG-images

photographie

Archaeopteryx photographié en lumière ultraviolette

Archaeopteryx photographié en lumière ultraviolette
Crédits : Helmut Tischlinger

photographie

Squelettes d’Archaeopteryx et d’un oiseau actuel (canard)

Squelettes d’Archaeopteryx et d’un oiseau actuel (canard)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Reconstitution d’Archaeopteryx

Reconstitution d’Archaeopteryx
Crédits : Alain Bénéteau/ www.paleospot.com

photographie


Histoire des découvertes

C’est dans une lettre du 15 août 1861 à son collègue Heinrich Georg Bronn (1800-1862), publiée dans la revue Neues Jahrbuch für Mineralogie, Geognosie, Geologie und Petrefakten-Kunde, que le paléontologue allemand Hermann von Meyer (1801-1869) signala la découverte d’une plume fossilisée, ressemblant tout à fait à celle d’un oiseau moderne, dans les calcaires lithographiques du Jurassique supérieur de Solnhofen, dans le nord de la Bavière. Le 30 septembre de la même année, il rapporta de la même façon que le squelette d’un animal couvert de plumes, différent à plusieurs égards des oiseaux actuels, avait été trouvé dans ces mêmes calcaires, et il proposa d’appeler l’être en question Archaeopteryx lithographica. Le squelette, indiquant un animal de la taille d’un pigeon, acquis dès 1862 par le British Museum, où Richard Owen (1804-1892) le décrivit, suscita très rapidement les controverses : pour certains paléontologues, comme Owen, il représentait un oiseau primitif ; pour d’autres, un reptile spécialisé. Depuis lors, d’autres spécimens ont été découverts, toujours dans le Jurassique supérieur du nord de la Bavière (des dents isolées provenant du Jurassique supérieur du Portugal et du Crétacé inférieur de France ont été rapportées à des oiseaux proches d’Archaeopteryx, mais ces attributions demeurent très discutées). Douze spécimens ont ainsi été mis au jour, le dernier en date ayant été décrit en 2018. Tous proviennent de calcaires lithographiques de Bavière. À l’origine, ces formations étaient des vases calcaires déposées, sous un climat chaud, au fond de vastes lagunes peu profondes situées en bordure de terres émergées, sur lesquelles vivaient Archaeopteryx et d’autres animaux terrestres dont on trouve à l’occasion les restes dans les calcaires, à côté de ceux, beaucoup plus nombreux, d’organismes marins. L’enfouissement rapide des cad [...]

Archaeopteryx photographié en lumière ultraviolette

Archaeopteryx photographié en lumière ultraviolette

Photographie

Ce fossile d'Archaeopteryx (douzième spécimen), mis au jour en 2010 dans des couches du Jurassique supérieur de Schamhaupten en Bavière (Allemagne), a été décrit en 2018. La lumière ultraviolette permet de mieux distinguer les divers détails du squelette (sutures entre les os du crâne par... 

Crédits : Helmut Tischlinger

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ARCHAEOPTERYX  » est également traité dans :

DÉCOUVERTE DU PREMIER ARCHAEOPTERYX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 120 mots

En 1861, le paléontologue allemand Hermann von Meyer donne le nom d'Archaeopteryx lithographica à une plume fossile provenant des calcaires lithographiques du Jurassique de Bavière. La même année, on y découvre un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-premier-archaeopteryx/#i_26267

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 333 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Des dinosaures aux oiseaux »  : […] Le problème de l'origine des oiseaux s'est posé avec acuité dès les débuts de la paléontologie évolutionniste, dans les années 1860. À cette époque, la première découverte d'un squelette d' Archaeopteryx , dans le Jurassique supérieur de Bavière (150 Ma), joua un rôle important car cet animal montrait clairement un mélange de caractères aviens (notamment la présence de plumes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/#i_26267

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 020 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Adaptation au vol »  : […] Les trois groupes de Tétrapodes qui ont été capables de réaliser un vol véritable ont utilisé une « solution structurale » différente au problème de l'adaptation au milieu aérien, par modification du membre antérieur . Chez les Ptérosaures (Reptiles volants du Jurassique et du Crétacé), la surface portante était constituée d'une membrane (patagium) tendue uniquement par les phalanges du quatriè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membres/#i_26267

MEYER HERMANN VON (1801-1869)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 741 mots
  •  • 1 média

Paléontologue allemand, Hermann von Meyer est connu notamment pour avoir donné le nom d’ Archaeopteryx (du grec archaios , « ancien », et pteryx , « aile ») à l’un des plus célèbres vertébrés fossiles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-von-meyer/#i_26267

OISEAUX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Michel CUISIN
  •  • 10 551 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « L'origine reptilienne des oiseaux »  : […] Depuis les premières descriptions, dans les années 1860, du squelette d' Archaeopteryx , découvert dans les calcaires du jurassique supérieur (env. 140 millions d'années), cet animal est considéré comme un des meilleurs exemples d'une forme intermédiaire entre deux grands groupes de vertébrés. Certains caractères ostéologiques de ce très ancien oiseau (mâchoires pourvues de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oiseaux/#i_26267

Voir aussi

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, « ARCHAEOPTERYX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/archaeopteryx/