AMÉRIQUE LATINERapports entre Églises et États

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 12 octobre 1492, Christophe Colomb venait à peine de poser le pied sur une plage des Amériques qu'il y plantait une croix au nom des Rois catholiques. Le geste était symbolique. Il a marqué une hiérarchie de rapports entre souverains et autorités religieuses, un lien étroit entre politique et religion, qui se sont perpétués en Amérique latine pendant plusieurs siècles.

Durant son pontificat, Jean-Paul II a privilégié l'Amérique latine. De 1979 à 1998 il a, en tant que chef spirituel et chef d'État, visité un à un tous les pays sud-américains. Ces voyages ont été précédés ou accompagnés de gestes diversement appréciés.

Fondateur de l'Église de l'esprit saint pour l'unification du christianisme mondial, Sun Myung Moon a lui aussi sillonné l'Amérique latine pour gagner des adeptes disputés à l'Église de Rome et proposer une nouvelle version, anticommuniste, de l'alliance du trône et de l'autel.

La guerre froide a stimulé les concurrences religieuses. L'Église catholique, ou du moins la base de sa hiérarchie, s'est souvent retrouvée dans le camp des pauvres et des révoltés, à Cuba en 1959 comme au Nicaragua en 1979 ou au Salvador dans les années 1980. De leur côté, les Églises protestantes fondamentalistes (pentecôtistes), tout comme les mormons, ont prospéré à partir des années 1970, époque des dictatures militaires dites de sécurité nationale.

Mais le positionnement des diverses confessions comme celui des pouvoirs n'a jamais obéi à des mécanismes automatiques. L'Église catholique argentine a soutenu la junte militaire qui avait pris le pouvoir en 1976. Des protestants à Cuba ou au Nicaragua ont appuyé des gouvernements révolutionnaires. Jean-Paul II, qui a béatifié d'une façon provocatrice pour be [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages



Médias de l’article

Visite de Jean-Paul II à Cuba

Visite de Jean-Paul II à Cuba
Crédits : P. Hanna/ AFP/ Getty

photographie

Jean-Bertrand Aristide

Jean-Bertrand Aristide
Crédits : Getty

photographie





Écrit par :

  • : chargé de recherche du secteur Amérique latine et péninsule Ibérique à l'Institut de relations internationales et stratégiques

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean Jacques KOURLIANDSKY, « AMÉRIQUE LATINE - Rapports entre Églises et États », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-rapports-entre-eglises-et-etats/