NICARAGUA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pays le plus vaste de l'isthme centraméricain (130 000 km2), le Nicaragua, peuplé de 5,6 millions d'habitants en 2006, a également la densité la plus faible de la région (42 hab./km2). La population est concentrée entre la côte pacifique et la cordillère montagneuse qui traverse le pays du nord-ouest au sud. Les villes principales (Managua, la capitale, León, Granada) se trouvent dans cette région. L'est du pays, et tout particulièrement la côte atlantique (côte Miskito) sont des régions difficiles d'accès, couvertes de jungle tropicale et de marécages, très peu peuplées. Le pays reste l'un des plus pauvres du continent américain. Les conditions sociales sont très difficiles (45 p. 100 de la population vivait, en 2004, avec un revenu inférieur à 1 dollar par jour) et la criminalité augmente.

Indépendant en 1821, le pays connaît l'instabilité politique tout au long du xixe siècle. Il est occupé par les troupes américaines de 1890 à 1933, présence contre laquelle César Augusto Sandino organise une résistance armée nationaliste. En 1937, Anastasio Somoza prend le pouvoir et instaure un régime autoritaire, qui se transforme en dynastie familiale et ne prend fin qu'en 1979 avec la victoire de l'insurrection armée du Front sandiniste de libération nationale (F.S.L.N.). Pendant la décennie de 1980, le régime sandiniste, présidé par Daniel Ortega, met en place des politiques de redistribution (réforme agraire, nationalisations) et se rapproche de Cuba et de l'Union soviétique. Face à la Contra, l'opposition armée financée par les États-Unis, le gouvernement augmente les dépenses militaires, ce qui provoque une crise économique majeure. Depuis les élections de 1990, qui se soldent par la victoire de l'opposition libérale, les libéraux et les sandinistes dominent la vie politique : les premiers l'ont emporté aux élections de 1996 et 2002 mais, à la faveur de leur division, Daniel Ortega s'est imposé depuis 2006.

Nicaragua : carte physique

Nicaragua : carte physique

Carte

Carte physique du Nicaragua. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Nicaragua : drapeau

Nicaragua : drapeau

Dessin

Nicaragua (1821 ; off. 1971). Les bandes horizontales bleu-blanc-bleu furent choisies en 1821 par les cinq États de la Fédération d'Amérique centrale (voir Guatemala). Le drapeau nicaraguayen est très semblable à ceux du Honduras et du Salvador, dont il ne se distingue – outre l'écusson... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Géographie

Le territoire du Nicaragua, en forme de trapèze irrégulier, est bordé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages



Médias de l’article

Nicaragua : carte physique

Nicaragua : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Nicaragua : drapeau

Nicaragua : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Dégâts provoqués par cyclone Mitch au Nicaragua, 1998

Dégâts provoqués par cyclone Mitch au Nicaragua, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

César Augusto Sandino

César Augusto Sandino
Crédits : Time Life Pictures/ Getty

photographie

Afficher les 9 médias de l'article





Écrit par :

  • : chercheur et consultant, titulaire d'un doctorat de troisième cycle en études des sociétés latino-américaines de l'Institut des hautes études d'Amérique latine, Paris
  • : maître de conférences en science politique à l'université de Lyon-II-Lumière
  • : professeur agrégée de géographie, université de Montpellier-III
  • : professeur au lycée franco-mexicain de Mexico

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Chantal BARRE, David GARIBAY, Lucile MÉDINA-NICOLAS, Alain VIEILLARD-BARON, « NICARAGUA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicaragua/