ANTICYCLONES

On donne le nom d'anticyclone à une cellule de hautes pressions atmosphériques. La représentation habituelle du champ de pression atmosphérique, sur les cartes météorologiques, à l'aide du tracé des isobares à un niveau déterminé (par exemple le niveau de la mer) met en évidence les anticyclones sous la forme d'un ensemble d'isobares fermées sur elles-mêmes, entourant un centre où la pression est maximale par rapport aux régions environnantes.

La circulation des vents autour d'un anticyclone s'effectue dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère Nord et dans le sens inverse dans l'hémisphère Sud. Au voisinage de la surface terrestre, les vents sont quelque peu divergents, à partir du centre anticyclonique, mais en altitude ils tendent à s'écouler parallèlement aux isobares.

On notera sur la coupe verticale que les surfaces isobares dans un anticyclone forment un dôme au-dessus du centre de hautes pressions. Si donc l'on représente la topographie d'une surface isobare déterminée, celle-ci dessine une « bosse » dans le cas d'un anticyclone (et un « creux » dans le cas d'une dépression).

Isobares au niveau de la mer

Isobares au niveau de la mer

carte

Anticyclone - pression maximale au centre: 1038 hectopascals. Les flèches indiquent la direction vers laquelle souffle le vent à la surface du globe. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anticyclones thermiques

Les anticyclones thermiques sont liés à la présence de masses d'air froid ; leur formation s'explique par le simple fait que l'air froid est, toutes choses égales par ailleurs, plus dense que l'air chaud. Si l'on se rappelle que la pression atmosphérique qui s'exerce sur une certaine surface est égale au poids de la colonne d'atmosphère qui la surmonte (équilibre hydrostatique), on comprend qu'une colonne d'air froid, plus lourde qu'une colonne d'air chaud, exerce à sa base une pression plus forte. Les anticyclones thermiques sont soit quasi fixes, soit mobiles. C'est ainsi qu'en hiver, sur le continent russo-sibérien, les masses d'air très froid, qui prennent naissance par suite de l'important rayonnement du continent couvert de neige, donnent naissance à un puissant anticyclone quasi permanent. D'autres anticyclones, liés aux advection [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTICYCLONES  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 444 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « Le climat »  : […] sur leur versant tropical. Ce mouvement descendant est à l'origine de la formation des masses d'air anticyclonique localisées sous les latitudes tropicales de chaque hémisphère. Aux environs de l'équateur, leur contact – convergence ou front intertropical (F.I.T.) – crée des conditions d'autant plus turbulentes et pluvieuses que le F.I.T. met en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_20212

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 437 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Climat »  : […] organismes vivants, d'autant plus redoutables qu'elles s'accompagnent de vents violents. Refroidi par sa base, l'air atmosphérique se tasse au voisinage du sol, engendrant une vaste aire anticyclonique d'où divergent, en rayonnant, des courants de densité : les vents catabatiques. Ces derniers, qui soufflent d'abord au sud, dévient et se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/#i_20212

ARÉISME

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 1 687 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les causes de l'aréisme »  : […] L'action de ces cellules anticycloniques est renforcée chaque fois qu'un courant froid longe un littoral, comme c'est le cas au large de la côte pacifique de l'Amérique du Sud et de la côte atlantique de l'Afrique du Sud ; l'air humide, abordant une terre plus chaude que l'étendue marine qu'il vient de parcourir, s'éloigne de son point de rosée, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/areisme/#i_20212

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 817 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Argentine humide et Argentine sèche »  : […] climatique » qui se joue fondamentalement entre les hautes pressions subtropicales des anticyclones pacifique et atlantique que séparent les basses pressions centrées sur le nord-ouest de l'Argentine. Une aire cyclonique intéresse également l'extrême sud du pays. L'anticyclone atlantique évolue sur un axe sud-ouest - nord- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argentine/#i_20212

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 836 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La mousson indienne »  : […] mais n'affecte que les couches basses de l'atmosphère : au-dessus de 2 000 m subsiste l'anticyclone subtropical normal. L'alizé austral provient d'un anticyclone situé au sud-est de Madagascar (1 032 mb) ; il franchit l'équateur entre les hautes terres d'Afrique orientale et 600 de longitude est, et prend une direction ouest- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_20212

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 7 263 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Répartition des pressions moyennes »  : […] du niveau 700 hPa (toujours en vertu de la règle des épaisseurs). Ce décalage est faible sur les océans ; il y a ainsi cinq anticyclones subtropicaux centrés vers 330 de latitude nord et 330 de latitude sud (anticyclone de l'Atlantique Nord, souvent dit anticyclone des Açores ; anticyclone du Pacifique Nord ; anticyclone du Pacifique Sud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-la-couche-atmospherique/#i_20212

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 549 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « Le climat »  : […] d'air, qui fait partie de la bande planétaire des hautes pressions subtropicales, est constituée généralement par des anticyclones qui se déplacent lentement de l'ouest vers l'est à travers le pays. Ces anticyclones migrateurs sont séparés par des fronts qui sont le plus souvent « stationnaires », c'est-à-dire faiblement actifs parce que les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_20212

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 416 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dépressions dynamiques »  : […] Elles se creusent en traversant l’océan et mettent généralement de quatre à cinq jours pour atteindre l’Europe. La présence d’un anticyclone sur le continent peut bloquer ces dépressions sur l’Atlantique et les rejeter au nord entre l’Islande et la Norvège ou, moins fréquemment, au sud vers le Maroc, le détroit de Gibraltar et la Méditerranée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depression-meteorologie/#i_20212

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 854 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Climats arides chauds »  : […] de cellules d'air continental, sec et subsident, correspondant à des hautes pressions subtropicales. Ces anticyclones ne sont pas favorables au déclenchement de la pluie. Ils sont en effet le siège de phénomènes de subsidence, où l'air descend et tend à se tasser, avant de diverger en surface. Dans ces conditions, l'air se réchauffe et s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deserts/#i_20212

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 100 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La circulation générale de l'atmosphère »  : […] ; à l'est : le désert. Cependant, même sans barrières de relief, les dépressions sont parfois bloquées par les anticyclones, grands systèmes d'air sec en subsidence qui s'établissent de manière plus ou moins stable sur les océans (par exemple, l'anticyclone des Açores) ou sur les continents en hiver (comme en Sibérie ou au Canada). Si l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-global/#i_20212

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données naturelles

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 872 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le climat océanique »  : […] ouest. En outre, la France est située à un véritable carrefour où se combinent, avec des prédominances variables, les influences d'un certain nombre de centres de hautes et de basses pressions, les uns permanents, comme le centre anticyclonique des Açores ou le centre de basses pressions d'Islande, les autres saisonniers, comme le centre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-donnees-naturelles/#i_20212

INONDATIONS EN FRANCE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 1 368 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un anticyclone des Açores peu coopératif »  : […] pendant le premier semestre 2016 s’explique en grande partie par un éloignement de l’anticyclone des Açores qui se trouvait situé d’abord au sud, puis à l’ouest de sa position habituelle pour la période. Ce positionnement, combiné à la présence de zones de forte dépression au nord de l’Atlantique, a permis le passage d’une série de perturbations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inondations-en-france/#i_20212

MASSES D'AIR

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 1 791 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Formation de l'air polaire et de l'air tropical »  : […] Les grands anticyclones stationnaires qui se forment soit dans les régions polaires, soit pendant l'hiver boréal sur le continent asiatique sont évidemment des sources de masse d'air polaire froid et sec. La température pseudo-potentielle peut atteindre − 10 à − 15 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masses-d-air/#i_20212

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 611 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La mousson d'été  »  : […] de l'Inde, à proximité des versants sud de l'Himalaya, et par un anticyclone sur l'océan Indien. Ce dernier est à l'origine d'un courant d'abord orienté au sud-est. Par la suite, ce courant franchit l'équateur et s'oriente au sud-ouest. Ce courant de sud-ouest, de grande ampleur, qui pénètre le continent asiatique, est dû aux écarts de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_20212

POLAIRES MILIEUX

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 8 301 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La circulation atmosphérique et les variations du temps »  : […] atmosphérique. Le schéma de base est assez simple : les parties les plus froides sont recouvertes par des anticyclones froids très minces, dans lesquels on trouve une inversion de température marquée, puisqu'il fait plus chaud à quelques centaines de mètres d'altitude qu'au niveau du sol. Ces anticyclones sont bordés par des dépressions semi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieux-polaires/#i_20212

PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 536 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’influence des variations de pression sur le temps »  : […] génèrent une accélération des particules d’air dirigée des fortes pressions (anticyclones, dorsales météorologiques) vers les basses pressions (dépressions, thalwegs). Mais, en raison de la rotation de la Terre, la « force » de Coriolis dévie les trajectoires si bien que, dans les systèmes de grande échelle situés à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pression-atmospherique/#i_20212

TEISSERENC DE BORT LÉON (1855-1913)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 647 mots

– les « centres d'action » comme il les appelle si justement (aujourd'hui dénommés anticyclones et dépressions) – oscillent autour de positions moyennes, se déplacent lentement d'une saison à l'autre, et que les combinaisons de leurs positions relatives constituent des types de temps météorologiques. Connaître et prévoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-teisserenc-de-bort/#i_20212

TEMPÉRÉ DOMAINE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 7 454 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'été méditerranéen »  : […] méditerranéennes sont très souvent surmontées en altitude par la bordure nord des grands anticyclones qui s'établissent au-dessus des dépressions de surface des déserts. Ces anticyclones se traduisent, au-dessus de 3 à 4 kilomètres, par la présence de masses d'air sec animées de mouvements de haut en bas, ce qui est extrêmement défavorable au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domaine-tempere/#i_20212

VENTS

  • Écrit par 
  • Jean BESSEMOULIN, 
  • René CHABOUD, 
  • Jean-Pierre LABARTHE
  •  • 6 210 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Calmes équatoriaux et calmes subtropicaux »  : […] allongent le long du tropique du Cancer et de celui du Capricorne. Les zones de hautes pressions ainsi créées forment une ceinture anticyclonique autour du globe entre les latitudes 300 nord et 300 sud : ce sont les calmes subtropicaux. Cette circulation d'air chaud s'étalant symétriquement de l'équateur aux deux tropiques forme deux boucles, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vents/#i_20212

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean BESSEMOULIN, « ANTICYCLONES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticyclones/