Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HÉLIUM

Articles

  • AIR

    • Écrit par Jean PERROTEY
    • 2 154 mots
    • 2 médias
    ...étudie dans un eudiomètre l'effet des étincelles électriques sur de l'air suroxygéné, les oxydes d'azote formés étant absorbés par de l'eau savonneuse. Cavendish constate, après élimination de l'oxygène en excès, la présence d'un résidu non absorbable, ce qui constitue la première mise en évidence de l'argon...
  • ATOME

    • Écrit par José LEITE LOPES
    • 9 140 mots
    • 13 médias
    Des deux électrons de l'atome d'hélium, l'un occupe un état analogue à l'état fondamental d'hydrogène. L'autre électron a aussi les mêmes valeurs de n, l, m ; d'après le principe de Pauli, le nombre quantique ms du deuxième électron ne peut pas être égal à la valeur...
  • ÉTOILES

    • Écrit par André BOISCHOT, Jean-Pierre CHIÈZE
    • 13 456 mots
    • 8 médias
    ...1939, que la source principale d'énergie, pour la majorité des étoiles, était due à la réaction transformant quatre atomes d'hydrogène en un atome d'hélium. Cette réaction se fait avec une légère perte de masse qui est libérée sous forme de rayonnement γ, de positons et de neutrinos, correspondant...
  • FROID, physique

    • Écrit par Jean MATRICON, Georges WAYSAND
    • 4 042 mots
    • 2 médias
    La superfluidité de l'hélium apparaît lorsqu'on refroidit de l'hélium liquide, par exemple en diminuant la pression, ce qui produit l'évaporation du liquide et donc son refroidissement ; à 2,2 K, le liquide change brutalement de propriétés physiques, sa viscosité devient...
  • GALAXIE LA ou VOIE LACTÉE

    • Écrit par James LEQUEUX
    • 6 019 mots
    • 4 médias
    Le gaz interstellaire est formé d'hydrogène neutre ou ionisé, d'hélium et d'une petite quantité d'atomes plus lourds. Sa masse totale est de l'ordre de 5 p. 100 de celle des étoiles. Sa structure et sa dynamique sont extrêmement complexes. Il est très concentré le long du plan galactique. De grands...
  • GAZ RARES ou GAZ NOBLES

    • Écrit par Paul ALLAMAGNY, Universalis, Albert LACAZE, Nathalie LEMAITRE
    • 3 902 mots
    • 2 médias

    L'hélium, le néon, l'argon, le krypton, le xénon et le radon forment la famille des gaz rares, groupe zéro de la classification périodique des éléments chimiques. Tous monoatomiques, ces gaz sont caractérisés par leur très grande inertie chimique, d'où les qualificatifs de nobles ou d'inertes...

  • HEISENBERG WERNER KARL (1901-1976)

    • Écrit par Léon ROSENFELD
    • 3 478 mots
    • 2 médias
    ...il était naturel qu'elle s'attaquât aux problèmes qui dépassaient la portée des méthodes antérieures. Parmi ceux-ci s'offrait tout d'abord celui de l'atome d'hélium, atome composé de deux électrons liés au noyau. Les états stationnaires de cet atome présentaient surtout une particularité (révélée...
  • HOYLE FRED (1915-2001)

    • Écrit par Marek A. ABRAMOWICZ
    • 2 846 mots
    • 1 média
    Cependant, il devint vite évident que l'hélium ne pouvait se former en quantité suffisante dans les étoiles. La quantité d'énergie qui est nécessaire pour produire de l'hélium à partir de l'hydrogène (processus similaire à celui de l'explosion d'une bombe à hydrogène) est bien connue. En supposant que...
  • JANSSEN PIERRE JULES CÉSAR (1824-1907)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 353 mots

    Physicien et astronome français, Pierre Jules César Janssen est né à Paris le 22 février 1824 et mort à Meudon le 23 décembre 1907. Après des études de mathématiques et de physique à l'université de Paris, il devient professeur à l'école d'architecture où il enseigne un cours de sciences générales....

  • JUPITER, planète

    • Écrit par André BOISCHOT, André BRAHIC, Universalis, Daniel GAUTIER, Guy ISRAËL, Pierre THOMAS
    • 11 281 mots
    • 60 médias
    ...que l'on descend. À partir de ce moment, l'atmosphère est composée d'environ 90 p. 100 d'hydrogène moléculaire (H2) et de près de 10 p. 100 d' hélium. S'y ajoutent une petite quantité de méthane (CH4) – de l'ordre de 0,1 p. 100 – et des quantités encore plus faibles d'...
  • KAMERLINGH ONNES HEIKE (1853-1926)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 373 mots

    Né le 21 septembre 1853 à Groningue (Pays-Bas), Heike Kamerlingh Onnes était issu d'une famille de riches marchands et industriels. Après des études à l'université de Groningue, interrompues par un séjour de trois semestres à Heidelberg où il côtoya Robert Bunsen et Gustav Kirchhoff...

  • KAPITSA PIOTR LEONIDOVITCH

    • Écrit par Universalis, Agnès LECOURTOIS
    • 654 mots
    • 1 média

    Piotr Kapitsa est un physicien russe puis soviétique, connu pour ses recherches sur le magnétisme et la physique des basses températures, qui devaient notamment le conduire à la découverte de la superfluidité de l'hélium II.

    Piotr Leonidovitch Kapitsa naît le 8 juillet 1894 à Cronstadt,...

  • KAPITSA PIOTR LEONIDOVITCH - (repères chronologiques)

    • Écrit par Vladimir CHEVTCHENKO
    • 1 065 mots

    Physicien, membre correspondant de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. à partir de 1929, membre titulaire à partir de 1939, Piotr Leonidovitch Kapitza est né le 9 juillet 1894, à Kronstadt, d'un père ingénieur et d'une mère femme de lettres et pédagogue. Après des études au collège technique de Kronstadt...

  • LANDAU LEV DAVIDOVITCH (1908-1968)

    • Écrit par Yakov SMORODINSKI
    • 2 082 mots
    • 2 médias
    Toutes ces recherches conduisent Lev Landau à développer la théorie de la superfluidité de l'hélium II (1941-1944), phénomène découvert par Piotr Kapitsa en 1937. Ses travaux ont eu une répercussion très grande dans le domaine de la physique de l'état condensé.
  • LASERS

    • Écrit par Yves LECARPENTIER, Alain ORSZAG
    • 10 742 mots
    • 4 médias
    ...brève que celle des niveaux s, la population de ces derniers, en régime permanent, est plus importante. Cette inversion est renforcée en ajoutant de l'hélium (He), qui possède deux niveaux efficacement peuplés par la décharge, et qui, proches des niveaux s de néon, peuvent leur « transférer...
  • MATÉRIAU PRIMITIF TERRESTRE

    • Écrit par Édouard KAMINSKI
    • 329 mots

    Les profondeurs de la Terre cachent des mystères encore insondables, et la chimie du manteau « inférieur », entre 660 et 2 900 kilomètres, reste très mal connue. Les indices apportés par de rares diamants de très haute pression suggèrent une composition différente de celle du manteau supérieur. ...

  • NEPTUNE, planète

    • Écrit par André BRAHIC
    • 4 848 mots
    • 23 médias
    ...atmosphère réductrice, riche en hydrogène (contrairement à la Terre, qui possède une atmosphère oxydante, riche en oxygène) ; elle contient environ 25 p. 100 d'hélium et au moins 1 p. 100 de méthane. La couleur bleue de cette planète est en grande partie due à l'absorption de la lumière rouge...
  • NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

    • Écrit par Jean BUSSAC, Frank CARRÉ, Robert DAUTRAY, Jules HOROWITZ, Jean TEILLAC
    • 12 438 mots
    • 9 médias
    ...importante, une bonne conductivité thermique et un faible pouvoir d'absorption neutronique. Les seuls gaz utilisés sont le dioxyde de carbone (CO2) et l' hélium sous pression. Parmi les liquides, l' eau ordinaire et l' eau lourde, qui sont aussi des modérateurs, ont la faveur des réacteurs à neutrons thermiques....
  • NUCLÉOSYNTHÈSE

    • Écrit par Jean AUDOUZE
    • 5 418 mots
    • 6 médias
    ...légers à des noyaux « fils » plus lourds mais dont la masse totale est légèrement inférieure à celle de leurs parents. Par exemple, la masse d'un noyau d'hélium 4 est inférieure de 27 MeV à celle de la masse de quatre noyaux d'hydrogène. Un gramme d'hydrogène transformé en hélium dégage une énergie de...
  • RAMSAY WILLIAM (1852-1916)

    • Écrit par Georges BRAM
    • 366 mots

    Chimiste britannique né à Glasgow en Écosse et mort à High Wycombe (Angleterre). Ramsay commence des études universitaires de lettres, mais s'oriente vite vers la chimie. En 1870 il se rend en Allemagne auprès de chimistes réputés, Robert W. Bunsen (1811-1899) à Heidelberg et Rudolf Fittig (1835-1910)...

Médias

Énergie de liaison

Énergie de liaison

Gaz rares : propriétés physiques

Gaz rares : propriétés physiques

Laser solide Nd-YAG et laser à gaz hélium-néon

Laser solide Nd-YAG et laser à gaz hélium-néon