Neurosciences cognitives


AUTORÉFÉRENCE ET MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRÉDART
  •  • 852 mots

L’effet de l’autoréférence sur la mémoire désigne le fait que les informations relatives à soi sont mieux mémorisées que les informations relatives à autrui.La procédure classique qui a permis la mise en évidence de cet effet consiste à présenter des adjectifs décrivant des traits de personnalité (par exemple, « g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoreference-et-memoire/#i_0

CERVEAU ET BILINGUISME

  • Écrit par 
  • Jean-Marie ANNONI
  •  • 808 mots
  •  • 1 média

On sait, depuis les découvertes de Paul Broca en 1861 et de Carl Wernicke en 1874, et des recherches successives, que le système langagier chez le droitier monolingue repose essentiellement sur un réseau fronto-temporo-pariétal gauche. Ce constat est vrai pour plus de 90 p. 100 des sujets droitiers et environ 75 p. 100 des gauchers. En ce qui concerne les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-bilinguisme/#i_0

CERVEAU ET ÉMOTION

  • Écrit par 
  • Patrik VUILLEUMIER
  •  • 1 627 mots
  •  • 1 média

L’étude des mécanismes cérébraux des émotions, chez l’homme et l’animal, a explosé au début du xxie siècle, après avoir été souvent ignorée par les neurosciences comparativement à d’autres processus mentaux ou comportementaux, notamment en raison d’une définition des émotions souvent centrée sur leurs composantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-emotion/#i_0

CERVEAU ET MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Séverine SAMSON
  •  • 1 034 mots

Identifier les zones du cerveau qui traitent la musique et préciser leur rôle respectif dans la perception, la mémoire, les émotions et la pratique musicale font l’objet de nombreux travaux en neuroscience de la musique. C’est à partir de l’observation des patients présentant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-musique/#i_0

COGNITION INCARNÉE

  • Écrit par 
  • Rémy VERSACE
  •  • 1 277 mots

Pendant longtemps, les sciences de la cognition ont tenté de décrire les mécanismes à la base des comportements en privilégiant une approche modulariste décrivant le cerveau comme un ensemble de systèmes hautement spécialisés (des modules), impliquant différents niveaux de représentations internes, et intervenant avant tout selon un mode séquentiel. Au-del […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-incarnee/#i_0

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 290 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Constitution d'un champ interdisciplinaire »  : […] Selon l'aphorisme de Howard Gardner, si les sciences cognitives ont une histoire relativement courte, leur passé est très long : il remonte en effet aux origines de la philosophie occidentale et plonge aux sources de certains des principaux courants scientifiques des temps modernes. C'est toute la difficulté de l'historiographie des sciences cognitives (une discipline qui reste à créer) : où s'arr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/1-constitution-d-un-champ-interdisciplinaire/

DÉVELOPPEMENT COGNITIF ET CÉRÉBRAL EN CAS DE CÉCITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier COLLIGNON, 
  • Virginie CROLLEN
  •  • 2 015 mots
  •  • 1 média

Une question fondamentale des neurosciences cognitives est de savoir comment la génétique et l’expérience contribuent au développement des fonctions cognitives et cérébrales. Cependant, il n’est pas facile de distinguer les rôles respectifs des contraintes biologiques et de l’expérience dans ce développement, car la plupart des humains parta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-cognitif-et-cerebral-en-cas-de-cecite/#i_0

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 402 mots

Le concept d’empathie (Einfühlung, « ressenti de l’intérieur ») provient de la philosophie esthétique allemande de la seconde moitié du xixe siècle. Il désigne le mode de relation d’un sujet avec une œuvre d’art permettant d’a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empathie/#i_0

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 304 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'inconscient des neurosciences cognitives »  : […] La psychologie cognitive, fondée sur la théorie de l'information, s'oppose à la psychanalyse par sa méthodologie comme par son champ initial d'application : c'est une psychologie expérimentale développée à partir de l'étude de l'homme normal et de l'intelligence artificielle.Progressivité de la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/3-l-inconscient-des-neurosciences-cognitives/

KOSSLYN STEPHEN (1948- )

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 486 mots

Stephen Michael Kosslyn est un chercheur américain en psychologie et neurosciences cognitives, qui s'est spécialement illustré dans la recherche sur l'imagerie mentale.Stephen Kosslyn a obtenu ses titres universitaires en psychologie à l'université de Californie à Los Angeles (1970), puis à Stanford (1974). Il a occupé ensuite des postes aca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-kosslyn/#i_0

LE CERVEAU INTIME (M. Jeannerod) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Marie LLEDO
  •  • 1 025 mots

Siège de nos sens, de notre mémoire et de notre pensée, à ce titre, enjeu d'une longue convoitise théologique, philosophique et scientifique, le cerveau n'a encore livré qu'une infime partie de ses secrets. Marc Jeannerod (1935-2011) s’est s'attaché pendant plus de trente ans à en décrypter le fonctionnement. Professeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cerveau-intime/#i_0

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 912 mots
  •  • 2 médias

Le domaine de recherche couvert par les neurosciences cognitives est relativement récent. C'est vers la fin des années 1970 que ce terme apparaît, proposé par Michael Gazzaniga et George Miller. Des conférences, des sociétés savantes, des journaux se spécialisent dans ce domaine comme le Journal of Cognitive Neuroscience, qui paraît pour la première fois fin 1989, et la Cogniti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives/#i_0

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET AGENTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Elisabeth PACHERIE
  •  • 1 360 mots

L'agentivité renvoie à la conscience subjective que nous avons de causer volontairement nos actions, d'en contrôler le cours et d'en maîtriser les effets. Elle constitue ainsi une composante importante de la conscience de soi, jouant un rôle essentiel dans la compréhension que nous avons de nous-mêmes comme des agents actifs de notre propre vie et, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-agentivite/#i_0

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET DOULEUR

  • Écrit par 
  • Valery LEGRAIN
  •  • 1 414 mots

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage corporel potentiel ou à tout événement sensoriel supposé subjectivement refléter un dommage corporel. La douleur est liée en situation normale à l’activation, à la surface de la peau ou dans les viscères, de récepteurs sensoriels p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-douleur/#i_0

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Philippe PEIGNEUX
  •  • 1 402 mots

Le sommeil est souvent perçu comme un arrêt nécessaire de nos activités d’éveil, mettant le corps et le cerveau au repos. L’analogie au mode de veille passif d’un ordinateur est toutefois erronée. En effet, ce qui caractérise le cerveau « endormi » est avant tout un changement de son mode opératoire avec la mise en place de réseaux d’activité qui diffèrent d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-sommeil/#i_0

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET THÉORIE DE L'ESPRIT

  • Écrit par 
  • Dana SAMSON
  •  • 1 330 mots
  •  • 1 média

Le concept de théorie de l’esprit renvoie à nos connaissances sur la manière dont l’esprit humain fonctionne. Ces connaissances sont utilisées de manière plus ou moins explicite pour attribuer des états mentaux (émotions, désirs, intentions, croyances et connaissances) à soi-même et à autrui afin d’adapter nos comportements lors de nos interactions sociales. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-theorie-de-l-esprit/#i_0

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Paolo BARTOLOMEO
  •  • 3 521 mots
  •  • 5 médias

Le monde autour de nous contient des objets potentiellement désirables (comme des fruits), ou parfois dangereux (comme des bris de glace). Reconnaître et distinguer ces différents objets et agir sur eux d’une façon conséquente est essentiel à notre survie. La capacité de bien reconnaître le visage et la voix des personnes que nous rencontrons détermine notre vie sociale. La compréhension du langag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perception/#i_0

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 755 mots

Dans le chapitre « Cognition et infrastructure cérébrale »  : […] Le fonctionnement cognitif, chez tous les organismes pourvus d'un système nerveux, est tributaire de l'intégrité et du bon fonctionnement de celui-ci. Les liens historiques de la psychologie et des sciences du cerveau sont l'expression d'une démarche légitime, visant à comprendre la manière dont les propriétés du système nerveux permettent à la pensée de se construire et de s'exprimer dans les int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/3-cognition-et-infrastructure-cerebrale/

SHALLICE TIM (1940- )

  • Écrit par 
  • José MORAIS
  •  • 345 mots

Tim Shallice est né en 1940 à Manchester. Il soutient sa thèse en 1965 à l’University Collegede Londres (UCL) où il entame sa carrière en tant que chercheur au département de psychologie, puis comme senior researchfellowà l’Institut de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tim-shallice/#i_0

SPÉCIALISATION ET INTÉGRATION INTERHÉMISPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Laura CARON-DESROCHERS, 
  • Anne GALLAGHER
  •  • 2 792 mots
  •  • 2 médias

C’est aux neurologues Marc Dax et Paul Broca, vers le milieu du xixe siècle, que nous attribuons les premières découvertes liées à la spécialisation hémisphérique cérébrale. En observant des patients présentant des lésions cérébrales dans l’hémisphère gauche et des difficultés langagières importantes, ces méd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/specialisation-et-integration-interhemispherique/#i_0

TROUBLES DU LANGAGE ORAL CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Catherine BILLARD
  •  • 4 734 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les causes des TSLO »  : […] Il serait illusoire, devant la diversité de leurs manifestations, de leur sévérité, de leur évolution et de leurs associations, de rapporter l’ensemble hétérogène des TSLO à une cause unique, et cela en dépit des progrès accomplis par les neurosciences. Cela d’autant plus que les recherches étiologiques concernent souvent des populations d’enfants sélectionnés en vue de créer des groupes de sujets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troubles-du-langage-oral-chez-l-enfant/3-les-causes-des-tslo/