CERVEAU ET BILINGUISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On sait, depuis les découvertes de Paul Broca en 1861 et de Carl Wernicke en 1874, et des recherches successives, que le système langagier chez le droitier monolingue repose essentiellement sur un réseau fronto-temporo-pariétal gauche. Ce constat est vrai pour plus de 90 p. 100 des sujets droitiers et environ 75 p. 100 des gauchers. En ce qui concerne les bilingues ou multilingues, deux questions principales ont été régulièrement posées. La première concerne l’implémentation des différentes langues dans un unique cerveau avec, comme interrogation principale, la question de déterminer dans quelle mesure elles partagent ou non les mêmes structures neuronales. La seconde est davantage fonctionnelle. Les chercheurs se sont demandé comment procède un bilingue lorsqu’il s’exprime pour ne pas mélanger les langues (comme : « this afternoon je vais me promener in the forest »).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Marie ANNONI, « CERVEAU ET BILINGUISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-bilinguisme/