DÉVELOPPEMENT COGNITIF ET CÉRÉBRAL EN CAS DE CÉCITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une question fondamentale des neurosciences cognitives est de savoir comment la génétique et l’expérience contribuent au développement des fonctions cognitives et cérébrales. Cependant, il n’est pas facile de distinguer les rôles respectifs des contraintes biologiques et de l’expérience dans ce développement, car la plupart des humains partagent la grande majorité de leurs gènes et de nombreux aspects de leur environnement. L’étude des individus qui vivent des expériences atypiques peut fournir des informations importantes sur les mécanismes qui forment la cognition humaine. La cécité, en particulier, a longtemps été utilisée comme modèle pour étudier comment une expérience sensorielle différente influence l’architecture et le fonctionnement neurocognitifs. Quelles sont les conséquences de la privation visuelle sur le développement de l’esprit et du cerveau ? Comment les personnes aveugles parviennent-elles à se représenter des concepts abstraits et quel est le format de ces concepts ? Parallèlement au développement des neurosciences cognitives, les études évaluant le format des représentations cognitives et la plasticité cérébrale chez la personne aveugle ont donné lieu à un nombre croissant de recherches.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : chercheur qualifié au Fonds de la recherche scientifique de Belgique, professeur à l'université catholique de Louvain (Belgique)
  • : chercheuse post-doctorante

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier COLLIGNON, Virginie CROLLEN, « DÉVELOPPEMENT COGNITIF ET CÉRÉBRAL EN CAS DE CÉCITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-cognitif-et-cerebral-en-cas-de-cecite/