Allemagne nazie


ABETZ OTTO (1903-1958)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 322 mots

Important dignitaire nazi, artisan dès avant 1933 d'une réconciliation franco-allemande en particulier avec Jean Luchaire et Fernand de Brinon, Otto Abetz eut pour rôle essentiel d'occuper, de 1940 à 1944, le poste d'ambassadeur d'Allemagne à Paris. Sa mission avait un double caractère qui dépassait largement celle d'un agent diplomatique ordinaire. D'une part il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-abetz/#i_0

ACCESSION D'HITLER AU POUVOIR

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 212 mots
  •  • 1 média

Le 30 janvier 1933, Adolf Hitler est nommé chancelier, dans la légalité républicaine définie par la Constitution de Weimar. À ce moment-là, son parti, le Parti ouvrier allemand national-socialiste (N.S.D.A.P.) ou Parti « nazi » qui veut tenter, après Mussolini, une synthèse du nationalisme et du socialisme dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accession-d-hitler-au-pouvoir/#i_0

ACCORDS DE MUNICH

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 217 mots
  •  • 1 média

Fidèle à son pangermanisme proclamé, Adolf Hitler réclame avec plus d'insistance que jamais, en septembre 1938, la cession au IIIe Reich du territoire tchécoslovaque sur lequel vit la minorité germanophone des Sudètes. L'Allemagne est prête à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accords-de-munich/#i_0

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 922 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Le Troisième Reich (1933-1945) »  : […] Quel est le tableau de l'Allemagne et des Allemands pendant les douze années de ce IIIe Reich, auquel Adolf Hitler avait assigné une durée millénaire ?La population allemande s'est accrue pendant les premières années du régime national-socialiste. Le recensement du 17 mai 1939 fait état de 80,2 millions de Reichsdeutsche. L'accroissement est dû, pour une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/5-le-troisieme-reich-1933-1945/

ANSCHLUSS (1938)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 226 mots
  •  • 1 média

Parvenu au pouvoir en Allemagne en janvier 1933, Hitler, au nom du pangermanisme, souhaite le rattachement (Anschluss) de l'Autriche au IIIe Reich. En juillet 1934, il soutient ainsi une tentative de coup d'État menée par les nazis autrichiens. Le chancelier autrichien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anschluss/#i_0

AUSCHWITZ

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 1 229 mots
  •  • 3 médias

Auschwitz, également appelé Auschwitz-Birkenau, fut le plus grand des camps de concentration et d'extermination construits parl'Allemagne nazie. Situé près de la ville industrielle d'Oswiecim, dans le sud de la Pologne, Auschwitz était à la fois un camp de concentration, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auschwitz/#i_0

BABI YAR

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

Le grand ravin de Babi Yar, situé à la limite septentrionale de la ville de Kiev, en Ukraine, servit de charnier pour des victimes principalement juives que des groupes de S.S. allemands tuèrent entre 1941 et 1943. Après un premier massacre de Juifs à Babi Yar, le lieu continua de servir pour l'exécution de prisonniers de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/babi-yar/#i_0

BARMEN CONFESSION DE FOI DE (1934)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 490 mots
  •  • 1 média

Déclaration de l'Église confessante d'Allemagne contre le nazisme et contre l'emprise qu'il voulait exercer sur le protestantisme allemand. L'arrivée au pouvoir de Hitler, en janvier 1933, déchira ce dernier. Le 25 avril 1933, une « Église évangélique de la nation allemande » est créée qui entend regrouper les « chrétiens allemands » partisans du national-so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confession-de-foi-de-barmen/#i_0

BELZEC

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 446 mots

Le complexe de Belzec comprenait à la fois des camps de concentration et d'extermination. Il était installé autour du village du même nom, sur la ligne de chemin de fer Lublin-Lviv, dans la province de Lublin, alors en Pologne occupée par l'Allemagne. Dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belzec/#i_0

BERGEN-BELSEN

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 473 mots

Le camp de concentration nazi situé près des villages de Bergen et Belsen, à environ 16 kilomètres au nord-ouest de Celle, en Allemagne, fut construit en 1943 sur une partie d'un camp de prisonniers de guerre. Il devait servir à l'origine de camp de détention pour les juifs destinés à être échangés contre des Allemands détenus en territoire allié.Bergen-Belse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bergen-belsen/#i_0

BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Les nazis et l'olympisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 148 mots
  •  • 2 médias

« Avec ces Jeux, on a mis entre nos mains un instrument de propagande inestimable », peut-on lire dans la presse officielle nazie en 1935. « Nous allons nous mesurer aux nations de la terre et leur montrer quelles forces l'idée de la communauté nationale est à elle seule capable de mettre en œuvre », écrit Joseph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berlin-jeux-olympiques-de-1936-les-nazis-et-l-olympisme/#i_0

BLOMBERG WERNER baron von (1878-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 351 mots

Officier d'état-major de la Reichswehr, Blomberg est, à partir de 1925, chef du département de l'instruction puis, en 1927, du département des troupes. À ces titres, il collabore avec l'Armée rouge et se lie de sympathie avec le futur maréchal soviétique Toukhatchevski. En 1929, il est nommé commandant en chef de l'importante circonscription militaire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-blomberg/#i_0

BOCK FEDOR VON (1880-1945)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 408 mots
  •  • 2 médias

Descendant d'une longue lignée de militaires et neveu du général Erich von Falkenhayn, le maréchal Fedor von Bock incarnait l'officier prussien mieux qu'aucun autre. Monarchiste ardent et ami du Kronprinz, il va pourtant se rallier rapidement à Hitler. Celui-ci lui confie en 1938 le commandement des troupes qui vont envahir l'Autriche. L'année suivante, il s'illustre dans la campagne de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fedor-von-bock/#i_0

BUCHENWALD

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 472 mots

Le camp de concentration nazi de Buchenwald fut l'un des premiers et des plus grands camps établis sur le sol allemand. Construit en 1937 sur une colline boisée à environ 7 kilomètres au nord-ouest de Weimar, il complétait les camps de concentration de Sachsenhausen au nord et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buchenwald/#i_0

CAMP D'EXTERMINATION

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 610 mots
  •  • 2 médias

Les camps d'extermination construits par les nazis (Vernichtungslager) étaient des camps de concentration destinés spécifiquement àl'anéantissement de masse (Vernichtung) des individus considérés comme indésirables dans l'espace du IIIe Reich et des territoires conquis par les Alle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camp-d-extermination/#i_0

CHEŁMNO

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 374 mots

Chełmno (en polonais), ou Kulmhof en (allemand), fut un camp d'extermination nazi situé sur la rivière Ner, tributaire de la Warta, dans l'ouest de la Pologne. Il fut utilisé de décembre 1941 à janvier 1945 pour exterminer des juifs en grande majorité polonais et, dans une moindre mesure, des prisonniers d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chelmno/#i_0

CHOLTITZ DIETRICH VON (1894-1966)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 216 mots
  •  • 2 médias

Né à Schloss Wiese en Silésie, Dietrich von Choltitz sert comme officier dans l'armée allemande pendant la Première Guerre mondiale. Au cours de la seconde, il se révèle excellent chef de corps, parfaitement discipliné et sans pitié. Il participe aux campagnes de Pologne et de France et est remarqué par Hitler lors de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dietrich-von-choltitz/#i_0

CONCENTRATION CAMPS DE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 961 mots
  •  • 7 médias

Camps dans lesquels sont rassemblés, sous la surveillance de l'armée ou de la police, soit des populations civiles de nationalité ennemie, soit des prisonniers de guerre ou des détenus politiques. Dans le monde moderne, les premiers camps paraissent avoir été ceux qui furent créés par les Espagnols au cours de la révolte de Cuba. Pendant la guerre des Boers e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camps-de-concentration/#i_0

DACHAU

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 605 mots

Le premier camp de concentration nazi sur le territoire allemand fut ouvert le 10 mars 1933, un peu plus de cinq semaines après l'accession d'Adolf Hitler au poste de chancelier. Construit à la lisière de la ville de Dachau, à une quinzaine de kilomètres au nord de Munich, il constitua le modèle sur lequel s'organi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dachau/#i_0

DARRÉ WALTER (1895-1953)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 471 mots

Théoricien et homme politique allemand, Walter Darré, après la défaite de 1918 (il avait fait la guerre dans l'artillerie), décide de devenir agriculteur et s'intéresse aux problèmes d'élevage. Il adhère au Parti national-socialiste en 1929, après avoir fait paraître l'année précédente son premier livre : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-darre/#i_0

DÉGÉNÉRÉ ART

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 821 mots
  •  • 1 média

L'expression « art dégénéré » doit sa fortune à l'exposition Entartete Kunst que les nazis organisèrent en 1937 à Munich. La dégénérescence n'est pas la décadence. Cette dernière notion implique dans une visée spenglerien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-degenere/#i_0

DÖNITZ KARL (1891-1980)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 434 mots

Entré comme cadet dans la marine impériale allemande en 1910, Karl Dönitz participe à la Première Guerre mondiale dans les submersibles ; en 1918, il est fait prisonnier par les Anglais. S'étant spécialisé dans les sous-marins, il est nommé en 1936 commandant en chef de la flotte sous-marine de la Kriegsmarine. National- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-donitz/#i_0

DRESDE (BOMBARDEMENT DE)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 622 mots

Le bombardement de Dresde par les Alliés, du 13 au 15 février 1945, détruisit la quasi-totalité de la ville. Cette attaque aérienne devint un symbole de la campagne de pilonnage de l’Allemagne, une des opérations les plus controversées des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale.Tout au long du conflit, le Premier minis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dresde-bombardement-de/#i_0

EICHMANN ADOLF (1906-1962)

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 922 mots
  •  • 1 média

Officier nazi né le 19 mars 1906 à Solingen (Allemagne), mort le 31 mai 1962 à Tel-Aviv (Israël).Pendant la Première Guerre mondiale, la famille de Karl Adolf Eichmann quitte l'Allemagne pour Linz, en Haute-Autriche. Travaillant comme représentant de commerce, le jeune Adolf perd son emploi pendant la grande dépression. Il rejoint le parti nazi en avril 193 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-eichmann/#i_0

FRICK WILHELM (1877-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 307 mots
  •  • 1 média

Avocat à Kaiserlautern, Frick n'a adhéré officiellement au Parti national-socialiste qu'en 1925, mais il s'était déjà, lors du putsch de Munich (8-9 nov. 1923), et alors qu'il était fonctionnaire de la police de cette ville, rangé aux côtés de Hitler. Il avait été condamné de ce fait en 1924 et amnistié en 1925. Élu membre du Reichstag en 1924, il devient Rei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-frick/#i_0

FRITSCH WERNER baron von (1880-1939)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 418 mots

Entré dans l'armée comme artilleur à l'âge de dix-huit ans, Werner von Fritsch fait tout de suite preuve des qualités appréciées par le grand état-major. À vingt-sept ans, en 1907, il est envoyé à l'école de guerre. Versé dans l'état-major en 1911, il fait la Première Guerre mondiale et se voit confier le poste de chef d'état-major d'un corps d'armée.Il ne tarde pas à acquérir la confiance du géné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-fritsch/#i_0

FÜHRER

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 174 mots

Substantif masculin allemand qui signifie « conducteur », « guide », « chef ». Führer est l'équivalent du substantif italien duce, titre adopté par Benito Mussolini. C'est en 1921, à Munich, lorsque Hitler devint, le 29 juillet, le maître absolu de la N.S.D.A.P. (National […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fuhrer/#i_0

GALEN CLEMENS AUGUST VON (1878-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 590 mots

Ecclésiastique allemand doté d'une très forte personnalité, d'une foi rayonnante et d'un caractère indomptable, C. A. von Galen exerça d'abord son ministère à Berlin de 1906 à 1929. Son antinazisme lui viendra de cette époque. Il fut ensuite curé de Münster puis évêque de cette ville de Westphalie (1933).Surnommé le « Lion de Münster », Mgr Galen est l'opposant le plus résol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clemens-august-von-galen/#i_0

GARMISCH-PARTENKIRCHEN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 110 mots
  •  • 2 médias

Plus de trente mille personnes assistent à la cérémonie d'ouverture sur le stade de neige, alors que de gros flocons tombent sur la Bavière. L'arrivée d'Adolf Hitler, accompagné des dignitaires du régime nazi et du comte Henri de Baillet-Latour, président du C.I.O., est acclamée par la foule bras t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1936-4es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_0

GARMISCH-PARTENKIRCHEN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 538 mots

Le 7 juin 1933, le C.I.O., réuni pour sa trente et unième session à Vienne, désigne Garmisch-Partenkirchen ville d'accueil des IVes jeux Olympiques d'hiver. L'assemblée ne vote pas : Berlin ayant été élue en 1931 ville organisatrice des Jeux d'été de 1936, Garmisch-Partenkirchen fait valoir son droit d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garmisch-partenkirchen-jeux-olympiques-de-1936-contexte-organisation-bilan/#i_0

GAULEITER

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 199 mots

Chef de région (Gau) du parti national-socialiste (N.S.D.A.P.), dont la fonction est créée par Hitler en 1925. Il y a alors trente-quatre gauleiters pour l'Allemagne, sept pour l'Autriche, la Sarre, les Sudètes et Dantzig. À partir de 1933, plusieurs de ces chefs politiques sont nommés Reichsstatth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauleiter/#i_0

GERMANO-SOVIÉTIQUE PACTE (1939)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 583 mots
  •  • 1 média

Les raisons d'être du pacte de non-agression conclu le 23 août 1939 entre l'Allemagne et l'U.R.S.S. prêtent à discussion. Les archives allemandes saisies après la guerre permettent de reconstituer les faits et de comprendre les visées de Hitler. Celles de Staline sont d'autant plus difficiles à définir qu'il mène parall […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacte-germano-sovietique/#i_0

GESTAPO (Geheime Staatspolizei)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 487 mots

Police secrète de l'État nazi, contraction du mot allemand Geheime Staatspolizei. Ce nom générique de Gestapo a été utilisé par les Français occupés pour désigner à tort des organismes aussi différents que l'Abwehr (service de contre-espionnage de l'armée allemande, dirigé par l'amiral Canaris) ; la Kriminalpolizei, ou Kripo (police criminelle) ; le Sicherheitsdienst ou SD (Service de renseignemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestapo/#i_0

GOEBBELS JOSEPH (1897-1945)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 862 mots
  •  • 3 médias

Auteur raté et sans ressources en 1924, chancelier du Reich le 30 avril 1945 après le suicide de Hitler : il y a entre ces deux dates toute la prodigieuse ascension de Joseph Goebbels. Né à Rheydt en Rhénanie, au sein d'un milieu très modeste de religion catholique, il est frappé d'une infirmité congénitale qui le fait boiter. Au sortir du lycée, il devient étudiant et obtient, en 1922, son doctor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-goebbels/#i_0

GOERDELER KARL FRIEDRICH (1884-1945)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 699 mots

Après des études de droit à Tübingen et à Königsberg, Goerdeler entre en 1911 dans l'administration communale. Maire de Königsberg (1922), puis de Leipzig (1930), il se révèle un grand administrateur et un excellent organisateur, notamment dans le domaine économique. Sceptique envers le régime parlementaire, il était membre du Parti national allemand. En décembre 1931, le chancelier Brüning fait a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-friedrich-goerdeler/#i_0

GÖRING HERMANN (1893-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 1 132 mots
  •  • 2 médias

Placé immédiatement après Adolf Hitler dans la hiérarchie nazie, Hermann Göring est, au sein du IIIe Reich, le second personnage politique de l'État allemand. En réponse à l'officier enquêteur qui, en juin 1945, l'interroge, Göring décline ainsi ses titres : « Commandant en chef de la Luftwaffe (aviation de guerre), ministre de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-goring/#i_0

GUDERIAN HEINZ (1888-1954)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 492 mots

Après être passé par les écoles de cadets de Karlsruhe et de Berlin-Lichterfelde, Heinz Guderian est nommé aspirant au 10e bataillon de chasseurs de Hanovre, en garnison à Bitche et commandé par son père. Il entre à l'école de guerre de Metz d'où il sort en 1908 avec le grade de sous-lieutenant. La Première Guerre mondiale le voit tour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinz-guderian/#i_0

HASSELL ULRICH VON (1881-1944)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 213 mots

Diplomate allemand de carrière et membre de la noblesse hanovrienne, von Hassell est ambassadeur à Rome lorsque Hitler accède au pouvoir. Hostile à la politique qui aura pour effets la création de l'axe Rome-Berlin, le pacte antikomintern et le pacte d'acier, il s'attire l'hostilité ouverte de Joachim v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulrich-von-hassell/#i_0

HESS RUDOLF (1894-1987)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 522 mots
  •  • 2 médias

Petit-fils d'un émigré allemand en Égypte qui monte un commerce de gros à Alexandrie, Rudolf Hess fait ses études au lycée français de cette ville, puis est envoyé en Allemagne. À quinze ans, son père l'oblige à embrasser la carrière commerciale afin qu'il puisse un jour lui succéder. En 1914, Rudolf Hess s'engage dans le 1er régiment bavarois d'infanterie. Blessé deux fois, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-hess/#i_0

HEYDRICH REINHARD (1904-1942)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 762 mots

Fils du directeur du conservatoire de musique de Halle, Reinhard Heydrich est considéré par ses maîtres et ses camarades comme un sujet extraordinairement brillant. La défaite de 1918 bouleverse Heydrich, élevé par ses parents et ses maîtres dans un esprit farouchement nationaliste. En 1922, il quitte Halle pour se présenter à Kiel en qualité d'aspirant de marine. Il passe aisément les grades : en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reinhard-heydrich/#i_0

HIMMLER HEINRICH (1900-1945)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 846 mots

Fils de professeur, filleul du prince Heinrich de Bavière, Heinrich Himmler a été élevé, selon les méthodes de l'époque, dans une famille catholique très pratiquante, qui ne plaisantait pas avec la morale et les convenances bourgeoises, et dans l'amour et le respect de la patrie allemande. Docile, affectueux, respectueux, il fit de solides études et se desti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-himmler/#i_0

HITLER ADOLF (1889-1945)

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 4 779 mots
  •  • 7 médias

La trajectoire d'Adolf Hitler n'a guère d'équivalent dans l'histoire ; elle était sans précédent dans l'histoire allemande. Voilà un raté scolaire et un marginal social devenu agitateur politique qui, après avoir été condamné à la prison pour haute trahison en 1923, acquiert la nationalité allemande en 1932 et s'assied, en janvier de l'année suivante, sur le siège de Bismarck. Devenu un homme d'Ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-hitler/#i_0

HUGENBERG ALFRED (1865-1951)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 278 mots

Un brillant mariage ouvre les plus grandes portes à ce fonctionnaire de l'État prussien. Membre actif de la Ligue pangermaniste, Alfred Hugenberg devient directeur du conseil d'administration de la firme Krupp pendant la Première Guerre mondiale. Après la défaite, il est l'un des principaux organisateurs du parti nationaliste (Deutschnational Volkspartei). Grand patron de la société de publicité A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-hugenberg/#i_0

KAHR GUSTAV VON (1862-1934)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 351 mots

Haut fonctionnaire de la monarchie bavaroise, Gustav von Kahr se distingue par ses idées ultra-nationalistes. En 1920, au lendemain du putsch de Kapp, il forme à Munich un gouvernement réactionnaire qui instaure un régime d'exception en Bavière. La lutte anticommuniste est menée d'une manière particulièrement violente e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-von-kahr/#i_0

KESSELRING ALBERT (1885-1960)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 338 mots

Issu d'une famille paysanne de Franconie, Albert Kesselring se tourne vers la carrière militaire et devient lieutenant d'artillerie en 1906. Au cours de la Première Guerre mondiale, il entre dans l'aviation. De 1919 à 1933, il occupe divers postes d'état-major dans la Reichswehr. National-socialiste, il est engagé pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-kesselring/#i_0

LA MÉDECINE NAZIE ET SES VICTIMES (E. Klee)

  • Écrit par 
  • Marcela IACUB
  •  • 938 mots

Lorsque l'on entame la lecture du stimulant ouvrage d'Ernst Klee La Médecine nazie et ses victimes (traduit de l'allemand par Olivier Mannoni, Solin-Actes sud, 1999), on peut penser que l'objectif de l'auteur est de décrire l'implication des médecins allemands dans l'entreprise criminelle nazie. En effet, même si Ernst Klee n'anticipe pas cet objectif au début de l'ouvrage, tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-medecine-nazie-et-ses-victimes/#i_0

LEBENSBORN ET AHNENERBE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 848 mots

Deux organismes SS demeurent mystérieux : l'Ahnenerbe (Héritage des ancêtres) et le Lebensborn (Source de vie).Le but de l'Ahnenerbe, fondé en 1933 et rattaché à la SS en 1936, n'a apparemment rien de mystérieux : « Rechercher l'espace, l'esprit, les actes et l'héritage de la race nordique indo-germanique, et communiquer au pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lebensborn-et-ahnenerbe/#i_0

MANSTEIN ERICH LEWINSKI VON (1887-1973)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 440 mots

Neveu de Hindenburg, Erich Lewinski von Manstein entre dans la Garde prussienne en 1905. Il se distingue lors de la Première Guerre mondiale et est nommé à l'état-major de la Reichswehr en 1919. Chef adjoint de l'état-major général allemand en 1936, puis chef de l'état-major de von Rundstedt (1939-1940), il est l'aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manstein-erich-lewinski-von/#i_0

MÜLLER LUDWIG (1883-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 398 mots

Aumônier militaire, Ludwig Müller est un des premiers chrétiens à adhérer au parti nazi. Dès l'accession de Hitler au pouvoir, le problème des relations de l'Église protestante avec les nazis se pose avec une intensité dramatique croissante. Le 26 avril 1933, Hitler le nomme comme son « homme de confiance et plénipotentiaire pour les questions concernant l'Église protestante ». Au mois de mai, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-muller/#i_0

MUNICH (ACCORDS DE)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 911 mots
  •  • 5 médias

Avec le rattachement au Reich des trois millions d'Allemands des Sudètes, les accords de Munich du 29 septembre 1938 marquent une étape décisive dans le programme d'expansion de l'Allemagne nazie. Avant l'Anschluss, les revendications de ces derniers ne portaient que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/munich-accords-de/#i_0

NAZISME

  • Écrit par 
  • Johann CHAPOUTOT
  •  • 4 774 mots
  •  • 2 médias

Le terme « nazisme » s’est formé à partir de Nazi, sobriquet méprisant adopté par les sociaux-démocrates et communistes allemands pour désigner, par abréviation, de nouveaux adversaires surgis lors des élections législatives de 1928, sous la République de Weimar : les députés du N.S.D.A.P., Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei, le parti national-so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nazisme/#i_0

NEURATH KONSTANTIN baron von (1873-1956)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 146 mots

Fils du grand chambellan du roi de Wurtemberg, Konstantin von Neurath fait des études de droit et entre, en 1903, dans la diplomatie. Ambassadeur à Copenhague (1919), à Rome (1922-1930) puis à Londres (1930-1932), il est ministre des Affaires étrangères à partir de 1932 dans les cabinets von Papen, Schleicher et Hitler. Tenu dans l'entourage du Führer pour un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konstantin-neurath/#i_0

NIEMÖLLER MARTIN (1892-1984)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 463 mots
  •  • 1 média

Pasteur protestant allemand, Martin Niemöller fait la Première Guerre mondiale comme commandant de sous-marin. Administrateur de la mission intérieure du land de Münster-Westphalie de 1924 à 1930, il devient pasteur de la paroisse de Berlin-Dahlem. Lors de l'arrivée au pouvoir de Hitler, il ajoute une note à son livre, Du sous-marin à la chaire ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-niemoller/#i_0

NUIT DE CRISTAL (9-10 nov. 1938)

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 624 mots

Nuit du 9 au 10 novembre 1938, pendant laquelle les nazis allemands agressèrent les Juifs et s'en prirent à leurs biens. L'appellation Kristallnacht (« Nuit de cristal ») évoque ironiquement le verre brisé qui joncha les rues après ces pogroms. La violence continua de régner pendant la journée du 10 novembre, et par endroits pendant plusieurs jours encore.Ces pogroms eurent pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-de-cristal/#i_0

NUREMBERG PROCÈS DE

  • Écrit par 
  • Annette WIEVIORKA
  •  • 2 940 mots
  •  • 2 médias

Le procès de Nuremberg constitue un grand moment de l'histoire du xxe siècle, tout à la fois clôture d'une guerre qui fut mondiale et naissance d'un nouveau droit international. Il est devenu le symbole fondateur d'une justice effectivement universelle et supranationale. Réuni pour la première audience le 20 nove […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-de-nuremberg/#i_0

OPÉRATION T4

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 1 262 mots

L’Opération T4 (en allemand Aktion T4) est le nom de code donné par le gouvernement nazi à un vaste programme visant, sous couvert d’« euthanasie », à éliminer physiquement les malades incurables, les handicapés physiques ou mentaux, les sujets souffrant de graves troubles émotionnels ainsi que les personnes séniles. Déclenché par Hitler en 1939, ce programm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/operation-t4/#i_0

PACTE D'ACIER

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 215 mots

L'initiative, qui aboutit à la conclusion d'un pacte entre l'Allemagne et l'Italie, vint de Berlin. Le 28 octobre 1938, von Ribbentrop se rendit à Rome et proposa la conclusion d'une alliance. Mussolini se montra d'abord réticent, mécontent de ce que Hitler ne l'avait pas tenu informé au début de l'affaire tchèque. Mais, inquiet de l'accord franco-allemand du 6 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacte-d-acier/#i_0

PAPEN FRANZ VON (1879-1969)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 358 mots

Descendant d'une vieille famille patricienne de Werl, Franz von Papen fait l'école des cadets et entre dans un régiment de cavalerie. De 1913 à 1915, il est attaché militaire près l'ambassade allemande à Washington. De retour en Allemagne à la demande du gouvernement américain, il est nommé, en 1917-1918, chef d'état-major général auprès de Falkenhayn et d'une armée turque. Après la guerre, il dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-von-papen/#i_0

REICHSTAG INCENDIE DU

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 347 mots
  •  • 2 médias

Dans la nuit du 27 au 28 février 1933, vingt-huit jours après la nomination de Hitler au poste de chancelier du Reich, un immense incendie ravage l'édifice du Parlement (Reichstag) à Berlin. Cinq hommes, accusés d'avoir mis le feu, sont traduits en justice : un jeune maçon hollandais, Marinus van der Lubbe, considéré comme le principal responsable ; le leader communiste alleman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendie-du-reichstag/#i_0

REICHSWEHR

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 1 079 mots

Armée de métier de la République de Weimar, la Reichswehr est née de la Constitution de 1919. Les rapports du chef de l'État avec l'armée devinrent alors très différents de ceux qui avaient existé au temps du Kaiser. À la suite des réformes constitutionnelles d'octobre 1918, l'armée était, en principe, soumise au contrôle parlementaire. Le président de la Rép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reichswehr/#i_0

RENNER KARL (1870-1950)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 474 mots

Dix-huitième enfant d'une famille de petits paysans de Moravie, l'Autrichien Karl Renner obtient une bourse et peut entrer à l'université de Vienne. Très vite attiré par la social-démocratie, il participe avec Otto Bauer à la direction de la revue théorique du parti, Der Kampf. Il étudie la théori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-renner/#i_0

RÉSISTANCE INTÉRIEURE ALLEMANDE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 281 mots

Au début du IIIe Reich, les nationaux-socialistes rencontrent beaucoup d'hostilité au sein de la population. Mais les SA, les SS et la Gestapo réduisent au silence tous leurs adversaires en moins d'une année. Les irréductibles survivants ou ceux qui sont encore en li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resistance-interieure-allemande/#i_0

RIBBENTROP JOACHIM VON (1893-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 715 mots
  •  • 4 médias

Employé de banque en Angleterre, officier allemand pendant la Première Guerre mondiale, Joachim von Ribbentrop, devient ensuite voyageur de commerce international comme représentant du champagne Pommery. Il fait de fréquents et longs séjours en Grande-Bretagne où il approche de nombreuses personnalités. Il épouse la fille du fabricant allemand de vins mousseu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-von-ribbentrop/#i_0

RÖHM ERNST (1887-1934)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 745 mots
  •  • 1 média

Bavarois, officier de métier, plusieurs fois blessé pendant la Première Guerre mondiale (mutilé de la face), esprit politique pénétrant et remarquable organisateur, Ernst Röhm sert en 1919 dans le corps franc de von Epp puis devient membre de l'état-major de la Reichswehr en Bavière. C'est là qu'il fait la connaissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-rohm/#i_0

ROMMEL ERWIN (1891-1944)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 1 038 mots
  •  • 2 médias

Wurtembergeois, Erwin Rommel est fils d'un professeur de Heidenheim ; il entre comme cadet au 6e bataillon du 124e régiment d'infanterie, à Weingarten, et reçoit en 1912 le brevet de lieutenant. Il se couvre de gloire pendant la Première Guerre mondiale et il est décoré de l'ordre « Pour le Mérite ». Sympathisant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-rommel/#i_0

ROSENBERG ALFRED (1893-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 837 mots
  •  • 1 média

Théoricien nazi et homme politique allemand, né en Estonie, Rosenberg appartient à la communauté allemande des pays baltes. En 1917, il se rend en Allemagne où, par l'intermédiaire de Dietrich Eckart, il fait la connaissance d'Adolf Hitler. Dès 1921, il prend la directio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-rosenberg/#i_0

RUNDSTEDT GERD VON (1875-1953)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 602 mots

Membre du grand état-major pendant la Première Guerre mondiale, Gerd von Rundstedt organise ensuite auprès du général von Seeckt la nouvelle armée allemande, la Reichswehr. Commandant de la région militaire de Berlin en 1932, puis du 1er groupe de régions militaires en 1936, il se retire de l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerd-von-rundstedt/#i_0

SA (Sturmabteilung)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 310 mots

Les sections d'assaut (Sturmabteilung : SA) — nommées également « Chemises brunes », de la couleur de la chemise d'uniforme — étaient une formation paramilitaire du Parti national-socialiste. Créée par Hitler en 1921, la SA est d'abord commandée par Hermann Göring et compte, en 1922, 6 000 hommes implantés en Bavière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sa/#i_0

SCHACHT HJALMAR (1877-1970)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 399 mots

Fils d'un gros négociant allemand, Hjalmar Schacht passe une partie de sa jeunesse avec son père aux États-Unis. En 1903, il entre à la Dresdner Bank, dont il sera l'administrateur de 1908 à 1915. Au cours de la Première Guerre mondiale, il a l'occasion de s'initier au maniement des finances d'un État, en qualité d'administrateur financier du « gouvernement génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hjalmar-schacht/#i_0

SCHIRACH BALDUR VON (1907-1974)

  • Écrit par 
  • Adrien SALMIERI
  •  • 1 214 mots
  •  • 1 média

Le nom de Baldur von Schirach est intimement lié à la mainmise et à la restructuration de la jeunesse allemande au cours des années 1930.Baldur von Schirach, d'extraction germano-américaine (sa propre mère est américaine ; son grand-père, officier unioniste, perdit une jambe à la bataille de Bull Run ; deux de ses ancêtres ont signé la Déclaration d'indépendance), est fils d'un officier d'active q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldur-von-schirach/#i_0

SCHLEICHER KURT VON (1882-1934)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 304 mots

Descendant d'une vieille famille d'officiers prussiens, Schleicher fait partie du 3e régiment de la garde. Il passe la Première Guerre mondiale au grand état-major général. Conseiller politique de Groener, il joue un rôle important dans la création et l'organisation de la nouvelle Reichswehr. Conseiller de von Seeckt et chef du dépa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-von-schleicher/#i_0

SCHÖRNER FERDINAND (1892-1973)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 278 mots

Après une carrière obscure dans la Wehrmacht, Ferdinand Schörner conquiert ses grades sur les différents théâtres d'opérations où il acquiert une solide réputation de nazi fanatique et de brute bornée. Après l'attentat manqué du 20 juillet 1944 contre Hitler, il se signale à l'attention du dictateur nazi par sa rage épuratrice. Partisan de la politique de la terr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-schorner/#i_0

SCHUSCHNIGG KURT VON (1897-1977)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 505 mots
  •  • 1 média

D'une vieille famille de l'aristocratie autrichienne attachée aux traditions catholiques, Kurt von Schuschnigg est avocat à Innsbruck avant de fonder un mouvement nationaliste après la Première Guerre mondiale. Député chrétien-social en 1927, il est ministre de la Justice de 1932 à 1933, puis de l'Instruction publique en 1933. Il succède comme chancelier à Dollfuss quand celui-ci est assassiné par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-von-schuschnigg/#i_0

SPEER ALBERT (1905-1981)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 335 mots
  •  • 1 média

Né dans une famille très riche, Albert Speer fait, comme son père, des études d'architecture. Après avoir entendu et vu Hitler, il adhère au Parti national-socialiste au mois de janvier 1931 et devient membre de la N.S.K.K. (corps motorisé du parti). Il se fait rapidement remarquer par ses dons d'architecte et Hitler l'accueille au nombre de ses confidents. De 1933 à 1945, le destin de Speer est l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-speer/#i_0

SS (Schutzstaffel)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 1 015 mots

En mars 1923, Göring crée une garde spéciale pour protéger le Führer : quelques fidèles de la première heure prêtent serment à Hitler et se nomment la Stabswache (corps de garde), puis la Stosstruppe Adolf Hitler. Ils portent un uniforme : casquette noire, brassière à bords noirs avec croix gammée, emblème à tête de mort.C'est à leur propos qu'apparaît le te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ss/#i_0

STAUFFENBERG CLAUS SCHENK comte von (1907-1944)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 589 mots

Fils d'un chambellan de la cour wurtembergeoise, Claus von Stauffenberg descendait par sa mère de deux généraux célèbres de l'époque napoléonienne dont Gneisenau, héros de la guerre de la libération contre les Français. Beau, doué pour les exercices physiques autant que pour les recherches de l'esprit, Stauffenberg puise au sein d'une famille cultivée, raffinée e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claus-stauffenberg/#i_0

STRASSER GREGOR (1892-1934)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 320 mots
  •  • 1 média

Membre du parti nazi (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei, Parti ouvrier allemand national-socialiste) dès 1920, Gregor Strasser en est le leader à Berlin. Il participe au putsch de Munich des 8 et 9 novembre 1923 et se retrouve en prison pour un an. En 1924, il est élu député en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregor-strasser/#i_0

STRASSER OTTO (1897-1974)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 192 mots
  •  • 1 média

Membre du Parti national-socialiste, Otto Strasser prend assez rapidement ses distances vis-à-vis de Hitler et fonde en 1930 le Front noir, ou « comité du national-socialisme révolutionnaire », dont les membres se recrutaient essentiellement parmi ceux du Stahlhelm (ou Casque d'acier). À l'arrivée de Hitler au pouvoir, en 1933, Otto Strasser est pourchassé par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-strasser/#i_0

STÜLPNAGEL KARL HEINRICH VON (1886-1944)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 328 mots

Cousin d'Otto von Stülpnagel, Karl Heinrich von Stülpnagel fait une carrière militaire obscure jusqu'en 1938 où il est promu quartier-maître général et devient l'adjoint du général Halder à l'état-major de l'armée allemande. À ce poste, il commence à nourrir des sentiments antinazis. Pendant la campagne de France, il commande le 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-heinrich-von-stulpnagel/#i_0

STÜLPNAGEL OTTO VON (1878-1948)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 122 mots

Général allemand chef du bureau des opérations de l'état-major de la Reichswehr en 1923. Sa carrière militaire est ensuite partagée entre des commandements dans la troupe et des fonctions d'état-major. En 1940, Stülpnagel participe à la campagne de France et exerce le commandement des troupes d'occupation allemandes en F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-von-stulpnagel/#i_0

SUDÈTES

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 358 mots

En géographie, les Sudètes désignent une partie du territoire nord-est du quadrilatère de Bohême se situant entre la Porte de Moravie et les monts des Géants (Karkonosze).Population de langue allemande, les Sudètes ont en vain demandé leur rattachement à l'Allemagne en 1919 lors du traité de Versailles. Dès le début du national-socialisme, Hitler soutient leur revendication et un parti nazi est fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sudetes/#i_0

TODT FRITZ (1891-1942)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 234 mots

Général et technicien allemand, Fritz Todt est membre du parti nazi dès 1922. Lorsque Hitler prend le pouvoir en 1933, Todt est chargé de l'aménagement des transports du Reich et, en particulier, de la construction des autoroutes. Une organisation du nom de son chef, l'Organisation Todt, est alors mise sur pied. Formation paramilitaire, dépendant du parti nazi, cette organisation est d'abord créée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-todt/#i_0

TREBLINKA

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 770 mots

Le complexe nazi de Treblinka, situé près du village homonyme, se trouvait à 80 kilomètres au nord-est de Varsovie sur la ligne Varsovie-Bia|lystok. Il comprenait en réalité deux camps distincts. Les nazis ouvrirent d'abord un petit camp, nommé Treblinka, à 4 kilomètres de la gare du même nom en décembre 1941. La seconde infrastructure, plus grande et ultra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/treblinka/#i_0

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 990 mots
  •  • 22 médias

On entend par IIIe Reich la période de l'histoire de l'Allemagne qui s'étend du 30 janvier 1933 au 8 mai 1945. L'expression elle-même, adoptée et imposée par les nationaux-socialistes, reprend le titre d'un ouvrage d'Arthur Moeller van den Bruck : Das Dritte Reich, paru en 1923. Pour cet auteur, le Ier Reich était le Saint Empire ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-reich/#i_0

WAFFEN SS

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 718 mots
  •  • 1 média

Le corps numériquement le plus important de la SS fut la Waffen SS, c'est-à-dire la section purement militaire de l'Ordre noir, dont cinq cent mille Européens non allemands portèrent l'uniforme. L'origine de la Waffen SS remonte à la prise du pouvoir par Hitler en 1933. Poursuivant la reconstitution d'une véritable armée allemande, celui-ci crée, dès mars 1933, u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/waffen-ss/#i_0

WIESENTHAL SIMON (1908-2005)

  • Écrit par 
  • Marc KNOBEL
  •  • 780 mots

Simon Wiesenthal est né le 31 décembre 1908, dans une famille de marchands juifs, à Buczacz, une petite ville de Galicie alors austro-hongroise et qui deviendra polonaise après la guerre. En 1932, il obtient un diplôme d'architecte et ouvre un cabinet à Lvov (aujourd'hui Lviv, en Ukraine). La Pologne est dépecée en 1939 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-wiesenthal/#i_0

WITZLEBEN ERWIN VON (1881-1944)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 221 mots

Né dans une vieille famille de militaires à Breslau, capitaine en 1914, Witzleben termine la Première Guerre mondiale dans un état-major de division. À Dresde, en 1923, il devient le collaborateur et l'ami de Beck. En 1935, Hitler lui confie le commandement de la région militaire de Berlin, puis du groupe de régions de Francfort en 1938. Toutefois, Witzleben, tout comme Beck, dissimulait mal son a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-von-witzleben/#i_0


Affichage 

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

vidéo

Première Guerre mondiale. S.D.N. Crise de 1929. Communisme. Nazisme. La Première Guerre mondiale, véritable matrice du nouveau siècle, procède directement de l'exacerbation des tensions nationalistes en Europe. En 1917, l'intervention nord-américaine accélère... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

vidéo

Les théâtres d'opérations. Europe. Afrique du Nord. Pacifique. La Seconde Guerre mondiale découle des initiatives belliqueuses de l'Allemagne nazie et de l'impuissance des démocraties occidentales à juguler la montée des périls. En 1939, la Wehrmacht envahit... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les Dieux du stade, L. Riefenstahl, 1936-1937

 Les Dieux du stade , L. Riefenstahl, 1936-1937

photographie

À l'occasion des jeux Olympiques de Berlin en 1936, Leni Riefenstahl réalise «Les Dieux du stade» (1936-1937). Si son esthétique crée d'incontestables effets de beauté plastique, elle n'en révèle pas moins l'optique nazie d'exaltation païenne des corps. 

Crédits : AKG

Afficher

Hitler et Röhm

Hitler et Röhm

photographie

Proche d'Adolf Hitler (à droite) depuis le début des années 1920, Ernst Röhm (le bras levé) est nommé par celui-ci chef d'état-major de la S.A. en 1930. Mais ses projets d'intégrer la Reichswehr dans la S.A., alors qu'Hitler recherche le soutien de l'armée pour conforter... 

Crédits : AKG

Afficher

Affiche antinazie (1936)

Affiche antinazie (1936)

photographie

En France, lors de la campagne électorale de 1936, le Parti communiste, comme les autres formations politiques, utilise l'affiche comme moyen de propagande. Une caricature de Hitler, le couteau entre les dents, désigne l'ennemi commun, le fascisme, qui justifie à l'époque... 

Crédits : The Art Archive/ Picture Desk

Afficher

Dirigeable « Hindenburg », jeux Olympiques de Berlin, 1936

Dirigeable « Hindenburg », jeux Olympiques de Berlin, 1936

photographie

Ce cliché pourrait résumer la stratégie adoptée par les nazis à l'occasion des jeux Olympiques de 1936 : duper l'opinion mondiale quant à leurs funestes desseins, tout en montrant la puissance du Reich. À l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux d'été, les drapeaux... 

Crédits : Encyclopaedia Britannica, Inc.

Afficher

Helene Mayer, 1936

Helene Mayer, 1936

photographie

Helene Mayer, médaillée d'argent de la compétition de fleuret aux jeux Olympiques de Berlin en 1936, contrainte de faire le salut nazi sur le podium. Championne olympique en 1928, elle fut exclue de son club d'escrime en 1933 à la suite des mesures antijuives imposées par... 

Crédits : Library of Congress, Washington D.C.

Afficher

Olympia (Les Dieux du stade), Leni Riefenstahl, 1938

Olympia (Les Dieux du stade), Leni Riefenstahl, 1938

photographie

Une scène d'« Olympia » (« Les Dieux du stade »), film de Leni Riefenstahl consacré aux Jeux de Berlin en 1936. Hitler donna à la réalisatrice des moyens quasi illimités pour mener à bien son œuvre. « Olympia » constitue une indiscutable réussite artistique, mais, bien... 

Crédits : Daco-Verlag/ Leni Riefenstahl

Afficher

Adolf Hitler lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Berlin (1936)

Adolf Hitler lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Berlin (1936)

photographie

Adolf Hitler et les nazis annexèrent les jeux Olympiques de Berlin, en 1936, et en firent l'instrument d'une gigantesque propagande à la gloire de leur régime nauséabond. Lors de la cérémonie d'ouverture, le chancelier du Reich salue de bonne grâce ses partisans fanatisés.... 

Crédits : Past Pix/ Getty Images

Afficher

Procès d'Adolf Eichmann, 1961

Procès d'Adolf Eichmann, 1961

photographie

Adolf Eichmann, officier nazi et haut fonctionnaire du IIIe Reich, est accusé de crime contre l'humanité par la Cour suprême israélienne à l'issue d'un long procès qui s'est tenu du 11 avril au 15 décembre 1961 (ici, le 29 mai). Celui qui organisa la logistique... 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Défilé nazi, 1938

Défilé nazi, 1938

photographie

Dans le cadre du congrès de Nuremberg de 1938, défilé des vainqueurs des épreuves sportives paramilitaires et des Jeunesses hitlériennes, avec à leur tête Hans von Tschammer und Osten, ministre des Sports du Reich (11 septembre 1938). 

Crédits : Berliner Verlag/ Archiv/ Corbis

Afficher

Antonescu et Hitler

Antonescu et Hitler

photographie

Le maréchal Ion Antonescu (1882-1946), commandant en chef de l'armée roumaine sur le front de Bessarabie, en compagnie d'Adolf Hitler, le 23 mars 1944. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Le chancelier Dollfuss

Le chancelier Dollfuss

photographie

Le chancelier autrichien Engelbert Dollfuss (1892-1934), qui sera assassiné lors de la tentative de coup de force nazi du 25 juillet 1934. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Hitler et Seyss-Inquart

Hitler et Seyss-Inquart

photographie

Adolf Hitler (1889-1945), en conversation avec le dernier chancelier autrichien, l'avocat pro-nazi Seyss-Inquart. Hitler vient de prononcer un discours sur la Heldenplatz de Vienne, le 16 mars 1938, pour annoncer l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Paris occupé

Paris occupé

photographie

Les troupes allemandes sont entrées dans Paris le 14 juin 1940. Derrière les cavaliers, on aperçoit l'Arc de triomphe de la place de l'Étoile. 

Crédits : Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Défilé nazi, 1933

Défilé nazi, 1933

photographie

Défilé des membres du parti nazi à Nuremberg, en 1933. Leurs étendards portent l'emblème du Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei : le svastika, connu sous le nom de croix gammée. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Tchécoslovaquie abandonnée

La Tchécoslovaquie abandonnée

photographie

Des nazis renversent les barrières à la frontière entre la Tchécoslovaquie et l'Allemagne au moment même où la Grande-Bretagne et la France signent les accords de Munich (29 septembre 1938) et abandonnent les Tchèques aux ambitions allemandes. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Spoliation des œuvres d'art

Spoliation des œuvres d'art

photographie

Près du Königsee (Bavière), en mai 1945, des soldats américains découvrent dans une caserne abandonnée par la Luftwaffe (l'aviation allemande) une Ève du XVe siècle, trois Rembrandt et trois Cranach parmi les objets d'art accumulés. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Prague occupée

Prague occupée

photographie

Les forces allemandes entrent à Prague lors de l'annexion de la Tchécoslovaquie, le 15 mars 1939. Dans la foule, la majorité des Pragois serrent les poings en silence. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Juifs humiliés par les SS

Juifs humiliés par les SS

photographie

Des miliciens allemands de la Schutzstaffel ou SS ont obligé deux jeunes Juifs à porter des écriteaux infamants (vers 1935). 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Libération de Dachau

Libération de Dachau

photographie

Un jeune Juif hongrois, derrière les barbelés du camp de concentration de Dachau, en mai 1945. Il espère être libéré dans quelques jours et sait que, désormais, il est sauvé. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Racisme nazi

Racisme nazi

photographie

Dès 1940, les populations des territoires occupés à l'Est par les armées allemandes furent soumises à la politique raciste des nazis. Des centaines de spécialistes (historiens, géographes, archivistes, ethnologues, sociologues, médecins), affiliés à des instituts de recherche... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le procès de Nuremberg

Le procès de Nuremberg

photographie

Les criminels de guerre nazis devant leurs juges au procès de Nuremberg, en Allemagne, le 1er octobre 1946. Au premier rang et de gauche à droite, Göring, Hess, Ribbentrop et Keitel. 

Crédits : Fred Ramage/ Getty Images

Afficher

Von Bock

Von Bock

photographie

Le général allemand Fedor von Bock (1880-1945) commande les troupes qui envahissent l'Autriche, en 1938, puis s'illustre en Pologne en 1939. Il conquiert l'Europe de l'Ouest en 1940; en juin, il entre dans Paris. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Reddition de von Choltitz,1944

Reddition de von Choltitz,1944

photographie

L'état-major du général allemand von Choltitz, sur les quais de la gare Montparnasse, après la reddition du commandant de la place de Paris, le 25 août 1944. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Accords de Munich

Accords de Munich

photographie

Benito Mussolini (1883-1945), à gauche, serre la main du ministre de la Défense français Édouard Daladier (1884-1970), en présence du chancelier allemand Adolf Hitler (1889-1945) et du Premier ministre britannique Neville Chamberlain (1869-1940), le 29 septembre 1938. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Volkswagen

Volkswagen

photographie

La Volkswagen (voiture du peuple), dont le concept fut défini dès 1931 par l'ingénieur autrichien Ferdinand Porsche. La voiture est présentée ici lors de la pose, par Hitler, de la première pierre de l'usine qui doit la produire en série (mai 1938). 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Ruines de Varsovie

Ruines de Varsovie

photographie

Le 1er août 1944 éclatait l'insurrection de Varsovie. Écrasée par les troupes allemandes, elle se terminait le 2 octobre 1944. La ville était pratiquement rasée. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Wilhelm Furtwängler

Wilhelm Furtwängler

photographie

Le chef d'orchestre allemand Wilhelm Furtwängler (1886-1954) lors d'un concert de l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1940, en présence d'Adolf Hitler et de Hermann Göring. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Camp de Birkenau-Auschwitz (Pologne)

Camp de Birkenau-Auschwitz (Pologne)

photographie

Complexe d'Auschwitz-Birkenau, symbole du système concentrationnaire nazi : camp de travail, camp de concentration, camp d'extermination. 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Pierre Laval

Pierre Laval

photographie

Le chef du gouvernement français Pierre Laval (1883-1945) et le ministre italien des Affaires étrangères Bastiani rencontrent Adolf Hitler à son quartier général, en 1943. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Capitulation de l'Allemagne en 1945

Capitulation de l'Allemagne en 1945

photographie

Le maréchal britannique Montgomery (1887-1976) signe l'acte de capitulation de l'Allemagne, en mai 1945. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le duc de Windsor

Le duc de Windsor

photographie

Le duc de Windsor (1894-1972), anciennement Edouard VIII, et son épouse, l'Américaine Wallis Simpson, rencontrent le chancelier allemand Adolf Hitler, en 1937. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)

photographie

Le rattachement des Sudètes à la Tchécoslovaquie en 1919 provoqua dans la population essentiellement allemande de cette région un désir d'autonomie, qui se radicalisa jusqu'à la création, en 1933, du Parti allemand des Sudètes d'inspiration nationale-socialiste. Le soutien... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Accueil triomphal d'Hitler dans les Sudètes, 1938

Accueil triomphal d'Hitler dans les Sudètes, 1938

photographie

Le 3 octobre 1938, Adolf Hitler est accueilli triomphalement par la minorité germanophone des Sudètes, rattachée à l'Allemagne aux dépens de la Tchécoslovaquie par les accords de Munich des 29-30 septembre. 

Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Gregor Strasser

Gregor Strasser

photographie

Gregor Strasser (1892-1934), leader berlinois du parti nazi, vers 1930. Sa concurrence avec Hitler provoquera son éviction, puis son assassinat lors de la Nuit des longs couteaux. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Rassemblement nazi, 1933

Rassemblement nazi, 1933

photographie

Nommé chancelier en janvier 1933, doté des pleins pouvoirs en mars, Adolf Hitler, bientôt débarrassé de toute opposition comme de toute concurrence, prend en main l'Allemagne (de dos, à la tribune, lors d’un rassemblement nazi à Dortmund en 1933). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Autoroute allemande

Autoroute allemande

photographie

À la veille de la guerre, l'Allemagne possède 3000 kilomètres d'autoroutes, objet de prestige international mais aussi et d'abord instrument stratégique dont la réalisation a été confiée par Hitler à Fritz Todt dès 1933. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Retour de la Sarre à l'Allemagne

Retour de la Sarre à l'Allemagne

photographie

Janvier 1935 : à plus de 90 p.100, la population de la Sarre vote pour l'union avec l'Allemagne, à l'expiration du mandat de quinze ans par lequel le traité de Versailles avait confié l'administration du territoire à la Société des nations. 

Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Remilitarisation de la Rhénanie

Remilitarisation de la Rhénanie

photographie

Mars 1936 : un an après le rétablissement du service militaire obligatoire qui expose au grand jour le réarmement de l'Allemagne, Hitler viole à nouveau le traité de Versailles en réoccupant la zone démilitarisée sur la rive gauche du Rhin. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Réfugiés des Sudètes à Londres

Réfugiés des Sudètes à Londres

photographie

Réfugiés des Sudètes à Londres. Le 29 septembre 1938, les accords de Munich font droit aux revendications de l'Allemagne sur cette région germanophone de la Tchécoslovaquie, ouvrant la porte à d'autres démembrements puis à la disparition de cet État. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Anschluss

Anschluss

photographie

Des gendarmes autrichiens et des soldats allemands ouvrent la frontière aux troupes de la Wehrmacht. Le 13 mars 1938, Hitler prononce l'annexion de l'Autriche au Reich. 

Crédits : Evans/ Getty Images

Afficher

Hermann Göring

Hermann Göring

photographie

Le feld-maréchal Hermann Göring (1893-1946), numéro deux du IIIe Reich. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Juifs allemands

Juifs allemands

photographie

Novembre 1938. Expulsés par la Gestapo, des milliers de juifs allemands sont regroupés dans des conditions précaires sur la frontière germano-polonaise. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Discours de Hitler

Discours de Hitler

photographie

Hitler parle au Lustgarten de Berlin, en 1939. Orateur exceptionnel, il possédait le don de magnétiser les foules. 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Parade militaire à Berlin

Parade militaire à Berlin

photographie

Septembre 1940. Défilé militaire à Berlin devant la porte de Brandebourg. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Or du Reich

Or du Reich

photographie

Merkers-Kaiseroda (Thuringe), mai 1945. Des soldats de la 3e armée américaine commandée par Patton découvrent les réserves d'or du Reich et les trésors des musées berlinois, entreposés dans une mine de potasse. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Art officiel

Art officiel

photographie

L'Allemagne nazie met sous tutelle la vie culturelle, organisant à Munich en 1937 une célèbre exposition d'art dégénéré (Entartete Kunst) et soutenant - ici, par la visite de Hitler et de Goebbels - les manifestations d'art officiel. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess

photographie

De gauche à droite, trois des principaux dirigeants nazis en 1935 : Joseph Goebbels (1897-1945), en charge de la propagande, Heinrich Himmler (1900-1945), chef des SS, et Rudolf Hess (1894-1987), organisateur du parti au côté d'Adolf Hitler. 

Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Jeunesses hitlériennes

Jeunesses hitlériennes

photographie

À la veille de la guerre, la Hitlerjugend est devenue la communauté obligatoire pour toute la jeunesse allemande. Son organisation très poussée est l'œuvre de Baldur von Schirach (1907-1974). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Incendie du Reichstag

Incendie du Reichstag

photographie

Incendie du Reichstag, nuit du 27 au 28 février 1933. Moins d'un mois après la nomination de Hitler comme chancelier, quelques jours avant les élections, cet acte criminel marque symboliquement la fin de la république de Weimar. 

Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Adolf Hitler au siège de son parti

Adolf Hitler au siège de son parti

photographie

Le nouveau chancelier Hitler, entouré des deux autres membres nazis du gouvernement, le 31 janvier 1933, à l'hôtel Kaiserhof de Berlin, siège du parti : Hermann Göring, ministre sans portefeuille, et Wilhelm Frick (assis), ministre de l'Intérieur. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Autodafé

Autodafé

photographie

À Berlin, en 1933, des militants nationaux-socialistes rassemblent pour les brûler en public des livres considérés comme anti-allemands. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Hitler et Porsche

Hitler et Porsche

photographie

Chargé par Hitler dès 1934 de concevoir une "voiture du peuple", le constructeur autrichien Ferdinand Porsche (1875-1951), avec le concours de son fils Ferry (1909-1998), invente la Volkswagen Coccinelle qui sera fabriquée jusque dans les années 1980. 

Crédits : Hoffmann/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Erwin Rommel

Erwin Rommel

photographie

Le maréchal Erwin Rommel (1891-1944), au centre, l'un des plus brillants et le plus célèbre des chefs militaires allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Albert Speer

Albert Speer

photographie

Architecte de Berlin et proche de Hitler, Albert Speer (1905-1981) montre au Führer en 1938 ses plans pour la capitale du Reich. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Joachim von Ribbentrop

Joachim von Ribbentrop

photographie

Paris, 6 décembre 1938. Les ministres des Affaires étrangères de l'Allemagne (Joachim von Ribbentrop, lisant) et de la France (Georges Bonnet, assis) signent une convention rétablissant entre leurs pays les dispositions du pacte de Locarno. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Martin Niemoller

Martin Niemoller

photographie

Le pasteur allemand Martin Niemöller (1892-1984), un des principaux représentants de l'Église confessante, expression de l'opposition protestante au nazisme. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Prisonniers allemands aux mains de la 1re armée américaine (avril 1945)

Prisonniers allemands aux mains de la 1 re  armée américaine (avril 1945)

photographie

L'offensive alliée sur la Ruhr, au printemps de 1945, entraîna des redditions massives au sein de la Wehrmacht, faisant sauter la dernière ligne défensive allemande sur le front ouest. L'accès au cœur de l'Allemagne était désormais ouvert. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pont du Rhin détruit à Cologne, vers 1946

Pont du Rhin détruit à Cologne, vers 1946

photographie

Subissant des raids aériens depuis 1942 (raid des mille bombardiers), Cologne fut particulièrement touchée par le pilonnage systématique des voies de communication opéré par les Alliés à la fin de la guerre et visant à réduire la capacité de manœuvre de la Wehrmacht. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Vidkun Quisling et Himmler, vers 1940

Vidkun Quisling et Himmler, vers 1940

photographie

Le Premier ministre fasciste norvégien Vidkun Quisling (1887-1945), à gauche, au côté d'Heinrich Himmler (1900-1945), le chef de la Gestapo, vers 1940. Symbole de la collaboration d'État, Quisling fut jugé et exécuté comme criminel de guerre en 1945. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Parade en l'honneur de Mussolini et Hitler (1938)

Parade en l'honneur de Mussolini et Hitler (1938)

photographie

En mai 1938, deux mois après l'annexion de l'Autriche que Mussolini a fait approuver par le Grand Conseil du fascisme, Adolf Hitler est reçu en grande pompe à Rome par le duce. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939

photographie

Rencontre, au début de mai 1939 à Milan, entre les ministres des Affaires étrangères allemand, Joachim von Ribbentrop (à gauche), et italien, le comte Galeazzo Ciano (à droite), pour établir un projet de pacte d'assistance mutuelle entre leurs deux pays, qu'ils signeront... 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Débarquement de Klaipéda

Débarquement de Klaipéda

photographie

23 mars 1939 : les troupes allemandes débarquent dans le port de Klaipéda, en Lituanie. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dachau

Dachau

photographie

Grille d'entrée du camp de concentration de Dachau. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Allemagne, 1938-1945

Allemagne, 1938-1945

carte

L'expansion territoriale du IIIe Reich pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anschluss : Hitler à Vienne, 1938

Anschluss : Hitler à Vienne, 1938

vidéo

Le 11 mars 1938, menacé par Hitler d'une intervention militaire, le chancelier autrichien Schuschnigg a démissionné. Le 12, les troupes allemandes ont pénétré dans l'État fédéral d'Autriche et occupé Vienne. Le 14, Hitler y fait une entrée triomphale. Quatre ans... 

Crédits : Pathé

Afficher

Hitler au pouvoir, 1933

Hitler au pouvoir, 1933

vidéo

Le 30 janvier 1933, le président Hindenburg nomme Adolf Hitler chancelier. Un mois plus tard, l'incendie du Reichstag fournit le prétexte pour se débarrasser du Parti communiste allemand, le plus puissant d'Europe. Les libertés publiques sont suspendues et les premiers... 

Crédits : National Archives

Afficher

Découverte des camps de concentration, 1945

Découverte des camps de concentration, 1945

vidéo

En avril 1945, progressant vers Berlin, Américains et Britanniques libèrent les camps de concentration situés sur le territoire du Reich. Si leur existence était déjà connue, la découverte constitue un véritable choc. Fosses communes débordantes de cadavres, morts-vivants... 

Crédits : National Archives

Afficher

Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946

Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946

vidéo

Le 20 novembre 1945, six mois après la capitulation sans condition de l'Allemagne, s'ouvre à Nuremberg le procès des dirigeants nazis. Hermann Göring, Rudolf Hess, Joachim von Ribbentrop, Wilhelm Keitel et quinze autres accusés, ayant tous plaidé non coupable, sont condamnés... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Les Dieux du stade , L. Riefenstahl, 1936-1937

Les Dieux du stade, L. Riefenstahl, 1936-1937
Crédits : AKG

photographie

Hitler et Röhm

Hitler et Röhm
Crédits : AKG

photographie

Affiche antinazie (1936)

Affiche antinazie (1936)
Crédits : The Art Archive/ Picture Desk

photographie

Dirigeable « Hindenburg », jeux Olympiques de Berlin, 1936

Dirigeable « Hindenburg », jeux Olympiques de Berlin, 1936
Crédits : Encyclopaedia Britannica, Inc.

photographie

Helene Mayer, 1936

Helene Mayer, 1936
Crédits : Library of Congress, Washington D.C.

photographie

Olympia (Les Dieux du stade), Leni Riefenstahl, 1938

Olympia (Les Dieux du stade), Leni Riefenstahl, 1938
Crédits : Daco-Verlag/ Leni Riefenstahl

photographie

Adolf Hitler lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Berlin (1936)

Adolf Hitler lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Berlin (1936)
Crédits : Past Pix/ Getty Images

photographie

Procès d'Adolf Eichmann, 1961

Procès d'Adolf Eichmann, 1961
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Défilé nazi, 1938

Défilé nazi, 1938
Crédits : Berliner Verlag/ Archiv/ Corbis

photographie

Antonescu et Hitler

Antonescu et Hitler
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Le chancelier Dollfuss

Le chancelier Dollfuss
Crédits : Hulton Getty

photographie

Hitler et Seyss-Inquart

Hitler et Seyss-Inquart
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Paris occupé

Paris occupé
Crédits : Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Défilé nazi, 1933

Défilé nazi, 1933
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Tchécoslovaquie abandonnée

La Tchécoslovaquie abandonnée
Crédits : Hulton Getty

photographie

Spoliation des œuvres d'art

Spoliation des œuvres d'art
Crédits : Hulton Getty

photographie

Prague occupée

Prague occupée
Crédits : Hulton Getty

photographie

Juifs humiliés par les SS

Juifs humiliés par les SS
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Libération de Dachau

Libération de Dachau
Crédits : Hulton Getty

photographie

Racisme nazi

Racisme nazi
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le procès de Nuremberg

Le procès de Nuremberg
Crédits : Fred Ramage/ Getty Images

photographie

Von Bock

Von Bock
Crédits : Hulton Getty

photographie

Reddition de von Choltitz,1944

Reddition de von Choltitz,1944
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Accords de Munich

Accords de Munich
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Volkswagen

Volkswagen
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Ruines de Varsovie

Ruines de Varsovie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Wilhelm Furtwängler

Wilhelm Furtwängler
Crédits : Hulton Getty

photographie

Camp de Birkenau-Auschwitz (Pologne)

Camp de Birkenau-Auschwitz (Pologne)
Crédits : Insight Guides

photographie

Pierre Laval

Pierre Laval
Crédits : Hulton Getty

photographie

Capitulation de l'Allemagne en 1945

Capitulation de l'Allemagne en 1945
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le duc de Windsor

Le duc de Windsor
Crédits : Hulton Getty

photographie

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)
Crédits : Hulton Getty

photographie

Accueil triomphal d'Hitler dans les Sudètes, 1938

Accueil triomphal d'Hitler dans les Sudètes, 1938
Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Gregor Strasser

Gregor Strasser
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Rassemblement nazi, 1933

Rassemblement nazi, 1933
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Autoroute allemande

Autoroute allemande
Crédits : Hulton Getty

photographie

Retour de la Sarre à l'Allemagne

Retour de la Sarre à l'Allemagne
Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Remilitarisation de la Rhénanie

Remilitarisation de la Rhénanie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Réfugiés des Sudètes à Londres

Réfugiés des Sudètes à Londres
Crédits : Hulton Getty

photographie

Anschluss

Anschluss
Crédits : Evans/ Getty Images

photographie

Hermann Göring

Hermann Göring
Crédits : Hulton Getty

photographie

Juifs allemands

Juifs allemands
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Discours de Hitler

Discours de Hitler
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Parade militaire à Berlin

Parade militaire à Berlin
Crédits : Hulton Getty

photographie

Or du Reich

Or du Reich
Crédits : Hulton Getty

photographie

Art officiel

Art officiel
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess

Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Rudolf Hess
Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jeunesses hitlériennes

Jeunesses hitlériennes
Crédits : Hulton Getty

photographie

Incendie du Reichstag

Incendie du Reichstag
Crédits : Fox Photos/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Adolf Hitler au siège de son parti

Adolf Hitler au siège de son parti
Crédits : Hulton Getty

photographie

Autodafé

Autodafé
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Hitler et Porsche

Hitler et Porsche
Crédits : Hoffmann/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Erwin Rommel

Erwin Rommel
Crédits : Hulton Getty

photographie

Albert Speer

Albert Speer
Crédits : Hulton Getty

photographie

Joachim von Ribbentrop

Joachim von Ribbentrop
Crédits : Hulton Getty

photographie

Martin Niemoller

Martin Niemoller
Crédits : Hulton Getty

photographie

Prisonniers allemands aux mains de la 1 re  armée américaine (avril 1945)

Prisonniers allemands aux mains de la 1re armée américaine (avril 1945)
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pont du Rhin détruit à Cologne, vers 1946

Pont du Rhin détruit à Cologne, vers 1946
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Vidkun Quisling et Himmler, vers 1940

Vidkun Quisling et Himmler, vers 1940
Crédits : Hulton Getty

photographie

Parade en l'honneur de Mussolini et Hitler (1938)

Parade en l'honneur de Mussolini et Hitler (1938)
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Débarquement de Klaipéda

Débarquement de Klaipéda
Crédits : Hulton Getty

photographie

Dachau

Dachau
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Allemagne, 1938-1945

Allemagne, 1938-1945
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Anschluss : Hitler à Vienne, 1938

Anschluss : Hitler à Vienne, 1938
Crédits : Pathé

vidéo

Hitler au pouvoir, 1933

Hitler au pouvoir, 1933
Crédits : National Archives

vidéo

Découverte des camps de concentration, 1945

Découverte des camps de concentration, 1945
Crédits : National Archives

vidéo

Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946

Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946
Crédits : The Image Bank

vidéo