Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOURIS

Articles

  • SOURIS

    • Écrit par Marie-Claude BOMSEL
    • 476 mots

    Petit rongeur fréquentant les forêts, les prairies, les marais, les cultures et les habitations d'Afrique, d'Eurasie et d'Australasie. Classe : Mammifères ; ordre : Rongeurs ; famille : Muridés.

    Les souris, représentées par quelque cinq cents espèces, possèdent un corps effilé,...

  • AGRESSIVITÉ, éthologie

    • Écrit par Philippe ROPARTZ
    • 3 931 mots
    ...certaines espèces domestiques obtenue par castration. Mais on s'est aperçu que l'âge auquel est effectuée la castration, revêt une importance capitale. On a montré qu'un traitement aux hormones mâles de jeunes souris, le jour de leur naissance, entraîne une différenciation des structures nerveuses...
  • ANIMAUX MODÈLES, biologie

    • Écrit par Gabriel GACHELIN, Emmanuelle SIDOT
    • 9 550 mots
    • 8 médias
    ...mécanismes généraux ne l'est plus pour ceux qu'on n'observe que chez les seuls vertébrés, tout particulièrement chez les mammifères, et donc chez les hommes. C'est la souris qui occupe cette place, si proche de nous que, de « modèle pour » qu'elle était à l'origine, elle tend à devenir « modèle de » dans un...
  • CANCER - Immunothérapie

    • Écrit par Emmanuel DONNADIEU
    • 5 131 mots
    • 5 médias
    ...inhibiteur de la réponse T et qu’il est possible de débloquer cette réponse avec un anticorps anti-CTLA-4 antagoniste. Les premiers travaux conduits chez des souris porteuses de tumeurs allaient dans le bon sens, à savoir que des régressions tumorales étaient constatées après injection d’un anticorps bloquant...
  • ÉDITION DES GÉNOMES

    • Écrit par Gilles SAUCLIÈRES
    • 4 301 mots
    • 3 médias
    ...souches de tissus ou d’organes a ensuite été étendu à des animaux modèles de façon à produire des lignées génétiquement modifiées et stables. Chez la souris, du moins depuis 1987, la mutagenèse ciblée de gènes dans des cellules embryonnaires totipotentes (capables de donner tous les types cellulaires),...
  • ÉPIGÉNÉTIQUE

    • Écrit par Pierre-Antoine DEFOSSEZ, Olivier KIRSH, Ikrame NACIRI
    • 5 994 mots
    • 4 médias
    ...de nourriture. Ces observations interrogent sur la plasticité de l’identité biologique et comportementale, du moins chez les insectes sociaux. Chez la souris, l’inactivation partielle (haplo-insuffisance) de l’histone acétyltransférase responsable de ce phénotype chez la fourmi entraîne des problèmes...
  • EMBRYOLOGIE

    • Écrit par Maurice PANIGEL, Josselyne SALAÜN, Denise SCHEIB, Jean SCHOWING
    • 13 279 mots
    • 19 médias
    De plus en plus se développe l'étude de l'embryologie de lasouris, qui, grâce à l'existence de nombreuses mutations, constitue un outil génétique essentiel. En effet, les différentes souches mutantes permettent des études comparatives entre le développement normal et l'embryogenèse aberrante,...
  • GÉNOMIQUE - Génomique et cancérologie

    • Écrit par Daniel LOUVARD, François SIGAUX
    • 4 785 mots
    • 1 média
    L'implantation de biopsies de tumeurs humaines ou la greffe de cellules de lignées cancéreuses chez la souris nude (une souche de souris mutantes, dépourvues de poils, qui acceptent toutes les greffes) ne reproduit pas parfaitement la situation physiopathologique. Hormis la formation de vaisseaux indispensables...
  • GÉNOMIQUE - La transgenèse

    • Écrit par Pascale BRIAND
    • 7 302 mots
    • 2 médias
    Les souris transgéniques ont d'abord été obtenues par micro-injection de gènes clonés dans l'œuf de souris. Cette micro-injection est réalisée, avant la fusion des noyaux d'origine paternelle et maternelle, dans celui des deux noyaux qui est le plus accessible et le plus gros, à savoir (le plus souvent)...
  • HÉRÉDITÉ

    • Écrit par Charles BABINET, Luisa DANDOLO, Jean GAYON, Simone GILGENKRANTZ
    • 11 231 mots
    • 7 médias
    Des études purement génétiques ont également permis de montrer la complémentarité des génomes paternel et maternel. Il est possible, en croisant des lignées de souris porteuses de certains remaniements chromosomiques, d'obtenir des embryons qui ont un assortiment diploïde complet de chromosomes,...
  • HYBRIDATION

    • Écrit par Georges BARSKI, Yves DEMARLY, Simone GILGENKRANTZ
    • 5 925 mots
    • 2 médias
    La souris, qui est l'animal à tout faire des généticiens moléculaires, ne pouvait manquer de se transformer en chimère pour se mettre à leur service ! Les premières chimères murines datent des années 1960. Sur elles reposent bon nombre de stratégies de transgenèse, puissante méthode d'analyse de la...
  • IMMUNITÉ INTESTINALE

    • Écrit par François GERBE, Emmanuelle SIDOT
    • 5 169 mots
    • 7 médias
    La première des trois études fut fondée sur le constat que des souris présentant une inactivation du gène Pou2f3, donc dépourvues de cellules tuft, étaient dans l’incapacité d’expulser le parasite Nippostrongylusbrasiliensis. En effet, les animaux Pou2f3-/-, dont une partie de la séquence...
  • MICROBIOME HUMAIN

    • Écrit par Universalis
    • 3 816 mots
    • 3 médias
    ...Ils contribuent au contrôle de voies métaboliques importantes pour les acides gras, le calcium et surtout le fer. Ainsi, les cellules intestinales de souris dépourvues de microbiome (souris dites axéniques) sont moins capables de stocker et de libérer le fer sous une forme utilisable. Le microbiote...
  • OBÉSITÉ

    • Écrit par Arnaud BASDEVANT, Cécile CIANGURA
    • 5 965 mots
    • 1 média
    La souris jaune est un des modèles d'obésité génétique les plus étudiés actuellement. Cette souris est particulière par son pelage jaune, son obésité tardive avec diabète et insulinorésistance, sa grande taille et sa susceptibilité au cancer. Ce modèle est dû à une mutation autosomique dominante aboutissant...
  • PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

    • Écrit par Vincent LAUDET
    • 3 841 mots
    • 5 médias
    Le premier axe concernaitl'influence des hormones sur l'établissement du comportement chez la souris. Dans les années 1970, un chercheur américain, Frederick Vom Saal, a observé deux types de mères chez la souris : des « bonnes » mères, attentives à leur progéniture, qui formaient la majorité...
  • PHÉROMONES

    • Écrit par Charles DESCOINS
    • 5 572 mots
    Chez la sourisMus musculus, par exemple, une substance thermolabile présente dans l'urine du mâle et plus abondante chez les mâles dominants accélère la puberté chez les souris femelles immatures. Il s'agirait d'un peptide de masse moléculaire voisine de 860 ou d'une substance volatile liée à ce peptide....
  • PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

    • Écrit par Bertrand FAVIER
    • 5 774 mots
    • 6 médias
    ...ci-dessous montre la limite antérieure d'expression de HoxC-6/des homéogènes dans les somites d'un oiseau, le poulet, et d'un mammifère, la souris, ainsi que la morphologie des vertèbres correspondantes. Les vertèbres présentent des formes qui changent progressivement de long de l'axe antéro-postérieur,...
  • PREMIÈRES SOURIS TRANSGÉNIQUES

    • Écrit par Louis-Marie HOUDEBINE
    • 326 mots

    L'obtention des souris transgéniques en 1980 par John W. Gordon et Frank H. Ruddle n'a eu d'écho qu'auprès de spécialistes. Ces expériences démontraient en effet qu'il était possible de transférer des gènes étrangers par micro-injection directe dans un des pronoyaux des embryons de souris...

  • RONGEURS ET LAGOMORPHES

    • Écrit par Robert MANARANCHE, Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
    • 2 872 mots
    • 14 médias
    ...d'individus en trois ans ! Une variété albinos du surmulot, le rat blanc, est utilisée dans les laboratoires. Dans cette même famille se classent : la souris (Mus musculus), le minuscule rat des moissons (Micromys minutus), qui construit son nid sur les tiges de céréales, le mulot (Apodemus sylvaticus...
  • RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

    • Écrit par Catherine BLAIS, René LAFONT, Bernard MILLET, Alain REINBERG
    • 15 576 mots
    • 11 médias
    L' activité locomotrice circadienne d'une souris en régime photopériodique constant, LD 12 : 12, montre un rythme parfaitement synchronisé sur cette alternance lumière-obscurité. Dans ces conditions, le rythme endogène, dont la période propre diffère de vingt-quatre heures, est ajusté pour fonctionner...
  • SOCIOBIOLOGIE

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 1 805 mots
    ...génétiques de comportements. Il existe de fait certaines prédispositions génétiques chez l’animal. Dans quelques cas, comme celui de l’agressivité chez la souris, le comportement de l’animal est clairement dicté par l’action d’un gène unique. L’étude de certaines souris transgéniques montre la dépendance...

Média

Souris transgénique et oncogenèse

Souris transgénique et oncogenèse