CANCERImmunothérapie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Métastases d’un cancer de la prostate

Métastases d’un cancer de la prostate
Crédits : GJLP/ CNRI/ Science Photo Library/ AKG-images

photographie

Une tumeur est un organe

Une tumeur est un organe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mode d’action des anticorps anti-PD-1

Mode d’action des anticorps anti-PD-1
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Migration du lymphocyte T au cours d’une réponse antitumorale

Migration du lymphocyte T au cours d’une réponse antitumorale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


La plupart des traitements classiques utilisés contre le cancer, comme les chimiothérapies, utilisent des molécules toxiques, qui tuent les cellules tumorales, mais aussi beaucoup de cellules saines. Par ailleurs, la forte fréquence de récidives de la maladie montre les limites des traitements standards contre le cancer. Cependant, une stratégie différente, appelée immunothérapie, se met en place, qui vise à stimuler les cellules du système immunitaire du malade, pour qu’elles détruisent les cellules tumorales et elles seules.

Métastases d’un cancer de la prostate

Métastases d’un cancer de la prostate

Photographie

La cancer de la prostate est un des cancers les plus fréquents chez l'homme. On voit ici un cas de cancer déjà répandu dans le corps, les métastases apparaissant sur ce scan en imagerie gamma comme des taches blanches. Ces métastases constituent l'une des cibles de la recherche en... 

Crédits : GJLP/ CNRI/ Science Photo Library/ AKG-images

Afficher

L’immunothérapie des cancers cherche donc à manipuler le système immunitaire d’un patient dans le but de détruire spécifiquement ses cellules tumorales. Ce domaine de recherche est en pleine expansion et ses protocoles sont appliqués à la clinique du cancer. Les qualificatifs employés par les cliniciens, comme « traitements de rupture », « grand optimisme », « approches très excitantes », sont relayés par les médias, comme en témoignent les unes de plusieurs magazines et journaux, et traduisent les espoirs portés par cette nouvelle voie de traitement. On doit cet intérêt à des résultats cliniques extrêmement prometteurs et parfois même très spectaculaires, avec des guérisons de malades comme on n’en avait jamais observé auparavant. Cependant, alors que certains patients répondent très bien à ces traitements, chez d’autres ces stratégies n’ont pas ou ont peu d’effet. Les recherches se concentrent donc sur l’identification des différents obstacles à l’action anti-tumorale des lymphocytes T tueurs, grands responsables de la mort sélective des cellules tumorales, afin de les contourner et de proposer des voies de traitement contre le cancer plus performantes et plus générales.

Une tumeur solide est une sorte d’organe

On s’intéressera ici surtout aux carcinomes, tumeurs épithéliales solides, car la grande majorité des tumeurs humaines solides sont issues de la prolifération anormale de cellules épithéliales. Elles sont composées non seulement de cellules épithéliales en prolifération, mais aussi d’un microenvironnement complexe qui favorise la crois [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, chef d'équipe à l'Institut Cochin, Paris

Classification


Autres références

«  CANCER  » est également traité dans :

CANCER - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 718 mots
  •  • 1 média

Comme les arbres, comme les animaux, l'homme est sujet au phénomène tumoral. Le caractère insolite de certaines « grosseurs », leur aspect disgracieux, ne serait qu'importunité s'il ne s'agissait parfois du début d'un processus lentement destructeur. D'où la question inévitablement posée par le patient au médecin : « La tumeur est-elle bénigne ou maligne ? » Même interrogation lorsque le processus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-vue-d-ensemble/

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans les organismes multicellulaires animaux ou végétaux, chaque cellule constitue une entité soumise à des mécanismes de contrôle et de régulation rigoureux. Sa vie est régie par les informations qu'elle reçoit constamment des cellules et tissus qui l'environnent ; inversement, elle émet à chaque instant des signaux qui informent les autres cellules sur son act […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/

CANCER - Cancers et virus

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS, 
  • Sylvie ROGEZ
  •  • 5 646 mots
  •  • 6 médias

Le rôle joué par certains virus dans la genèse de cancers humains et l'existence de virus oncogènes (du grec onkos, grosseur, tumeur) est certainement encore sous-estimé. Cela tient au fait que les virus oncogènes appartiennent à des familles diverses (peut-être pas encore toutes recensées) et que les mécanismes par lesquels ils intervienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancers-et-virus/

CANCER ET ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Dominique BELPOMME
  •  • 1 544 mots
  •  • 2 médias

Jusqu'à récemment prévalait l'idée que la plupart des cancers sont causés par notre mode de vie. Depuis la Seconde Guerre mondiale, notre environnement s'est profondément modifié et, simultanément, de nouvelles maladies sont apparues, tandis que d'autres, tels les cancers, sont devenues beaucoup plus fréquentes. Le nouveau paradigme ici proposé est que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-et-environnement/#i_549

GÉNOMIQUE - Génomique et cancérologie

  • Écrit par 
  • Daniel LOUVARD, 
  • François SIGAUX
  •  • 4 773 mots
  •  • 1 média

Le décryptage du génome humain, au début du xxie siècle, a facilité l'analyse du fonctionnement cellulaire sous l'influence des gènes. D'où l'entrée en scène d'une génomique fonctionnelle cancérologique qui s'attache notamment à comprendre, afin de les contrôler, les mécanismes de l'oncogenèse qui sont à l'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-genomique-et-cancerologie/#i_549

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Le terme « métastase » fut proposé en 1829 par Joseph Claude Récamier qui fut le premier, dans son traité Recherches du cancer, à montrer, par des observations anatomiques, que les métastases provenaient de l'émigration des cellules cancéreuses hors de la tumeur primaire et de leur greffe dans des organes distants de celui qui abrite le cancer primitif. Bien que ce soit seuleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metastases-medecine/#i_549

ADÉNOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 621 mots

L'adénogramme correspond à l'examen du frottis du suc ganglionnaire après ponction d'un ganglion. La ponction de ganglion est une technique simple et sans danger. Le ganglion est piqué avec une aiguille, et le suc ganglionnaire est éjecté sur une lame grâce à une seringue. Ce suc est ensuite étalé et séché sur cette lame. Après coloration, le frottis ainsi obtenu est regardé au microscope et le co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenogramme/#i_549

ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Michel DUGUET, 
  • David MONCHAUD, 
  • Michel MORANGE
  • , Universalis
  •  • 10 066 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les quadruplexes d’ADN et les extrémités des chromosomes »  : […] Les G-quartets ont longtemps été considérés comme de simples curiosités de laboratoire. Cependant, Dipankar Sen et Walter Gilbert proposent, en 1988, un modèle dans lequel des guanines des séquences d’ADN telles que celles présentes au niveau des extrémités terminales des chromosomes (les télomères) peuvent former des G-quartets, qui ensuite s’assemblent (s’empilent) pour former des G-quadruplexe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adn-dna/#i_549

AGNOTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Mathias GIREL
  •  • 4 994 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origine du terme « agnotologie » »  : […] On trouve des termes précurseurs, notamment au xix e  siècle chez James Frederick Ferrier ( a gnoiology ), qui entendait baliser à côté de la théorie de la connaissance une « théorie de l’ignorance », mais l’entreprise resta embryonnaire. L’usage actuel s’est développé principalement depuis la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnotologie/#i_549

AMIANTE ou ASBESTE

  • Écrit par 
  • Laurence FOLLÉA, 
  • Henri PÉZERAT
  • , Universalis
  •  • 3 473 mots

Dans le chapitre « Cancers »  : […] L'exposition à l'amiante entraîne, par ordre de fréquence décroissante, des cancers broncho-pulmonaires, des mésothéliomes et d'autres tumeurs primitives de la plèvre et, avec une moins grande certitude, des cancers gastro-intestinaux, en particulier des cancers de l'estomac. Les premières publications sur la relation amiante-cancer broncho-pulmonaire datent des années 1930 puis des années 1940. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiante-asbeste/#i_549

ANTIHORMONES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 773 mots

La notion d'antihormone s'applique aujourd'hui aux molécules capables d'inhiber de façon compétitive la formation du complexe hormone-récepteur. Sa définition première, désignant toute substance capable de s'opposer aux effets résultant de l'action d'une hormone, a donc été restreinte. En effet, différents mécanismes peuvent rendre compte de ce phénomène : diminution de la biosynthèse de l'hormone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antihormones/#i_549

ASPIRINE ET CANCER

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 061 mots
  •  • 1 média

Médicament plus que centenaire , l'aspirine a connu une deuxième jeunesse après la découverte de son effet antiagrégant plaquettaire, qui en a fait l'un des piliers de la prévention des accidents cardio-vasculaires. Un nouveau champ d'application, tout aussi vaste, semble sur le point de s'ouvrir depuis quelques années, avec la publication de plusieurs études indiquant qu'elle diminuerait le risq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aspirine-et-cancer/#i_549

BIOLOGIE - La maintenance de l'organisme

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 2 732 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Renouvellement cellulaire »  : […] Le renouvellement cellulaire est classiquement étudié grâce à la technique d' autoradiographie qui permet, d'une part, de détecter à l'échelle subcellulaire les molécules nouvellement synthétisées à partir d'un précurseur marqué, d'autre part, de suivre leurs mouvements. Le renouvellement des productions cutanées (ongles, poils), celui des disques segmentaires externes des bâtonnets, cellules visu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-maintenance-de-l-organisme/#i_549

CANCÉRISATION : RÔLE DES ONCOGÈNES

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 224 mots

Pourquoi une cellule cancéreuse se divise-t-elle indéfiniment pour former une tumeur ? Dès 1976, on avait identifié chez le poulet un gène dont la mutation déclenche une forme de cancer appelée sarcome de Rous. Le rôle de ce gène dans le fonctionnement cellulaire restait cependant mystérieux. À partir de 1980, les équipes des Américains Geoffrey Cooper et Robert Weinberg apportent une première exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancerisation-role-des-oncogenes/#i_549

CELLULE - Les mouvements

  • Écrit par 
  • Michel BORNENS, 
  • Matthieu PIEL
  •  • 6 558 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Physiopathologie du mouvement cellulaire dans les organismes multicellulaires »  : […] Les mécanismes moléculaires du mouvement cellulaire ont été élaborés et sélectionnés pendant la longue évolution des eucaryotes à l'état unicellulaire, soit pendant près de 2,5 milliards d'années. Lorsque les eucaryotes multicellulaires sont apparus, il y a seulement 700 millions d'années, ces mécanismes ont été exploités pour constituer des organismes tels que le corps humain, qui contient plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-les-mouvements/#i_549

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bilan actuel et perspectives »  : […] Notre époque est si fertile en découvertes qu'il est bien difficile de prévoir ce que sera la chirurgie dans l'avenir. Certains secteurs de la pathologie médicale ont disparu, comme certaines maladies contagieuses, d'autres sont en plein remaniement. En revanche, des maladies nouvelles sont apparues, soit qu'elles aient été méconnues jusqu'alors, soit qu'elles aient été créées par les progrès dus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie/#i_549

CONTRACEPTION HORMONALE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 6 129 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un risque modulé par d'autres facteurs  »  : […] Certaines femmes sont plus exposées que d'autres aux risques vasculaires de la contraception orale combinée. James Trussell, spécialiste des méthodes de contrôle des naissances, à Princeton, a comparé les dangers liés à diverses situations. Pour une femme non fumeuse de moins de 35 ans, le risque de décès dû à la prise d'une contraception orale est infime, de l'ordre de 1 pour 1,667 million par a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contraception-hormonale/#i_549

DERMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Robert DEGOS
  •  • 4 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Épithéliomas cutanés »  : […] Les épithéliomas de la peau sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus faciles à détecter, dès leur apparition, par l'examen clinique ou histologique (biopsie). Ils sont les plus susceptibles d'être traités précocement et efficacement. Ils sont favorisés par le soleil, ce qui explique, en partie, la localisation élective au visage. Ils se développent souvent sur des dermatoses préex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dermatologie/#i_549

DOLL RICHARD (1912-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 175 mots

Épidémiologiste britannique. Formé à la Westminster School et au St. Thomas Hospital de Londres, Richard Doll oriente sa carrière vers les statistiques appliquées. Après la Seconde Guerre mondiale, il intègre l'unité de recherche statistique du Medical Research Council, dont il devient directeur pour une vingtaine d'années. Il oriente ses enquêtes sur la prolifération des cancers broncho-pulmo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-doll/#i_549

ÉPIGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine DEFOSSEZ, 
  • Olivier KIRSH, 
  • Ikrame NACIRI
  •  • 5 972 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Épigénétique et cancers »  : […] Le cancer peut être dû à une anomalie de la séquence de l’ADN lorsque certains gènes impliqués dans la division cellulaire et son contrôle sont touchés par une mutation, une délétion ou une translocation chromosomique. Mais les anomalies épigénétiques intervenant sur un ADN apparemment normal sont au moins aussi importantes en cancérogenèse. Les études réalisées à l’échelle du génome entier montr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigenetique/#i_549

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 671 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les tumeurs hépatiques »  : […] La pratique de l' échographie hépatique sur une grande échelle amène à la découverte fréquente d'anomalies morphologiques hépatiques. Il s'agit souvent de kystes biliaires , parfois multiples et quelquefois très volumineux. Ces kystes se rencontrent chez près de 5 p. 100 des individus normaux, et n'ont aucune conséquence pathologique. Parfois, surtout chez des sujets ayant f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/#i_549

FOLKMAN JUDAH (1933-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 878 mots

Médecin et chirurgien américain, considéré comme le père fondateur des travaux portant sur l'angiogenèse tumorale, c'est-à-dire la capacité des tumeurs de pourvoir à leur approvisionnement en oxygène et en nutriments par la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui les irriguent. Les découvertes de Judah Folkman ont bouleversé notre compréhension de la biologie du cancer – ouvrant la voie à de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judah-folkman/#i_549

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL
  • , Universalis
  •  • 14 776 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Tumeurs malignes »  : […] Les tumeurs malignes de l'ovaire réalisent une variété infinie de lésions, qui défient la classification. Elles se caractérisent cliniquement, le plus souvent chez des femmes d'un certain âge, par l'apparition de liquide intrapéritonéal (ascite) et par une altération de l'état général. À l'examen, le petit bassin est comblé par une masse dure, indolore, bloquant tous les organes pelviens. Quels qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/#i_549

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La recherche sur l’édition du génome humain »  : […] Le premier essai de thérapie génique chez l’homme remonte à 1990 aux États-Unis sur des patients atteints de cancer. Dans les années 2000, les essais thérapeutiques se multiplient, y compris en Europe, mais il ne s’agit pas encore d’édition du génome, la thérapie consistant à insérer une copie fonctionnelle du gène déficient dans l’ADN du malade. Ce traitement par transfert de gène permet de stop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-du-genome-humain/#i_549

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Pathologies humaines et empreinte »  : […] Les expériences de B. Cattanach chez la souris avaient montré l'importance de l'empreinte dans le développement embryonnaire. D'une manière plus générale, le mauvais fonctionnement de l'empreinte peut entraîner des pathologies graves qui se retrouvent chez l'homme. Ainsi le syndrome de Beckwith-Wiedemann, associé au locus 11p15 , est un exemple de syndrome génétique lié à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_549

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 320 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Modes de sélectivité et applications thérapeutiques »  : […] Les grosses molécules ne passent pas la BHE, alors que les petites molécules très liposolubles (comme les barbituriques et l'alcool) la franchissent. Les transporteurs membranaires assurent la sélectivité de la BHE. C'est ainsi que sont captés préférentiellement dans le sang et transportés vers le tissu nerveux différents peptides, des acides aminés et le glucose. Le cerveau d'un homme adulte con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histologie/#i_549

HORLOGES BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • François ROUYER
  •  • 3 318 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Horloge et cancer »  : […] L'horloge circadienne semble influencer le contrôle temporel de la division cellulaire des cellules en prolifération active. Après une ablation partielle du foie chez la souris, cet organe se régénère en quelques jours grâce à une multiplication massive des hépatocytes par divisions cellulaires. Chez des souris mutantes dépourvues d'une horloge fonctionnelle, cette entrée en prolifération est rale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horloges-biologiques/#i_549

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mécanisme d'action des hormones à récepteur nucléaire »  : […] Pénétration des hormones dans les cellules . Les stéroïdes, les hormones thyroïdiennes ainsi que la vitamine D 3 pénètrent dans les cellules par diffusion passive ou facilitée. Dans les cellules cibles, ces ligands s'accumulent dans le noyau où ils seront reconnus par des récepteurs spécifiques. Dans certains tissus cibles, un métabolisme cellulaire de l'hormone transforme c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_549

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Cytotoxicité »  : […] Un des moyens utilisés par l'organisme pour limiter l'extension d'une infection virale consiste à détruire les cellules infectées. La lyse de cellules cibles transformées par un virus, comme celle de cellules immatures, embryonnaires ou cancéreuses, est assurée de façon non spécifique par des « cellules tueuses » naturelles (NK, natural killer ) qui sont des petits lymphocyte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_549

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Syndromes immunoprolifératifs »  : […] Les syndromes immunoprolifératifs regroupent les proliférations malignes touchant les cellules impliquées dans les phénomènes immunologiques. Ils peuvent réaliser des affections aiguës ou chroniques, ces dernières ne s'observant que chez l'adulte. Le lymphocyte B ou T peut être touché à différents stades de différenciation ; habituellement les cellules les plus immatures correspondent aux maladie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunopathies/#i_549

IODE

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Isotopes radioactifs et thyroïde »  : […] Ce même isotope 129 I est une signature des déchets nucléaires. Les sources les mieux documentées sont les usines de retraitement de La Hague (Manche) et de Sellafield (nord-ouest de l'Angleterre). La forme moléculaire prépondérante dans les rejets de cet isotope est l'iodure de méthyle CH 3 I. Dans l'ancienne Union soviétique, les fleuves Ob et Ienisseï, qui drainent d'an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iode/#i_549

LARYNX, pathologie

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER
  •  • 1 981 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les tumeurs malignes »  : […] Le cancer du larynx est, en général, un épithélioma ; il peut siéger à l'un des trois étages du larynx : l'étage glottique (cancer de la corde vocale) ; l'étage sus-glottique comprenant la face laryngée de l'épiglotte et les bandes ventriculaires ; l'étage sous-glottique. Le cancer de la corde est diagnostiqué précocement, car d'emblée la dysphonie app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/larynx-pathologie/#i_549

LUMINESCENCE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 3 907 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Applications de la fluorescence »  : […] La fluorescence est fréquemment utilisée dans notre vie quotidienne. Il y a les objets « fluos » : les marqueurs, le fameux « gilet jaune » que tout conducteur doit avoir dans son véhicule, le détergent ménager jaune-vert « flashy » qui contient de la fluorescéine, les objets en Plexiglas (polymère dans lequel le composé fluorescent est dissous), certaines peintures (pour plus de stabilité le fluo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luminescence/#i_549

LYMPHOMES

  • Écrit par 
  • Claude SULTAN
  • , Universalis
  •  • 1 269 mots
  •  • 1 média

Les lymphomes malins sont des tumeurs développées à partir des cellules appartenant au système lymphatique (lymphocytes). Il s'agit d'affections fréquentes dont la répartition selon l'âge des patients varie avec le type histologique, mais pour lesquelles on ne connaît pas de causes favorisantes sauf des états d'immunodépression ou l'infection par le virus HTLV1 qui sévit en Extrême-Orient. Selon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lymphomes/#i_549

MALADIES MOLÉCULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DREYFUS, 
  • Fanny SCHAPIRA
  •  • 6 771 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les méthodes d'étude des anomalies »  : […] Ces méthodes sont nombreuses et visent à reconnaître l'enzymopathie puis à en analyser les caractères. Le premier temps est celui d'identification : il reconnaît le déficit par un dosage de l'enzyme soit dans les tissus, soit dans le sérum, plus facile d'accès, mais qui souvent ne reflète qu'imparfaitement l'activité tissulaire. S'il existe une activité résiduelle, on en analysera les caractères c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-moleculaires/#i_549

MAMMAIRE GLANDE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 841 mots

Caractéristique des mammifères, la glande mammaire sécrète le lait indispensable à la nutrition des jeunes. Elle se développe à partir de deux crêtes embryonnaires épiblastiques qui s'étendent ventralement de la région axillaire à l'aine. Chez l'homme, cette crête se résorbe ensuite, sauf dans la région pectorale où elle donne naissance à des bourgeons ectodermiques qui se creusent en canaux et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glande-mammaire/#i_549

MÉDECINE - Médecine préventive

  • Écrit par 
  • Maurice CLOAREC
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Perspectives »  : […] D'une manière globale, d'après les recommandations du département de la Santé américain et le Consensus européen pour la prévention contre l 'athérosclérose et le cancer, on admet que l'on peut réduire la fréquence de ces deux redoutables maladies par des mesures relativement simples. La suppression du tabac doit réduire considérablement les accidents cardio-vasculaires, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-preventive/#i_549

MÉDECINE - Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  • , Universalis
  •  • 4 072 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cancer et médecine prédictive »  : […] Examinons d'abord le cas des cancers héréditaires. Ils ne représentent qu'un petit groupe de tumeurs où l'influence de caractères génétiques transmissibles est prédominante. Les recherches de la génétique des formes familiales de cancers ont commencé par les études sur le rétinoblastome, études qui ont permis de bâtir la théorie des différentes mutations successives à l'origine de la cancérisatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-predictive/#i_549

MICROBIOME ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Chih-Jung CHANG, 
  • Yun-Fei KO, 
  • Hsin-Chih LAI, 
  • Jan MARTEL, 
  • David OJCIUS, 
  • John D. YOUNG
  •  • 6 268 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des interventions dans tout l’organisme »  : […] Les exemples précédents établissent une relation entre la composition du microbiome et l’état fonctionnel du système immunitaire. Le microbiote digestif joue d’autres rôles en pathologie, moins clairement établis mais probables : développement de l'obésité et du diabète qui lui est associé, cancers du tractus digestif mais aussi troubles du système cardiovasculaire. L’effet est indirect et passe p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-et-sante/#i_549

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 784 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'entose  »  : […] À la fin des années 2000, une nouvelle forme de mort cellulaire alternative à l'apoptose, à l'autophagie et à la nécrose a été découverte. Initié par des mécanismes encore inconnus, ce processus létal survient lorsque des cellules épithéliales perdent contact avec leur matrice. Cette mort cellulaire atypique, appelée entose (du grec entos , « dedans »), implique l'internalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morts-cellulaires/#i_549

NÆVUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots
  •  • 1 média

Un nævus (ou grain de beauté dans le langage courant) est une lésion plane ou saillante, formée en majeure partie de l'agrégation de mélanocytes, cellules cutanées responsables de la synthèse de la mélanine. Des éléments nerveux et du tissu conjonctif sont également présents dans les nævi saillants . Leur couleur varie, allant du brun clair au brun foncé ou au noir. Lorsque des dépôts de mélani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naevus/#i_549

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Métastases »  : […] Les métastases sont de plus en plus fréquemment observées. Leur diagnostic est aisé si elles sont secondaires à un cancer connu ; mais, très souvent, elles sont primitives en apparence, et ce doit être une règle, devant tout syndrome tumoral d'évolution rapide, de penser à cette possibilité et de rechercher au minimum un cancer du poumon chez l'homme, un cancer du sein chez la femme, car ce sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_549

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 878 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Applications thérapeutiques »  : […] Les applications thérapeutiques de la médecine nucléaire portent exclusivement sur l'utilisation des radioéléments en sources non scellées. Sont donc exclues de ce domaine thérapeutique la cobalthérapie et la curithérapie, dans lesquelles le radioélément est enfermé dans une enveloppe étanche. L'action thérapeutique est liée à l'effet destructeur du rayonnement émis par le radioélément sur les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-nucleaire/#i_549

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 449 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Pathologies réparationnelles »  : […] La fidélité de la réplication de l'ADN est de l'ordre de 10 —10 erreur par base nucléique répliquée. Cette fidélité extraordinairement élevée est due à deux activités enzymatiques majeures. Les ADN-polymérases, qui répliquent l'ADN selon les règles d'appariement des bases de la double hélice, possèdent une « activité de relecture » permettant de tester, au moment de l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-nucleiques/#i_549

ODONTOSTOMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel BENOIST, 
  • Frédéric CHABOLLE, 
  • Michel DECHAUME, 
  • Bernard MEYER, 
  • Jacques ROUOT
  •  • 11 327 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cancers »  : […] Le cancer de la langue, le plus fréquent, est un épithélioma lobulé ou spino-cellulaire. Il est longtemps insidieux, avant l'ulcération qui entraîne des signes fonctionnels. Le diagnostic en est donc difficile au début. La thérapeutique repose sur la chirurgie, la radiothérapie, l'endocuriethérapie, la chimiothérapie. Le pronostic est encore sévère. Le cancer du plancher de la bouche, épithélioma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odontostomatologie/#i_549

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies de la rétine »  : […] Les affections de la rétine sont essentiellement les rétinopathies, les dégénérescences rétiniennes et enfin le décollement de la rétine. Une rétinopathie n'est que l'expression locale d'une maladie « de système » ou d'une maladie vasculaire : artériosclérose, hypertension cardiovasculaire ou néphrogénique, toxémie gravidique, et aussi toutes les affections inflammatoires qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_549

O.G.M. (ÉTUDE SÉRALINI SUR LES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 457 mots
  •  • 1 média

Plusieurs végétaux génétiquement modifiés (OGM), maïs, soja, pomme de terre, tomate, etc., ont été mis sur le marché depuis la fin des années 1990. Selon le cas, ces végétaux sont moins sensibles aux insectes, résistent à des herbicides ou possèdent des propriétés alimentaires particulières. En Europe, chaque culture en champ a été précédée de tests aux échelons national et européen pour évaluer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-etude-seralini-sur-les/#i_549

ONCOGENÈSE ou CANCÉROGENÈSE ou CARCINOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Roger MONIER
  •  • 7 285 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Applications de la découverte des gènes du cancer à la cancérologie »  : […] Potentiellement nombreuses, certaines applications de la découverte des gènes du cancer à la cancérologie ne se réaliseront sans doute qu'à moyen ou à long terme. L' application la plus immédiate concerne la possibilité, sur la base de l'identification d'un gène dont les altérations prédisposent à une forme familiale de cancer, de distinguer dans une famille les individus porteurs de la mutation. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oncogenese-cancerogenese-carcinogenese/#i_549

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 15 852 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Tumeurs »  : […] Les cellules osseuses sont le point de départ de proliférations tumorales appartenant spécifiquement au squelette. Mais celui-ci est également le site préférentiel des métastases de tous les cancers viscéraux, et le siège de beaucoup d'hémopathies malignes. Les tumeurs primitives du squelette peuvent être bénignes ou malignes : leur diagnostic repose essentiellement sur l'exa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/os/#i_549

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Maladies du pancréas endocrine »  : […] Le diabète sucré et les tumeurs endocrines du pancréas constituent la pathologie essentielle des îlots de Langerhans. Le diabète sucré . Le déficit absolu ou relatif de la sécrétion d'insuline par les cellules B caractérise le diabète sucré quelle qu'en soit sa forme clinique. Les tumeurs endocrines du pancréas . Bien que rares (moi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancreas/#i_549

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Diagnostic de l'infection à papillomavirus »  : […] Le diagnostic des verrues, papillomes et condylomes exophytiques est avant tout clinique, et porte sur l'aspect des lésions. Les lésions génitales planes, sont de diagnostic plus difficile et ne sont visibles qu'après adjonction d'acide acétique en colposcopie. Le dépistage actuel repose sur le frottis (examen cytologique des cellules) pratiqué au niveau du col utérin, à la recherche de cellules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papillomavirus/#i_549

PARANÉOPLASIES ou SYNDROMES PARANÉOPLASIQUES

  • Écrit par 
  • René PIÉRON
  •  • 1 064 mots

On entend par paranéoplasies ou, de préférence, syndromes paranéoplasiques, l'ensemble des manifestations cliniques, assorties ou non de désordres biologiques, liées au cancer (qu'elles apparaissent avant sa mise en évidence, au moment de celle-ci ou après) et dont l'expression se fait hors de l'organe cancéreux, indépendamment de tout processus métastasique (c'est-à-dire de tout essaimage cancér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraneoplasies-syndromes-paraneoplasiques/#i_549

PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

  • Écrit par 
  • Véronique BARRIEL
  •  • 4 885 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « PCR et diagnostic médical »  : […] La PCR est très utilisée à des fins de diagnostic médical, et cela de différentes manières. Elle permet de déceler la présence d'organismes, pathogènes ou non – parasite, bactérie ou virus –, dans un fluide biologique ou un prélèvement quelconque. En effet, la contamination par des micro-organismes infectieux se traduit obligatoirement par la présence du matériel génétique de ces derniers (ADN ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pcr-amplification-en-chaine-par-polymerase/#i_549

PEAU ET ULTRAVIOLET

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 889 mots
  •  • 1 média

Les rayons ultraviolets (UVA pour les longueurs d'onde comprises entre 320 et 400 nanomètres, UVB pour celles comprises entre 280 et 320 nm) sont utilisés en médecine depuis une centaine d'années, que ce soit par une exposition naturelle au soleil (héliothérapie), indiquée pendant une partie du xx e  siècle pour lutter contre le rachitisme, ou au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peau-et-ultraviolet/#i_549

PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

  • Écrit par 
  • Vincent LAUDET
  •  • 3 826 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'émergence du concept de perturbateur endocrinien »  : […] Avant de présenter les résultats des recherches entreprises sur ces molécules, il est utile d'examiner comment le concept de perturbateur endocrinien a émergé. Ce sont principalement deux lignes de recherche très différentes qui ont permis aux scientifiques de réaliser que de très petits changements dans l'activité des systèmes endocriniens pouvaient avoir des conséquences graves en termes de repr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perturbateurs-endocriniens/#i_549

PHARYNX

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER
  • , Universalis
  •  • 5 692 mots

Dans le chapitre « Cancer »  : […] Le cancer de l'œsophage est relativement fréquent (8 p. 100 des tumeurs malignes). Il s'agit presque toujours d'un carcinome épidermoïde différencié, plus rarement d'un adéno-carcinome. L'évolution clinique se fait classiquement en trois périodes. La période de début est caractérisée par une dysphagie indolore purement mécanique ; d'abord intermittente, discrète au début, elle augmente peu à peu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharynx/#i_549

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE URBAINE

  • Écrit par 
  • Isabelle ROUSSEL
  •  • 3 594 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Oxydes d’azote et particules »  : […] Les oxydes d’azote et les particules sont désormais les polluants les plus caractéristiques de la mauvaise qualité de l’air de l’ensemble des villes du monde. La répartition spatiale des niveaux de dioxyde d’azote (NO 2 ) reflète son origine, qui est principalement liée au transport automobile puisque les zones présentant les niveaux les plus élevés de NO 2 suivent les grandes infrastructures ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution-atmospherique-urbaine/#i_549

PRIX LASKER 2017

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le prix Albert-Lasker pour la recherche médicale fondamentale »  : […] Le prix Albert-Lasker a été attribué en 2017 à Michael N. Hall, professeur au Biozentrum de l’université de Bâle, pour ses découvertes sur le contrôle de la division cellulaire, qui ont conduit à une application directe en cancérologie. Michael Hall est né à Porto Rico le 12 juin 1953 et a grandi au Pérou et au Venezuela avant de rejoindre les États-Unis où il a suivi des études supérieures en zo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker-2017/#i_549

PRIX LASKER 2016

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 224 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le prix Albert-Lasker pour la recherche médicale fondamentale  »  : […] Le prix Albert-Lasker va à William G. Kaelin Jr, Peter J. Ratcliffe et Gregg L. Semenza, pour la « découverte et l’élucidation des voies par lesquelles l’homme et les autres organismes multicellulaires détectent et réagissent aux variations de disponibilité de l’oxygène ». William G. Kaelin Jr, né en 1957, est un médecin américain diplômé de l’université Duke en 1982. Cancérologue, il est profes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker-2016/#i_549

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2015

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 674 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de chimie 2015 a été attribué à Tomas Lindahl, Aziz Sancar et Paul Modrich pour leurs travaux sur les mécanismes de réparation de l’ADN. L’ADN, support matériel de l’hérédité chez la plupart des organismes, est une longue molécule sensible à de nombreux agents physico-chimiques (molécules réactives, rayons X, rayons ultraviolets, etc.) qui peuvent la couper ou la modifier. En dépit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2015/#i_549

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2018

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 1 194 mots
  •  • 1 média

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été attribué le 1 er  octobre 2018 à l’Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo pour leurs travaux ayant permis de faire avancer la connaissance dans le traitement du cancer . Ces deux chercheurs ont montré comment des protéines présentes sur certaines cellules immunitaires peuvent être utilisées pour manipuler le s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physiologie-ou-medecine-2018/#i_549

PROCTOR ROBERT N. (1954- )

  • Écrit par 
  • Mathias GIREL
  •  • 1 337 mots
  •  • 1 média

L'historien des sciences Robert N. Proctor est né en 1954 à Corpus Christi au Texas. Il est surtout connu en France pour son travail sur les liens entre science et industrie du tabac, ce qui ne constitue cependant qu’une partie de ses recherches . Proctor, en effet, appartient à cette lignée d’historiens des sciences américains qui se sont consacrés à décrypter les relations tissées entre scientif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-n-proctor/#i_549

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Action sur la croissance cellulaire »  : […] Activités antitumorales et antivirales . Les prostaglandines sont produites en quantités importantes par certaines tumeurs ( cancer du sein) sans que l'on connaisse leur rôle ; par ailleurs, il avait été montré dès 1972 que les PGA 2 et PGE 2 pouvaient aussi inhiber la croissance de cellules leucémiques en culture. Ces résultats préliminaires ont été à l'origine de nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_549

PROTONTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Sabine DELACROIX, 
  • Jean-Louis HABRAND
  •  • 838 mots

C'est en 1904 que l'Anglais William H. Bragg décrit l'absorption originale dans la matière des rayonnements alpha (particules d'hélium), émis par le radium. En 1946, le physicien américain Robert R. Wilson signale que cette propriété, partagée par des rayonnements d'hydrogène ionisé positivement (protons), pourrait être exploitée dans le traitement radiothérapique des tumeurs. Suivant les premièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protontherapie/#i_549

PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Marilou BRUCHON-SCHWEITZER
  •  • 3 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La personnalité comme facteur de vulnérabilité  »  : […] Différentes sciences de la santé ont recherché les éventuelles associations entre profils psychologiques et développement des maladies. Dans les années 1970, le type A, décrit par Meyer Friedman et Ray Rosenman (agressivité, impatience, compétitivité), était considéré comme facteur de risque cardio-vasculaire. Puis Steven Greer et Tina Morris popularisèrent l’idée selon laquelle le type C (façade […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-sante/#i_549

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 576 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Inflammation, pathologies et approches thérapeutiques  »  : […] La complexité de l’édifice qui maintient l’équilibre entre inflammation et résolution de l’inflammation explique pourquoi les processus inflammatoires sont si importants en médecine. Cette complexité, le fait également que les acteurs de l’inflammation agissent sur d’autres systèmes physiologiques, rend délicate l’intervention sur tel ou tel des composants de l’équilibre. Cependant, les connaissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaction-inflammatoire/#i_549

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Il fallut beaucoup de temps pour reconnaître que le cancer primitif du poumon était d'origine bronchique. Les masses blanchâtres qu'il forme dans le parenchyme avaient été considérées par Bayle, en 1810, comme un cas particulier de maladies respiratoires « consomptives » (« phtisies »). Mais leur nature tumorale fut identifiée neuf ans après par Laennec. C'est le microscope qui, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_549

RÉTROVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 2 627 mots

Dans le chapitre « Caractères généraux »  : […] La découverte des premiers rétrovirus a suivi de près l'émergence de la virologie en tant que nouvelle discipline de la biologie à la fin du xix e  siècle : elle date du début du xx e  siècle en Europe et aux États-Unis et a permis d'identifier le virus de l'anémie du cheval (EIAV), de la leucose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retrovirus/#i_549

SANTÉ - Santé dans le monde

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALMÉRAS, 
  • Jean-François NYS
  •  • 5 663 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Espérance de vie et mortalité »  : […] En 2008, selon les estimations de la C.I.A., l'espérance de vie à la naissance s'élevait, pour l'ensemble du monde, à 66,12 ans, soit 64,18 ans chez les hommes et 68,2 ans chez les femmes. C'est au Swaziland (auj. Eswatini) que l'espérance de vie était la plus faible du monde (32,2 ans), contre plus de 82 ans au Japon, légèrement devancé par Andorre (83,5 ans). Les données en provenance des pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-sante-dans-le-monde/#i_549

SCHWARTZENBERG LÉON (1923-2003)

  • Écrit par 
  • Jacques MILLIEZ
  •  • 951 mots

Cancérologue français, Léon Schwartzenberg est né le 2 décembre 1923 à Paris et mort le 14 octobre 2003 à Villejuif (Val-de-Marne). À l'âge de vingt ans, il s'engagea dans la Résistance, dans les maquis des corps francs. Volontaires à ses côtés, ses deux frères cadets y perdront la vie, déportés à Mauthausen. Pour avoir de si près côtoyé la mort, titulaire de la médaille militaire, de la médaill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-schwartzenberg/#i_549

SCIENTIFIQUES ET LOBBIES INDUSTRIELS

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 156 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Créer le doute scientifique »  : […] En 1953, la presse commence à publier des résumés alarmants de travaux de scientifiques qui démontrent les capacités cancérogènes du goudron contenu dans les cigarettes : cette substance provoque des cancers lorsqu'elle est étalée sur la peau des souris. Attaquée et déstabilisée, l'industrie du tabac décide d'organiser la riposte en faisant appel à Hill & Knowlton, une puissante société de relati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scientifiques-et-lobbies-industriels/#i_549

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « Danger, soleil »  : […] Le soleil, lorsqu'il est « consommé » sans modération, devient un ennemi de la peau. Ainsi, les infrarouges sont responsables de l'apparition de « coups de chaleur » qui s'accompagnent d'une déshydratation. Ce phénomène est souvent très dangereux pour les nourrissons. On sait par ailleurs depuis longtemps que les U.V.B. – dont la concentration est particulièrement élevée en milieu de journée, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_549

STEINFELD JESSE LEONARD (1927-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 469 mots

Le médecin cancérologue américain Jesse Leonard Steinfeld a été directeur du Service de santé publique des États-Unis ( General S urgeon ) de 1969 à 1973. À ce poste, il mena activement une campagne de lutte contre le tabagisme, ce qui lui valut d’être appelé T he […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesse-leonard-steinfeld/#i_549

TABAC

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  • , Universalis
  •  • 7 749 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les substances cancérigènes »  : […] Il n'est plus a établir qu'une relation causale lie le tabac et le cancer des voies aérodigestives supérieures. Les études menées sur l'étiologie des cancers broncho-pulmonaires ont très clairement révélé le rôle spécifique de l'inhalation de la fumée. Pourtant, des incertitudes demeurent, dues en particulier aux échecs répétés des tentatives de cancérisation expérimentale des voies broncho-pulmo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tabac/#i_549

TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • François-Xavier COGNÉ, 
  • Roland MASSE
  •  • 6 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Cancers non thyroïdiens »  : […] Cinq millions d'habitants vivent en Biélorussie, Russie et Ukraine dans des zones significativement contaminées par les retombées radioactives de l'accident de Tchernobyl. Cette population a été répartie en groupes en fonction de la contamination des sols en césium 137 (tabl. 2) . Les territoires ayant reçu des activités de 137 Cs supérieures à 37 kilobecquerels par mètre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchernobyl/#i_549

TÉLÉPHONIE MOBILE ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 2 208 mots

Dans le chapitre « 2008 : l'alerte de certains scientifiques »  : […] Voila donc qu'émerge depuis peu, mais à très grand bruit, la problématique sanitaire des téléphones mobiles et des « antennes-relais », sans lesquelles ils ne pourraient être utilisés. À la différence des rayonnements nucléaires ou des dioxines des incinérateurs, la problématique des ondes émises par les téléphones mobiles provoque des prises de position d'une ampleur sans précédent. Nous en mesur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telephonie-mobile-et-sante/#i_549

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Cavité buccale, langue et glandes salivaires »  : […] Quelques exemples illustreront certains aspects de la pathologie de la cavité buccale, de la langue et des glandes salivaires. Les fractures du corps de la mandibule doivent être réduites, pour rétablir l'articulé dentaire. La luxation de la mâchoire entraîne une sanction identique. Les lésions dentaires doivent être traitées sans négligence : un simple granulome, lésion infectée de la racine d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-et-cou/#i_549

THÉRAPEUTIQUE - Radiothérapie

  • Écrit par 
  • François ESCHWEGE, 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 3 182 mots
  •  • 1 média

La radiothérapie des tumeurs malignes est née, à la fin du xix e  siècle et au début de ce siècle, de deux découvertes différentes. D'une part, Becquerel observa accidentellement l'action biologique des radiations γ du radium, en constatant l'apparition d'un érythème en regard d'un tube de radium qu'il avait porté sur lui. D'autre part, les possib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-radiotherapie/#i_549

THÉRAPEUTIQUE - Thérapies substitutives et régénératives

  • Écrit par 
  • Didier HOUSSIN
  •  • 4 332 mots

Dans le chapitre « Les perspectives de la thérapie cellulaire par utilisation des cellules souches humaines »  : […] Certaines perspectives d'utilisation de cellules souches humaines concernent la restauration du système hémato-lymphoïde. C'est le cas des tentatives de correction de déficits immunitaires héréditaires combinés sévères par autogreffe de cellules souches hématopoïétiques modifiées in vitro par transgénèse viro-induite, comme dans le déficit en adénosine déaminase ou, plus récemment, dans un défici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapies-substitutives-et-regeneratives/#i_549

THÉRAPEUTIQUE - Chimiothérapie

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 4 938 mots

Dans le chapitre «  La chimiothérapie en question »  : […] Après les succès remportés dans la lutte contre les maladies bactériennes les plus redoutables, on pouvait s'attendre à de nouvelles prouesses de la chimiothérapie dans la lutte contre les maladies à virus et contre le cancer. Or, dans ces deux domaines, les progrès sont extrêmement lents, et il n'est pas évident que la chimiothérapie y tienne une place prépondérante. En revanche, la conquête de n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-chimiotherapie/#i_549

THÉRAPEUTIQUE - Immunorégulation

  • Écrit par 
  • Didier FRADELIZI
  •  • 6 834 mots

Dans le chapitre « Cancers »  : […] La destruction des cellules tumorales par les propres systèmes de défense de l'hôte et le développement de lymphocytes mémoires capables de prévenir les rechutes et les métastases sont les objectifs que veulent réaliser les stratégies immunitaires de lutte anticancéreuse. L'IL-2 qui stimule la prolifération des lymphocytes T immuns (CD4 + et CD8 + […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-immunoregulation/#i_549

TUBIANA MAURICE (1920-2013)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 678 mots

Médecin cancérologue français, Maurice Tubiana, né à Constantine (Algérie) le 25 mars 1920, décédé à Paris le 24 septembre 2013, est connu pour avoir développé en France, à partir des années 1950, l’usage de la radiothérapie moderne pour lutter contre les cancers. Après des études secondaires effectuées à Alger, Maurice Tubiana part pour la France métropolitaine à l’âge de dix-sept ans. La Secon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-tubiana/#i_549

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractères généraux »  : […] Bien qu'il soit difficile d'obtenir des données statistiques, les résultats des enquêtes illustrent parfaitement l'importance de la pathologie tumorale chez les animaux. Ils mettent aussi en évidence que les fréquences et le type des tumeurs et hémopathies malignes sont sous la dépendance de différents facteurs. Tous les groupes zoologiques, Insectes, Batraciens, Oiseaux et Mammifères notamment, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_549

ULCÉRATIONS

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 904 mots

Perte de substance cutanée suffisamment profonde pour entraîner une cicatrice indélébile. Qu'elle fasse suite à une autre lésion dermatologique (bulle, pustule, gomme, nodule, tumeur) ou qu'elle apparaisse d'emblée, ses causes sont très variées. Les ulcérations artificielles relèvent de manipulations de produits caustiques au cours de l'activité professionnelle du patient. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulcerations/#i_549

URINAIRE APPAREIL

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 5 141 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Pathologie tumorale »  : […] Les kystes du rein sont assez fréquents. Parfois ce sont des tumeurs bénignes de petite dimension. Le grand kyste séreux se développant dans la corticale n'entraîne à peu près pas de troubles pathologiques ; il est cependant préférable d'en faire l'ablation chirurgicale s'il a été dépisté chez le porteur d'un « gros rein ». Le kyste hydatique, localisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-urinaire/#i_549

UROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre ABOULKER
  •  • 3 119 mots

Dans le chapitre « Progrès de la thérapeutique »  : […] Les infections non spécifiques de l'appareil génito-urinaire, si fréquentes, méritent la plus grande attention, car elles peuvent à la longue retentir sur la fonction rénale. Les progrès de l'antibiothérapie fongique et de la chimiothérapie ont permis de combattre et de guérir souvent les infections urinaires. Mais un progrès décisif dans le traitement des infections rénale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urologie/#i_549

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Incidences pathologiques »  : […] Au-delà de soixante-dix ans, rares sont les sujets en parfaite santé, ne présentant aucun handicap physique ou psychique. Différentes maladies chroniques plus ou moins invalidantes se manifestent. L'avancement en âge étant la source d'altérations cytologiques et métaboliques qui rendent l'organisme plus vulnérable, de nouvelles maladies qu'on peut qualifier d'opportunistes, par exemple infectieus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_549

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les virus tumorigènes »  : […] La notion de cancer transmissible par un virus remonte au début du siècle. En 1907, puis en 1911, l'apparition rapide d'une tumeur chez un poulet infecté par un extrait tumoral aviaire avait en effet déjà été constatée (Ellerman, Bang et Rous). S'agissant d'extraits filtrés de manière à retenir les bactéries, la transmission à caractère infectieux ne pouvait qu'être le fait de virus. On sait aujou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_549

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 765 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rétinol, vitamines A »  : […] La source principale de vitamine A est le pigment végétal β- carotène, provitamine transformée en rétinol par la muqueuse intestinale. La vitamine, présente sous deux formes chimiques voisines A 1 et A 2 , est stockée dans le foie sous forme d'ester. Le rétinol ainsi disponible est transporté dans le sang lié à une protéine spécifique synthétisée par le foie. Les fonctions métaboliques assumées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitamines/#i_549

ZOLLINGER-ELLISON SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Thomas LAVERGNE
  •  • 948 mots

Le syndrome de Zollinger-Ellison est une affection endocrinienne caractérisée par une hyperproduction de gastrine du fait d'une tumeur (plus souvent maligne que bénigne) ou d'une hyperplasie endocrine siégeant le plus souvent au niveau du pancréas. Elle se trouve parfois intégrée dans le cadre d'une polyadénomatose où sont associés un hyperparathyroïdisme et un hypercorticisme. Rappelons que la ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-zollinger-ellison/#i_549

Voir aussi

Pour citer l’article

Emmanuel DONNADIEU, « CANCER - Immunothérapie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-immunotherapie/