MICROBIOME HUMAIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De nombreux micro-organismes, bactéries, protozoaires et champignons vivent en équilibre dans le corps humain et à sa surface et constituent avec ce dernier un « écosystème humain ». En 2001, le microbiologiste américain Joshua Lederberg introduisit le terme de microbiome pour définir l’ensemble des organismes de cet écosystème, homme inclus, et, par extension, la totalité de leurs gènes. Cette définition écosystémique a entraîné le remplacement de la notion traditionnelle de flore (intestinale, vaginale, buccale, etc.) par celle de microbiote (intestinal, vaginal, buccal, etc.) qui regroupe les micro-organismes particuliers à chaque organe. Dans les faits, la recherche porte sur les différents microbiotes plutôt que sur le microbiome, qui reste une notion plus théorique qu’opératoire.

Ainsi, microbiome et microbiotes ne sont pas de simples sommes d’organismes comme on l’a longtemps admis, mais des écosystèmes complexes en interaction avec les muqueuses des différents organes et dont le fonctionnement concerne l’ensemble du corps.


Médias de l’article

Lien possible entre inflammation intestinale et maladie de Parkinson

Lien possible entre inflammation intestinale et maladie de Parkinson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Étal de probiotiques

Étal de probiotiques
Crédits : Sam Dao /Alamy /Hemis

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Classification


Autres références

«  MICROBIOME HUMAIN  » est également traité dans :

MICROBIOME ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Chih-Jung CHANG, 
  • Yun-Fei KO, 
  • Hsin-Chih LAI, 
  • Jan MARTEL, 
  • David OJCIUS, 
  • John D. YOUNG
  •  • 6 522 mots
  •  • 5 médias

Notre corps abrite une communauté complexe de milliards de microbes, surtout des bactéries, mais aussi des virus, levures et protozoaires, un nombre à peu près équivalent à celui des cellules humaines. Dans des conditions normales, cette population vit en équilibre avec l’organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-et-sante/#i_56393

ASTHME ET IMMUNITÉ INNÉE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 487 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comment retrouver un environnement protecteur ? »  : […] Ainsi, l’excès d’hygiène pour se protéger des microbes dès la petite enfance n’est donc pas nécessairement favorable. Un environnement dit « naturel », au sens de non ou peu aseptisé, rendrait les enfants moins vulnérables aux allergies et à l’asthme. Mais comment retrouver un effet protecteur, puisqu’il est saugrenu d’envisager un retour au mode de vie rural du xix e  siècle ? Posée en ces termes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asthme-et-immunite-innee/#i_56393

Voir aussi

Pour citer l’article

« MICROBIOME HUMAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-humain/