Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INDUSTRIELLE SOCIÉTÉ

Articles

  • MODE, sociologie

    • Écrit par Philippe BESNARD, Olivier BURGELIN
    • 5 691 mots
    • 1 média
    Ces formes de sociabilité, ces traits de comportement ou de signification que nous révèlent l'histoire, l'anthropologie ou la psychanalyse réapparaissent dans les sociétés modernes, mais cette fois dotés d'une organisation et d'un rythme caractéristiques. Des groupes sociaux d'une extension...
  • MŒURS

    • Écrit par François BOURRICAUD
    • 8 009 mots
    • 1 média
    La société industrielle a été présentée tout au long du xixe siècle comme une société « démoralisée ». Dans une glose au paragraphe 255 de La Philosophie du droit, Hegel évoque : « la désorganisation de la société civile autour de deux moments : la sainteté du mariage et l'...
  • MORT - Les sociétés devant la mort

    • Écrit par Louis-Vincent THOMAS
    • 8 202 mots
    • 2 médias
    ...(adoption du criminel qui prend la place de sa victime, lévirat et sororat, réincarnation, rôle de la famille élargie, etc.). Au contraire, les sociétés industrielles vivent dans un cadre étroit (famille nucléaire), et le principe d'individualisation rend impossible ou impensable le remplacement automatique...
  • ORDRE & DÉSORDRE DANS LA SOCIÉTÉ

    • Écrit par Georges BURDEAU
    • 3 845 mots
    ...pas prononcée d'une façon aussi provocante par la grande masse des individus, mais du moins elle fait écho à l'inquiétude que suscite la cadence rapide des innovations techniques et la crainte de ne pouvoir en contrôler les conséquences nocives. La mise en accusation des pollutions ou des nuisances provoquées...
  • L'ORGANISATEUR, Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon - Fiche de lecture

    • Écrit par Annie SORIOT
    • 1 272 mots
    • 1 média
    Saint-Simon fonde son système industriel sur une loi historique de progression des sociétés. S'inspirant de Condorcet, dans lequel il voit la première tentative d'une véritable théorie de l'évolution de l'espèce humaine, Saint-Simon expose la théorie des « trois états » – qui sera reprise par Auguste...
  • OUVRIER-PAYSAN

    • Écrit par Gabriel WACKERMANN
    • 991 mots

    L'irruption des manufactures, puis des usines, à partir de la seconde moitié du xviiie siècle, mais surtout au xixe siècle, rompit fondamentalement la symbiose millénaire entre la ville et la campagne. L'industrie tentaculaire, dévoreuse de main-d'œuvre, suscita de grosses concentrations...

  • PAUPÉRISATION

    • Écrit par Gérard DESTANNE DE BERNIS
    • 666 mots

    Pour Marx, la paupérisation revêt deux formes différentes : la paupérisation relative et la paupérisation absolue. La première est le résultat de l'accroissement de productivité dans les industries produisant les biens de consommation ouvrière (wage goods) : la valeur de...

  • POLITIQUE - La philosophie politique

    • Écrit par Éric WEIL
    • 10 309 mots
    • 1 média
    La société du travail constitue ainsi la perspective sous laquelle le monde historique apparaît à l'individu. Mais précisément, dans cette perspective, le monde historique présent devient incompréhensible : la propriété privée des moyens de production industrielle, la concentration de la richesse entre...
  • POLLUTION

    • Écrit par François RAMADE
    • 20 869 mots
    • 16 médias
    Au cours du xixe siècle, la mutation industrielle a exacerbé les besoins énergétiques, faisant d'abord appel pour les couvrir au charbon puis au pétrole, de sorte que les combustibles fossiles devinrent la source d'innombrables pollutions de l'air, de l'eau et des sols, depuis...
  • POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE URBAINE

    • Écrit par Isabelle ROUSSEL
    • 3 595 mots
    • 4 médias
    ...négliger l’influence de l’environnement au profit de la technique et de la chimie qui, progressivement, se sont imposées comme des réponses à tous les maux. Durant la fin du xixe siècle et la première moitié du xxe, le développement industriel, en négligeant les plaintes des riverains incommodés, est apparu...
  • PROGRÈS TECHNIQUE

    • Écrit par Clive LAMMING
    • 1 321 mots
    Lesintellectuels français des années Sartre réprouvent à la fois les techniques et les grands groupes industriels américains qui représentent ce que le monde moderne comporte de mauvais et de destructeur. À cette méfiance a priori vis-à-vis d'un système technique, par ailleurs largement ignoré par l'université,...
  • PROLÉTARIAT & PROLÉTARISATION

    • Écrit par Serge MALLET
    • 9 645 mots
    • 4 médias
    ...efface les barrières professionnelles qui la divisaient et ramène les salaires à des niveaux également bas. Dans Le Capital, Marx se félicitera de ce que la grande industrie déchire ces « mystères » du métier, « réduit les configurations de la vie industrielle, bigarrées, stéréotypées et sans liens apparents,...
  • RURAUX SOCIOLOGIE DES

    • Écrit par Patrice MANN, Henri MENDRAS
    • 5 617 mots
    • 1 média
    ...époque d'industrialisation rapide, de sorte que ce transfert est en même temps un passage d'une civilisation paysanne traditionnelle à une civilisation industrielle, technicienne et urbanisée. Le terme « exode », qui selon le Littré désigne l'émigration de tout un peuple, rend bien compte du caractère...
  • SALARIAT

    • Écrit par Denis CLERC
    • 8 743 mots
    • 2 médias
    ...pour une vie précaire. Mais il nous faut prendre conscience que, sous l'apparence d'une continuité de statut ou de relation juridique, la révolution industrielle marque une coupure, un changement de nature : dans la société rurale, le salariat était immergé dans un monde de relations personnelles, voire...
  • SCIENTIFIQUES ET LOBBIES INDUSTRIELS

    • Écrit par Valérie CHANSIGAUD
    • 2 159 mots
    • 1 média

    Les prises de position ambiguës concernant le réchauffement climatique et ses causes mettent particulièrement en lumière l'implication de certains scientifiques dans la formation d'une polémique essentiellement médiatique. Que des scientifiques isolés contestent publiquement une thèse faisant consensus...

  • SEUILS ÉCONOMIQUES

    • Écrit par Pierre-Louis REYNAUD
    • 2 724 mots
    • 1 média
    ... (P.-L. Reynaud) viennent ensuite : vers 500 dollars, où l'on entrait dans la société préindustrielle, et vers 1 500 dollars pour la société industrielle. Le passage de ces seuils est fréquemment marqué par des remous de tout genre. Les théories de psychologie économique (P.-L. Reynaud) ont...
  • SOCIÉTÉ DE MASSE

    • Écrit par Pierre BIRNBAUM
    • 3 717 mots
    ...pour Tocqueville, elles représentaient l'instrument d'autorégulation par excellence. L'école de Chicago, et notamment Robert Park (The City), a étudié les conséquences de l'industrialisation et de l' urbanisation à leur égard : elle a montré comment le sentiment d'intégration, comme l'idée d'appartenance...
  • SPORT (Histoire et société) - Sociologie

    • Écrit par Universalis, Christian POCIELLO
    • 9 919 mots
    • 3 médias
    ...techniques et des instruments de mesure, pour se constituer en système de pensée et d'action cohérent et inédit applicable à l'homme au travail ou en jeu. En Europe occidentale, on conçoit la possibilité d'un « perfectionnement humain » et d'un développement des ressources organiques qui entretiennent des...
  • TECHNOCRATIE

    • Écrit par Universalis
    • 406 mots

    On entend par technocratie la prise en main et la direction de la société par des techniciens mus par les impératifs technico-économiques. Initialement, le dessein en fut présenté, dans les années 1931-1933, au public américain par le Mouvement technocratique. Ce mouvement naquit à New...

  • THÉORIE DE LA CLASSE DE LOISIR, Thorstein Veblen - Fiche de lecture

    • Écrit par Annie L. COT
    • 998 mots
    À travers cette nouvelle catégorie qu'est la classe de loisir, Veblen construit un cadre d'analyse qui lui permet de montrer en quoi l'évolution des exigences de la production industrielle suppose la mise en place de nouvelles représentations, l'élaboration de nouveaux critères de jugement : de nouvelles...