THÉORIE DE LA CLASSE DE LOISIR, Thorstein VeblenFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Avez-vous lu Veblen ? » demandait Raymond Aron en 1970 dans la Préface de Théorie de la classe de loisir (traduction française de The Theory of the Leisure Class), en parlant d'un « livre étrange et célèbre », d'une œuvre « monumentale », qui « vieillit sans prendre de rides ». La question vaut toujours d'être posée : ce premier ouvrage, dont le sous-titre original est Une étude économique des institutions, annonce l'œuvre entière du fondateur de l'institutionnalisme américain, depuis la critique des théories économiques de son temps jusqu'aux thèses sur l'opposition entre capitalisme industriel et capitalisme financier, en passant par l'analyse institutionnelle des phases historiques de la production, la théorie du luxe, l'analyse de la publicité ou encore ce que la théorie du consommateur a depuis nommé « l'effet Veblen ». Il n'est donc guère étonnant que ce soit là le seul livre de Thorstein Veblen (1857-1929) qui ait connu un succès immédiat, contrairement à ses autres grands ouvrages, plus difficiles d'accès : Theory of Business Entreprise (1904), The Engineer and the Price System (1921), ou The Place of Science in Modern Civilization (1919).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, directeur du D.E.A. d'épistémologie économique

Classification


Autres références

«  THÉORIE DE LA CLASSE DE LOISIR, Thorstein Veblen  » est également traité dans :

INSTITUTIONNALISME, économie

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques GISLAIN
  •  • 1 683 mots

Dans le chapitre « L'approche évolutionnaire de l'institution »  : […] En rupture avec la vision orthodoxe de l'économie, la notion d'institution est comprise comme une construction sociale des actions économiques individuelles. Dans cette optique, Thorstein B. Veblen (1857-1929) appelle institution une habitude mentale spécifique, une façon particulière de penser et d'agir dans le domaine économique, tandis que John R. Commons (1862-1945) la définit comme l'action […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/institutionnalisme-economie/#i_30154

VEBLEN THORSTEIN (1857-1929)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 327 mots

Né aux États-Unis de parents norvégiens immigrés, Thorstein Bunde Veblen a enseigné, après avoir passé un doctorat de philosophie à Yale en 1884, dans plusieurs universités américaines (Chicago, Stanford, Missouri). Sa pensée a subi une triple influence : celle de l'utopie socialiste, celle de l'évolutionnisme (Spencer et Darwin), celle du marxisme enfin, que Veblen rejetait mais dont il devait u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thorstein-veblen/#i_30154

Voir aussi

Pour citer l’article

Annie L. COT, « THÉORIE DE LA CLASSE DE LOISIR, Thorstein Veblen - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-classe-de-loisir/