Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BECKETT SAMUEL (1906-1989)

Articles

  • BECKETT SAMUEL (1906-1989)

    • Écrit par Jean-Pierre SARRAZAC
    • 4 808 mots
    • 4 médias

    Pour Samuel Beckett plus que pour tout autre écrivain moderne – sauf peut-être Kafka –, la création littéraire aura signifié exil, isolement, résistance. Né en 1906 dans une famille protestante de la banlieue de Dublin, l'écrivain multipliera, toute son existence, fugues, évasions et autres...

  • BECKETT SAMUEL - (repères chronologiques)

    • Écrit par Florence BRAUNSTEIN
    • 298 mots

    13 avril 1906 Naissance de Samuel Beckett à Dublin.

    1914-1918 Première Guerre mondiale.

    1928-1930 Vit à Paris. Il est lecteur à l’École normale supérieure. Durant ces années, il se lie d’amitié avec James Joyce.

    1934 Publication d’un recueil de nouvelles, More Pricks than Kicks.

  • OH LES BEAUX JOURS (S. Beckett) - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 039 mots
    • 1 média

    Oh les beaux jours est une pièce de théâtre de l'écrivain irlandais Samuel Beckett (1906-1989). Écrite en anglais en 1960-1961, elle est créée à New York puis à Londres en 1962. L'année suivante, elle est montée en français par Roger Blin, avec Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault...

  • FIN DE PARTIE (mise en scène d'A. Françon)

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 758 mots

    « C'est laid, c'est sale, c'est désolant, c'est malsain, c'est vide et misérable. » Ainsi se plaignait le célèbre critique Jean-Jacques Gautier dans les colonnes du Figaro, quelques jours après la première en France de Fin de partie. S'en prenant à Beckett, qui «...

  • FIN DE PARTIE, Samuel Beckett - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 405 mots
    • 1 média

    Fin de partie est la deuxième pièce représentée, après En attendant Godot (1953), de Samuel Beckett (1906-1989). Créée en français au Royal Court Theatre de Londres le 1er avril 1957 et suivie d’Acte sans paroles, elle sera montée quelques semaines plus tard à Paris, au Studio des Champs-Élysées,...

  • EN ATTENDANT GODOT, Samuel Beckett - Fiche de lecture

    • Écrit par David LESCOT
    • 1 000 mots
    • 2 médias

    En janvier 1953 retentit au théâtre Babylone le bruit d'une curieuse bombe, dont l'explosion allait bouleverser le monde du théâtre et de la littérature contemporaine. Dans cette salle parisienne alors en faillite que dirigeait Jean-Marie Serreau, Roger Blin mettait en scène En attendant...

  • MOLLOY, Samuel Beckett - Fiche de lecture

    • Écrit par Christine GENIN
    • 815 mots
    • 1 média

    Molloy est le premier roman que Samuel Beckett (1906-1989) publie en langue française, « avec le désir de (s)'appauvrir encore davantage », après deux romans écrits en anglais. Il inaugure sa grande trilogie romanesque, qui se poursuit avec Malone meurt (1952) et L'Innommable (1953),...

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    ...1960. Brigid Brophy, dans In Transit (1969), montrait comment se crée une réalité fictive, constamment mouvante, en transit. Dès 1938, cependant, Samuel Beckett, avec Murphy (puis avec Watt, son second roman en anglais), se livrait à une critique totale du réel et apercevait « un flux de formes »,...
  • BLIN ROGER (1907-1984)

    • Écrit par Armel MARIN
    • 464 mots
    • 2 médias

    Metteur en scène exemplaire d'un théâtre difficile, dont le nom est attaché à la réalisation des grandes œuvres de Genet et de Beckett. Élève de Dullin, lié à Artaud, proche de Prévert et du groupe Octobre, Blin se fait connaître comme acteur avant la Seconde Guerre mondiale....

  • ABSURDE THÉÂTRE DE L'

    • Écrit par Christophe TRIAU
    • 1 040 mots

    Pris dans une acception large et diffuse, « absurde » peut être employé pour caractériser des œuvres littéraires qui témoignent d'une angoisse existentielle, celle de l'individu égaré dans un monde dont l'ordre et le sens lui échappent. Ainsi des romans de Kafka, par exemple. Mais la principale incarnation...

  • DRAME - Drame moderne

    • Écrit par Jean-Pierre SARRAZAC
    • 6 057 mots
    • 7 médias
    ...personnage, coupé des autres mais aussi de lui-même, à la fois trop identique à l'autre et trop différent de soi, se scinde, et selon l'expression même de Beckett, se « met en plusieurs », qui se contrarient et s'annulent mutuellement. Aporie, neutralisation du personnage, qui n'est susceptible, chez Beckett,...
  • LITTÉRATURE FRANÇAISE DU XXe SIÈCLE

    • Écrit par Dominique RABATÉ
    • 7 278 mots
    • 13 médias
    ...l’italienne, et son idée d’une sublimation spectaculaire du néant et de la mort ; plus directement comme une attaque contre toute structure dramatique et le langage des dialogues ici vidés de leur sens, chez Eugène Ionesco (1909-1994), qui pastiche la méthode Assimil dans La Cantatrice chauve (1950).
  • MERLIN SERGE (1932-2019)

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 608 mots

    Héritier d'Antonin Artaud, Serge Merlin fit partie de ces comédiens d'exception capables de conduire le spectateur jusqu'au bord de l'abîme. Son art se situait au-delà de toute norme, laissant le public dans un état d'émotion à l'intensité indicible.

    Né le 29 décembre...

  • TRAGÉDIE

    • Écrit par Bernard DORT, Jacques MOREL, Jean-Pierre VERNANT
    • 5 375 mots
    • 2 médias
    Il en va tout autrement chez Samuel Beckett. Bien avant d'avoir abordé le théâtre, n'écrivait-il pas : « La tragédie ne s'occupe pas de justice humaine. La tragédie, c'est le récit d'une expiation, et non pas l'expiation misérable d'une infraction à un code local organisé par les valets pour les fous....
  • THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le nouveau théâtre

    • Écrit par Bernard DORT
    • 5 451 mots
    • 4 médias
    Sans doute est-ce En attendant Godotqui approche au plus près ce théâtre « visible » et « littéral » dont rêvaient Adamov et Ionesco. Alain Robbe-Grillet, qui, à la même époque, tentait aussi d'instaurer, selon la formule de Roland Barthes, une « littérature littérale », célébra dans la pièce de Beckett...
  • THÉÂTRES DE LA RIVE GAUCHE

    • Écrit par Colette GODARD
    • 1 968 mots

    Alors que, sur la rive droite, le Boulevard visait et obtenait les grosses recettes, alors que prenait forme, avec éclat au T.N.P., plus difficilement en province, un théâtre à vocation populaire, quelques pauvres petites salles, presque toutes situées sur la rive gauche de la Seine...

  • TRAGIQUE

    • Écrit par Christian BIET
    • 1 641 mots
    En ce sens, Beckett est peut-être le seul auteur moderne à renouer avec cette vieille fatalité que tous cherchent à réanimer sans y parvenir, car il s'attache simultanément à l'origine et au langage. Pour lui, le péché est d'être né, d'exister en un mot, et ses textes représentent l'idée...
  • VAN VELDE BRAM (1895-1981)

    • Écrit par Maxime PRODROMIDÈS
    • 1 056 mots

    Le 19 octobre 1895 naissait à Zoeterwoude (Pays-Bas), le plus fragile et le plus secret des peintres non figuratifs, celui dont l'éthique de vie, l'esthétique indomptable, marqua de son empreinte la seconde génération des abstraits après 1945 (De Kooning, Alechinsky, Messagier). Le chemin fut pourtant...

Médias

<it>Oh les beaux jours</it> - crédits : Evening Standard/ Hulton Archive/ Getty Images

Oh les beaux jours

Samuel Beckett - crédits : Rosemarie Clausen/ Ullstein Bild/ Getty Images

Samuel Beckett