OH LES BEAUX JOURS (S. Beckett)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Oh les beaux jours est une pièce de théâtre de l'écrivain irlandais Samuel Beckett (1906-1989). Écrite en anglais en 1960-1961, elle est créée à New York puis à Londres en 1962. L'année suivante, elle est montée en français par Roger Blin, avec Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault, dans une traduction de Beckett lui-même. Après Venise et une tournée européenne, la première représentation à Paris, à l'Odéon-Théâtre de France, en octobre 1963, divise la critique, comme l'avaient fait auparavant En attendant Godot (1953) et Fin de partie (1957). Mais la performance de l'actrice est unanimement saluée.

De fait, Oh les beaux jours reste indissociable d'une image : celle du personnage de Winnie interprétée par Madeleine Renaud, « enterrée jusqu'au-dessus de la taille » dans une petite butte (un « mamelon ») s'élevant au milieu d'une « étendue d'herbe brûlée », éclairée par une « lumière aveuglante ». Ce dispositif scénique sera repris systématiquement par la suite, selon les indications précises et formelles de l'auteur.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « OH LES BEAUX JOURS (S. Beckett) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/oh-les-beaux-jours/