Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LUXEMBURG ROSA (1870-1919)

Articles

  • LUXEMBURG ROSA (1870-1919)

    • Écrit par Jean-Claude KLEIN
    • 1 167 mots
    • 2 médias

    Née près de Lublin, en Pologne sous domination russe, Rosa Luxemburg est issue d'une famille de commerçants juifs de tradition libérale.

    Après des études au lycée de Varsovie, elle entre dès 1887 en relation avec des militants socialistes polonais. Obligée de passer à l'étranger...

  • L'ACCUMULATION DU CAPITAL, Rosa Luxemburg - Fiche de lecture

    • Écrit par Jérôme de BOYER
    • 980 mots
    • 1 média

    Rosa Luxemburg (1870-1919), qui avait en charge le cours d'économie marxiste à l'École centrale du parti social-démocrate de Berlin depuis 1907, entreprend en début d'année 1912 la rédaction de L'Accumulation du capital (Die Akkumulation des Kapitals). Publié en 1913, l'ouvrage...

  • BOLCHEVISME

    • Écrit par Georges HAUPT
    • 7 595 mots
    • 6 médias
    ...qu'il estimait à l'aile gauche de l'Internationale aboutissent à quelques succès : ainsi, en 1907, au congrès international de Stuttgart, Lénine présente, avec Rosa Luxemburg et Martov, le fameux amendement à la résolution concernant la position des socialistes en cas de guerre. Mais, après 1911, les rapports...
  • COMMUNISME - Histoire

    • Écrit par Annie KRIEGEL
    • 13 863 mots
    • 10 médias
    ...cherche à fonder une nouvelle pratique révolutionnaire. Ce courant se divise en deux tendances majeures, dont la formulation doctrinale est due d'un côté à Rosa Luxemburg et de l'autre au courant bolchevique de la social-démocratie russe, animé par Lénine. Aux tendances unificatrices qui prédominent jusque-là...
  • COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

    • Écrit par Roland LOMME
    • 21 116 mots
    • 6 médias
    ...prolétariat et non sa négation, que « seul le socialisme démocratique peut impliquer toute la population dans la communauté nationale de culture ». Rosa Luxemburg elle-même, qui s'illustre par son hostilité farouche à l'exercice du droit des peuples à l'autodétermination dans le contexte révolutionnaire...
  • DZERJINSKI FELIX EDMOUNDOVITCH (1877-1926)

    • Écrit par Georges HAUPT
    • 530 mots

    C'est parce qu'en décembre 1917 il s'est vu confier par Lénine — convaincu de son intégrité, de sa discipline et de sa foi aveugle dans le parti — une tâche ingrate et lourde de responsabilités : celle de mettre sur pied et de diriger la Commission extraordinaire panrusse de lutte...

  • ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

    • Écrit par Jérôme de BOYER
    • 8 689 mots
    • 10 médias
    Rudolf Hilferding (1910, Le Capital financier), Rosa Luxemburg (1913, L'Accumulation du capital) et Lénine (1917, L'Impérialisme, stade suprême du capitalisme), tout en contestant tel ou tel aspect de la pensée de Marx, approfondiront ses analyses en vue d'expliquer la tendance du capitalisme...
  • ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

    • Écrit par Michel ROSIER
    • 6 816 mots
    • 2 médias
    ...trouvée au cœur de nombreuses thèses, qui ont expliqué les crises par des tendances inhérentes au capitalisme à la sous-consommation ou à la surproduction. Dans son Accumulation du capital, parue en 1913, Rosa Luxemburg critique ces thèses et montre que la bonne question n'est pas « d'où vient la monnaie...
  • LIEBKNECHT KARL (1871-1919)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 855 mots

    Né à Leipzig, Karl Liebknecht est le fils d'un des fondateurs du Parti social-démocrate allemand, Wilhelm Liebknecht. Bachelier à dix-neuf ans, docteur en droit et en sciences politiques en 1897, il ouvre un cabinet d'avocat à Berlin avec son frère Theodor. C'est à cette époque qu'il...

  • MARCHLEWSKI JULIAN (1866-1925)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 346 mots

    Né d'un père polonais et d'une mère allemande, Julian Marchlewski suit des études secondaires, puis, frappé par la misère des masses polonaises, décide d'aller au peuple et se fait ouvrier teinturier. Après l'échec de son expérience populiste, il reprend des études de philosophie et il adhère au...

  • MARXISME - Les révisions du marxisme

    • Écrit par Pierre BOURETZ, Evelyne PISIER
    • 3 663 mots
    • 1 média
    Du côté de la gauche, la critique de Rosa Luxemburg n'est pas non plus dénuée de paradoxes : dans Réforme ou révolution ?, elle développe une attaque en règle des thèses révisionnistes. Les arguments économiques sont destinés à justifier une conception « apocalyptique » de la fin prochaine...
  • MENCHEVISME

    • Écrit par Georges HAUPT
    • 2 713 mots
    • 1 média
    ...faisaient confiance à l'« orthodoxie » des mencheviks exprimée dans leur condamnation du révisionnisme et prenaient position contre les bolcheviks. Ainsi Rosa Luxemburg soutenait-elle en 1904 une thèse sur les problèmes d'organisation très proche du menchevisme d'alors. Il est d'autres points sur lesquels...
  • SOCIALISME - Histoire des mouvements socialistes (1870-1914)

    • Écrit par Daniel LIGOU
    • 8 110 mots
    • 6 médias
    ...l'expansion coloniale. À partir de 1907, c'est la droite qui l'a sans cesse emporté dans les congrès, malgré les sérieuses mises en garde de la gauche ( Rosa Luxemburg et surtout R. Hilferding, puis Georg Ledebour et Hugo Haase). À Chemnitz (1912) et à Iéna (1913), toute idée de grève révolutionnaire pour...
  • SOCIALISME - Social-démocratie

    • Écrit par Philippe MARLIÈRE
    • 10 078 mots
    • 4 médias
    ...programmatiques contrastées : Ferdinand Lassalle, un ex-libéral devenu socialiste, mais non marxiste ; le marxiste August Bebel ; Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg, deux des fondateurs de la ligue spartakiste, qui se transformera en Parti communiste en 1918. Les « Spartakistes » combattent le « révisionnisme...
  • SPARTAKISME

    • Écrit par Gilbert BADIA
    • 1 438 mots
    • 2 médias
    ...réalité, ce mouvement se constitue dès août 1914. Une petite fraction de l'extrême gauche social-démocrate, dont les chefs de file sont Karl Liebknecht, Rosa Luxemburg, Julian Marchlewski, Franz Mehring, Clara Zetkin, mais qui comptera beaucoup de militants alors moins connus (entre autres Willi Budich,...
  • ZETKIN CLARA (1857-1933)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 734 mots

    Née à Wiederau dans une famille d'instituteurs polonais, Clara Eisner (devenue, après son mariage, Clara Zetkin) est élève au collège d'enseignement pour jeunes filles de Leipzig, où elle subit l'influence du féministe August Schmidt. Dès cette époque, elle établit des contacts avec le Parti...

Médias

Deuxième Internationale socialiste : congrès d'Amsterdam (1904)

Deuxième Internationale socialiste : congrès d'Amsterdam (1904)

Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg