VARSOVIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de la Pologne, située de part et d'autre de la Vistule, au cœur de la cuvette mazovienne, Varsovie (Warszawa) est à la croisée des lignes de force du développement historique de l'État polonais. Ville-marché dès la fin du Moyen Âge, sur les routes reliant la Grande Pologne à la Lituanie et à la Ruthénie, animée par le commerce sur la Vistule, Varsovie assoit son influence sur la Pologne centrale, en devenant capitale des ducs de Mazovie au xve siècle, avant d'être incorporée à l'État polonais au siècle suivant et de devenir le siège de la Diète puis résidence royale. Détruite par les Suédois (1655-1656), victime des épidémies, la ville connaît un développement économique et culturel accéléré à l'époque des Lumières. Place bancaire et commerçante, c'est une grande ville peuplée de 120 000 habitants dans la seconde moitié du xviiie siècle. Annexée à la Prusse de 1796 à 1806, Varsovie devient la capitale de l'éphémère grand-duché de Varsovie (1807-1815). Son rôle se maintient en tant que siège des autorités autonomes du royaume du Congrès, pour disparaître au lendemain de l'insurrection contre l'Empire russe, en 1830. L'expansion du réseau ferré fait de la ville un important nœud de jonction et un centre industriel (constructions mécaniques, textile) orienté vers le marché russe. Varsovie retrouve son rôle de capitale politique en 1918, pour le perdre à nouveau en 1939, après trois semaines de bombardements par l'aviation allemande. L'occupation s'accompagne de la déportation de nombreux Polonais, en particulier les juifs, enfermés dans le ghetto, rasé par les nazis lors de l'insurrection d'avril 1943. Varsovie se soulève à nouveau pour tenter de se libérer, en août 1944, mais le bilan humain et matériel est énorme. Ce destin mouvementé, ponctué d'occupations, d'insurrections et de destructions, fait de Varsovie une ville martyre, lieu symbolique de la résistance nationale.

Pologne : carte administrative

Carte : Pologne : carte administrative

Carte administrative de la Pologne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La Vistule

Photographie : La Vistule

La vieille ville de Varsovie, en Pologne, est traversée par la Vistule. 

Crédits : Glen Allison/ Getty Images

Afficher

Fondation et débuts

Les origines de Varsovie demeurent obscures. Les fouilles archéologiques réalisées dans les limites actuelles de la ville confirment l'existence de Stare Bródno. Ce petit comptoir, actif au xe et au début du xie siècle, est supplanté par Kamion (vers 1065), puis Jazdow, attesté pour la première fois en 1262. Vers la fin du xiiie siècle, Jazdow est déplacé environ trois kilomètres au nord, dans un village du nom de Warszawa, et sa communauté s'épanouit à l'abri d'un château. À partir de 1339, l'autorité est confiée à un bailli, avant d'être transférée à un conseil municipal en 1376. Vers la fin du xive siècle, le site, qui ne cesse de croître, est protégé par une double rangée de remparts.

En 1413, Varsovie devient la capitale du duché de Mazovie. Un nouveau quartier, Nowe Miasto, se développe alors au nord du site originel, trop étroit, qui sera dès lors surnommé la vieille ville, ou Stare Miasto. En 1526, Varsovie et sa province sont intégrées dans le royaume de Pologne. La Diète (Sejm) se réunit dans la ville à partir de l'Union de Lublin, en 1569, et les élections royales s'y tiennent dès 1573. Le premier pont permanent enjambant la Vistule est construit la même année. En 1596, le roi Sigismond III Vasa commence à réaménager le château de Varsovie pour en faire une résidence royale. Il y déplace la cour de Cracovie, élevant ainsi Varsovie au rang de capitale de l'État polonais. La noblesse y fait alors construire des demeures, tandis que des quartiers autonomes apparaissent à la périphérie de la ville. Cet essor se révèle de courte durée : les Suédois dévastent la cité florissante dès 1655-1656. La guerre de la Succession de Pologne (1733-1738) marque quant à elle le déclin économique de la ville, frappée de surcroît par la peste.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Pologne : carte administrative

Pologne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Vistule

La Vistule
Crédits : Glen Allison/ Getty Images

photographie

Ghetto de Varsovie

Ghetto de Varsovie
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Ruines de Varsovie

Ruines de Varsovie
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur d'histoire de la Pologne à l'École des études slaves et est-européennes de l'université de Londres (Royaume-uni)
  • : maître de conférences en géographie à l'université de Saint Andrews, Écosse
  • : directeur du musée d'Histoire de Varsovie
  • : directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Autres références

«  VARSOVIE  » est également traité dans :

MAZOVIE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 467 mots

Une des principautés qui constituaient la Pologne au Moyen Âge et dont la capitale est Varsovie. À sa mort en 1138, Boleslas laissait un testament qui divisait en effet la Pologne entre ses fils. Si l'État polonais fut unifié par Ladislas I er le Bref en 1314, la principauté de Mazovie mena une existence autonome jusqu'en 1526, date à laquelle mourut sans héritier le dernier duc, Piast. Sigismond […] Lire la suite

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 246 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les étapes du dépècement (1764-1815) »  : […] Pour le malheur de la Pologne, son affaiblissement coïncide avec la montée de ses voisins et avec les inquiétudes causées en Europe par la France. Le dernier roi, Stanislas Auguste Poniatowski (1764-1795), « Européen » fin et cultivé, patriote sincère mais élu sous la pression des Russes, sera victime de la conjoncture européenne autant que de la situation intérieure et de sa propre faiblesse de […] Lire la suite

TREBLINKA

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 760 mots

Le complexe nazi de Treblinka, situé près du village homonyme, se trouvait à 80 kilomètres au nord-est de Varsovie sur la ligne Varsovie-Bia|lystok. Il comprenait en réalité deux camps distincts. Les nazis ouvrirent d'abord un petit camp, nommé Treblinka, à 4 kilomètres de la gare du même nom en décembre 1941. La seconde infrastructure, plus grande et ultra-secrète, dénommée « T.II » (Treblin […] Lire la suite

VARSOVIE INSURRECTION DE (1944)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 892 mots
  •  • 2 médias

Éclatant le 1 er  août 1944 et écrasée le 2 octobre 1944, l'insurrection de Varsovie est certainement l'un des faits d'armes les plus glorieux de la nation polonaise. Cette insurrection qui n'a pas son pareil dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale a pourtant coûté un prix démesuré pour le résultat obtenu : des dizaines de milliers de combattants morts, soit les armes à la main, soit assassi […] Lire la suite

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 955 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Pologne et les pays limitrophes »  : […] La guerre de 1914-1918 avait ruiné, déraciné, paupérisé la majeure partie de la population juive. Dans les années qui suivirent l'indépendance, la misère et l'antisémitisme croissants contraignirent de nombreux journalistes, écrivains et poètes à s'exiler. Ceux qui restaient déployèrent une activité d'autant plus grande et réussirent à faire de la Pologne un des centres les plus créateurs dans le […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

16 février 2022 Union européenne. Validation du mécanisme conditionnant le versement des fonds communautaires au respect de l'État de droit

Les conditions posées par la Commission pour procéder aux versements sont que Varsovie procède à une réforme de la justice et que Budapest renforce la lutte contre la corruption. […] Lire la suite

22 décembre 2021 Union européenne – Pologne. Ouverture d'une procédure d'infraction à l'encontre de Varsovie.

Varsovie a deux mois pour répondre. Cette procédure peut conduire à la saisine de la CJUE, voire à des sanctions financières.  […] Lire la suite

7-27 octobre 2021 Pologne – Union européenne. Position controversée de Varsovie sur la prééminence du droit polonais.

Le 27, la CJUE décide, à la demande de la Commission européenne, d’appliquer une astreinte de 1 million d’euros par jour à la Pologne tant que Varsovie ne se sera pas conformé à l’arrêt de juillet lui demandant de suspendre le fonctionnement de la chambre disciplinaire de la Cour suprême.  […] Lire la suite

14-6 juillet 2021 Union européenne – Hongrie – Pologne. Ouverture de procédures d'infraction à l'encontre de la Hongrie et de la Pologne.

Budapest et Varsovie ont deux mois pour répondre à cette mise en demeure. Dans le même temps, la Commission conditionne son aval aux plans de relance nationaux post-Covid polonais et hongrois à l’amélioration de l’État de droit dans ces pays. Le 21, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán annonce l’organisation d’un référendum sur la loi controversée. […] Lire la suite

23-31 mai 2021 Biélorussie – Russie. Enlèvement de l'opposant Roman Protassevitch.

Le 31, le FSB russe arrête l’opposant russe Andreï Pivovarov, dans un avion de la compagnie polonaise LOT Polish Airlines qui s’apprêtait à décoller de Saint-Pétersbourg pour Varsovie. Andreï Pivovarov est membre du groupe d’opposition Open Russia fondé par l’oligarque en exil Mikhaïl Khodorkovski. Il avait annoncé la dissolution de l’organisation deux jours plus tôt. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Norman DAVIES, Andrew H. DAWSON, Janusz DURKO, Marie-Claude MAUREL, « VARSOVIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie/