SPARTAKISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie

Révolution spartakiste, Allemagne, 1919

Révolution spartakiste, Allemagne, 1919
Crédits : Hulton Getty

photographie


On désigne communément par « spartakisme » un mouvement politique issu de la gauche de la social-démocratie allemande et qui a fixé peu à peu son orientation politique après le 4 août 1914 en s'opposant violemment à la tactique de « l'union sacrée » préconisée et pratiquée par la direction majoritaire du Parti social-démocrate. Ce mouvement a pris une part active à la révolution allemande de novembre 1918 (qualifiée parfois, abusivement, de révolution spartakiste) et a abouti à la constitution du Parti communiste d'Allemagne (K.P.D.) le 1er janvier 1919 à Berlin.

Constitution du mouvement

Au sens strict, on serait tenté de dater de 1916 la naissance du spartakisme. Le 20 septembre paraît le premier numéro du journal intitulé Spartakus (douze numéros jusqu'en octobre 1918), mais dès le 27 janvier de la même année la douzième des Politische Briefe (« Lettres politiques ») éditées par le « groupe Internationale » ou groupe Liebknecht portait en épigraphe une phrase signée Spartakus. Enfin, on pourrait aussi dater la naissance du spartakisme de la conférence du « groupe Internationale », réunie le 1er janvier 1916 à Berlin et au cours de laquelle fut adoptée la plate-forme du mouvement : les Leitsätze (thèses) publiées dans le no 14 (3 févr. 1916) des Politische Briefe.

En réalité, ce mouvement se constitue dès août 1914. Une petite fraction de l'extrême gauche social-démocrate, dont les chefs de file sont Karl Liebknecht, Rosa Luxemburg, Julian Marchlewski, Franz Mehring, Clara Zetkin, mais qui comptera beaucoup de militants alors moins connus (entre autres Willi Budich, Hermann et Käthe Duncker, Hugo Eberlein, Paul Frölich, Leo Jogiches, Paul Lange, Paul Levi, Ernst Meyer, Wilhelm Pieck, August et Berta Thalheimer, Jakob Walcher) définit la guerre comme une guerre impérialiste et refuse la politique de soutien au gouvernement du chancelier Bethmann Hollweg (le vote des crédits [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : chargé d'enseignement à l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  SPARTAKISME  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 851 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne en guerre »  : […] prix font sentir leurs conséquences. Une scission se crée au sein du parti socialiste, et le Spartakusbund, fondé en mars 1916, se prononce contre la continuation des hostilités. En 1917, l'échec de la guerre sous-marine et l'entrée en guerre des États-Unis, le renforcement du blocus par l'ennemi qui possède la maîtrise de la mer contribuent à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_24776

COMMUNISME DANS LE MONDE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 720 mots

Novembre 1918-janvier 1919 Le mouvement spartakiste, dirigé par Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg, joue un rôle central dans la révolution allemande consécutive à l'armistice de Rethondes. Il donne naissance au Parti communiste allemand (K.P.D.) en décembre 1918, mais est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-dans-le-monde-reperes-chronologiques/#i_24776

EBERT FRIEDRICH (1871-1925)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 438 mots
  •  • 1 média

Bourrelier de son état, Ebert milite de bonne heure dans les rangs des syndicats et du Parti social-démocrate (S.P.D.), collabore au journal socialiste de Brême puis devient secrétaire du S.P.D. dans cette ville. En 1905, Ebert appartient à la direction nationale du S.P.D., où il est particulièrement chargé de la jeunesse socialiste. En 1912, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-ebert/#i_24776

FIGURE MODERNE DE SPARTACUS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 163 mots

1916 Publication par les Allemands Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg d'un journal d'extrême gauche intitulé Spartakus (Lettres de Spartacus) ; les spartakistes sont écrasés au cours de l'insurrection de Berlin en 1919 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/figure-moderne-de-spartacus-reperes-chronologiques/#i_24776

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 436 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Le pacifisme »  : […] a pris de l'importance parce qu'ils menaient le même combat que les émigrés russes qui allaient accomplir la révolution d'Octobre. Leur action n'en eut pas moins un rayonnement extrêmement faible, même en Allemagne où pourtant le groupe Spartakus, formé en 1916, avec Rosa Luxemburg, comprenait au moins un membre du Reichstag, Karl Liebknecht. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_24776

LIEBKNECHT KARL (1871-1919)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 856 mots

Né à Leipzig, Karl Liebknecht est le fils d'un des fondateurs du Parti social-démocrate allemand, Wilhelm Liebknecht. Bachelier à dix-neuf ans, docteur en droit et en sciences politiques en 1897, il ouvre un cabinet d'avocat à Berlin avec son frère Theodor. C'est à cette époque qu'il commence à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-liebknecht/#i_24776

LUXEMBURG ROSA (1870-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude KLEIN
  •  • 1 164 mots
  •  • 1 média

Née près de Lublin, en Pologne sous domination russe, Rosa Luxemburg est issue d'une famille de commerçants juifs de tradition libérale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosa-luxemburg/#i_24776

MARCHLEWSKI JULIAN (1866-1925)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 344 mots

Né d'un père polonais et d'une mère allemande, Julian Marchlewski suit des études secondaires, puis, frappé par la misère des masses polonaises, décide d'aller au peuple et se fait ouvrier teinturier. Après l'échec de son expérience populiste, il reprend des études de philosophie et il adhère au marxisme. Militant clandestin, il participe avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-marchlewski/#i_24776

MEHRING FRANZ (1846-1919)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 290 mots

Né dans un milieu bourgeois, Franz Mehring est un écrivain et un journaliste libéral qui évolue vers le socialisme entre 1870 et 1880. Se consacrant à l'histoire et à la critique littéraire, il adhère au Parti social-démocrate allemand dont il devient un publiciste renommé. En 1897, il fait paraître L'Histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-mehring/#i_24776

NOVEMBRE 1918 et BERLIN ALEXANDERPLATZ (A. Döblin)

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 1 051 mots

lieu littéraire, et non seulement politique. Là, le 1er mai 1916, les spartakistes conduits par Liebknecht et Luxemburg appelèrent à une manifestation contre la guerre et le gouvernement. Presque trois ans plus tard, le 11 janvier 1919, note Döblin dans Voyage et destin (Schicksalsreise, trad. franç. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/novembre-1918-berlin-alexanderplatz/#i_24776

SOCIALISME - Social-démocratie

  • Écrit par 
  • Philippe MARLIÈRE
  •  • 10 051 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Du mot à la réalité »  : […] Bebel ; Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg, deux des fondateurs de la ligue spartakiste, qui se transformera en Parti communiste en 1918. Les « Spartakistes » combattent le « révisionnisme réformiste » d'Eduard Bernstein qui, à leurs yeux, tend à remettre en cause la nature révolutionnaire du S.P.D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-social-democratie/#i_24776

ZETKIN CLARA (1857-1933)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 733 mots

Née à Wiederau dans une famille d'instituteurs polonais, Clara Eisner (devenue, après son mariage, Clara Zetkin) est élève au collège d'enseignement pour jeunes filles de Leipzig, où elle subit l'influence du féministe August Schmidt. Dès cette époque, elle établit des contacts avec le Parti social-démocrate allemand qui vient de se constituer, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clara-zetkin/#i_24776

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilbert BADIA, « SPARTAKISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/spartakisme/