Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LANGAGE PATHOLOGIE DU

Articles

  • TROUBLES DU LANGAGE ORAL CHEZ L'ENFANT

    • Écrit par
    • 4 722 mots
    • 1 média

    Pour la majorité des enfants, le développement du langage se fait de manière naturelle dans une coconstruction entre les compétences cognitives langagières liées aux réseaux neuronaux, les habiletés de communication, les interactions familiales et les facteurs environnementaux, socioculturels...

  • LANGAGE ACQUISITION DU

    • Écrit par
    • 4 950 mots
    • 3 médias
    ...elle permet de définir les frontières entre développement normal, retardé ou atypique et fournit ainsi des instruments pour une détection précoce des troubles du langage. Au plan scientifique, elle s’avère une voie essentielle à la définition des changements dans les trajectoires développementales saisies...
  • ALEXIES

    • Écrit par
    • 1 658 mots

    Les alexies correspondent aux troubles de la lecture qui apparaissent chez des lecteurs habiles à la suite d’une lésion cérébrale aiguë (par ex. accident vasculaire ou traumatisme crânien) ou neurodégénérative (certaines démences). Ces déficits, encore appelés « dyslexies acquises », sont à différencier...

  • APHASIE

    • Écrit par
    • 984 mots

    Ainsi nommée en 1864 par le clinicien Armand Trousseau en opposition au terme aphémie retenu à la même époque par Paul Broca et au terme alalie proposé plusieurs décennies auparavant par Jacques Lordat, l’aphasie est un trouble de la production et (ou) de la compréhension du langage oral et (ou)...

  • APRAXIE

    • Écrit par et
    • 1 288 mots
    • 1 média
    ...produire du côté droit, il les réalise parfaitement avec son bras ou sa jambe gauches. À la même période, Arnold Pick montre que des malades présentant des problèmes de langage sont en difficulté pour utiliser des objets, pour autant ils restent capables de les dénommer ou de dire à quoi servent ces mêmes...
  • AUTISME ET TROUBLES DU SPECTRE DE L'AUTISME

    • Écrit par
    • 6 809 mots
    Au fil de ces descriptions cliniques, ce sont les signes d’isolement social, de besoin d’immuabilité, de comportements répétitifs, de particularités du langage (répétition de mots ou de phrases, tonalité vocale très haute ou très basse, etc.), d’une trop grande familiarité ou d’une trop grande...
  • BATES ELIZABETH (1947-2003)

    • Écrit par
    • 436 mots

    Elizabeth Bates, nommée professeur de psychologie en 1983 à l’université de Californie à San Diego, est cofondatrice, en 1988, du premier département de sciences cognitives aux États-Unis. Elle y crée et dirige le prestigieux Center for Research in Language.

    En trente années, Liz Bates a produit...

  • CERVEAU ET LANGAGE ORAL

    • Écrit par
    • 2 869 mots
    • 5 médias
    – Troisièmement, sans parler de ce qui relève de la pathologie cérébrale du langage (traitée par ailleurs), des progrès doivent être faits dans le domaine du développement, terme qui recouvre tout autant l’ontogenèse du langage chez l’enfant que les changements liés au vieillissement...
  • DYSLEXIE

    • Écrit par
    • 1 732 mots

    Les enquêtes nationales suggèrent qu’environ 12 à 15 p. 100 des enfants français ont des difficultés à apprendre la lecture, et environ 11 p. 100 des jeunes adultes ont des difficultés durables de lecture. La population considérée comme étant « en difficulté » est bien entendu extrêmement...

  • DYSLEXIES DÉVELOPPEMENTALES : LES DIMENSIONS VISUELLES ET ATTENTIONNELLES

    • Écrit par
    • 1 069 mots

    Des traitements cognitifs visuels et visuo-attentionnels sophistiqués sont nécessairement impliqués dans le traitement des séquences de lettres qui composent les mots écrits. Lors de l’ apprentissage de la lecture, ces traitements font l’objet d’un apprentissage perceptif pour s’adapter aux...

  • ITARD JEAN-MARC-GASPARD (1774-1838)

    • Écrit par
    • 1 128 mots
    • 1 média

    Médecin à l'Institution des sourds-muets de Paris, Itard s'est illustré dans l'oto-rhino-laryngologie, dont il est l'un des fondateurs, la surdi-mutité et l'éducation spécialisée. Amené à s'occuper d'enfants mutiques indemnes de toute lésion organique sensorielle ou motrice, tel le fameux...

  • JUMEAUX (psychologie)

    • Écrit par
    • 2 518 mots
    ...jumeaux australiens comprenant 320 MZ et 626 DZ que dans la population générale, et les MZ sont plus nombreux que les DZ dans le groupe de jumeaux avec retard de langage. Cependant, le retard est souvent compensé quelques années plus tard. Ainsi, dans une étude portant sur près de trois mille paires de...
  • NEUROLOGIE

    • Écrit par , , et
    • 30 259 mots
    • 7 médias
    ...(1824-1888) qu'on assiste vraiment à une tentative de confrontation anatomo-clinique grâce à « la présentation des deux célèbres observations concernant des patients privés de langage et dont l'examen post mortem avait montré l'existence de lésions cérébrales par ramollissement de la vallée sylvienne...
  • ORTHOPHONIE

    • Écrit par
    • 769 mots

    Au sens strict, l'orthophonie est la prononciation correcte d'une langue, abstraction faite du problème des troubles de la phonation. Mais le terme est plus couramment employé avec le sens qu'il prend dans l'expression « traitement orthophonique », ce traitement étant destiné à corriger les vices...

  • PHONOLOGIE

    • Écrit par , et
    • 7 462 mots
    • 1 média
    ...garantie scientifique et de leur application rapide dans le domaine pédagogique et clinique (évaluation de la dyslexie développementale phonologique). Cependant le sujet est encore source de débats : comment expliquer les troubles phonologiques rencontrés chez les enfants dyslexiques ? Le clivage phonologie...
  • PRODUCTION SYNTAXIQUE

    • Écrit par
    • 1 520 mots
    La production syntaxique se voit compromise de façon relativement spécifique dans certaines pathologies cérébrales. C'est le cas dans différents types d'aphasies, des troubles du langage qui se produisent à la suite d'une atteinte cérébrale.
  • TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT

    • Écrit par
    • 1 561 mots
    Ces troubles regroupent les troubles du langage, de la parole et le bégaiement.
  • TROUBLES SCHIZOPHRÉNIQUES

    • Écrit par
    • 7 202 mots
    – des troubles du langage qui peuvent être associés à l’emploi de néologismes ou à une désorganisation syntaxique aboutissant parfois à un « néolangage » totalement hermétique (schizophasie) ;