DYSLEXIES DÉVELOPPEMENTALES : LES DIMENSIONS VISUELLES ET ATTENTIONNELLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des traitements cognitifs visuels et visuo-attentionnels sophistiqués sont nécessairement impliqués dans le traitement des séquences de lettres qui composent les mots écrits. Lors de l’apprentissage de la lecture, ces traitements font l’objet d’un apprentissage perceptif pour s’adapter aux contraintes du système orthographique. Il est donc naturel qu’un dysfonctionnement de la sphère visuelle puisse être à l’origine de certaines formes de dyslexies. Il s’agit de troubles cognitifs, donc de troubles qui se manifestent malgré une bonne acuité visuelle et en l’absence de problèmes oculomoteurs (tels que e.g., paralysie oculomotrice, etc.).

Au début du xxe siècle, on désignait par « cécité verbale congénitale » les difficultés sévères d’apprentissage de la lecture. L’origine supposée des troubles était alors clairement visuelle, mais reposait essentiellement sur l’observation de confusions entre lettres proches (b/d, u/n) et d’inversion de lettres dans les mots (calque/claque) sans identification des mécanismes visuels impliqués.

L’hypothèse visuelle a connu un regain d’intérêt dans les années 1990, avec la mise en évidence de difficultés de traitement visuel de bas niveau (sensibilité réduite aux faibles contrastes, difficulté de traitement de points en mouvement) associées à des anomalies cérébrales intéressant le système visuel magnocellulaire. Ce système participe à de très nombreuses fonctions (contrôle oculomoteur fin, déplacement de l’attention) qui pourraient altérer l’apprentissage de la lecture lorsqu’elles sont déficitaires. Cependant, nous manquons d’arguments à l’appui d’une relation causale entre trouble visuel magnocellulaire et dyslexie. D’ailleurs, les troubles visuels magnocellulaires sont le plus souvent associés aux troubles phonologiques et l’atteinte du système magnocellulaire s’observe en modalité tant visuelle qu’auditive. Dès lors, le trouble magnocellulaire auditif pourrait entraîner les difficultés de traitement phonologique responsables des troubles dyslexiques. [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Sylviane VALDOIS, « DYSLEXIES DÉVELOPPEMENTALES : LES DIMENSIONS VISUELLES ET ATTENTIONNELLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dyslexies-developpementales-les-dimensions-visuelles-et-attentionnelles/