Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NÉGRITUDE

Articles

  • NÉGRITUDE

    • Écrit par Olivier NEVEUX
    • 1 218 mots

    Le terme « négritude », forgé dans les années 1930 par un groupe de poètes et d'étudiants africains et antillais francophones, recoupe des aspirations tant politiques qu'esthétiques ou identitaires. Une ambiguïté qui s'est révélée presque malgré elle plus dynamique qu'handicapante.

  • ACCULTURATION

    • Écrit par Roger BASTIDE
    • 8 306 mots
    • 1 média
    ...considérable, car elle va permettre de faire prédominer les phénomènes d'adaptation sur les phénomènes de tension. On en a de bons exemples en Afrique, où la «  négritude » (c'est-à-dire la volonté de maintenir les traditions africaines à l'intérieur des processus acculturatifs) cessa de prendre la forme polémique...
  • AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D' ou AFRIQUE DU SUD

    • Écrit par Ivan CROUZEL, Dominique DARBON, Benoît DUPIN, Universalis, Philippe GERVAIS-LAMBONY, Philippe-Joseph SALAZAR, Jean SÉVRY, Ernst VAN HEERDEN
    • 29 784 mots
    • 28 médias
    ...Il ne veut plus dépendre. On comprend alors pourquoi, contrairement à ce qui se passait dans les années 1960, nous assistons à la montée d'une nouvelle négritude. Dans un contexte bien différent, l'on voit Mazisi Kunene (Emperor Shaka the Great, 1979 ; Anthem of the Decades, 1981) prendre une...
  • AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Civilisations traditionnelles

    • Écrit par Jacques MAQUET
    • 2 910 mots
    Ces traits – à peine évoqués par l'énumération ci-dessus – constituent le contenu de l'africanité ou de la négritude. Pour les expliquer, point n'est besoin de faire appel à une mystérieuse âme noire. Ils s'enracinent d'abord en l'expérience semblable qu'avaient du monde les hommes d'Afrique,...
  • AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

    • Écrit par Jean DERIVE, Jean-Louis JOUBERT, Michel LABAN
    • 16 566 mots
    • 2 médias
    ...vite le leitmotiv de leurs discussions et de leurs journaux (comme L'Étudiant noir, fondé en 1934). Ainsi s'élaborent le mot et la notion de négritude dont Aimé Césaire fait le foyer rayonnant de son grand poème, Cahier d'un retour au pays natal (publication originale dans la revue...
  • ANTILLES FRANÇAISES

    • Écrit par Christian GIRAULT
    • 1 273 mots
    • 2 médias

    Situées dans la mer des Caraïbes – dans l’est de l’arc caraïbe –, les Antilles françaises comprennent quatre collectivités : la Guadeloupe , la Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin. L’ensemble couvre une superficie de 2 832 kilomètres carrés et représente une population de...

  • CAHIER D'UN RETOUR AU PAYS NATAL, Aimé Césaire - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 181 mots

    Cahier d'un retour au pays natal est un long poème d'Aimé Césaire (1913-2008) paru dans sa première version en août 1939 à Paris dans la revue Volontés. Césaire a alors vingt-six ans. Né en Martinique, il a quitté l'île en 1931, après son baccalauréat, pour poursuivre ses études...

  • CARAÏBES - Littératures

    • Écrit par Jean-Pierre DURIX, Claude FELL, Jean-Louis JOUBERT, Oruno D. LARA
    • 15 575 mots
    • 4 médias
    ...négro-africaines. La leçon devait porter, puisque la publication de Pigments (1937), poèmes du Guyanais Léon Gontran Damas, et du Cahier d'un retour au pays natal d'Aimé Césaire, dans la revue française Volontés en 1939, marquait les premiers succès du mouvement de la « négritude ».
  • CÉSAIRE AIMÉ (1913-2008)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 1 409 mots
    • 1 média

    Le projet qui commande la vie et l'œuvre d'Aimé Césaire, homme politique français, poète, dramaturge et écrivain « négro-africain », est de « pousser d'une telle raideur le grand cri nègre que les assises du monde en seront ébranlées ». Il fait surgir, en 1939, dans un grand poème, le ...

  • COLONISATION, notion de

    • Écrit par Myriam COTTIAS
    • 1 618 mots
    ...influencé le champ de la recherche avec l'élaboration du thème de l'« indigénisme » par l'Haïtien Jean Price-Mars (Ainsi parla l'Oncle, 1928), de la « négritude » par Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire pour dire la révolte des peuples colonisés ou encore, avec la dénonciation de leur ...
  • DAMAS LÉON GONTRAN (1912-1978)

    • Écrit par Oruno D. LARA
    • 689 mots

    Poète guyanais né à Cayenne, Léon Gontran Damas est le premier à exploser de colère et de rage sous la camisole de force de la colonisation française. Soumis au cours de son enfance à l'éducation « créole » qui prétendait transmettre les valeurs françaises, il souffre d'endurer le « désastre...

  • DIOP ALIOUNE (1910-1980)

    • Écrit par Jacques JOUET
    • 633 mots

    Le rayonnement d'Alioune Diop, universitaire sénégalais, professeur en France et fondateur des éditions et de la revue Présence africaine, est à la fois l'un des plus incontestés et l'un des plus discrets dans l'histoire du mouvement émancipateur des peuples noirs qui a si radicalement traversé...

  • FRANCOPHONES LITTÉRATURES

    • Écrit par Jean-Marc MOURA
    • 7 220 mots
    • 5 médias
    ...roman nègre (1921, prix Goncourt), écrit par un administrateur français en Oubangui-Chari, René Maran, considéré comme l’un des précurseurs de la négritude. Inauguré dès les années 1930 par Aimé Césaire, Léon Gontran Damas et Léopold Sédar Senghor, ce mouvement, qui participe d’une vaste...
  • LA PLUS SECRÈTE MÉMOIRE DES HOMMES (M. Mbougar Sarr) - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Marc MOURA
    • 1 168 mots
    ...préface de cette œuvre, critique des excès coloniaux par un auteur qui était lui-même fonctionnaire de l’administration coloniale en Afrique, fit scandale et causa bien des difficultés à Maran. Plus tard, cela lui valut d’être reconnu comme un précurseur de la négritude par Léopold Sédar Senghor.
  • LE MODÈLE NOIR DE GÉRICAULT À MATISSE (exposition)

    • Écrit par Julie RAMOS
    • 1 315 mots
    • 1 média
    ...à Paris dans les années 1920-1930, dont les engagements associatifs et la culture jazz modifient les représentations. C’est en effet le combat pour la négritude (terme forgé par Aimé Césaire) que l’exposition privilégie par la suite, ne mentionnant que rapidement la persistance du thème de l’exotisme...
  • LITTÉRATURE FRANÇAISE DU XXe SIÈCLE

    • Écrit par Dominique RABATÉ
    • 7 278 mots
    • 13 médias
    ...langue française réunie par Léopold Sédar Senghor (1906-2001). Son titre remarquable, « Orphée noir », montre qu’émergent alors les voix de la négritude qui rejoindront le domaine plus large des « littératures francophones » dont l’audience et l’importance vont croissantes au cours de la seconde...
  • ÉTHIOPIQUES, Léopold Sédar Senghor - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 811 mots
    • 1 média

    Éthiopiques : en forgeant ce néologisme pour en faire le titre du recueil de poèmes de sa maturité, publié en 1956, le Sénégalais Léopold Sédar Senghor mettait en œuvre le métissage culturel dont il a si souvent fait l'apologie. Le mot « éthiopique » a manifestement une origine grecque : il est...

  • POSTCOLONIALES FRANCOPHONES (LITTÉRATURES)

    • Écrit par Jean-Marc MOURA
    • 4 972 mots
    • 6 médias
    C’est à la fin des années 1930, dans le milieu des étudiants d'origine africaine ou antillaise à Paris, que se cristallise la notion de négritude. Ce mouvement manifeste le rejet du projet colonial visant à transformer les colonisés africains en « Français noirs ». Chez le Martiniquais ...
  • RENAISSANCE DE HARLEM

    • Écrit par Universalis, George HUTCHINSON
    • 8 934 mots
    ...L'anthologie Negro (1934) publiée par Nancy Cunard contribua quant à elle à mieux faire connaître des écrivains noirs auprès de la gauche européenne. Les intellectuels francophones noirs installés à Paris, y compris les chefs de file du mouvement de lutte contre le colonialisme et l'assimilation qui...
  • SENGHOR LÉOPOLD SÉDAR (1906-2001)

    • Écrit par Daniel MADELÉNAT
    • 2 057 mots
    • 2 médias
    ...l'originalité essentielle de sa race, définition d'une singularité qui soit instrument de refus, découverte de soi, et approche particulière de l'universel. La négritude, « c'est d'abord une négation [...], plus précisément l'affirmation d'une négation. C'est le moment nécessaire d'un mouvement historique :...