CAYENNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : 
			Guyane [France] : carte administrative

Guyane [France] : carte administrative

Carte administrative de la Guyane [France]. 

Afficher

Cayenne est la préfecture du département-région d'Outremer (D.O.M.-R.O.M.) de Guyane. La ville compte près de 63 000 habitants en 2006, mais l'agglomération regroupe près de la moitié de la population du département estimée à 200 000 habitants en 2006. La ville a été construite sur un marécage, sur une presqu'île formée par la rivière de Cayenne et le fleuve Mahury. Ce site est justifié par des impératifs maritimes, puisque la ville occupe le seul pointement rocheux accessible aux navires de la côte Sauvage entre les fleuves Amazone (Brésil) et Orénoque (Venezuela). Occupée, dès 1604, par l'expédition menée par Daniel de La Ravardière, la ville ne fut fondée par Charles Poncet de Brétigny (lieutenant général du roi Louis XIII) qu'en 1643. Mal défendu et peu mis en valeur, le comptoir changea plusieurs fois de main, au profit des Britanniques (1667), des Hollandais (1676) et des Portugais (1809-1817). Son plan actuel en damier date de 1821.

Après l'échec des tentatives de peuplement (10 000 morts à la suite de l'expédition de colonisation du duc de Choiseul entre 1763 et 1765) et l'abolition de l'esclavage (1848), Cayenne devint, entre 1852 et 1946, une colonie pénitentiaire. Puis l'installation, en 1964, à Kourou, du Centre spatial guyanais ouvrit une ère nouvelle pour la ville qui connut une croissance record dans les dernières années du xxe siècle (3,5 p. 100 par an entre 1990 et 1999).

Cette croissance, nourrie par un taux de natalité élevé et par une forte immigration, n'est pas sans poser de nombreux problèmes. Les infrastructures d'assainissement des eaux usées et pluviales sont insuffisantes, les axes de transports saturés, les ports obsolètes (Dégrad-des-Cannes sur le Mahury et Le Larivot sur la rivière Cayenne). Les besoins de logements et surtout de logements sociaux ne sont pas satisfaits. Il en résulte un fort accroissement de la construction informelle en milieu périurbain et rural (7 500 logements illicites et insalubres sur un parc de 39 000 logements en 2005).

Cayenne concentre le deux tiers de l'industrie guyanaise (métallurgie, agro-alimentaire), mais le taux de chômage sur l'île de Cayenne (plus de 90 000 habitants en 2005 sur les trois communes de Cayenne, Rémire et Matoury) atteignait 44 p. 100 en 2005. Le contraste est fort entre le centre-ville historique dégradé, sa proche périphérie de cités et d'habitats de fortune (Mont-Baduel), et les bourgs résidentiels de Rémire-Montjoly et Matoury, où le chômage et la précarité sont moins importants.

—  Emmanuel LÉZY

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en géographie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Autres références

«  CAYENNE  » est également traité dans :

GUYANE

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉZY
  •  • 2 342 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Étonnante longévité de cette possession française outre-mer »  : […] La Guyane constitue, sur le plan maritime, un verrou commercial et stratégique essentiel, au cœur de l'océan Atlantique, et la ville de Kourou peut se vanter d'être le « spatioport de l'Europe ». La France ne possède aujourd'hui que 4,5 p. 100 du bouclier guyanais, circonscrit par les fleuves Orénoque, río Negro et Amazone, alors qu'elle en revendiquait, jusqu'en 1900, près de 25 p. 100. Le décala […] Lire la suite

Les derniers événements

26-28 octobre 2017 France. Visite du président Emmanuel Macron en Guyane.

Cayenne entre les forces de l’ordre et des manifestants qui exigeaient de le rencontrer. […] Lire la suite

2-21 avril 2017 France. Conclusion d'un accord en Guyane.

Cayenne. Le mouvement se divise au sujet des modalités de mobilisation. Tandis que le collectif des « 500 Frères contre la délinquance », le principal mouvement d’encadrement de la contestation, se radicalise, les entrepreneurs réclament la levée des barrages. Le 21, le collectif et le préfet parviennent à un accord approuvé par les parlementaires  […] Lire la suite

20-30 mars 2017 France. Vaste mouvement social en Guyane.

Cayenne, engagent des discussions avec des représentants du collectif « Pou Lagwiyann Dékolé » ‒ « Pour une Guyane qui décolle » ‒, après qu’Ericka Bareigts a présenté des « excuses » aux Guyanais. […] Lire la suite

16 juillet 2014 France. Condamnation d'une ex-candidate Front national pour injure à caractère racial et provocation à la haine raciale

Cayenne (Guyane) condamne par défaut l'ex-candidate Front national (F.N.) aux élections municipales à Rethel (Ardennes) en 2012, Anne-Sophie Leclère, à neuf mois de prison ferme, cinq ans d'inéligibilité et 50 000 euros d'amende pour injure à caractère racial et provocation à la haine raciale. Celle-ci avait publié sur sa page Facebook, en 2013, un […] Lire la suite

15-30 novembre 2000 France. Mouvement de revendication institutionnelle en Guyane

Cayenne, des incidents violents, qui font six blessés graves par balles, opposent les forces de l'ordre à de jeunes casseurs. De nouveaux incidents se produisent le 29. Le calme revient le 30.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Emmanuel LÉZY, « CAYENNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cayenne/