Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

KUNENE MAZISI (1930-2006)

Poète sud-africain, né le 12 mai 1930 à Durban, mort le 11 août 2006 à Durban.

Mazisi Raymond Kunene commence à écrire en zoulou dès l'enfance, et, à onze ans, il a déjà publié plusieurs poèmes dans des journaux et des magazines. Dans son mémoire de maîtrise soutenu en 1959 à l'université du Natal, An Analytical Survey of Zulu Poetry, Both Traditional and Modern, Mazisi Kunene critique plusieurs tendances de la littérature zouloue moderne : sa dépendance aux techniques stylistiques européennes aux dépens de l'adaptation de techniques traditionnelles, sa rédaction documentaire dépourvue d'analyse, et une tendance au sentimentalisme et à l'évasion du réel qu'il considère comme une influence des traditions chrétiennes et romantiques.

Après sa maîtrise, Mazisi Kunene part pour l'université de Londres afin d'y préparer une thèse, mais il ne tarde pas à entrer en politique et ne terminera jamais ses études. Il devient ainsi représentant officiel de l'African National Congress (A.N.C.). Il enseigne à l'université d'Iowa, à l'université Stanford et à l'université de Californie, à Los Angeles. Banni par le gouvernement sud-africain en 1966, il ne reviendra pas dans son pays avant 1993. Cette année-là, Kunene rejoint l'université du Natal.

En 1970, il publie Zulu Poems, recueil de poèmes, traduits du zoulou vers l'anglais, qui reçoit l'approbation des critiques pour la fraîcheur de la traduction et la transposition réussie des motifs et de l'imagerie vernaculaires zoulous. Mazisi Kunene traduit de nouveau son œuvre du zoulou original en anglais, et publie deux poèmes épiques : Emperor Shaka the Great, a Zulu Epic (1979), l'histoire du fondateur du royaume Zoulou, et Anthem of the Decades, a Zulu Epic Dedicated to the Women of Africa (1981), œuvre traitant de la religion et de la cosmologie zouloues. Parmi ses dernières œuvres figurent Isibusiso sikamhawu (1994) et Umzwilili wama-Afrika (1996). Plusieurs fois récompensé, Mazisi Kunene est nommé poète lauréat d'Afrique par l'U.N.E.S.C.O. (1993) et premier poète lauréat d'Afrique du Sud (2005). En 2006, la Mazisi Kunene Foundation est créée pour promouvoir son œuvre et d'autres types de littérature africaine.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. KUNENE MAZISI (1930-2006) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 25/03/2009

Autres références

  • AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D' ou AFRIQUE DU SUD

    • Écrit par , , , , , , et
    • 29 784 mots
    • 28 médias
    ...plus dépendre. On comprend alors pourquoi, contrairement à ce qui se passait dans les années 1960, nous assistons à la montée d'une nouvelle négritude. Dans un contexte bien différent, l'on voit Mazisi Kunene (Emperor Shaka the Great, 1979 ; Anthem of the Decades, 1981) prendre une place importante....
  • AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

    • Écrit par , et
    • 16 566 mots
    • 2 médias
    ...intéressant. Directement composés en peul par l'auteur, ces textes s'inspirent cependant des souvenirs qu'il se remémore d'œuvres de son patrimoine oral. Cette situation est comparable à celle de Mazi Kunene qui, après Thomas Mofolo, a écrit dans sa langue une épopée autour de la figure de Chaka, à partir...