Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LOI, religion

Articles

  • APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

    • Écrit par Jean HADOT, André PAUL
    • 9 934 mots
    ...céleste des tablettes scripturaires leur signification précise. Cet écrit propose une interprétation nouvelle, radicalement transformante, du don de la Loi à Moïse. Cet acte fondateur qu'est la révélation de la Torah n'est plus situé au Sinaï mais dans les cieux. Bien plus, Dieu en personne...
  • AVERROÈS, arabe IBN RUSHD (1126-1198)

    • Écrit par Jean JOLIVET
    • 3 288 mots
    ...Averroès s'explique sur ce point, notamment dans son Faṣl al-maqāl (Traité décisif ). Il n'y a pas de contradiction entre la philosophie et la loi divine : celle-ci, au contraire, appelle à étudier rationnellement les choses ; d'autre part, « le vrai ne peut contredire le vrai ». On peut donc...
  • BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

    • Écrit par Paul BEAUCHAMP, Xavier LÉON-DUFOUR, André PAUL
    • 10 281 mots
    • 1 média
    Les termes de la Loi sont les termes de l'alliance : mais celle-ci commence aux récits, qui donnent force aux prescriptions. Par eux le Testament est dressé. Ils sont fondateurs, leur fonction est de légitimation. Dans le temps et dans l'espace, la généalogie et le cadastre sont faits...
  • BIBLE - Les livres de la Bible

    • Écrit par Jean-Pierre SANDOZ
    • 7 687 mots
    • 4 médias
    ...chacun comme une ligne mélodique toujours identique. Sans s'attarder ici à l'analyse de la diversité, il est possible de cerner de plus près cette intuition et de dégager le thème constant à partir précisément des grandes divisions enLoi, Prophètes et Écrits ou en Ancien et Nouveau Testament.
  • DHARMA

    • Écrit par Jean FILLIOZAT
    • 1 223 mots
    En outre, les noms de dharma en sanskrit et dhamma en pâli ont été consacrés comme désignations de la « loi » bouddhique, dite aussi saddharma, « bonne loi » ou « vraie loi », exprimée par l'enseignement du Buddha et consistant dans l'exposé de la vraie disposition des choses d'où découlent...
  • MUSULMAN DROIT

    • Écrit par Pascal BURESI
    • 4 398 mots
    • 2 médias
    Dans la théorie politique classique, Dieu est le seul législateur. La Loi divine concerne tous les domaines : politique, économique, social, familial et, de manière générale, culturel. Tout pouvoir s'inscrit donc dans le cadre d'une Loi qu'il n'est pas habilité à modifier, mais seulement à respecter....
  • FOI

    • Écrit par Edmond ORTIGUES
    • 10 465 mots
    ...conclue avec le peuple d'Israël ; la fidélité d'Israël est donc l'expression d'un loyalisme religieux ethnique, qui consiste à observer la Loi que Dieu a révélée à son peuple. C'est pour cela que les théologiens chrétiens ont toujours distingué la Loi de l'Ancien Testament et la Foi du Nouveau,...
  • ḤADĪTH

    • Écrit par Khalifa SOUA
    • 1 463 mots

    Mot arabe qui signifie récit, propos ou communication, ḥadīth est utilisé pour désigner plus particulièrement les propos tenus par le prophète Mahomet. Au début, il avait son sens le plus étroit, se limitant aux communications orales faites par le Prophète. Ensuite, on l'employa...

  • HALAKHA

    • Écrit par Michel GAREL
    • 407 mots

    Règle de conduite pratique, la halakha (de la racine hébraïque halakh, « aller ») est le guide officiel de la vie religieuse et civile dans le judaïsme. Décrétée par l'autorité compétente (les rabbins) dans des formes déterminées, elle est obligatoire pour tout juif orthodoxe et a force de...

  • HINDOU DROIT TRADITIONNEL

    • Écrit par Robert LINGAT
    • 4 327 mots
    ...en latin fre et fir, d'où fretus (« appuyé sur ») et firmus (« ferme, stable »). Le dharma, c'est ce qui est ferme ; c'est la loi à la fois cosmique et sociale, à laquelle tout hindou croit. De là on passe aisément au sens qu'il a particulièrement dans la langue juridique : l'ensemble...
  • IBN ḤAZM (994-1064)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 2 204 mots
    ...connaissance en général, tout ce qui venait de l'homme comme erreur, vaine prétention, révolte. Son idéal était de retrouver, en toute leur pureté, la foi et la Loi. Le problème de l'adaptation de la Loi aux cas nouveaux, donc de son évolution, ne se pose pas pour lui. Par exemple, les produits soumis à la ...
  • ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

    • Écrit par Jacques JOMIER
    • 12 637 mots
    • 1 média
    La législation de l'islam s'est élaborée peu à peu à partir du Coran considéré comme le texte de base intangible, bien qu'en fait la jurisprudence ait empêché momentanément l'application de mesures difficilement exécutables. Ainsi l'ordre de couper la main du voleur a-t-il été suspendu par le calife...
  • ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

    • Écrit par Louis GARDET, Olivier ROY
    • 11 501 mots
    • 2 médias
    Ces règles exigeantes de l'agir humain sont donc reçues comme loi positive divine. Telle est, dans la philosophie politique de l'islam, la notion essentielle de « loi ». Les applications concrètes et casuelles qui en sont proposées au cours des âges relèvent d'un « dict » de la raison humaine, d'un...
  • KARAÏTES, QARAÏTES ou CARAÏTES

    • Écrit par André PAUL
    • 594 mots

    La tournure adjectivale « karaïtes » (ou Benè-Miqra, « fils de l'Écriture » ; de l'hébreu qārā : « lire »), repérable dans les midrashim et traduisible par « biblistes » ou « scripturaires », fut adoptée par les (ou imputée aux) épigones d'Anan, le premier fondateur du...

  • LUTHER MARTIN (1483-1546)

    • Écrit par Martin BRECHT, Pierre BÜHLER
    • 11 985 mots
    • 5 médias
    Cette même dialectique s'exprime aussi, chez Luther, dans la relation entre la loi et l'Évangile. Libéré par l'Évangile de grâce, l'homme n'a plus besoin de la loi comme chemin de salut. Cela ne le dispense pas de toute loi, tentation qui guettera certains disciples du Réformateur qu'on appelle les antinomistes....
  • MANU

    • Écrit par Anne-Marie ESNOUL
    • 1 284 mots
    Le rôle de Manu ne se borne pas à procréer le genre humain, directement ou par personne interposée ; il doit aussi édicter leslois qui régissent les rapports des hommes entre eux. Un code célèbre, appelé Manusmṛti (Tradition de Manu) ou Mānavadharmaśāstra (Traité des lois manaviennes...
  • MISHNA

    • Écrit par André PAUL
    • 331 mots

    Terme hébraïque qui, dans le judaïsme, a commencé par désigner l'ensemble de la loi orale en corrélation avec le texte écrit (mikra), mais en est venu, en fin de compte, à s'appliquer au recueil des halakot rédigé et publié par le patriarche Juda Ier vers le début du iii...

  • PÉCHÉ, religion

    • Écrit par Jacques POHIER
    • 6 314 mots
    ...sujet doit se conformer y est en effet revêtue du coefficient d'absolu et de transcendance qui lui vient d'être voulue et révélée par Dieu lui-même ; la loi participe au privilège de la loi divine, et la voix de la conscience est un écho de la voix de Dieu. Ce n'est donc point un hasard s'il semble y avoir...
  • LE PROCÈS, Franz Kafka - Fiche de lecture

    • Écrit par Jacques LE RIDER
    • 1 102 mots
    • 1 média
    Le chapitre intitulé « Dans la cathédrale », à la fin du roman, renforce l'hypothèse théologique. C'est l'aumônier des prisons qui raconte à K. la parabole « Devant la Loi » qui commence ainsi : « Devant la porte de la Loi se tient un gardien. Ce gardien voit arriver un homme de la campagne qui sollicite...
  • TŌRAH

    • Écrit par Roland GOETSCHEL
    • 2 852 mots
    • 3 médias

    Le judaïsme se distingue des autres religions révélées par le fait qu'il place au centre de la révélation la Tōrah, la «   Loi ». Non qu'il faille confondre Loi et légalisme : à côté des prescriptions religieuses, éthiques et sociales, la Tōrah ne cesse de parler, à travers les récits qui...