ḤADĪTH

Mot arabe qui signifie récit, propos ou communication, ḥadīth est utilisé pour désigner plus particulièrement les propos tenus par le prophète Mahomet. Au début, il avait son sens le plus étroit, se limitant aux communications orales faites par le Prophète. Ensuite, on l'employa pour désigner toute tradition rapportant les paroles (aqwāl) ou les actes (af‘āl) du Prophète ou son approbation tacite (taqrīr) de paroles prononcées ou d'actes accomplis en sa présence. Al-ḥadīth a donc fini par englober toute la tradition musulmane (as-sunna). Originellement les deux notions ḥadīth et sunna ont bien des sens distincts. La seconde, dans la terminologie des jurisconsultes musulmans (al-fuqahā'), désigne l'usage en vigueur dans la communauté musulmane concernant un point de droit ou de religion, qu'il y ait eu ou non à ce sujet communication orale du Prophète ; la sunna, dans ce sens, s'oppose à la bid‘a (innovation hérétique). Il n'est donc pas nécessaire que tout ḥadīth corresponde à une sunna et la cautionne. Au contraire, il se peut fort bien qu'un ḥadīth soit en contradiction avec la sunna. Ce sont les « traditionnistes » qui ont désigné par as-sunna l'ensemble des traditions rapportant les paroles, les actes du Prophète ou ce qu'il a approuvé, c'est-à-dire al-ḥadīth dans son sens le plus large. C'est progressivement que le corpus de la tradition fut constitué et prit le second rang, après le Coran, en tant qu'autorité et source de législation. La place qu'occupait le Prophète au sein de la communauté musulmane conférait à ses paroles et à ses actions une valeur normative. On comprend par là que ses disciples se soient empressés de les recueillir et de les conserver.

L'extension de la communauté musulmane posant à celle-ci des problèmes nouveaux qui n'avaient pas forcément leur réponse dans le Coran, on se mit à interroger propos ou act [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  HADITH  » est également traité dans :

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 328 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « fait coranique » : sciences du Coran et exégèse »  : […] Les « traditions » (ḥadīth) se trouvèrent ainsi dès l'origine indissolublement associées au développement du « fait coranique ». Leur foisonnement souvent contradictoire atteste l'ampleur des incertitudes qu'elles eurent pour objet de résoudre. Ces divergences, sollicitées par les « traditionnistes » selon leurs appartenances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_8950

IBN ḤAZM (994-1064)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 2 210 mots

Dans le chapitre « Le savant ẓāhirite »  : […] d'après le Coran lui-même, a été révélée en un « arabe clair ». Il faut donc comprendre les textes du Livre et ceux du ḥadīṯ (tradition du Prophète) dans leur sens apparent (ẓāhir), c'est-à-dire le sens dont la connaissance de la langue peut déterminer l'exactitude et la cohérence. Dans le droit (fiqh), Ibn Ḥazm s'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-hazm/#i_8950

IBN TAYMIYYA (1263-1328)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 372 mots

L'un des plus grands, sinon le plus grand, des jurisconsultes de l'école ḥanbalite. À l'arrivée des Mongols, Taqī al-dīn Aḥmad ibn Taymiyya quitte Ḥarrān, sa ville natale, et se réfugie à Damas, où il enseigne à la mosquée des Umayyades l'exégèse coranique. Il dénonce tout ce qu'il juge innovation (bid‘a) en islām ; en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-taymiyya/#i_8950

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 615 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources »  : […] de Muḥammad et de ses compagnons des compléments de législation. Ainsi est née la science des traditions (ou ḥadīth), extrêmement développée dans l'Islam. Des érudits ont recueilli dans tout le monde musulman des masses de traditions comprenant chacune un texte et la liste de ceux qui l'avaient transmis, sorte de généalogie de transmetteurs, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-fondements/#i_8950

MUSULMAN DROIT

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 4 410 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théorie juridique musulmane »  : […] Coran et la sunna, la « tradition ». (Celle-ci se présente sous la forme de recueils de hadiths, courts récits rapportant les gestes et paroles du Prophète, modèle « exemplaire » ; les shiites ajoutent les gestes et paroles de ses successeurs et descendants : les cinq, sept ou douze premiers imams.) Les règles du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-musulman/#i_8950

SALAFISME

  • Écrit par 
  • Cyrille AILLET
  •  • 4 368 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La « quête de l’islam primitif » »  : […] 834), expose une biographie cohérente et édifiante du Prophète, à portée hagiographique. Quant aux hadiths, ils constituent un matériau abondant dans lequel les salafistes radicaux vont puiser leur définition souvent sommaire, mais fortement médiatisée, de la sharia, la « voie » indiquée par Dieu. Les savants du monde musulman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salafisme/#i_8950

SUNNISME

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « L'acceptation de la sunna »  : […] enseignements et les exemples qu'il a donnés. Elle est transmise sous forme de récits et d'informations qui portent le nom de ḥadīth et de khabar. Tous les musulmans veulent imiter ou suivre leur Prophète, mais ils ne sont pas tous d'accord sur les traditions qui sont rapportées. Nombre d'entre elles avaient été forgées. Le sunnisme se montra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sunnisme/#i_8950

Pour citer l’article

Khalifa SOUA, « ḤADĪTH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadith/