APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On appelle « littérature apocalyptique » une masse d'écrits organiques que les juifs anciens, du ive siècle avant J.-C. à la fin du iie siècle de l'ère chrétienne, ne cessèrent de produire et de promouvoir. Des éléments précurseurs s'en retrouvent plus ou moins nettement dans plusieurs livres, antérieurs et contemporains, de l'Ancien Testament hébraïque. Les textes chrétiens du Nouveau Testament sont eux-mêmes, pour nombre d'entre eux, en tout ou en partie, largement apocalyptiques. Tous ces écrits ont pour langue originale l'hébreu, voire l'araméen, et le grec. Traduits en d'autres idiomes comme le syriaque, le latin, l'éthiopien, le copte, l'arabe, l'arménien et le slavon, c'est par ce canal que, adoptés volontiers comme livres sacrés par les communautés chrétiennes locales, ils sont parvenus jusqu'à nous. Ils émanent d'à peu près toutes les tendances ou mouvements du judaïsme ancien, à savoir, principalement, pharisien, essénien, zélote, samaritain et chrétien. On ne saurait donc parler à leur sujet ni de marginalité ni d'hétérodoxie. Bien au contraire, ils sont l'effet direct et significatif, sur la terre nationale des juifs comme dans la Diaspora, d'un habitus littéraire généralisé dont il existe différents et solides témoins. C'est donc à la constitution du tableau d'ensemble de la société juive des derniers siècles du second Temple que la littérature apocalyptique nous renvoie : c'est là qu'elle peut et doit trouver son explication.

Le mot « apocalypse » est l'exacte translitération du terme grec apokalypsis, le premier de l'Apocalypse chrétienne dite de Jean, œuvre qui porte précisément son nom : elle le céda, comme générique, à bien d'autres antérieures de la même veine. Ce terme, qui signifie « révélation », dérive du verbe apokalyptein, « découvrir », « révéler », que la Bible grecque des Septante utilise pour traduire les verbes hébraïques galâh et hâsaph, dont l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES  » est également traité dans :

ABDIAS LIVRE D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 225 mots

« Abdias » signifie « serviteur de Yahveh ». Le livre qui porte ce nom (Vision d'Abdias dans la version des Septante, Vision d'Obadyah dans la Bible hébraïque) est celui de l'un des douze « petits » prophètes bibliques et le plus court des livres de l'Ancien Testament (21 versets). Il contient un violent oracle contre Édom (versets 1-15), qui s'élargit ensuite en prophétie à teneur apocalyptique : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-d-abdias/#i_2215

ALPHA & OMÉGA

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 235 mots

Première et dernière lettres de l'alphabet grec, mentionnées ensemble, comme attribut de Dieu, dans le livre canonique de l'Apocalypse : le Père ( i , 8 et xxi , 6) et le Fils ( xxii , 13) étant désignés ainsi comme éternels et immortels, origine et fin de la Création. Les formules « il est, il était et il vient », « le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpha-et-omega/#i_2215

ANGES & ARCHANGES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 338 mots

Venu du latin angelus , transcription de aggelos qui, en grec profane, désigne un messager, le mot « ange », dans la version des Septante, traduit l'hébreu maleak (« messager » [de Dieu]), terme qui s'applique surtout aux anges, mais aussi quelquefois aux prophètes (Is., xiv , 32) et aux prêtres (Mal., […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anges-et-archanges/#i_2215

ANTÉCHRIST

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 187 mots
  •  • 1 média

C'est dans un texte du Nouveau Testament — la première Épître de Jean (fin i er /déb. ii e s.) — qu'apparaît pour la première fois le mot grec antichristos , dont le français « antéchrist » est le calque imparfait. Cependant, on voit se former l'idée d'un antimessie — c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antechrist/#i_2215

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 530 mots
  •  • 3 médias

L'Apocalypse de Jean est le dernier des livres du Nouveau Testament. Parmi cet ensemble d'ouvrages considérés comme «  canoniques » par l'Église chrétienne, elle apparaît comme un bloc erratique. Le contraste est d'abord dans la forme. À côté des Évangiles, des Actes des Apôtres et des Épîtres, elle représente un genre littéraire absolument différent. Le caractère étrange des visions qu'elle conti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jean/#i_2215

BARUCH LIVRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 700 mots

Tout comme Hénoch, Moïse, Esdras et d'autres, Baruch, fils de Néri et confident de Jérémie, fut, dans le judaïsme préchrétien, le héros et le patron de toute une série d'œuvres littéraires. Sur ce personnage aussi, les Juifs transmettaient un lot de légendes marquantes. Le Livre de Baruch (ou Premier Livre de Baruch) est un petit ouvrage biblique, deutérocanonique (« apocryphe » selon la classific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-de-baruch/#i_2215

BÉHÉMOTH

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 232 mots

Pluriel du mot qui désigne, en hébreu biblique, les animaux domestiques (« bétail » dans le récit de la Création, Gen., i , 24). Dans le livre de Job ( xl , 15), Béhémoth prend l'allure d'un pluriel intensif et mythique : il désigne la Bête par excellence, la force animale que Dieu le créateur peut seul maîtriser, mais dont la domestication échap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/behemoth/#i_2215

BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 302 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le groupe et le Livre »  : […] La traduction biblique dite des Septante rend les termes « origine » et « généalogie » (en hébreu, toledot ) par la formule « Livre de l'origine » (en grec, biblos génésèôs ). Et cela dès le Livre de la Genèse, à propos de la création du monde ( ii , 4) et de l'apparition des races humaines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-ancien-et-nouveau-testament/#i_2215

CLÉMENT DE ROME (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 966 mots

Troisième évêque de Rome après saint Pierre (selon Irénée, Adversus haereses , III, iii ), ayant détenu la charge épiscopale de 92 à 101 (selon Eusèbe). Origène et saint Jérôme ont vu en Clément de Rome, sans beaucoup de vraisemblance, le disciple de saint Paul mentionné dans l'Épître aux Philippiens ( iv , 3). On ne saurait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-de-rome/#i_2215

DAMAS DOCUMENT DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 470 mots

Œuvre juive dont deux fragments (les manuscrits A et B, en partie se recouvrant et en partie se complétant, déposés à la bibliothèque de l'université de Cambridge et datés du x e ou du xi e siècle) ont été découverts à la Génizah du Caire, en 1896. Ces feuillets ont été publiés par Schechter, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/document-de-damas/#i_2215

DANIEL LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 856 mots

Le Livre de Daniel est classé, dans la Bible hébraïque, parmi les Écrits ( Ketubim ), entre Esther et l'ensemble formé par Esdras et Néhémie (pour les karaïtes, il est un livre prophétique). Dans la Septante et dans les autres versions, il figure à la suite d'Ézéchiel ; la Bible chrétienne a homologué cette disposition. C'est dans ces traductions que l'on rencontre des additi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-daniel/#i_2215

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Enfer et paradis chrétiens »  : […] Après certaines hésitations, cette représentation dualiste de l'autre monde a été acceptée également par le christianisme ; elle figure en tout cas dans les apocalypses apocryphes. L' Apocalypse de Pierre ( ii e s.) est le premier ouvrage chrétien qui décrit les punitions et les tortures des pécheurs d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfers-et-paradis/#i_2215

ESDRAS LIVRES D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 000 mots

Plusieurs livres, juifs — bibliques ou non — et chrétiens, ont été attribués à Esdras. Arrivé à Jérusalem en ~ 428, avec un groupe important de nouveaux immigrants, ce personnage joua le premier rôle dans la réforme du judaïsme postexilique. Aussi fut-il vénéré par les Juifs comme le réinventeur de leur religion, à l'instar de Moïse, le premier inventeur. Selon une légende tardive, tous les livres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-d-esdras/#i_2215

ÉZÉCHIEL (env. 627-env. 570 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 857 mots

Dans le chapitre « Le Livre d'Ézéchiel et sa postérité »  : […] En dépit de ses qualités littéraires modestes, le Livre d'Ézéchiel parvint à maintenir sa grande autorité. Ben Sira (190 av. J.-C.) en est le témoin antique ; Schiller aurait voulu apprendre l'hébreu pour le lire dans l'original et Victor Hugo le placera avec Homère, Eschyle, Juvénal et quelques autres dans « l'avenue des géants immuables de l'esprit humain ». Cependant, l'utilisation d'Ézéchiel f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ezechiel/#i_2215

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « Composantes non distinctives »  : […] Un premier élément de définition se trouve dans la notion de gnose elle-même. On connaît la célèbre définition donnée par le gnostique Héracléon : « Ce n'est pas seulement le baptême qui est libérateur, mais c'est aussi la gnose : Qui étions-nous ? Que sommes-nous devenus ? – Où étions-nous ? Où avons-nous été jetés ? – Vers quel but nous hâtons-nous ? D'où sommes-nous rachetés ? – Qu'est-ce que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_2215

HÉNOCH LIVRES D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 637 mots

Les auteurs juifs d'apocalypses étaient en quête de personnages illustres et homologués par la tradition qui fussent capables de servir de garants aux révélations que ces auteurs se donnaient la mission de transmettre. Le patriarche Hénoch, dont le livre de la Genèse dit qu'il « marcha avec Dieu » avant d'être enlevé aux cieux ( v , 24), le même que l'auteur de l'Ecclésia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-d-henoch/#i_2215

HOMME FILS DE L'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 847 mots

Expression à laquelle, dans les Évangiles, Jésus a souvent recours pour se désigner lui-même. Elle intervient en trois contextes différents, selon qu'il s'agit : de l'annonce de la parousie du Fils de l'homme ; de la prédication de sa passion et de sa résurrection ; de la description de certaines situations de sa vie terrestre. Le volume sémantique d'une telle formule (évangélique) est donc immens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fils-de-l-homme/#i_2215

ISAÏE (VIIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Robert MARTIN-ACHARD
  •  • 2 208 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Troisième- ou Trito-Isaïe et autres auteurs d'après l'exil »  : […] Le ou les auteurs des chapitres lvi à lxvi se situent après l'exil ; le Temple est reconstruit et la communauté jérusalémite connaît une période de relâchement et de découragement. Les promesses divines tardent à se réaliser ; il s'ensuit diverses défaillances et une certaine inquiétude. Le message des continuateurs de l'école isaïenne, comme cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaie/#i_2215

ISAÏE ASCENSION D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 380 mots

Ouvrage biblique pseudépigraphique, dont le titre est connu par une édition éthiopienne du v e siècle, seule version intégrale de ce livre parvenue jusqu'à nous. Il existe des fragments en grec, en copte, en latin et en vieux slavon. L'œuvre complète se compose de trois ouvrages séparés ; la dernière version, due à un chrétien, parut au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascension-d-isaie/#i_2215

JACQUES APOCALYPSE DE

  • Écrit par 
  • Michel PEZIN
  •  • 212 mots

Le Codex V de la bibliothèque gnostique de Nag Hammadi conserve deux textes différents mais portant le même titre, deux « apocalypses » se référant à Jacques, dit « le Juste », le frère du Seigneur. La première est un dialogue entre le Seigneur et Jacques, à qui sont dévoilés des enseignements secrets (sur la souffrance, la Passion et la mort du Seigneur), des prophéties sur sa propre mort, ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jacques/#i_2215

JOËL LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 386 mots

Œuvre appartenant à la collection biblique dite des douze petits prophètes. Par l'originalité de son contenu, le Livre de Joël est une transition entre la prophétie israélite proprement dite et l'apocalyptique juive. L'auteur, Joël, n'est connu que par son livre. Les commentateurs sont aujourd'hui unanimes, ou presque, à dater ce texte des environs de l'an ~ 400. Comme arguments, on avance les fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-joel/#i_2215

JUDÉO-CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU
  •  • 1 382 mots

Dans le chapitre « Une littérature apocalyptique »  : […] On possède aujourd'hui un nombre suffisant d'ouvrages judéo-chrétiens, orthodoxes ou hétérodoxes, pour se faire une idée de ce que fut la culture judéo-chrétienne. Il s'agit parfois de remaniements chrétiens d'écrits juifs, comme les Testaments des douze patriarches , ou de fragments exégétiques conservés en particulier dans l' Épître de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judeo-christianisme/#i_2215

JUDITH LIVRE DE

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 613 mots
  •  • 1 média

Figurant parmi les sept livres bibliques deutérocanoniques qui ne faisaient pas partie du canon hébraïque des Écritures, le livre dit de Judith n'est entré dans le canon des chrétiens qu'à l'époque patristique, à la fin du i er  siècle. Son original hébreu est perdu ; il ne reste que des versions grecques divergentes et le texte est mal fixé. Le l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-judith/#i_2215

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 274 mots

Dans le chapitre « La mystique du Trône »  : […] Née en Palestine, la mystique juive évolua parallèlement à la religion exotérique ; les premiers écrits sont anonymes ou pseudépigraphes. Bien qu'aucun auteur n'ait été identifié avec certitude, on attribue un rôle actif à certains docteurs de la Mishna ( ii e - iii e s.), c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_2215

LÉVIATHAN

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 323 mots

Nom (en hébreu : liwyatan ) d'un serpent mythique qu'on rencontre à plusieurs reprises dans la poésie hébraïque et biblique (Job, Psaumes, Isaïe). Sous ce nom et sous d'autres appellations, il appartient plus largement à la mythologie sémitique. Il équivaut au Dragon (peut-être crocodile du Nil), bien connu dans le Proche-Orient ancien. Personnification des puissances hostile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leviathan/#i_2215

MANNE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 350 mots
  •  • 1 média

Nom de la nourriture miraculeuse (en hébreu, man ) que mangèrent les Hébreux lors de leur séjour au Désert (Exode,  xvi ). Les récits bibliques évoquent un phénomène qu'on peut observer de nos jours dans la péninsule sinaïtique : est encore appelé man (en arabe) par les habitants nomades un liquide transparent, sécrété par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manne/#i_2215

MERKABA

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 424 mots

L'expression Ma‘aseh Merkaba (œuvre du char) désigne le premier chapitre d'Ézéchiel dans la Mishna Haguiga I, ii . Les textes talmudiques rapportent que ce chapitre avait fait l'objet — avec le premier chapitre de la Genèse, désigné par le terme de Ma‘aseh Bereshit (œuvre du commencement) — des spéculati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merkaba/#i_2215

MESSIANISME

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 7 914 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les cycles juifs »  : […] Surgi à l'intérieur du peuple à l'époque de la captivité à Babylone, le messianisme juif est caractérisé par la croyance en la venue d'un descendant de David, qui, envoyé par Dieu en vue de délivrer les Juifs du joug des païens, ramènerait les exilés et rétablirait le culte du Temple, cependant qu'une ère de perfection morale et de félicité se trouverait établie pour Israël et l'humanité tout ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messianisme/#i_2215

MICHEL saint, archange

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 313 mots

Dans la tradition chrétienne et juive, Michel (en hébreu, mi-ka-El , « qui est comme Dieu ? ») est le plus grand des anges, lesquels sont classés selon une hiérarchie ordonnée. Le Livre de Daniel est le seul livre de l'Ancien Testament qui le connaisse ( x , 13, 21 ; xii , 1) ; Michel y apparaît avec les fonctions et les qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel/#i_2215

MOÏSE ASSOMPTION DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 344 mots

Dans l'univers religieux et culturel du bas judaïsme et du christianisme naissant, toute une littérature, en grande partie apocalyptique, fut attribuée à Moïse, en tant que héros et/ou auteur. Par le canal de cette « postérité » tardive et par l'artifice du procédé classique de la pseudonymie s'affirmait davantage la croyance en la révélation entière et définitive de la Loi israélite au Sinaï. On […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assomption-de-moise/#i_2215

PATRIARCHES TESTAMENTS DES DOUZE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 557 mots

Vaste collection de douze discours testamentaires (genre que les Juifs contemporains de Jésus affectionnaient), mis dans la bouche des fils de Jacob, à l'adresse de leurs descendants, dans le dessein de les exhorter à la piété et à la justice, et évoquant les bénédictions de Jacob (Gen., xlix ). Dans sa forme actuelle, chaque Testament suit un même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/testaments-des-douze-patriarches/#i_2215

PAUL APOCALYPSE DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 479 mots

On trouve dans les premiers siècles chrétiens plusieurs apocalypses attribuées à Paul. Épiphane ( Panarion , XXXVIII, ii ) signale une Ascension de Paul , dont il ne reste rien, mais qui pourrait être l' Apocalypse de Paul , conservée par le Codex V de la bibliothèque gnostique de Nag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-paul/#i_2215

PHILON PSEUDO-

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 775 mots

L'œuvre intitulée Liber Antiquitatum Biblicarum a été appelée le Pseudo-Philon par son premier éditeur, Jean Sichard, à Bâle en 1527. Elle porte en fait d'autres titres — De successione generationum ou Historia ab initio mundi — dans les nombreux manuscrits latins qui l'ont conservée durant le Moyen Âge. On […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pseudo-philon/#i_2215

PIERRE APOCALYPSE DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 483 mots

La plus importante des Apocalypses apocryphes, l' Apocalypse de Pierre , a été regardée comme canonique par plusieurs Pères de l'Église ancienne, en particulier par Clément d'Alexandrie ainsi que dans le Canon de Muratori (Hippolyte ?). Eusèbe de Césarée, au iv e  siècle, puis Jérôme la rejetèrent. Le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-pierre/#i_2215

ROULEAU DE LA GUERRE DES FILS DE LUMIÈRE CONTRE LES FILS DE TÉNÈBRES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 896 mots

Parmi les grands manuscrits découverts dans la grotte I de Qumrān , se trouvait le Rouleau dit de la guerre des fils de Lumière contre les fils de Ténèbres. Il a 2,90 m de longueur sur 0,16 m de haut, et comprend actuellement dix-neuf colonnes de dix-sept ou dix-huit lignes ; la fin manque. Il ne comporte pas de titre ni de nom d'auteur. Il s'agit d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouleau-de-la-guerre-des-fils-de-lumiere-contre-les-fils-de-tenebres/#i_2215

SAGESSE LIVRES DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 4 599 mots

Dans le chapitre « La sagesse aux origines du christianisme »  : […] Le sort différent réservé par le rabbinisme et par le christianisme aux ouvrages qui expriment le courant de la sagesse mystique est un indice qui ne trompe point. Cela ne signifie pas que, dans une certaine mesure, le rabbinisme n'appartienne lui-même à ce courant, puisqu'il a accepté les Proverbes et Job dans leur édition retouchée. Pourtant, il a rejeté Ben Sira et la Sagesse de Salomon, alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-de-sagesse/#i_2215

SALOMON LIVRES DITS DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 148 mots

Dans leur ensemble, les livres sapientiaux (Proverbes, Ecclésiaste, Sagesse et Cantique des cantiques) ont été attribués à Salomon. Fiction littéraire, artifice de pseudépigraphie, à la manière dont on avait attribué le Pentateuque à Moïse et les Psaumes à David. La réputation de sagesse dont fut auréolé Salomon en est la cause. On lit dans le I er livre des Rois : « Sa r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-dits-de-salomon/#i_2215

SIBYLLE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 009 mots

Dans le Moyen-Orient antique, les traditions sur la Sibylle n'ont cessé de foisonner. Son caractère abstrait et sa qualité de terme générique aidant, la Sibylle (d'abord nom propre, Sibylla ) donna lieu à une ample prolifération. À l'origine, il n'y avait qu'une seule Sibylle, comme en témoigne Héraclite d'Éphèse, le premier auteur qui en ait parlé. Il en était encore ainsi a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sibylle/#i_2215

Voir aussi

Pour citer l’article

André PAUL, Jean HADOT, « APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-apocalyptique-et-apocryphe/