ḤARĪRĪ AL- (1054-1122)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grammairien et écrivain arabe, né en 1054 près de Bassora (Irak), mort en 1122 à Bassora.

Les œuvres d’Abū Muhammad al-Qāsim ibn ‘Ali al-̣Harīrī, plus connu sous le nom d’al-Harīrī, comprennent un long poème sur la grammaire (Mulhat al-i’rab fi al-nahw) accompagné d’un commentaire, et un ouvrage sur le mauvais usage de l’arabe (Durrat al-ghawwas fi awham al-khawass). Cependant, al-̣Harīrī est surtout connu pour ses Maqāmāt (« séances »), une collection de récits rédigés dans un style raffiné et spirituel. Le narrateur, al-Hārith ibn Hammām, y raconte ses rencontres répétées avec Abū Zayd al-Saruji, escroc audacieux, vagabond doué de l’éloquence, de la connaissance grammaticale et du talent poétique de l’auteur. À chaque fois, al-Hārith retrouve Abū Zayd dans une nouvelle ville au centre d’une foule nombreuse qui se presse autour de lui. Ce dernier arrache des larmes à son auditoire avec le récit de ses prétendus malheurs, l’éblouit de sa poésie, et disparaît subitement avec ses cadeaux. Dans les Maqāmāt, al-̣Harīrī semble réunir ses expériences d’informateur auprès de l’administration et sa maîtrise de la grammaire, du style et de la poésie arabes. La richesse de ses récits vient non seulement de leur humour et des aventures qu’ils relatent, mais également de leurs prouesses linguistiques et poétiques. Le genre de la maqāma est apparu dans le premier quart du xe siècle. Son créateur, al-Hamadânî, est la source d’inspiration d’al-̣Harīrī. Cependant, à la différence de son maître, celui-ci rédige ses récits et les présente dans sa « version autorisée ». Les Maqāmāt d’al-̣Harīrī sont un sujet populaire chez les illustrateurs du xviiie siècle, et servent à décrire des scènes animées de la vie quotidienne.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Classification

Autres références

«  HARIRI AL- (1054-1122)  » est également traité dans :

MAQĀMA

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH
  •  • 1 935 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Éclosion et fortune du genre »  : […] La genèse de ce genre reste obscure. Il est probablement le résultat d'une lente élaboration. Des éléments s'en trouvent dans la prose d' adab telle qu'al-Ǧāḥiẓ l'a illustrée, dans son Livre des avares ( Kitāb al-Buẖalā' ), avec l'observation des mœurs et des caractères de ses contemporains. On en trouve d'autres dans des récits brefs insérés dans les ouvrages de philologie ou les anthologies poét […] Lire la suite

Les derniers événements

4 novembre - 5 décembre 2017 Arabie Saoudite – Liban. Démission du Premier ministre libanais et purge à Riyad.

Hariri à Paris. Le 18, Saad Hariri et sa famille gagnent Paris. Le 21, Saad Hariri rentre à Beyrouth après une rencontre, au Caire, avec le président Abdel Fattah al-Sissi, un proche du royaume saoudien. Le 22, Saad Hariri célèbre à Beyrouth la fête de l’indépendance du Liban au côté de Michel Aoun et annonce le gel de sa démission « à la demande du […] Lire la suite

8-9 novembre 2017 France – Émirats arabes unis – Arabie Saoudite. Visite du président français Emmanuel Macron au Moyen-Orient.

al-Nahyane. Cette visite est l’occasion de renforcer les liens entre la France et les Émirats arabes unis, notamment en matière de lutte contre le terrorisme. Le 9 également, le président français fait une escale imprévue à Riyad, quelques jours après que le Premier ministre libanais Saad Hariri y a annoncé sa démission, et alors que les tensions entre […] Lire la suite

4-23 mai 2016 Syrie. Nouvelle trêve temporaire et attentats de l'État islamique.

Hariri en février 2005, ainsi qu’aux attentats meurtriers contre les forces américaines et françaises à Beyrouth en octobre 1983. Le 23, sept attentats quasi simultanés visant des lieux de forte affluence à Tartous et Jablé, deux villes littorales de la région alaouite, fief du clan Al-Assad, causent la mort de cent cinquante personnes, en majorité […] Lire la suite

19 octobre 2012 Liban. Assassinat du chef du renseignement

al-Hassan, est tué dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth, avec sept autres personnes. Le général sunnite Wissam al-Hassan avait participé aux enquêtes sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri en février 2005, dans lequel les services syriens étaient impliqués, et avait fait arrêter, en août 2012, l'homme fort de la Syrie […] Lire la suite

13 juin 2011 Liban. Formation du gouvernement de Najib Mikati

Hariri, présente son gouvernement. Dix-neuf des trente postes ministériels reviennent au Hezbollah et à ses alliés. Les autres sont attribués à des personnalités choisies par le chef de l'État, le Premier ministre et le chef druze Walid Jumblatt. Le président syrien Bachar al-Assad qui, selon l'Alliance du 14-Mars de Saad Hariri, aurait influencé la […] Lire la suite

Pour citer l’article

« ḤARĪRĪ AL- - (1054-1122) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/al-hariri/