CORIOLIS GASPARD GUSTAVE (1792-1843)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ingénieur et mathématicien français. Assistant à l'École polytechnique à Paris, Gustave Coriolis étudie la composition des vitesses et des accélérations.

Dans un article « Sur les équations du mouvement relatif des systèmes de corps » (1835), il montre que, pour un corps en mouvement sur la surface d'un solide en rotation, il s'introduit un terme supplémentaire dans l'accélération, équivalant à une force nommée depuis force de Coriolis.

Cette force, perpendiculaire à la vitesse, a pour conséquence d'imposer une trajectoire courbe à un corps qui autrement se déplacerait de façon rectiligne.

Sur terre, la force de Coriolis détermine la direction générale des vents (alizés) et des courants marins, et explique la rotation des ouragans et des tornades.

Coriolis a introduit les termes de travail et d'énergie cinétique avec leur sens actuel dans son ouvrage Du calcul de l'effet des machines (1829). Il est aussi l'auteur de la Théorie mathématique des effets du jeu de billard et du Traité de la mécanique des corps solides.

—  Bernard BACH

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CORIOLIS GASPARD GUSTAVE (1792-1843)  » est également traité dans :

FORCE DE CORIOLIS

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 267 mots

Le mathématicien français Gaspard Gustave Coriolis (1792-1843) publie en 1835 un article intitulé Sur les équations du mouvement relatif des systèmes de corps. Il y montre que l’accélération de tout corps en mouvement relatif par rapport à un repère en rotation comporte un terme proportionnel à la vitesse relative, terme qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/force-de-coriolis/#i_20195

LE MYSTÈRE CORIOLIS (A. Moatti)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 909 mots

Représentant d’une génération d’« ingénieurs-savants » ayant su faire le pont entre le monde de l’industrie et la recherche académique, Gaspard-Gustave de Coriolis (1792-1843) a laissé son nom à une « pseudo-force », un effet mécanique qui a donné du fil à retordre à des générations d’étudiants. La biographie (Le M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mystere-coriolis/#i_20195

FOUCAULT (L.)

  • Écrit par 
  • Cyril VERDET
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ses travaux en mécanique »  : […] mouvement de la Terre par rapport à l’éther. Par ailleurs, les travaux de Gustave Coriolis, au début des années 1830, mettent en évidence la nécessité d’introduire en mécanique une classe de référentiels désignés aujourd’hui sous le nom de référentiels galiléens. C’est dans ce cadre théorique que Foucault est amené à inventer une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foucault-l/#i_20195

MÉCANIQUE - Histoire de la mécanique

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 6 181 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La mécanique classique »  : […] de Lagrange dans le cas de machines composées de pièces diverses en mouvement les unes par rapport aux autres, que Coriolis (1792-1843) a attiré pour la première fois l'attention sur le problème de la composition des accélérations. Un peu plus tard, vers 1851, Foucault (1819-1868), avec la célèbre expérience du Panthéon sur la rotation du plan d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-histoire-de-la-mecanique/#i_20195

Pour citer l’article

Bernard BACH, « CORIOLIS GASPARD GUSTAVE - (1792-1843) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaspard-gustave-coriolis/