Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉLECTROLYSE

Articles

  • ALUMINIUM

    • Écrit par Robert GADEAU, Robert GUILLOT
    • 9 636 mots
    • 19 médias
    ...électrolytique de l'aluminium est le suivant : une cuve garnie de charbon contient de la cryolithe fondue avec quelque pour-cent d'alumine en solution. L' électrolyse de l'alumine donne de l'aluminium, qui se dépose au fond de la cuve (cathode), et de l'oxygène, qui brûle des anodes en ...
  • ARRHENIUS SVANTE (1859-1927)

    • Écrit par Jacques GUILLERME
    • 1 836 mots
    • 1 média
    ...sodium, qui manifestent une si grande affinité l'une pour l'autre et dont les combinaisons ne peuvent être détruites que par les moyens chimiques les plus énergiques. Mais l'idée première que c'est le courant qui décompose les molécules dans l'électrolyse rencontra bientôt plusieurs difficultés.
  • BARYUM

    • Écrit par Bernard CARTON
    • 330 mots

    Du grec barus, lourd

    Symbole chimique : Ba

    Numéro atomique : 56

    Masse atomique : 137,34 g

    Point de fusion : 725 0C

    Point d'ébullition : 1 640 0C

    Densité (à 20 0C) : 3,5.

    Deuxième membre de la famille des alcalinoterreux (après le calcium), dont C. W. Scheele découvrit la base (baryte)...

  • BÉRYLLIUM

    • Écrit par Jean-Paul CARRON, Robert GADEAU, Jean PERROTEY
    • 5 410 mots
    • 5 médias
    Lacuve cathode est un creuset de nickel, chauffé à la flamme ; l'anode centrale est une tige de graphite ; l'électrolyte est un mélange à poids égaux de chlorure de sodium et chlorure de potassium, contenant 15 p. 100 de chlorure de béryllium. L'électrolyse se fait vers 780 ...
  • CADMIUM

    • Écrit par Alexandre TRICOT
    • 8 050 mots
    • 6 médias
    La teneur en cadmium de la liqueur principale du sulfate de zinc qui sera destinée à l'électrolyse est de l'ordre de 0,2 à 0,3 g/l et celle du cuivre est de 0,2 à 0,6 g/l. Le déplacement de ces métaux est opéré dans des cuves par le traitement à la poudre de zinc appelé cémentation :...
  • CHIMIE - Histoire

    • Écrit par Élisabeth GORDON, Jacques GUILLERME, Raymond MAUREL
    • 11 186 mots
    • 7 médias
    L'électrolyse permet de préparer par voie électrochimique toute une gamme de molécules diverses, depuis les plus simples, telles que le dihydrogène (électrolyse de l'eau), le dibrome ou le difluor, jusqu'aux molécules organiques (adiponitriles, produits fluorés) ou organométalliques (plomb-tétraméthyl)....
  • CHLORE

    • Écrit par Henri GUÉRIN
    • 5 625 mots
    • 5 médias
    2. À partir du début du xxe siècle, l'électrolyse du chlorure de sodium en solution aqueuse, qui fournit du chlore à l'anode et de la soude et de l'hydrogène à la cathode, est venue concurrencer ce procédé et cela d'autant plus que, par suite du déclin du procédé Leblanc, on disposait de moins...
  • CHROME

    • Écrit par Jean AMIEL
    • 3 803 mots
    • 2 médias
    Unchrome plus pur peut être obtenu par électrolyse soit d'une solution d'acide chromique additionnée d'acide sulfurique ou de sulfate de chrome (III), soit d'une solution renfermant des sulfates de chrome (II), de chrome (III) et d'ammonium. Dans certaines usines, la cuve électrolytique...
  • CUIVRE

    • Écrit par C.I.C.L.A., Jean-Louis VIGNES
    • 8 229 mots
    • 4 médias
    Le cuivre blister à purifier constitue l'anode d'un électrolyseur dont la cathode est une feuille mince de cuivre pur. Au cours de l'électrolyse, réalisée sous faible tension (de 0,25 à 0,4 V), le cuivre de l'anode se dépose sur la cathode, alors que les impuretés tombent au fond de la cuve d'électrolyse....
  • DAVY HUMPHRY (1778-1829)

    • Écrit par David Marcus KNIGHT
    • 1 737 mots
    • 1 média
    Au cours de l'électrolyse de l'eau, il y a bien libération d'oxygène et d'hydrogène, mais la présence d'acides et de bases est décelée autour des électrodes. Davy pensait qu'elle provenait de gaz dissous, d'azote notamment, et des impuretés de l'eau, dues peut-être à l'appareillage. Aussi se servit-il,...
  • DEUTÉRIUM

    • Écrit par Akli HAMMADI
    • 879 mots

    En 1932, H. C. Urey, F. G. Brickwedde et G. M. Murphy mettent en évidence l'existence du deutérium, isotope de l'atome d'hydrogène, en analysant les raies du spectre de Balmer issues d'un résidu lourd de distillation fractionnée d'hydrogène liquide. Ces résultats furent confirmés...

  • EAU - Propriétés physico-chimiques

    • Écrit par Antoine POTIER
    • 2 238 mots
    • 4 médias
    Le diagramme potentiel-pH rend compte à la fois de la réactivité et de l'électrolyse de l'eau. Les réducteurs de l'eau ont un potentiel de réduction situé dans la zone inférieure (E0Na/Na+ = — 2,71 V). Ses oxydants sont situés dans la zone supérieure (E0F/F = + 1,9 V)....
  • EAU - Dessalement de l'eau de mer

    • Écrit par Cyrille GOMELLA, Bernard LEGUBE
    • 3 181 mots
    • 11 médias
    ...recueillant les sels extraits (fig. 7). Les compartiments des extrémités forment un autre espace où se produisent les réactions secondaires propres à l'électrolyse. Pour chaque faraday (96 490 coulombs) traversant l'appareil, il est séparé N/2 équivalent-gramme de sel, N étant le nombre...
  • ÉLECTROCHIMIE

    • Écrit par Jacques SIMONET
    • 6 252 mots
    • 10 médias
    ...microélectrolyse seulement dans le volume conducteur ionique, situé au voisinage de l'électrode indicatrice. Par contre, il peut être envisagé de réaliser une électrolyse dans un volume fini, permettant, par application de la loi de Faraday, de connaître le nombre d'électrons impliqués dans la transformation...
  • ÉLECTRODES SPÉCIFIQUES

    • Écrit par Robert ROSSET
    • 218 mots

    Il existe des interfaces entre deux solutions électrolytiques telles que seul un ion donné puisse franchir ces interfaces. Il en est ainsi avec une membrane sélective, perméable à un seul type d'ion. Il s'établit alors entre les deux faces de la membrane une différence de potentiel qui est reliée...

  • FARADAY MICHAEL (1791-1867)

    • Écrit par Universalis, Leslie Pearce WILLIAMS
    • 1 622 mots
    • 2 médias
    En 1834, Faraday énonça ses deux lois de l'électrolyse qui explicitent la grandeur de la force requise pour séparer des éléments, l'affinité chimique étant conçue comme une force électrique agissant au niveau moléculaire.
  • FLUOR

    • Écrit par Universalis, Josik PORTIER
    • 2 393 mots
    • 1 média
    ...liberté, réagit immédiatement avec la vapeur d'eau atmosphérique. C'est Henri Moissan qui, en 1886, réussit pour la première fois à l'isoler en électrolysant une solution de fluorure de potassium dans le fluorure d'hydrogène anhydre à l'aide d'électrodes de platine iridié auxquelles il...
  • HALL CHARLES MARTIN (1863-1914)

    • Écrit par Bruno JACOMY
    • 669 mots
    • 1 média

    Chimiste américain, Charles Martin Hall a mis au point en 1886, en même temps que le Français Paul Héroult, un procédé électrolytique (c'est-à-dire qui utilise le courant électrique pour activer les réactions chimiques) d'extraction de l'aluminium. Isolé seulement depuis...

  • HÉROULT PAUL LOUIS TOUSSAINT (1863-1914)

    • Écrit par Bruno JACOMY
    • 717 mots
    • 1 média

    Paul Louis Toussaint Héroult est un métallurgiste et inventeur français connu pour avoir mis au point en 1886 un procédé de production d'aluminium par électrolyse de l'alumine. Cette technique a couramment été nommée procédé Hall-Héroult, l'Américain Charles Martin...

  • INTERACTIONS (physique) - Électromagnétisme

    • Écrit par Bernard DIU
    • 4 447 mots
    • 6 médias
    Au premier rang des applications de cette découverte se fonda l'électrochimie : le courant, en traversant une solution aqueuse d'alcali, décomposa l'eau en oxygène et hydrogène. Humphry Davy lança en 1806 une souscription publique en vue de réaliser une énorme pile (2 000 éléments)...

Médias

Cellule d'électrodialyse - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cellule d'électrodialyse

Cuve à anode continue Söderberg - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cuve à anode continue Söderberg

Cuve à anodes précuites - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cuve à anodes précuites

Cuve Pechiney pour le raffinage électrolytique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cuve Pechiney pour le raffinage électrolytique

Électrodialyse - crédits : Encyclopædia Universalis France

Électrodialyse

Électrolyse: principales réactions chimiques réalisées par électrolyse - crédits : Encyclopædia Universalis France

Électrolyse: principales réactions chimiques réalisées par électrolyse

Électrolyse - crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Électrolyse

Galvanoplastie - crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Galvanoplastie

Paul Héroult - crédits : Bettmann/ Getty Images

Paul Héroult