Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARC, architecture

Articles

  • AQUEDUCS, Antiquité

    • Écrit par
    • 4 685 mots
    • 4 médias
    Pour les parties en opus arcuatum (appareil à arches), on édifie deux piles ou massifs, entre lesquels on bâtit sur cintre des arcs de tête constitués de briques ou de moellons de toutes formes. Au-dessus de ces arcs de tête, on monte les parements entre lesquels la maçonnerie de l'arche est coulée....
  • ARC DE DÉCHARGE

    • Écrit par
    • 189 mots
    • 1 média

    Arc bandé en plein mur, au-dessus d'ouvertures, portes ou fenêtres, pour décharger la pression verticale de la maçonnerie supérieure et la dévier vers des points d'appui latéraux, en soulageant ainsi les parties sous-jacentes : le linteau est déchargé par un tel arc.

    Les Égyptiens...

  • ARCATURE

    • Écrit par
    • 106 mots

    Motif architectural qui se compose d'une suite de petites arcades reposant soit sur des colonnettes soit sur des culs-de-lampe. Jouant un rôle important dans l'animation de la surface murale, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'édifice, l'arcature peut être employée en soubassement ou en couronnement...

  • ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

    • Écrit par
    • 7 914 mots
    • 6 médias
    ...qu'ait connues l'Occident. À son apogée, la réflexion des maîtres d'œuvre gothiques part de la voûte dont les poussées canalisées par l'intermédiaire des arcs en ogive sont reprises au moyen de piles cruciformes, de contreforts et d'arcs-boutants, de manière à transformer les édifices en un système dynamique...
  • ÉGLISE, architecture

    • Écrit par
    • 8 056 mots
    • 2 médias
    ...incidence sur son traitement extérieur. Jusqu'au début du xiiie siècle, il demeurait attaché à l'horizontalisme roman de superposition des masses. L'adjonction d'arcs, qu'ils soient boutants ou qu'ils servent à évacuer les eaux de pluie du grand comble, donnait à l'édifice une dynamique verticale...
  • ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

    • Écrit par
    • 5 038 mots
    • 11 médias
    ...état datant de 785, doit beaucoup à la Grande Mosquée de Damas et à celle d'Al-Aqsa à Jérusalem, mais elle se singularise par le choix de l' arc outrepassé, la hardiesse dans la superposition des arcades – qui donna naissance à un nouveau type de modillon, le modillon à copeaux – et enfin par...
  • INDE (Arts et culture) - L'art

    • Écrit par , et
    • 49 040 mots
    • 67 médias
    ...composite du style. On trouve, à côté de l'arcature en forme de fer à cheval et de la balustrade du répertoire indien, des frontons « coupés », des arcs en plein cintre et même des arcs en ogive (reliquaire de Bīmarān, au British Museum), des pilastres au chapiteau formé de feuilles d'acanthe d'où...
  • ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

    • Écrit par
    • 16 014 mots
    • 19 médias
    ...basilical traditionnel, tire son originalité de l'utilisation de supports superposés (chaque colonne est surmontée d'un pilier) et reliés par deux séries d' arc également superposées : les arcs inférieurs, en fer à cheval, faisant fonction de tirants, les arcs supérieurs, en demi-cercle, supportent les toitures....
  • KAIROUAN

    • Écrit par
    • 1 168 mots
    • 3 médias

    Après la victoire des Arabes sur les Byzantins en 647, Sīdī ‘Uqba ibn Nāfi‘ fonda en 670, à 60 kilomètres de Sousse, Kairouan ou Qayrawān (terme qui signifie place d'armes). C'était un campement permanent, à l'abri des attaques de la flotte byzantine, qui devait servir de base...

  • KHMER ART

    • Écrit par et
    • 8 430 mots
    • 21 médias
    ...l'Inde) à leurs extrémités, caractéristiques de Sambor Prei Kuk, sont attestés presque jusqu'à la fin du viiie siècle ; ceux du style de Prei Kmeng, avec arc rectiligne recourbé aux extrémités vers l'intérieur, apparus dès 640 à Prasat Phnom Bayang (P. Dupont), restent utilisés durant une partie du ...
  • ORDRES, architecture

    • Écrit par , et
    • 13 359 mots
    • 23 médias
    ...reçoit, se généralise. Parallèlement, l'architrave tend à disparaître au profit des arcs, dont les retombées peuvent s'adapter à de légères variations de hauteur des supports. Dès le vie siècle, la formule médiévale du chapiteau surmonté d'un tailloir-imposte recevant unarc est constituée.
  • PONTS

    • Écrit par
    • 12 284 mots
    • 19 médias
    ...ils doivent être construits avec des matériaux résistants en flexion comme le bois, le béton armé ou précontraint et l'acier ; les ponts en arc, qui exercent sur leurs culées des réactions de poussée tendant à les écarter ; ce sont des structures funiculaires de compression qui peuvent donc...
  • ROMAN ART

    • Écrit par
    • 20 556 mots
    • 19 médias
    ...dénommées «   bandes lombardes ». Entre des pilastres étroits, connus sous le nom italien de «   lesènes », se développe un nombre variable de petits arcs qui animent faiblement la partie supérieure des murs. Ce motif, qui est plus particulièrement réservé aux absides, peut aussi gagner les murs latéraux...
  • VOUSSOIR

    • Écrit par
    • 132 mots

    Pierre taillée en forme de coin, qui a deux faces courbes, l'une intérieure, l'autre extérieure, appelées « douelles ». La juxtaposition de plusieurs voussoirs forme un arc ou bien constitue le remplissage d'une voûte. Dans un arc, le premier voussoir, celui qui repose sur chaque montant vertical...

  • VOUSSURE

    • Écrit par
    • 188 mots

    Arc à arêtes vives ou mouluré, composé de claveaux, qui encadre une baie (porte, fenêtre ou arcade). Le nombre plus ou moins important de voussures correspond à la profondeur de la baie : ainsi, pour l'architecture religieuse romane de Normandie, l'adoption du mur épais se traduit, dans les grandes...

Médias

Aqueduc des Ferreras - crédits : G. Nimatallah/ De Agostini/ Getty Images

Aqueduc des Ferreras

Aqueduc romain - crédits : A. De Gregorio/ De Agostini/ Getty Images

Aqueduc romain

Leptis Magna - crédits : Plamen Galabov/ Shutterstock

Leptis Magna