UKRAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielUkraine (UA)
Chef de l'ÉtatVolodymyr Zelensky (depuis le 20 mai 2019)
Chef du gouvernementDenys Chmyhal (depuis le 4 mars 2020)
CapitaleKiev
Langue officielleukrainien
Unité monétairehryvnia (UAH)
Population43 879 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)603 549

Histoire

Une terre de passage et d'échanges

Dès la préhistoire, les modes de migration et de colonisation dans les territoires de l'actuelle Ukraine se sont spécifiés selon les caractéristiques des trois zones géographiques qui les constituent. La côte de la mer Noire s'est naturellement trouvée pendant des siècles dans la sphère d'influence des puissances maritimes méditerranéennes. La steppe traversant l'Ukraine orientale et méridionale a toujours offert un passage naturel aux vagues successives de cavaliers nomades en provenance d'Asie centrale. Enfin, la région de steppe boisée et de forêts du centre-nord et de l'ouest du pays a traditionnellement fait vivre une population d'agriculteurs sédentaires, reliés par voie d'eau à l'Europe centrale et septentrionale. Les marches de ces zones étaient le théâtre fréquent d'affrontements militaires aussi bien que d'échanges culturels.

À partir des vii-vie siècles avant notre ère, de nombreuses colonies grecques furent fondées sur la côte nord de la mer Noire, en Crimée et sur les bords de la mer d'Azov. Ces avant-postes du monde hellénique passèrent ensuite sous hégémonie romaine. Au cours du Ier millénaire avant notre ère, la steppe de l'arrière-pays fut occupée successivement par les Cimmériens, les Scythes et les Sarmates. Ces peuples, tous de souche iranienne, entretenaient des relations commerciales et culturelles avec les colonies grecques.

Une période de grandes migrations commença vers 200 après J.-C. avec l'arrivée des Goths, venus de la région de la Baltique. Ils chassèrent les Sarmates, mais leur propre pouvoir fut brisé vers 375 par les Huns, venus de l'est et eux-mêmes suivis, aux v-vie siècles, par les Bulgares et les Avars. Entre le viie et le ixe siècle, la steppe ukrainienne fit partie du khaghanat turc khazar, un empire marchand centré sur la basse Volga. Le contrôle khazar sur la steppe fut battu en brèche à la fin du ixe siècle par les Magyars, suivis des Petchenègues aux xe et xie siècles, puis des Polovtzes (Coumans). Face aux invasions nomades, seul un petit nombre de colonies grecques de Crimée, en particulier la Chersonèse, maintinrent une existence précaire, reposant sur le soutien de Byzance.

À la même époque, sous l'effet des migrations germaniques des ve et vie siècles, les tribus slaves commencèrent à émigrer hors de leur foyer de peuplement primitif, au nord des Carpates. Tandis que certains Slaves se déplaçaient vers l'ouest et d'autres vers le sud, dans les Balkans, les Slaves orientaux occupaient les régions boisées du nord et de l'ouest de l'Ukraine, et du sud de la Biélorussie ; ils s'étendirent loin au nord et au nord-est, dans les territoires de la future Russie. Les Slaves de l'Est pratiquaient l'agriculture et l'élevage, et construisaient des places fortifiées, dont plusieurs devinrent par la suite d'importants centres commerciaux et politiques, telle la ville de Kiev, sur la rive droite du haut Dniepr.

La Rous kiévienne

La formation de l'État kiévien à partir du milieu du ixe siècle, le rôle joué dans ce processus par les Varègues (Scandinaves) et le nom de Rous sous lequel cet État vint à être connu sont matières à controverse chez les historiens. Il est clair toutefois que cette formation fut liée à l'importance nouvelle de la route du Dniepr entre la Baltique et Byzance. Le commerce au long de cette voie, sur laquelle la ville de Kiev occupait une position stratégique, était contrôlé par les guerriers-marchands varègues, dont étaient issus les princes de Kiev, même s'ils furent vite slavisés. Dans les anciennes chroniques, les Varègues étaient également appelés Rous et ce nom servit aussi à désigner la région de Kiev ; plus tard, il fut étendu à tout le territoire gouverné par la dynastie kiévienne.

À la fin du xe siècle, le territoire kiévien couvrait une vaste superficie allant du nord de la steppe ukrainienne au lac Ladoga et au bassin de la haute Volga. Il ne développa pas d'institutions politiques centralisées mais demeura un conglomérat lâche de principautés dirigeant ce qui n'était rien d'autre qu'une entreprise familiale dynastique. Kiev atteignit son apogée sous les règnes de Vladimir Ier le Grand (980-1015) [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 56 pages

Médias de l’article

Ukraine : drapeau

Ukraine : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Ukraine : carte administrative

Ukraine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Ukraine : carte physique

Ukraine : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Ukraine : territoire et activités

Ukraine : territoire et activités
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 14 médias de l'article


Écrit par :

  • : spécialiste de l'Europe centrale et orientale, ancien correspondant à Moscou et conseiller culturel à l'ambassade de France à Kiev (Ukraine)
  • : maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales
  • : directeur adjoint, Ukrainian Research Institute, Harvard University
  • : professeur de langues, littératures et civilisations slaves à l'université de Bordeaux-III
  • : maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Autres références

«  UKRAINE  » est également traité dans :

UKRAINE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ACIER - Économie

  • Écrit par 
  • Franco MANNATO
  •  • 10 109 mots

Dans le chapitre « Les pays dont la balance commerciale a évolué  »  : […] Les pays les plus intéressants sont naturellement ceux qui ont vu leur statut changer de manière significative, passant soit du statut d'exportateurs nets d'acier à celui d'importateurs nets, soit l'inverse. On y trouve aussi cinq des plus importants marchés mondiaux. Au sein de l'O.C.D.E., l'Union européenne des Quinze était, au milieu des années 1980, le plus important exportateur net d'acier a […] Lire la suite

BLÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 2 399 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un marché mondial du blé en progression »  : […] Les échanges internationaux de blé portent aujourd’hui en moyenne sur 135 millions de tonnes par an, ce qui représente 20 p. 100 de la production mondiale. Si le blé demeure de très loin la céréale la plus échangée sur les marchés internationaux, les volumes concernés, après s'être stabilisés au cours des années 1980 et 1990, repartent aujourd'hui à la hausse : ils ont augmenté d’un tiers entre l […] Lire la suite

BREJNEV LEONID ILITCH (1906-1982)

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 717 mots
  •  • 1 média

Né en Ukraine dans une famille d'ouvriers, Leonid Brejnev entre au Komsomol en 1923 et au P.C.U.S. (Parti communiste de l'Union soviétique) en 1931. Après avoir obtenu en 1935 son diplôme d'ingénieur métallurgiste, il devient permanent du parti en 1937 et travaille en Ukraine sous la direction de Khrouchtchev. En 1938, il est, comme secrétaire du comité régional de Dniepropetrovsk, remarqué par Kh […] Lire la suite

BUKOVINE ou BUCOVINE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 253 mots
  •  • 1 média

Située sur le versant nord-est des Carpates, la province historique de Bucovine par sa position stratégique commandant le large passage qui sépare les Carpates moldaves des Carpates slovaques, fit longtemps l'enjeu des volontés expansionnistes autrichiennes et russes. Après maintes dominations successives, elle a été scindée en deux par le traité de Paris, le 10 février 1947, le Sud restant roumai […] Lire la suite

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 837 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'avant-pays et l'avant-fosse »  : […] L'avant-pays carpatique est formé de plusieurs plates-formes (cratons) protérozoïques et paléozoïques à socles plissés, pour la plupart métamorphisés et souvent traversés d'intrusions granitiques et/ou dioritiques. Ces plates-formes s'étendent depuis la Bohême, la Silésie et les monts de Saint-Croix (plate-forme d'Europe centrale) jusqu'à la plaine du Danube au sud (plate-forme moesienne) en pass […] Lire la suite

C.E.I. (Communauté des États indépendants)

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 634 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des partenaires aux intérêts divergents engagés dans des coopérations à géométrie variable »  : […] Les pays membres de la C.E.I. présentent une grande diversité de poids économique, démographique et territorial (tableau 1) . Ils n'ont pas tous les mêmes intérêts. On distingue généralement trois groupes de pays : – Les « intégrationnistes ». C'est la Biélorussie qui va le plus loin, en acceptant, voire demandant, une union avec la Russie, effectivement consacrée en plusieurs étapes entre avril 1 […] Lire la suite

CHEVTCHENKO TARASS GRIGORIEVITCH (1814-1861)

  • Écrit par 
  • Eugène GUILLEVIC
  •  • 1 549 mots

Peintre et poète, Tarass Chevtchenko est unanimement considéré comme le grand poète de l'Ukraine et le fondateur de la littérature ukrainienne. Le Kobzar , recueil des poésies de Chevtchenko, paraît la même année que Un héros de notre temps de Lermontov, en 1840. Entre ces deux livres, que de choses différentes et que de choses communes. Remarquons que le titre de Lermontov convient à désigner Ch […] Lire la suite

CONQUEST ROBERT (1917-2015)

  • Écrit par 
  • Alexandre SUMPF
  •  • 995 mots

Conservateur assumé et anticommuniste notoire, l’historien britannique Robert Conquest a inlassablement dénoncé pendant cinquante ans la nature violente du régime soviétique. Si ceux qui le voulaient étaient informés depuis les écrits des déçus exilés Boris Souvarine ou Victor Serge dans les années 1930, sans oublier Trotski ou l’affaire Kravtchenko en 1946-1950, Robert Conquest a le premier démo […] Lire la suite

DNIEPR

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 568 mots
  •  • 1 média

Long de 2 285 kilomètres et drainant un bassin de 504 000 kilomètres carrés, le Dniepr (le Borysthène des anciens Grecs) se classe en Europe au quatrième rang derrière la Volga, le Danube et l'Oural ; mais son débit moyen à l'embouchure (1 700 m 3 /s) reste sensiblement inférieur à celui de la Petchora, de la Dvina du Nord et même de la Néva. Le Dniepr traverse successivement la Russie sur 485 kil […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

28-31 mai 2022 France. Violences au Stade de France.

Le match, qui devait initialement se dérouler à Saint-Pétersbourg, avait été relocalisé à Paris par l’Union des associations européennes de football (UEFA) à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février. Les pouvoirs publics comme les organisateurs de l’événement mettent en cause l’afflux de « trente à quarante mille » supporteurs britanniques dépourvus de billet ou munis de faux billets, ainsi que de plusieurs centaines de « jeunes issus des quartiers sensibles de Seine-Saint-Denis », qui auraient tenté de forcer l’entrée du stade. […] Lire la suite

1er-31 mai 2022 Ukraine – Russie. Évacuation des derniers combattants de Marioupol.

Il compare les atrocités commises en Ukraine au génocide rwandais, déclare ne pas savoir « comment répondre » à la question de savoir s’il faut armer l’Ukraine et fustige « les aboiements de l’OTAN à la porte de la Russie » qui auraient poussé Moscou à intervenir. Il confirme le report sine die de sa rencontre avec le patriarche Cyrille, chef de l’Église orthodoxe russe, prévue en juin à Jérusalem. […] Lire la suite

8-24 mai 2022 Canada – Ukraine. Visite à Kiev du Premier ministre Justin Trudeau.

Le 24, Ottawa annonce la livraison à l’Ukraine de vingt mille obus d’artillerie compatible avec les obusiers M777 livrés en avril. […] Lire la suite

23 mai 2022 États-Unis. Déclaration du président Joe Biden sur la défense de Taïwan.

Il évoque les sanctions adoptées contre la Russie après son invasion de l’Ukraine, qu’il assimile à un « signal […] sur le coût d’une tentative de prise de Taïwan par la force ». Le 24, Joe Biden affirme que les propos tenus la veille ne remettent pas en cause la politique de Washington au sujet de la défense de l’île nationaliste, régie par le Taiwan Relations Act de janvier 1979. […] Lire la suite

17-19 mai 2022 Royaume-Uni. Visite du prince Charles au Canada.

Ils abordent les sujets du réchauffement climatique, des populations autochtones et de la guerre en Ukraine. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Annie DAUBENTON, Iryna DMYTRYCHYN, Lubomyr A. HAJDA, Georges LUCIANI, Yann RICHARD, « UKRAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/