SOMATOSTATINE

Hormone initialement extraite de l'hypothalamus, la somatostatine a été retrouvée dans les cellules D tout au long du tractus digestif (surtout dans l'antre et le fundus gastrique) et dans le pancréas. Ce tétradécapeptide inhiberait, entre autres, toutes les sécrétions hormonales digestives, notamment la sécrétion de gastrine, d'insuline et de glucagon, par l'intermédiaire d'une interaction avec l'AMP cyclique. Il diminue le débit splanchnique et participerait à la modulation de la prise alimentaire. Son action est locale. Quelques cas de somatostatinome, associant un diabète et des diarrhées, ont été rapportés.

Médicament : le génie génétique

Médicament : le génie génétique

vidéo

La somatostatine est une hormone qui est utilisée en gastroentérologie. Sa composition chimique est celle d'un peptide, une suite de 14 acides aminés. On appelle code génétique, la règle qui permet de traduire en peptide un gène situé dans l'ADN d'une cellule. Sur l'ADN, chaque ensemble de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Jean-Louis SCHLIENGER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SOMATOSTATINE  » est également traité dans :

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 335 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Bactériologie appliquée à l'industrie pharmaceutique »  : […] possédait pas l'information génétique adéquate. Le premier polypeptide humain synthétisé par une bactérie fut la somatostatine, une hormone hypothalamique. Elle agit au niveau de l'hypophyse où elle inhibe la libération de l'insuline et de l'hormone de croissance. La molécule de somatostatine ne comprend que 14 acides aminés, on a pu construire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_80611

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'hormone de croissance »  : […] ou GH releasing factor) la stimule, alors que la somatostatine a une action inhibitrice. Il en résulte une modulation rythmée de cette sécrétion au long du nycthémère. Pendant le sommeil nocturne, la GH est sécrétée en beaucoup plus grande quantité. Il est probable que cette pulsatilité sécrétoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_80611

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'estomac endocrine »  : […] et la gastrine ; d'autre part, les cellules D, qui produisent un peptide inhibiteur, la somatostatine. Les cellules ECL sont localisées dans la partie fundique de l'estomac, à proximité des cellules pariétales. L'histamine qu'elles libèrent peut donc agir directement, par voie paracrine, sur ces cellules. Les cellules G sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estomac/#i_80611

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 346 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Origine tissulaire »  : […] produit en grande abondance par la peau (Jackson, 1978) ; la somatostatine, qui inhibe la décharge de GH et qui est aussi présente dans le tractus gastro-intestinal et le pancréas des Mammifères, est homologue d'une hormone (l'urotensine II) produite par le système neurosécrétoire caudal des Poissons Téléostéens, urophyse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_80611

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Autres tumeurs endocrines du pancréas »  : […] et grève le pronostic. L'efficacité de la streptozotocine est inconstante, mais l'usage récent des analogues de la somatostatine a permis de constater des améliorations chez de nombreux patients sur le plan symptomatique. Le glucagonome est caractérisé par une lésion cutanée spécifique et grave présente dans 70 à 90 p. 100 des cas, l'érythème […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancreas/#i_80611

Pour citer l’article

Jean-Louis SCHLIENGER, « SOMATOSTATINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/somatostatine/