SOMATOSTATINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hormone initialement extraite de l'hypothalamus, la somatostatine a été retrouvée dans les cellules D tout au long du tractus digestif (surtout dans l'antre et le fundus gastrique) et dans le pancréas. Ce tétradécapeptide inhiberait, entre autres, toutes les sécrétions hormonales digestives, notamment la sécrétion de gastrine, d'insuline et de glucagon, par l'intermédiaire d'une interaction avec l'AMP cyclique. Il diminue le débit splanchnique et participerait à la modulation de la prise alimentaire. Son action est locale. Quelques cas de somatostatinome, associant un diabète et des diarrhées, ont été rapportés.

Médicament : le génie génétique

Médicament : le génie génétique

vidéo

La somatostatine est une hormone qui est utilisée en gastroentérologie. Sa composition chimique est celle d'un peptide, une suite de 14 acides aminés. On appelle code génétique, la règle qui permet de traduire en peptide un gène situé dans l'ADN d'une cellule. Sur l'ADN, chaque ensemble de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Jean-Louis SCHLIENGER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SOMATOSTATINE  » est également traité dans :

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Bactériologie appliquée à l'industrie pharmaceutique »  : […] C'est la découverte de la pénicilline, un métabolite naturel du champignon microscopique Penicillium , qui déclencha la révolution microbiologique dans l'industrie pharmaceutique. Tant commercialement que cliniquement, les antibiotiques constituent encore l'essentiel des produits pharmaceutiques fabriqués par des techniques microbiologiques ; nous ne développerons pas ici leu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_80611

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'hormone de croissance »  : […] L' hormone de croissance (GH, ou growth hormone ) est sécrétée par le lobe antérieur de l' hypophyse. La principale forme produite comporte 191 acides aminés et sa synthèse en laboratoire est maintenant possible grâce aux techniques de génie génétique. Elle est utilisée pour le traitement des enfants déficients en hormone de croissance. La sécrétion hypophysaire est contrôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_80611

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'estomac endocrine »  : […] Comme les cellules exocrines, les cellules endocrines de l'estomac sont des cellules épithéliales. Il en existe plus d'une dizaine d'espèces contenant des peptides régulateurs différents (ou, parfois, de simples acides aminés comme l' histamine). Ces peptides sont stockés sous forme de granules visibles au microscope au niveau du pôle basal, c'est-à-dire du côté opposé à la lumière gastrique (à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estomac/#i_80611

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Origine tissulaire »  : […] Chez les divers Vertébrés, les hormones sont synthétisées par des cellules très variées souvent groupées en tissus et organes spécialisés, mais des différences importantes existent selon le groupe zoologique. Elles concernent en particulier le degré d'association, en une glande endocrine bien individualisée, des cellules possédant la même spécialisation, et le degré d'association de plusieurs tis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_80611

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Autres tumeurs endocrines du pancréas »  : […] Il s'agit de tumeurs rarissimes responsables d'une ou de plusieurs sécrétions hormonales, orthocrines ou paracrines, parfois non sécrétantes. Leur malignité est fréquente et grève le pronostic. L'efficacité de la streptozotocine est inconstante, mais l'usage récent des analogues de la somatostatine a permis de constater des améliorations chez de nombreux patients sur le plan symptomatique. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancreas/#i_80611

Pour citer l’article

Jean-Louis SCHLIENGER, « SOMATOSTATINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/somatostatine/