Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOMATOSTATINE

Médicament : le génie génétique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Médicament : le génie génétique

Hormone initialement extraite de l'hypothalamus, la somatostatine a été retrouvée dans les cellules D tout au long du tractus digestif (surtout dans l'antre et le fundus gastrique) et dans le pancréas. Ce tétradécapeptide inhiberait, entre autres, toutes les sécrétions hormonales digestives, notamment la sécrétion de gastrine, d'insuline et de glucagon, par l'intermédiaire d'une interaction avec l'AMP cyclique. Il diminue le débit splanchnique et participerait à la modulation de la prise alimentaire. Son action est locale. Quelques cas de somatostatinome, associant un diabète et des diarrhées, ont été rapportés.

— Jean-Louis SCHLIENGER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jean-Louis SCHLIENGER. SOMATOSTATINE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Médicament : le génie génétique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Médicament : le génie génétique

Autres références

  • BACTÉRIOLOGIE

    • Écrit par , , , et
    • 18 329 mots
    • 11 médias
    ...bactéries dont le génome « naturel » ne possédait pas l'information génétique adéquate. Le premier polypeptide humain synthétisé par une bactérie fut la somatostatine, une hormone hypothalamique. Elle agit au niveau de l'hypophyse où elle inhibe la libération de l'insuline et de l'hormone de croissance....
  • CROISSANCE, biologie

    • Écrit par , , et
    • 14 760 mots
    • 7 médias
    ...facteurs hypothalamiques d'action opposée. Le GRF isolé par R. Guillemin (facteur de libération de la GH, ou GHreleasing factor) la stimule, alors que la somatostatine a une action inhibitrice. Il en résulte une modulation rythmée de cette sécrétion au long du nycthémère. Pendant le sommeil nocturne,...
  • ESTOMAC

    • Écrit par
    • 4 235 mots
    • 2 médias
    ...stimulants de la sécrétion, respectivement l'histamine et la gastrine ; d'autre part, les cellules D, qui produisent un peptide inhibiteur, la somatostatine. Les cellules ECL sont localisées dans la partie fundique de l'estomac, à proximité des cellules pariétales. L'histamine qu'elles libèrent...
  • HORMONES

    • Écrit par , , , et
    • 14 354 mots
    • 11 médias
    ...Mammifères. En fait, le facteur de libération de la TSH (TRH) est chez plusieurs Amphibiens produit en grande abondance par la peau (Jackson, 1978) ; la somatostatine, qui inhibe la décharge de GH et qui est aussi présente dans le tractus gastro-intestinal et le pancréas des Mammifères, est homologue d'une...