Jean-Louis SCHLIENGER

professeur des Universités, médecin des hôpitaux

ALIMENTATION (Aliments) - Prise alimentaire

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN, 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 4 300 mots

L'animal, comme l'homme, assure sa croissance et, en fonction du programme génétique de l'espèce, atteint à l'âge adulte une dimension et un poids corporel qui demeurent approximativement stables. Sa composition corporelle, en particulier la proportion en eau et en graisses, est identique chez tous les individus de l'espèce et constante chez l'adulte. Ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-aliments-prise-alimentaire/#i_0

CHOLÉCYSTOKININE-PANCRÉOZYMINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 386 mots

Découverte en deux temps, d'abord pour son action sur la contraction de la vésicule biliaire et rattachée à la cholécystokinine par Ivy et Golberg en 1928, puis pour son action sur la sécrétion enzymatique pancréatique, attribuée à la pancréozymine par Harper en 1943, cette hormone n'a vu reconnaître son unité structurale qu'en 1971 par Mutt. La cholécystokinine-pancréozymine est sécrétée par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholecystokinine-pancreozymine/#i_0

ENTÉROGASTRONES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 408 mots

Hormones peptidiques gastro-intestinales, les entérogastrones sont produites par certains constituants du système APUD, et apparentées à la sécrétine et au glucagon.Sécrété dans le duodénum et le jéjunum par les cellules K, le GIP (gastric inhibitory peptide) appartient à la famille de la sécrétin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enterogastrones/#i_0

GASTRINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 774 mots

Hormone digestive la mieux connue, découverte en 1964 par R. A. Gregory, la gastrine est sécrétée par les cellules G. Authentifiées par leurs caractères ultrastructuraux, celles-ci prédominent dans l'antre gastrique, mais sont également présentes dans le duodénum, les premières anses intestinales et le pancréas.La gastrine est un peptide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gastrine/#i_0

MOTILINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 73 mots

La motiline est une hormone que libèrent les cellules EC2 du duodénum et du jéjunum, après alcalinisation de la muqueuse duodénale chez le chien (mais acidification chez l'homme). Favorisant l'activité motrice gastrique et intestinale, cette hormone aurait un rôle régulateur de la vidange gastrique. Elle est susceptible d'intervenir dans la pathogénie du reflux œsophagien. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motiline/#i_0

NEUROTENSINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 98 mots

La neurotensine, composée de treize acides aminés, est localisée dans les neurones du cerveau et dans les cellules intestinales sécrétantes N. Elle est à la fois transmetteur peptidergique et hormone circulante. Elle entraîne une hyperglycémie avec des modifications de l'insulinosécrétion et des effets vasculaires périphériques avec hypotension. Elle serait responsable du syndr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurotensine/#i_0

PEPTIDE P ou POLYPEPTIDE PANCRÉATIQUE (PP)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 97 mots

Le peptide P (PP), ou polypeptide pancréatique, est sécrété de l'estomac au colon par les cellules EC1, mais il est avant tout d'origine pancréatique. Sa concentration augmente rapidement après un repas d'épreuve, mais son rôle physiologique n'est pas élucidé. Il semble participer aux signaux transmis de l'intestin vers le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peptide-p-polypeptide-pancreatique/#i_0

SOMATOSTATINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 118 mots

Hormone initialement extraite de l'hypothalamus, la somatostatine a été retrouvée dans les cellules D tout au long du tractus digestif (surtout dans l'antre et le fundus gastrique) et dans le pancréas. Ce tétradécapeptide inhiberait, entre autres, toutes les sécrétions hormonales digestives, n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somatostatine/#i_0