ATTITUDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mot attitude vient du latin aptitudo. Son sens primitif appartient au domaine de la plastique : « Manière de tenir le corps. [Avoir] de belles attitudes », dit Littré. Du physique le terme se transpose au moral : « L'attitude du respect » ; puis il déborde le moral pour indiquer des dispositions diverses : « Le gouvernement par son attitude a rassuré les amis de la paix », dit encore Littré. Le mot commence à apparaître régulièrement dans le vocabulaire scientifique avec les premiers travaux de la psychologie expérimentale. Très rapidement, en effet, les psychologues ont remarqué que la réussite devant une tâche, et plus généralement la réaction à une stimulation, dépendait de certaines dispositions mentales. Déjà, H. Spencer écrivait que « la formulation des jugements corrects sur des questions controversées dépend beaucoup de l'attitude mentale (the attitude of mind) que nous manifestons en écoutant ou en prenant part à la discussion ». La notion d'attitude apparaît donc comme fondamentale pour expliquer la relation entre stimulation et réponses.

En psychologie sociale et en sociologie, le mot est introduit par Thomas et Znaniecki dans leur monumentale étude sur le paysan polonais. Les attitudes expliquent les réactions de l'individu devant les stipulations sociales. Elles sont des dispositions mentales explicatives du comportement. Depuis, le mot attitude n'a cessé d'apparaître dans la littérature sociologique et psychosociologique, probablement parce qu'il est un concept indispensable dans l'explication du comportement social, comme il est une notion nécessaire dans l'explication des réactions devant une tâche.

Son succès a sans doute été considérablement renforcé par le défi qu'il implique d'un point de vue méthodologique et épistémologique.

Reconnaître l'importance de la notion d'attitude, c'est, en effet, renoncer à la sagesse apparente du behaviorisme, qui suggérait au savant désireux de traiter objectivement des proc [...]


Médias de l’article

Structure latente, 1

Structure latente, 1
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Structure latente, 2

Structure latente, 2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Académie des sciences morales et politiques, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  ATTITUDE  » est également traité dans :

ADAPTATION - Adaptation sociale

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 2 248 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La théorie de T. W. Adorno »  : […] La première est représentée par exemple par les travaux de T. W. Adorno et de ses collaborateurs sur la Personnalité autoritaire  : certaines attitudes sont enracinées au plus profond de la personnalité, elles en composent d'une certaine manière la structure ou sont les symptômes d'un certain syndrome caractériel. Ainsi, les stéréotypes raciaux, comme l' antisémitisme, apparaissent en général com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-sociale/#i_11251

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 390 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Typologie des conduites »  : […] K. Boulding a tiré de cette analyse la plus grande partie de ces concepts de base ; il a en particulier construit une typologie célèbre des conduites à l'égard d'autrui, qui éclaire bien l'utilité de sa démarche. Rappelons-la brièvement. Si on simplifie au maximum les attitudes possibles en les appelant amicales ou hostiles, on peut distinguer les types suivants : le yogi répond de manière toujou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conflits-sociaux/#i_11251

CONSOMMATION - Comportement du consommateur

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Marc VANHUELE
  •  • 8 995 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La notion d'attitude »  : […] On appelle attitude une prédisposition à penser et à agir dans un sens particulier (favorable ou défavorable) vis-à-vis d'un objet, d'une personne ou d'une idée. Une attitude se compose de trois éléments : les croyances que l'on entretient vis-à-vis de cet objet, les sentiments qu'on éprouve à son endroit et enfin les intentions de comportement qui s'y rapportent. Dans un contexte commercial, l'at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consommation-comportement-du-consommateur/#i_11251

ENGAGEMENT

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE, 
  • Jacques LECARME, 
  • Christiane MOATTI
  •  • 11 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'engagement comme conduite »  : […] La conduite d'engagement est un type d'attitude qui consiste à assumer activement une situation, un état de choses, une entreprise, une action en cours. Elle s'oppose aux attitudes de retrait, d'indifférence, de non-participation. Elle doit, bien entendu, se traduire par des actes, mais, en tant que conduite, elle ne s'identifie à aucun acte particulier, elle est plutôt un style d'existence, une f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engagement/#i_11251

PRÉJUGÉS ET DISCRIMINATION

  • Écrit par 
  • Markus BRAUER
  •  • 1 077 mots

Le terme  « préjugé » fait référence à une attitude défavorable envers les membres d’un groupe social. Cette attitude se manifeste sous forme d’évaluations négatives (par exemple, l’attribution de traits négatifs ou d’intentions malsaines) et de sentiments hostiles (le mépris, la haine…). Cette attitude constitue souvent une réaction défensive à une menace perçue pour son groupe d’appartenance, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prejuges-et-discrimination/#i_11251

PROSPECTIVE

  • Écrit par 
  • Antoine BAILLY
  •  • 1 080 mots

Même si l'on peut prêter au terme prospective une origine anglaise, il est courant en France d'en attribuer la paternité à Gaston Berger qui, en 1957 (repris en 1967 dans Étapes de la prospective ), le propose comme une manière de réfléchir sur l'avenir. « Avant d'être une méthode ou une discipline, la prospective est une attitude » (Berger, Phénoménologie du temps et prospective , 1964), un champ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prospective/#i_11251

SCALOGRAMME

  • Écrit par 
  • Xavier ROZE
  •  • 182 mots

La mesure des attitudes ne permet pas l'établissement d'échelles parfaites sur lesquelles les sujets questionnés se situeraient selon un ordre cardinal et hiérarchique ; de telles échelles unidimensionnelles ne peuvent avoir dans ce cas qu'un caractère purement théorique. Établi et mis au point par le psychologue américain Louis Guttman (1916-1987), le scalogramme propose cependant une méthode de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scalogramme/#i_11251

STOETZEL JEAN (1910-1987)

  • Écrit par 
  • Alain GIRARD
  •  • 1 300 mots

De famille lorraine et alsacienne, normalien, agrégé de philosophie, Jean Stoetzel est né à Saint-Dié le 23 avril 1910. Après un détachement à l'université Columbia à New York et une guerre menée comme officier de liaison auprès de l'armée britannique, il enseigne dans le secondaire, puis, après son doctorat obtenu en 1943, dans le supérieur, successivement à Bordeaux, où il occupe la chaire de sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-stoetzel/#i_11251

STOUFFER SAMUEL ANDREW (1900-1960)

  • Écrit par 
  • Guy Olivier FAURE
  •  • 475 mots

Sociologue et psychosociologue américain, directeur, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, du laboratoire des relations sociales de l'université de Harvard, S. A. Stouffer aura marqué de façon décisive le développement des enquêtes d'opinions et d'attitudes pour avoir reconnu le rôle fondamental de l'utilisation des statistiques dans la recherche sociologique. Cette position dans l'histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-andrew-stouffer/#i_11251

Voir aussi

Pour citer l’article

Raymond BOUDON, « ATTITUDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/attitude/