SÉDIMENTAIRES ROCHES

ROCHES (Classification) - Roches sédimentaires

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 4 542 mots
  •  • 4 médias

Les roches sédimentaires sont des objets qui se forment ou se sont formés au voisinage de la surface de la lithosphère par transformation des sédiments qui s'y sont déposés : produits d'altération, composés d'origine biochimique ou matériel volcanique (pyroclastites). Le concept de roche sédimentaire reste donc assez vague, dans la mesure où il est impossible de fixer aux phénomènes en jeu des lim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-classification-roches-sedimentaires/#i_37833

AFFAISSEMENTS DU SOL

  • Écrit par 
  • Pierre DUFFAUT
  •  • 2 163 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Exemples d'affaissements »  : […] La compaction des sédiments fins est la cause principale des affaissements naturels (les mécaniciens des sols l'appellent consolidation). Le seul poids des terrains situés au-dessus compacte les dépôts fins des deltas et autres accumulations épaisses. C'est ainsi que la ville de Sybaris, colonie grecque sur le golfe de Tarente en Italie, s'est affaissée de 10 mètres en 2 500 ans. Les cavités de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaissements-du-sol/#i_37833

ARCHÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 3 024 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les sédiments »  : […] Les cycles sédimentaires débutent en général par une sédimentation détritique grossière, immature (conglomérats et grauwackes), contenant le plus souvent des éléments volcaniques ; puis ils évoluent progressivement vers des shales (sédiments à grain fin) et des dépôts chimiques (cherts, formations ferrifères rubanées). Les cherts sont souvent très abondants, ce qui atteste d'une grande activité h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeen/#i_37833

ARGILES

  • Écrit par 
  • Daniel BEAUFORT, 
  • Maurice PAGEL
  •  • 2 644 mots
  •  • 7 médias

Les argiles ont été utilisées très tôt dans l'histoire de l'humanité, après le silex et la pierre taillée. Ce matériau possède des propriétés plastiques particulières : facilement modelable, il peut être figé de façon irréversible, ce qui a permis les premières applications domestiques (vases, plats, etc.) et culturelles (statuettes, supports d'écriture...) . Depuis lors, les applications industri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argiles/#i_37833

BAUXITES

  • Écrit par 
  • Michel ESTERLE, 
  • Jean-Pierre LAJOINIE
  •  • 3 786 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bauxites karstiques »  : […] Les bauxites de karst reposent sur un mur toujours calcaire ou dolomitique ; elles sont souvent scellées dans leur gîte par des assises sédimentaires qui constituent leur toit . Elles apparaissent à différents niveaux stratigraphiques en divers points du globe ; ainsi connaît-on des bauxites sur du Cambrien en Sibérie, sur du Silurien dans l'Oural, sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauxites/#i_37833

CALCAIRES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 5 194 mots
  •  • 8 médias

Une roche est dite calcaire si elle renferme au moins 50 p. 100 de carbonate de chaux (CaCO 3 ), généralement représenté par de la calcite , plus rarement par de l' aragonite  ; les minéraux les plus fréquemment associés au carbonate de chaux dans les roches calcaires sont la dolomite, CaMg(CO 3 ) 2 , et les minéraux argileux . Les roches calcaires const […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcaires/#i_37833

CARBONATES

  • Écrit par 
  • Marc DARDENNE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 5 064 mots
  •  • 12 médias

Les carbonates sont des minéraux largement représentés à la surface du globe. Le carbonate de calcium, en particulier, est le constituant principal des coquilles de nombreux organismes. On le retrouve surtout dans la lithosphère sous forme de roches dites calcaires , les plus abondantes parmi les roches sédimentaires. Ce stock considérable de carbone est alimenté par le mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbonates/#i_37833

CHARBON - Géologie

  • Écrit par 
  • Robert FEYS
  •  • 2 768 mots
  •  • 3 médias

Toute une série de roches sédimentaires, tourbe, lignite et houille, entre autres, résultent de la transformation d'anciens végétaux terrestres. Les débris de plantes mortes sont normalement détruits à l'air, mais noircissent sous l'eau par l'action de micro-organismes. Les modifications subies au cours de la fossilisation consistent surtout en un enrichissement en carbone aux dépens des autres c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charbon-geologie/#i_37833

CONGLOMÉRATS, pétrologie

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 1 169 mots

Les conglomérats sont des roches détritiques consolidées, généralement sédimentaires, parfois volcaniques, constituées de fragments unis par un ciment naturel. Lorsque les fragments sont anguleux, il s'agit d'une brèche , lorsqu'ils sont arrondis (galets), d'un poudingue . Mais il peut exister des conglomérats où les éléments anguleux et arrondis coexist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conglomerats-petrologie/#i_37833

FELDSPATHS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 4 840 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Dans les roches sédimentaires »  : […] Les feldspaths sont relativement rares dans les roches sédimentaires, bien qu'un bon nombre de grès soient assez riches en feldspaths d'origine détritique et passent généralement à des arkoses véritables. La néogenèse des feldspaths dans les sédiments n'est pas exceptionnelle : on connaît de nombreux exemples de microclines ou d'albites « authigènes », qui se caractérisent par leur grande pureté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feldspaths/#i_37833

GÉODES ou DRUSES

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 233 mots

Ce sont des cavités rocheuses de taille très variable (du millimètre au mètre) sur les parois desquelles se sont formés des agrégats de cristaux en excroissance. Les cristaux ont pris naissance à partir de germes cristallins situés sur les parois des cavités ; plus tard, gênés dans leur développement, ils n'ont pu s'accroître que dans une direction de l'espace souvent normale aux parois, suivant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodes-druses/#i_37833

GRÈS

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL, 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 167 mots
  •  • 1 média

Les grès sont des roches sédimentaires détritiques provenant de la consolidation d'un sable, généralement quartzeux, par un ciment naturel. Les éléments des grès appartiennent à la classe granulométrique des arénites (de 2 mm à 0,05 mm) ; au-dessous de cette dimension, on a des lutites, encore appelées pélites. On peut différencier les grès d'après la nature des éléments détritiques – grès quart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gres/#i_37833

HOUILLERS BASSINS

  • Écrit par 
  • Robert FEYS
  •  • 2 918 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La sédimentation houillère »  : […] Le charbon est une roche sédimentaire formée par l'accumulation d'une énorme quantité de débris végétaux : menus fragments de bois, spores, débris de cuticules, etc., enrobés dans un ciment amorphe, le vitrain. Tous ces débris sont classés et finement sédimentés. Dans un bassin houiller, les couches de charbon ne représentent que 3 à 4 p. 100 de l'épaisseur totale des sédiments et alternent avec d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bassins-houillers/#i_37833

JASPE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 522 mots
  •  • 1 média

Dioxyde de silicium, le jaspe, en tant que minéral, appartient au groupe des quartz microcristallins, comme les calcédoines et les agates. La caractéristique essentielle du jaspe est d'être bariolée ou tachetée de diverses couleurs. formule : SiO 2  ; système : rhomboédrique ; dureté : de 6,5 à 7 ; poids spécifique : de 2,5 à 3 ; éclat : mat à vitreux ; transparence : opaque ; cassure : esquilleus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaspe/#i_37833

LACUNES, stratigraphie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PLAZIAT
  •  • 710 mots

La sédimentation des séries anciennes n'a pas été toujours et partout continue. Dans un bassin marin, les courants de marée peuvent être localement assez puissants pour entraîner tout le matériel sédimentaire au fur et à mesure de sa formation. Il y a alors absence (lacune) de sédimentation dans ce secteur du bassin. L'écoulement du temps que traduit soit l'épaisseur de sédiment, soit la successio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lacunes-stratigraphie/#i_37833

LIMONITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 586 mots

La limonite est non pas un minéral mais un ensemble d'oxydes et d'hydroxydes de fer divers et d'argiles. Les principaux composants sont la goethite et, en moindre teneur, la lépidocrocite. La limonite se présente en masses compactes poreuses, terreuses ou pulvérulentes, et elle colore les sols en brun ou jaunâtre à température ambiante ; avec une légère augmentation de la température, les sols de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/limonite/#i_37833

MARNES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Les marnes sont des roches sédimentaires formées par un mélange de carbonates et de minéraux argileux. Hérité du celtique margila , marga , le terme « marne » ( marl en anglais, Mergel en allemand) désignait initialement, et désigne toujours dans le langage populaire, des terres de composition, de couleur et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marnes/#i_37833

MARS, planète

  • Écrit par 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Olivier de GOURSAC, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 18 406 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Les analyses au sol »  : […] D' autres roches sédimentaires ont néanmoins été trouvées à la surface de Mars : c'est au minivéhicule robotisé de la N.A.S.A. Opportunity que l'on doit cette découverte. Quelques semaines seulement après son arrivée, le 24 janvier 2004, dans Meridiani Planum, Opportunity analyse des roches affleurantes situées sur les flancs du petit cratère où il a a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars-planete/#i_37833

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 825 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les gisements sédimentaires »  : […] Les gisements sédimentaires sont souvent stratiformes, leur formation est synchrone du dépôt des sédiments (gisement syngénétique ), ou légèrement postérieure : elle date alors du moment où les sédiments se compactent (gisement diagénétique ). Lors de la diagenèse, les eaux expulsées du sédiment peuvent entraîner et déposer ailleurs des ions métalliques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-gisements-metalliferes/#i_37833

MICROPALÉONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick DE WEVER, 
  • Madeleine NEUMANN
  •  • 4 015 mots

La micropaléontologie est l'étude des restes fossiles de taille microscopique, d'origine animale ou végétale, provenant de micro-organismes ou étant des micro-constituants d'organismes plus grands. Ses applications sont celles de la paléontologie, dont elle ne se distingue que par la taille des objets étudiés. Elle en diffère par les techniques d'études, puisque la taille des organismes observés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/micropaleontologie/#i_37833

PALÉOMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VALET
  •  • 5 029 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Comment remonter à l’intensité du champ? »  : […] Le moment magnétique est défini par sa direction et son module. Ce dernier est contrôlé par deux paramètres : la concentration en minéraux magnétiques et l’intensité du champ. Au premier ordre, on peut considérer qu’il suffit de s‘affranchir du premier pour remonter à l’intensité du champ qui a donné naissance à l’aimantation. La réponse de l’aimantation au champ sert ainsi de référence pour remo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleomagnetisme/#i_37833

PÉLITES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 1 495 mots

Le terme « pélite » (du grec pelos , boue) désigne traditionnellement une grande variété de roches sédimentaires formées d'éléments fins. Certains auteurs, cependant, le réservent aux sédiments meubles (poudres ou argiles, limons ou silts) constitués par ces éléments ; d'autres appellent au contraire pélites les seules roches issues de la consolidation de ces sédiments, comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelites/#i_37833

PÉTROLE - Le pétrole brut

  • Écrit par 
  • Bernard TISSOT
  •  • 3 433 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Origine organique »  : […] L'explication de l'origine du pétrole par l'évolution géologique de la matière organique a été formulée dès le xix e  siècle ; mais elle était alors fortement concurrencée par des théories impliquant des mécanismes inorganiques, par exemple l'action de l'eau sur des carbures métalliques. Quelques chercheurs en ex-U.R.S.S. font appel soit à des thé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-le-petrole-brut/#i_37833

PÉTROLE - L'exploration pétrolière

  • Écrit par 
  • Alain PERRODON
  •  • 6 934 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Géologie du pétrole »  : […] Le pétrole et le gaz naturel, appelés fréquemment hydrocarbures par analogie avec leurs constituants essentiels, sinon exclusifs, sont des « roches sédimentaires », c'est-à-dire qu'ils prennent naissance au cours des processus de sédimentation. Le terme « roche », qui peut choquer de prime abord pour désigner des fluides, doit être pris dans le sens, le plus large, de dépôt formé, comme le charbo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-l-exploration-petroliere/#i_37833

PROTÉROZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Janine BERTRAND-SARFATI, 
  • Renaud CABY
  •  • 3 792 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Paléoprotérozoïque (de — 2,5 Ga à — 1,6 Ga)  »  : […] Les terrains attribués au Paléoprotérozoïque sont conservés dans quelques régions du monde, notamment en Afrique, au Brésil, en Chine... Au Brésil central, l'Archéen de la bordure sud-est du craton de São Francisco s'ennoie sous une épaisse série sédimentaire peu déformée et peu métamorphique : le supergroupe de Minas, d'une épaisseur de plus de 12 000 mètres. Les premiers sédiments débutent par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proterozoique/#i_37833

RADIOLAIRES

  • Écrit par 
  • Patrick DE WEVER
  •  • 2 583 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Écologie »  : […] Les radiolaires vivants sont, le plus souvent, observés dans la partie superficielle de la colonne d'eau, dans les deux cents à cinq cents premiers mètres, beaucoup d'entre eux ayant besoin de lumière en raison de la symbiose qu'ils réalisent avec des algues photosynthétiques (zooxanthelles). Des radiolaires morts existent effectivement dans des sédiments déposés sous une faible tranche d'eau tel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiolaires/#i_37833

ROCHES (Formation) - Pétrologie

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE, 
  • Alain WEISBROD
  •  • 5 574 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Caractères généraux des roches »  : […] L'observation géologique montre l'existence de roches variées dans leur manière d'être, c'est-à-dire dans leurs conditions de formation, et cela a été reconnu dès le début du xix e  siècle. Les roches exogéniques prennent naissance à la surface de l'écorce terrestre. Certaines se forment sur place, par évolution des roches pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-petrologie/#i_37833

ROCHES (Formation) - Érosion et sédimentation

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 7 038 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Transport »  : […] Le transport des produits de l'altération et des particules des roches meubles aboutit au façonnement des formes de relief. La gravité est l'agent fondamental, universel, qui attire vers les points bas tout élément transportable. Généralement, d'autres agents l'assistent, l'eau étant le principal d'entre eux. Les éléments détritiques et les solutions issus de la destruction des roches mères subiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-erosion-et-sedimentation/#i_37833

ROCHES (Formation) - Diagenèse

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 2 022 mots
  •  • 4 médias

Le terme « diagenèse » a été introduit, en 1868, par von Guembel pour désigner les processus qui agissent sur les sédiments après leur dépôt, mais cette définition est trop vague et mérite d'être précisée. Actuellement, ce terme est utilisé par les auteurs dans des acceptions très variables. C'est ainsi que N. M. Strakhov définit la diagenèse comme la transformation d'un sédiment en roche sédimen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-diagenese/#i_37833

ROCHES (Déformations) - Structurologie

  • Écrit par 
  • Jacques MARRE, 
  • José PONS
  •  • 3 941 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structures primaires »  : […] Les structures sont dites primaires lorsqu'elles s'individualisent au cours de la genèse des roches, sédimentaires ou magmatiques, en réponse à divers processus. Les roches sédimentaires résultent des phénomènes géodynamiques externes agissant à la surface de l'écorce terrestre (cf. roches sédimentaires ). Là, l'altération et l'érosion des roches prééxistantes permettent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-structurologie/#i_37833

SALINES ROCHES

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN, 
  • Jean-Pierre PERTHUISOT
  •  • 3 136 mots
  •  • 6 médias

Les roches salines naissent de processus chimiques qui se réalisent dans des conditions voisines de la normale. On en exclut habituellement les paragenèses d'origine hydrothermale. La condensation à l'air libre de gaz volcaniques en efflorescences constitue un mode de genèse des roches salines très particulier. Dans tous les autres cas, celles-ci, tout comme les dépôts réalisés artificiellement da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-salines/#i_37833

SCHISTES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 1 168 mots
  •  • 2 médias

Les schistes sont des roches d'aspect feuilleté. On retrouve dans ce mot la racine grecque skhizein , « fendre », devenue en latin schisto , « qui se sépare », « qui se divise ». Ces roches dérivent de roches argileuses affectées par la diagenèse ou même un léger métamorphisme. Elles sont très répandues dans les séries sédimentaires, soit seules, soit e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schistes/#i_37833

SÉDIMENTOLOGIE

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN, 
  • Jean-Pierre PINOT, 
  • André VATAN
  •  • 11 881 mots
  •  • 7 médias

Dans le vocabulaire géologique, le terme « sédimentologie » est relativement récent (H. Wadell, 1932) et il n'a d'ailleurs pas été admis sans discussion. On l'emploie le plus couramment aujourd'hui dans le sens d'étude des phénomènes sédimentaires et de leurs produits, les sédiments. Mais c'est sous la forme de roches (cf. roches  - Roches sédimentaires ) que se présenten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sedimentologie/#i_37833

SILICE

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE, 
  • Jean WYART
  •  • 5 731 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Quartz »  : […] Le quartz fait partie des minéraux essentiels sur lesquels repose la classification des roches éruptives (minéraux cardinaux d'Alfred Lacroix). Son apparition est conditionnée principalement par la saturation en SiO 2 du magma ; aussi est-il caractéristique des roches à excès de silice (dites fréquemment roches acides), dont les plus importantes sont celles de la famille des granites ; absent en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silice/#i_37833

SILICEUSES ROCHES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 3 164 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les radiolarites »  : […] Les radiolarites sont des roches dans lesquelles la silice a été apportée par des tests de radiolaires. On retrouve la trace de ces protozoaires du groupe des Actinopodes en lame mince, parfois admirablement conservée, noyée dans un ciment de calcédoine ou de quartz microcristallin. Certaines radiolarites, comme celles, tertiaires, de la Barbade, apparaissent comme l'équivalent des boues à radiola […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-siliceuses/#i_37833

SPARITE ou SPATHITE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PLAZIAT
  •  • 332 mots

Cristaux des roches carbonatées (calcite ou dolomite) dont la taille des grains excède nettement 10 micromètres. Les cristaux de sparite constituent une mosaïque bien visible à l'aide du microscope, généralement limpide. Macroscopiquement, ils donnent un aspect cristallin, scintillant à la roche. Certains auteurs préfèrent le terme de « spathite », plus conforme à l'étymologie (l'anglais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sparite-spathite/#i_37833

STRATIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Gilles Serge ODIN
  •  • 5 516 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Modifications des strates après leur dépôt »  : […] Les relations géométriques, la composition chimique et les propriétés physiques originelles des dépôts sont modifiées au cours de leur histoire. La bioturbation est l'action des organismes fouisseurs qui peuvent déranger l'ordre des dépôts sur des épaisseurs atteignant le mètre. Sur les pentes, de vastes ensembles déposés sont parfois remis en mouvement par simple gravité ; les sédiments se redép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stratigraphie/#i_37833

SULFURES ET SULFOSELS NATURELS

  • Écrit par 
  • Roland PIERROT, 
  • Guy ROGER
  •  • 6 119 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Gisements associés à des roches volcaniques et subvolcaniques »  : […] Des concentrations minérales très variées par leur contenu métallique sont associées à des roches volcaniques intermédiaires ou acides (gîtes volcaniques) ou à des roches sédimentaires à proximité de roches volcaniques (volcano-sédimentaires). L'interprétation de ces liaisons spatiales prête à discussion : le volcanisme a-t-il apporté les métaux ou les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfures-et-sulfosels-naturels/#i_37833

TECTONIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Serge BOGDANOFF
  •  • 6 680 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Minitectonique »  : […] Outre ceux de la tectonique à une autre échelle (miniplis, minifailles, par exemple), deux grandes familles de structures constituent les formes et accidents minitectoniques. Les premières sont développées selon des surfaces dont la principale est la schistosité (cf.  schistes ), qui se développe selon des plans sub-parallèles au plan axial des plis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique/#i_37833

TERRAIN, géologie

  • Écrit par 
  • Raymond MIROUSE
  •  • 4 925 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Méthodes d'observation sur l'affleurement »  : […] L' observation du terrain se fait essentiellement sur les parties de la surface du globe où le « sous-sol » rocheux est directement apparent, en l'absence de couverture végétale, de sol, de constructions et de tout matériau superficiel ; cela pose parfois le problème de la distinction des objets géologiques en place et de ceux dont la position est simplement le résultat de phénomènes récents, de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrain-geologie/#i_37833


Affichage 

Classification de Grüner

tableau

Classification de Grüner 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Classification du congrès de Toronto, 1913

tableau

Classification internationale du congrès de Toronto (1913) On voit que le fuel-ratio diminue progressivement des anthracites aux lignites Le pouvoir calorifique est maximal dans B 1 (8 900) puis diminue jusqu'à C (6 600 cal) si on ne tient pas compte des lignites 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Classification triangulaire

dessin

Classification triangulaire des roches sédimentaires dont les composants essentiels sont le sable, le calcaire et l'argile La roche R correspond à 35 % de sable, 20 % de calcaire, 45 % d'argile Le nombre des subdivisions et le tracé des limites varient avec les auteurs 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cycle des roches

vidéo

La surface de la Terre est constituée de roches d'origines différentesLes roches rencontrées sur un volcan ou sur une falaise ne se ressemblent généralement pas Elles sont différentes par leur couleur, leur aspect et aussi par la profondeur à laquelle elles ont pris naissanceOn distingue... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Domaines de composition des roches sédimentaires

dessin

Diagramme triangulaire montrant les domaines de composition des roches sédimentaires les plus connues (d'après Pettijohn) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Éléments structuraux des roches

tableau

Exemples d'éléments structuraux 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Gypse

photographie

Le gypse, sulfate de calcium hydraté, est un minéral sédimentaire typique d'origine chimique évaporitique Il se caractérise par des cristaux accolés formant la macle dite fer de lance, ou en queue d'aronde, comme la dessinent les deux grands spécimens de cet échantillon 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Houillification

tableau

Schéma des grands stades de houillification et de chacune des échelles de rang sur la base de la vitrinite (d'après Patteisky et Teichmüller, très simplifié) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Roches détritiques : granulométrie et composants

tableau

Classification granulométrique et composants majeurs des roches détritiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sédimentation

dessin

La sédimentation dans un bassin houiller : coupe schématique (a) et niveaux successifs des eaux (b) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Série sédimentaire : détritiques grossiers et roches salines

dessin

Séquence fondamentale positive des détritiques grossiers aux roches salines 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Variations minéralogiques et des paramètres géophysiques

graphique

Essai de corrélation entre les variations minéralogiques d'un sédiment argileux et les variations des paramètres géophysiques au cours de la diagenèse Les données chiffrées sont des valeurs moyennes (d'après G Müller) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cycles des roches

dessin

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Classification de Grüner
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Classification du congrès de Toronto, 1913
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Classification triangulaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cycle des roches
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Domaines de composition des roches sédimentaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Éléments structuraux des roches
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Gypse
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Houillification
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Roches détritiques : granulométrie et composants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Sédimentation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Série sédimentaire : détritiques grossiers et roches salines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Variations minéralogiques et des paramètres géophysiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Cycles des roches
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin