Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Radioactivité

Sous-thèmes

Articles

  • ALPHA RAYONNEMENT

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 184 mots

    Rayonnement le moins pénétrant émis par les substances radioactives, sous la forme de noyaux d'hélium 4. Il avait été reconnu dès 1903 par Ernest Rutherford comme formé de particules chargées positivement et de masse proche de celle de l'atome d'hélium. La théorie de la désintégration...

  • BÊTA RAYONNEMENT

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 173 mots

    Forme de radioactivité dans laquelle un noyau émet un électron et un antineutrino (rayon bêta moins) ou un positron et un neutrino (rayon bêta plus). Ce processus donne naissance à un autre noyau ayant un neutron de moins et un proton de plus que le noyau initial. Les travaux de Wolfgang...

  • DÉCOUVERTE DE LA RADIOACTIVITÉ NATURELLE

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 155 mots
    • 1 média

    En février 1896, Henri Becquerel (1852-1908) prépare des cristaux de sulfate double d'uranyle et de potassium et, afin d'étudier leur phosphorescence, les place sur une plaque photographique entourée d'un papier. Le soleil étant absent, il enferme ses plaques dans un tiroir. Quelques jours plus...

  • DE LA RADIOACTIVITÉ À LA FISSION DE L'ATOME - (repères chronologiques)

    • Écrit par Robert DAUTRAY
    • 863 mots

    1896 Après la découverte des rayons X par le physicien allemand Wilhelm C. Röntgen en 1895, de nombreux savants recherchent des sources naturelles de rayons X. Le physicien français Henri Becquerel découvre fortuitement que des sels d'uranium émettent des rayons nouveaux, qu'il appelle...

  • GAMMA RAYONNEMENT

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 129 mots

    Rayonnement électromagnétique de grande énergie dû à une désexcitation d'un noyau atomique. Il est d'abord observé en 1900 par le chimiste français Paul Ulrich Villard (1860-1934) comme l'émission par un échantillon de radium de rayons au pouvoir pénétrant très supérieur...

  • NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Les principes physiques

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 3 089 mots
    • 2 médias

    On connaît actuellement des centaines de noyaux atomiques. Chacun est représenté par son nombre atomique Z, c'est-à-dire le nombre de protons qu'il contient, et par son nombre de masse A, qui correspond au nombre total de ses nucléons (protons ou neutrons). Des éléments contenant...

  • NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

    • Écrit par René BIMBOT, René LÉTOLLE
    • 5 400 mots
    • 1 média

    Le noyau est la partie centrale de l'atome autour de laquelle se déplacent les électrons. Le noyau est constitué de Z protons (chargés positivement) et de N neutrons (neutres électriquement). La masse atomique A du noyau est égale à la somme de N et de Z. Le nombre Z caractérise...

  • RADIOACTIVITÉ

    • Écrit par Bernard SILVESTRE-BRAC
    • 5 420 mots
    • 2 médias

    La radioactivité désigne un vaste ensemble de phénomènes physiques, dont le dénominateur commun consiste en une modification du noyau atomique des éléments.

    Il existe dans la nature une centaine de type d'atomes. Ils ont été regroupés par Mendeleïev en 1869 sur un tableau montrant les analogies...

  • RADIOACTIVITÉ EXOTIQUE ou RADIOACTIVITÉ PAR IONS LOURDS

    • Écrit par Gérard ARDISSON
    • 2 339 mots
    • 4 médias

    En 1984, soit cinquante ans après la découverte de la radioactivité artificielle par Irène et Frédéric Joliot-Curie et sensiblement un siècle après celle de la radioactivité naturelle (émission de particules α) par Henri Becquerel, les deux physiciens anglais H. J. Rose et G. A. Jones affirmaient...

Médias

Aluminium : transformation en radiophosphore

Aluminium : transformation en radiophosphore

Détection des radioactivités exotiques en ligne auprès du synchrotron du Cern

Détection des radioactivités exotiques en ligne auprès du synchrotron du Cern

Détection du carbone 14

Détection du carbone 14

Mécanismes proposés pour interpréter les émissions d'ions-lourds

Mécanismes proposés pour interpréter les émissions d'ions-lourds

Nucléides connus

Nucléides connus

Origine des raies de structure fine dans le spectre d'émission <sup>14</sup>C du <sup>223</sup>Ra

Origine des raies de structure fine dans le spectre d'émission 14C du 223Ra