QUECHUA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'organisation politique et religieuse

La communauté est gouvernée par un corps d'autorités élues par roulement et temporaires, appelées varayoq, du nom du bâton de commandement ou vara qu'elles portent. Ce corps comprend diverses charges hiérarchisées qui correspondent à celles des anciens conseils municipaux, ou ayuntamientos, de la péninsule Ibérique, mais qui s'organisent et fonctionnent selon des principes particuliers. À la tête de la hiérarchie se situe la charge d'alcalde. Immédiatement après, viennent celles de campos, puis celles de regidores, et enfin celles d'alguaciles. Les charges de même niveau se distribuent égalitairement entre les sections de la communauté. Quant à la charge d'alcade qui est toujours unique, elle alterne d'une année sur l'autre entre les sections. Car les titulaires de ces charges sont nommés par l'assemblée communautaire pour une seule année. Non seulement tous les hommes mariés sont susceptibles d'être portés à une charge, mais encore tous se doivent d'exercer successivement la totalité des charges de la hiérarchie pendant la durée de leur vie, en commençant par la charge inférieure d'alguacil et en terminant par celle d'alcalde. C'est par l'exercice de ces charges que l'homme accumule du prestige et qu'il parvient à accéder dans sa communauté à la position d'aîné, de mayor ou de principal.

Les varayoq veillent à l'entretien des édifices de l'agglomération. Ils contrôlent la rotation des cultures, déterminent la longueur des jachères, décident de l'utilisation des pâturages communaux. Après la récolte, pendant les mois de l'hiver austral, ils convoquent les chefs de famille pour réaliser les travaux d'intérêt collectif ou faenas, tels que la réfection des sentiers et le nettoiement des canaux d'irrigation. Ils disent également la coutume et, sur la base des normes traditionnelles, ils règlent les litiges que l'esprit procédurier des Quechua fait proliférer.

Bien que les fonctions politiques et les fonctions religieuses soient nettement différenciées, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages



Médias de l’article

Femmes quechua, Bolivie

Femmes quechua, Bolivie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Contestation des cocaleros boliviens, 1998

Contestation des cocaleros boliviens, 1998
Crédits : PA Photos

photographie





Écrit par :

Classification


Autres références

«  QUECHUA  » est également traité dans :

ALTIPLANO

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 549 mots
  •  • 3 médias

Une partie des Andes est occupée par de hautes plaines, appelées altiplano, dont on distingue plusieurs types, de la Bolivie à la Colombie. L'Altiplano péruvo-bolivien est un ensemble de hautes plaines, entre 3 600 et 4 200 mètres, coupées de petits chaînons montagneux, qui s'étire sur 1 000 kilomètres entre le 15 e et le 25 e degré de latitude sud. L'Altiplano occupe un secteur subsident rempli […] Lire la suite

BOLIVIE

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Jean-Pierre BERNARD, 
  • Jean-Pierre LAVAUD
  • , Universalis
  •  • 11 759 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Pauvreté et inégalités »  : […] Souvent qualifié de pays le plus pauvre d'Amérique latine (après Haïti), la Bolivie cumule des indicateurs de développement faibles : 114 e  rang mondial pour l'indicateur de développement humain (I.D.H.), selon le rapport du P.N.U.D. en 2004, environ 60 p. 100 de pauvres, près de la moitié de la population vivant avec moins de deux dollars par jour (les indigents), une espérance de vie de 65 ans […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques des Amériques

  • Écrit par 
  • Gérard BEHAGUE
  •  • 5 844 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Amérique centrale et l'Amérique du Sud : les musiques indiennes »  : […] Bien que le Mexique appartienne, du point de vue géographique, au continent nord-américain, il est plus logique de l'inclure dans un traitement musicologique de l'Amérique latine pour des raisons historiques et culturelles bien évidentes. Les Mexicains distinguent la musique métissée, música mestiza , de la musique indienne, música indígena , mais ces deux traditions se manifestent dans presque […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

3 juin 2001 • Pérou • Élection d'Alejandro Toledo à la présidence de la République.

L'économiste centriste d'origine quechua Alejandro Toledo remporte le second tour de l'élection présidentielle avec 52,8 p. 100 des suffrages, contre 47,2 p. 100 pour l'ancien président social-démocrate Alan García, en exil de 1992 à janvier 2001. Les deux candidats se situent au centre gauche [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Henri FAVRE, « QUECHUA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/quechua/