ALTIPLANO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Lac Titicaca, Bolivie

Lac Titicaca, Bolivie
Crédits : M. Lachenal

photographie

Lac Titicaca

Lac Titicaca
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Cultures en terrasses, Bolivie

Cultures en terrasses, Bolivie
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie


Une partie des Andes est occupée par de hautes plaines, appelées altiplano, dont on distingue plusieurs types, de la Bolivie à la Colombie. L'Altiplano péruvo-bolivien est un ensemble de hautes plaines, entre 3 600 et 4 200 mètres, coupées de petits chaînons montagneux, qui s'étire sur 1 000 kilomètres entre le 15e et le 25e degré de latitude sud. L'Altiplano occupe un secteur subsident rempli par des séries détritiques partiellement plissées au Tertiaire. Ces séries ont été tronquées par des glacis d'érosion et recouvertes par les dépôts fins laissés par de grands lacs quaternaires comme le lac Ballivián, et, au pied des montagnes, par des épandages fluvio-glaciaires. L'Altiplano péruvo-bolivien est endoréique. Au nord, un fossé tectonique est occupé partiellement par le lac Titicaca qui constitue une nappe d'eau de 8 000 kilomètres carrés ; il est relié par un faible émissaire au lac Poopó, lagune salée située plus au sud. Dans le secteur méridional, le fond des cuvettes est tapissé de croûtes de sel, les salares, comme celui d'Uyuni.

Lac Titicaca, Bolivie

Lac Titicaca, Bolivie

Photographie

Cultures en terrasse sur l'île du Soleil (isla del Sol), dans la partie bolivienne du lac Titicaca. Situé à plus de 3 800 mètres d'altitude, sur l'Altiplano à la frontière entre le Pérou et la Bolivie, il est le plus haut lac navigable du monde. 

Crédits : M. Lachenal

Afficher

Le froid (la température moyenne sur l'Altiplano est partout inférieure à 10 0C et il gèle de 100 à 300 nuits par an), la sécheresse, la salinité des sols, le vent qui, dans le Sud, pousse de petites dunes font de l'Altiplano un milieu très rude où l'altitude pose des problèmes d'adaptation aux organismes vivants. Cependant les berges du lac Titicaca, à 3800 mètres d'altitude, sont densément occupées par une paysannerie indienne de langues quechua et aymara. Ce sont des « minifundistes » associant, sur de minuscules parcelles aux rendements aléatoires, pommes de terre, oca (Oxalis tuberosa), quinoa (chenopodiacées) et orge. Cette agriculture, à la limite des possibilités écologiques, est associée à un élevage d'embouche de bovins sur les pâturages lacustres et à celui de quelques moutons. Dans le sud de l'Altiplano bolivien, les Indiens Chipaya, dans le relatif isolement d'un milieu exceptionnellement dur, ont con [...]

Lac Titicaca

Lac Titicaca

Photographie

Le lac Titicaca (8340 kilomètres carrés à 3812 mètres d'altitude, profond au maximum de 230 mètres) se situe à la frontière du Pérou et de la Bolivie. Il apparaît comme le vestige d'une immense lagune quaternaire qui occupait l'Altiplano entre la Cordillère occidentale et la Cordillère... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Cultures en terrasses, Bolivie

Cultures en terrasses, Bolivie

Photographie

Les paysans boliviens pratiquent la culture en terrasses, en 1950. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ALTIPLANO  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Différences et discontinuités des cordillères américaines »  : […] Les cordillères américaines ne sont pas continûment identiques du nord au sud. Si on laisse de côté l'Amérique centrale et le domaine caraïbe, qui posent un problème particulier, évoqué précédemment, les différences ne portent pas sur les terrains qui les constituent – souvent de faciès étrangement comparables – mais sur leur situation tectonique p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_37107

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 947 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le relief actuel »  : […] Selon la date et l'ampleur des dernières manifestations tectoniques, l'importance du volcanisme récent et la répartition des volumes durs et des volumes tendres, les Andes ont des aspects orographiques très différents. Les Andes de Merida, au Venezuela, sont un grand voussoir, culminant à 5 000 m, dont l'axe gneissique est flanqué de séries mésozoï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordillere-des-andes/#i_37107

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 811 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La barrière des Andes »  : […] La Cordillère des Andes est l'élément le plus marquant d'un ensemble de hautes et moyennes montagnes, de hauts plateaux et de bassins fermés, barrière élevée et massive qui isole l'Argentine du Pacifique et détermine sa vocation de pays des plaines atlantiques. La Cordillère elle-même, surgie en plusieurs phases au Tertiaire, s'allonge du 27 e  pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argentine/#i_37107

AYMARAS

  • Écrit par 
  • Thérèse BOUYSSE-CASSAGNE
  •  • 4 750 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'ethnie et son milieu »  : […] Les Aymaras se concentrent surtout en Bolivie, mais l'on en trouve aussi dans le sud du Pérou (région de Puno), sur la côte chilienne (Arica) et dans les provinces du nord de l' Argentine (Salta, Jujuy, Catamarca). Leur nombre s'élève à deux ou trois millions environ et, depuis plus d'un siècle, malgré une forte mortalité infantile, leur indice dém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aymaras/#i_37107

BOLIVIE

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Jean-Pierre BERNARD, 
  • Jean-Pierre LAVAUD
  • , Universalis
  •  • 11 759 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De la suprématie andine au basculement vers l'est »  : […] Trois milieux naturels se succèdent selon un axe nord-ouest/sud-est : à l'ouest, les cordillères et l'Altiplano andins, au centre les vallées ou yungas , zones de contact entre la Bolivie des hautes et des basses terres, à l'est les grandes plaines de l'Oriente. Depuis le milieu du xx e  siècle, le déséquilibre ancien de la répartition de la popu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolivie/#i_37107

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le Grand Nord »  : […] La région du Grand Nord ( Norte Grande ) correspond aux espaces gagnés par le Chili lors de la guerre du Pacifique (1879-1883) qui l'opposa au Pérou et à la Bolivie. Arides, ces régions ont attiré la convoitise mondiale pour leurs réserves de guano et de salpêtre, dont l'exploitation a entraîné la construction de voies ferrées et de villes minières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chili/#i_37107

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un pays compartimenté, des milieux hétérogènes »  : […] Les Andes structurent le pays de l'intérieur. Elles le traversent depuis le sud, presque de part en part, relayées au nord par le massif pyramidal de la Sierra Nevada de Santa Marta qui, isolé sur la bordure Caraïbe, domine la Colombie de ses pics jumeaux Cristóbal Colón et Simón Bolívar (5 775 mètres). La présence de la montagne à l'ouest marque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_37107

PAZ LA

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN
  •  • 487 mots
  •  • 1 média

Lorsque le gouvernement bolivien s'installe en 1898 à La Paz, celle-ci n'est encore qu'une bourgade de 50 000 habitants. Elle avait été fondée en 1548 sous le nom de Ciudad de Nuestra Señora de La Paz. Située dans la vallée étroite du rio La Paz (Chukiyawu, en aymara) creusé dans l'Altiplano au pied de la cordillère Royale et surplombé par les n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-paz/#i_37107

TITICACA, lac

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 916 mots
  •  • 3 médias

Le plus vaste plan d'eau des Andes : 8 340 kilomètres carrés environ, 190 kilomètres dans sa plus grande longueur et de 80 kilomètres dans sa plus grande largeur. Situé à 3 812 mètres, sous le 16 e  degré de latitude sud, il est partagé entre le Pérou et la Bolivie . Ses plus grandes profondeurs (280 m) correspondent à un fossé tectonique orienté n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titicaca-lac/#i_37107

Pour citer l’article

Olivier DOLLFUS, « ALTIPLANO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/altiplano/